Guide de lecture Comics VO : semaine du 1er septembre 2021 – Marvel Comics

DARK AGES #1

Prix : $4.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin :  Iban Coello

Sollicitation : This is what the Watcher has been watching for!

  • A danger older than the Earth threatens everything. For once, the heroes who have saved the planet so many times are almost powerless in the face of it.
  • X-Men and Avengers assemble. Spider-People and Fantastic Four come together. Heroes for Hire fight alongside Champions.  
  • None of it will be enough.
  • The lights are about to go out.
  • The world outside our window…is about to end.
  • An all-new saga of the Marvel Universe as you’ve never seen it before from Tom Taylor and Iban Coello!

Avis : dans une initiative remplie d’originalité, Marvel a confié un nouveau projet à Tom Taylor basé sur une nouvelle réalité alternative qui tourne mal ! Ah ben ça alors, Tom, y avait longtemps depuis Injustice, et Dceased, et bientôt son prochain projet médiéval chez DC. Je ne sais pas si c’est volontaire, mais Taylor est en train de s’enfermer dans le rôle du type a qui on confie des projets spéciaux courts de réalité parallèle pour s’amuser mais qui peuvent générer pas mal de suites et spin offs. Dans le même temps, il a du mal à rester très longtemps sur des séries régulières. Ses séries chez Marvel ou DC ont ainsi rarement dépassé les 15 épisodes malgré souvent de grandes qualités. C’est pour cela que j’ai un peu peur pour son run sur Nightwing…

Au delà, donc, on va bien s’amuser avec cette nouvelle réalité où les héros Marvel se font défoncer par une nouvelle grande menace, et dans la grande tradition Taylorienne : un bon paquet va crever, notamment toutes les figures de proue, tandis que l’auteur fait monter au créneau des personnages de second rang un peu délaissé qui vont gagner une nouvelle aura à cette occasion. On notera au passage que Taylor a tendance à faire fi des retcon qui ne l’intéressent pas et nous avons ainsi un Spider-Man marié et père de famille dans cet univers. Comme si la souillure one more day n’était jamais arrivée. Rien que pour ça, ça donne envie.

D’autant plus que graphiquement, cela a l’air de bien dépoter l’arrière train avec un Iban Coello en très grande forme. Bref, comme c’est dans une réalité parallèle, ce n’est pas indispensable, mais comme c’est du Taylor en roue libre, cela va être un bon comic-book.

Verdict : Buy

LAST ANNIHILATION WICCAN AND HULKLING #1

Prix : $4.99

Scénario : Anthony Oliveira (A) 

Dessin :Jan Bazaldua

Sollicitation : WORLDS APART, BUT NEVER ALONE!

The Last Annihilation has hit the Kree/Skrull Alliance. Wiccan and Hulkling must split up to simultaneously defend two planets against the Mindless Army! But will the individual newlyweds be enough to fight off the forces of Dormammu? Or will they become the next casualties in this senseless war?

Avis : alors que l’event Last annihilation se déploie essentiellement dans les séries Guardians of the galaxy et Sword, nous allons également avoir droit à quelques épisodes spéciaux en parallèle et/ou complément. Ce dernier point reste à voir. Je suis en fait dubitatif selon l’équipe créative impliquée. En effet pour Cable reloaded la semaine dernière, je voulais bien croire que cela s’intégrait dans le récit d’ensemble, car était écrit par Al Ewing, chef d’orchestre de tout le machin. Mais là, même si les deux personnages mis en vedette dans cet épisode sont clairement au centre des événements, Al Ewing est absent du commandement, et donc du coup, je ne sais pas trop quelle marge de manœuvre on a laissée aux auteurs impliqués pour écrire quoique ce soit de substantiel ou d’important. Serons ils pris en compte ou négligés ? J’ai quelques réserves du coup, car mine de rien, c’est 5$ investis dans un épisode peut être inutile.

Verdict : Check it

SINISTER WAR #4

Prix : $4.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : Mark Bagley 

Sollicitation : Things just got worse for Spider-Man. IT Didn’t seem possible, but it’s true.

  •   If you think you have seen Spider-Man take a beating, you haven’t seen anything this brutal.

Avis : dernière chance pour Nick Spencer de redresser la barre de cette intrigue qui ressemble de plus en plus à un navire qui coule ou un accident de voiture en direct. J’ai rarement vu un pseudo event aussi vide dans ma vie de lecteur. 3 épisodes d’action incroyablement stérile et gratuite dont on ne retient rien. J’ai beau essayer de mobiliser mes neurones, tout ce que je retiens de ces 70 pages de comics c’est des gros tas de pas grand chose, avec plein de combats qui n’amènent à rien. Si au moins la baston était excitante, mais même pas ! 

Les vilains se succèdent dans une tournante de coup de poings, s’acharnant sur Spidey pour un résultat pratiquement nul, avec Kindred dans le fond qui monologue encore et encore. C’est d’un plat et cela donne surtout l’impression d’être complètement inutile. On sent que Spencer est proche du burn out. Il a été lessivé par Marvel au cours des 3 dernières années et dans la dernière ligne droite ils lui ont imposé un rythme de publication démentiel presque hebdomadaire qui doit l’empêcher de vraiment rendre un taf de qualité. 

Je n’ai donc aucune attente pour ce machin, à part que cela se termine et qu’on passe à autre chose.

Verdict : Check it

TPB/GRAPHIC NOVEL

AMAZING SPIDER-MAN OMNIBUS HC VOL 05

Prix : $125/

Scénario : Gerry Conway 

Dessin : Ross Andru 

Episodes : Collecting AMAZING SPIDER-MAN (1963) #143-180 and ANNUAL #10-11 and NOVA (1976) #12.

Sollicitation : Spider-Man’s amazingly popular omnibus line continues with the storyline that shocked the comics world: Peter Parker’s deceased beloved, Gwen Stacy, shows up on his doorstep – kicking off a mind-bending clone saga that would last for decades! The scheming Jackal lines up a murderers’ row of foes to take on Spider-Man: Tarantula, Scorpion and Spidey himself! The Punisher sets his sights on Spidey in an adventure guest-starring the X-Men’s Nightcrawler! J. Jonah Jameson finally gets the goods on Spider-Man’s secret identity! Doc Ock, Hammerhead, Kingpin and the Molten Man are on hand to menace Spidey, but it’s not all bad guys for our hero – as romance blooms between Peter and Mary Jane, and Nova teams up with Spider-Man! 

Avis : voilà une sortie d’omnibus qui va faire plaisir à beaucoup de lecteurs et collectionneurs, alors que Marvel continue d’explorer plus avant l’histoire de Amazing Spider-Man avec ce 5e omnibus. Un bouquin qui fut longtemps un rêve bloqué par les réalités d’un marché où plus un titre avance dans sa numérotation, moins il rencontre de succès.

 

Mais voilà, depuis 2 ans, les choses ont bien évolué et ce 5e tome est d’après ce que j’ai compris l’un des plus gros succès de Marvel en termes de ventes d’omnibus ! Un changement radical qui montre bien que le marché des omnibus et des éditions collectées a connu un énorme changement. 

Tant mieux ! Cela nous donne plus de chances d’avoir notre Uncanny X-Men omnibus vol 5…et 6, parce qu’ensuite on arrive à Mutant Massacre…Ah là là, avoir tout le run de Claremont dans ce format serait vraiment le rêve. Peut-être un jour. En attendant, pour ASM, on s’en rapproche puisque mine de rien avec ce tome on en arrive à l’épisode 180, donc si ma mémoire est bonne on termine le run de Gerry Conway. C’est une période que je connais mal, mais il me semble qu’ensuite nous avons eu droit à du Len Wein et du Marv Wolfman au niveau du scénario. 

Chances de publication en VF : déjà disponible en intégrale chez Panini…mais attention à la traduction. 

Verdict : Buy

ETERNALS TP VOL 01 ONLY DEATH IS ETERNAL

Prix : $17.99/

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Esad Ribic 

Episodes : Collecting ETERNALS (2021) #1-6.

Sollicitation : Never die…never win. What’s the point of an eternal battle? For millions of years, one hundred Eternals have roamed the Earth, secret protectors of

humanity. Without them, mankind would be smears between the teeth of the demon-like Deviants. Their war has waged for all time, echoing in our myths and nightmares. But today, the Eternals face something new: change! Can they – or anyone on Earth – survive their discovery? An Eternal has been murdered by one of their own, and this may not be the last such killing. But Sersi’s number one suspect is…Thena?! Plus: Titans clash in a city driven mad as Ikaris battles Thanos! From the thought-provoking minds of Kieron Gillen (YOUNG AVENGERS, UNCANNY X-MEN) and Esad Ribic (THOR: GOD OF THUNDER, SECRET WARS) comes a new vision of the classic Marvel mythology! 

Avis : sortie du 1er TPB d’un de mes coups de coeur récents chez Marvel, avec les Eternals de Gillen et Ribic. J’ai souvent donné mon avis sur cette série d’une qualité rare chez l’éditeur qui m’a complètement pris par surprise. Pour une raison simple, pendant très longtemps je n’en ai rien eu à faire des Eternals. C’était pour moi un élément obscur de l’univers Marvel apporté par Kirby lors de son retour chez l’éditeur à la fin des années 70 et qui avait eu du mal à vraiment à trouver sa place. 

Peu d’auteurs y avaient vraiment fait référence dans les années suivantes, à quelques exceptions près puisqu’on se souvient comment Sersi avait été intégré par les Avengers dans les années 80 jusqu’au début des années 90…avant de disparaître. Après cela, les Eternals n’avaient eu droit qu’à des retours ponctuels dans le cadre de mini séries un peu isolées dans leur coin, mais sans réel impact sur le reste de l’univers Marvel. 

Bien évidemment, avec le film en approche, l’éditeur se devait de lancer une nouvelle série et de développer ce qui pouvait devenir une nouvelle franchise potentielle. Et si je ne sais pas si des centaines de milliers de lecteurs vont se découvrir une passion pour ces personnages mais en ce qui me concerne, je suis conquis ! Le travail au niveau du scénario est excellent, rendant accessible cet univers des Eternals, nous en donnant des codes, réintroduisant de manière progressive les personnages, dans le cadre d’une histoire qui tourne vite au polar SF aux révélations fracassantes pour les héros. 

Et niveau visuel, Esad Ribic encore une fois enchante. Il s’approprie complètement cet univers et ses personnages avec grand talent. C’est un bonheur de l’avoir sur le titre. 

Bref, en ce qui me concerne, cela fait partie des indispensables…mais je ne sais pas si je prendrais ce format. Avec Ribic au dessin, je préférerais en effet un OHC plus à même de rendre justice à l’artiste. Il faudra sans doute attendre que les 12 premiers épisodes soient disponibles pour y avoir droit. 

Chances de publication en VF : 100%, normalement en novembre, ce qui correspondra à la sortie du film en France. Panini ne va pas rater cette occasion, et on peut s’attendre à pas mal de matériel Eternals dans les mois à venir. 

Verdict : BUY

MARAUDERS BY GERRY DUGGAN HC VOL 01

Prix : $34.99/

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Matteo Lolli, Stefano Caselli 

Episodes : Collecting MARAUDERS #1-12.

Sollicitation : Ahoy, muties – the X-Men sail at dawn! A glorious new mutant era has begun on Krakoa, but some nations are preventing mutants from escaping to their promised homeland. Which is where Captain Kate Pryde and her seafaring allies come in! Funded by Emma Frost and the Hellfire Trading Company, Kate and her crew of Storm, Pyro, Bishop and Iceman sail the seven seas as the Marauders, rescuing mutants in need! But the real cutthroats are back home in the Hellfire Club’s Inner Circle, where Sebastian Shaw has recruited a new Black Bishop to aid in his machinations against the Club’s two queens. A life on the ocean waves involves clashes with the anti-mutant Verendi, the size-changing pest Yellowjacket and more! But when tragedy strikes the Marauders, Krakoa will be left reeling from an unthinkable – and perhaps insurmountable – death! 

Avis : voici une sortie sur laquelle je suis partagé. D’un côté, ce n’est plus un mystère pour personne que je n’apprécie guère les titres mutants période Dawn of X (ou Reign of ou peu importe le nom). Et le départ récent de Hickman, seul auteur que je voulais suivre dans le cadre de cette relance, n’a fait qu’exacerber mes sentiments négatifs. 

Et Marauders, malgré de très bonnes critiques et appréciations des lecteurs, fait partie des titres qui n’ont pas fonctionné avec moi. J’ai lu les premiers épisodes et j’ai arrêté car cela n’allait nulle part et ne racontait pas grand chose. J’ai eu quelques lueurs d’espoirs sur certains épisodes, rapidement balayés par le grand néant insufflé par Gerry Duggan. Il y avait quelques bonnes idées ici ou là, mais un peu trop de délayage, de décompression et de pas grand-chose sur le fond pour retenir mon attention. Vous ajoutez des changements fréquents de dessinateurs et vous obtenez un titre que je vais avoir du mal à suivre…en single. 

Marvel a en effet eu la bonne idée de commencer à ressortir pas mal de séries mutantes en OHC et de ce fait leur offrir une seconde chance auprès des lecteurs comme moi. L’effet de décompression des singles étant souvent oublié dans ce genre de format avec une douzaine d’épisodes. C’est une bonne manière de prendre du recul, du temps, et de voir ce que la série a vraiment dans le ventre. Car si après 12 épisodes, cela ne fonctionne toujours pas, cela veut simplement dire que la série n’est pas pour vous. 

Du coup, je me tate…

Chances de publication en VF : à terme, je vois bien Panini ressortir les séries les plus importantes en deluxe. Cela ne m’étonnerait guère. Ils ressortent prochainement House of X et Powers of X dans ce format, donc on peut s’attendre à ce que plusieurs séries qui suivent trouvent leur place dans cette collection à partir de 2022. 

Verdict : Check it

WHAT IF ORIGINAL MARVEL SERIES OMNIBUS HC VOL 01

Prix : $100/

Scénario : plein de gens 

Dessin :plein de gens 

Episodes : Collecting WHAT IF? (1977) #1-15 and #17-22.

Sollicitation : What if the Marvel Universe was not as you know it? Infinite realities offer infinite possibilities for classic creators to unleash their wildest imaginations – and ponder: What if Spider-Man joined the Fantastic Four? Or Captain America rescued Bucky in World War II? Or Doctor Doom became a hero? The FF get different powers! Other people get Spidey’s powers! Jane Foster finds the hammer of Thor! The Avengers assemble in the 1950s! Jack Kirby bombards the Marvel Bullpen with cosmic rays, Conan walks the modern day Earth and Doctor Strange becomes a disciple of Dormammu! Peter Parker stops the burglar who killed Uncle Ben, the Hulk keeps Bruce Banner’s intellect, the Invaders fight on after World War II and the Invisible Girl marries Namor – plus more thought-provoking tales that make you ask: What If? 

Avis : on dirait que Marvel a bien pris le coup désormais. Après avoir eu beaucoup de mal à répondre à l’intérêt soudain du public pour Scarlet Witch suite à la diffusion du show sur Disney +, le staff de l’éditeur a bien compris la mécanique et nous propose donc cette semaine ce premier omnibus de la série What if en plein milieu de la diffusion de l’animé sur la plateforme de streaming. Un dessin animé qui semble une nouvelle fois capter l’attention du public, même si je me demande si cela sera suffisant pour porter une saison 2. 

Je pense qu’il y a un gros effet nouveauté et découverte et que beaucoup s’amusent avec ce petit exercice, mais est-ce que ce sera encore le cas dans quelques années quand la saison 2 pointera le bout de son nez. Nous verrons bien. En attendant pour les lecteurs de comics, c’est avant tout une aubaine, car cela veut dire réédition en omnibus de pas mal de séries que l’on ne pensait jamais voir dans ce format. 

Je n’ai personnellement jamais lu cette ère des What if, série que je connais peu et qui ne m’a jamais vraiment attiré, au-delà de l’exercice en lui-même d’imaginer une réalité parallèle qui est très amusant. Ensuite, attention, car je pense que ces What if issus des années 70 sont très marqués par les sagas importantes de cette époque, ce qui demande de connaître un minimum son histoire Marvel. 

Chances de publication en VF : Panini avait un temps songé apparemment à une intégrale What if qui a depuis été abandonnée, pour se concentrer avant tout sur quelques épisodes et ères. C’est plus disparate et moins complet mais on peut trouver du What of en VF en ce moment. 

Verdict : Check it

A propos Sam 2121 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. La 1ère série de « What If », des années 70, a une qualité très variable d’un numéro à l’autre. Prenez l’Omnibus « à vos risques et périls ».
    J’apprécie particulièrement le #3 (« et si les Vengeurs n’avaient jamais existé ? ») et le #9 (« Et si les Vengeurs avaient combattu pendant les années 50? » … qui lançait déjà le concept des Agents d’Atlas).

    Le #35 est particulièrement connu (« Et si Elektra avait survécu ? »).

    La 2ème série, lancée à la 2ème moitie des années 80, est particulièrement sombre dans l’ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.