Guide de lecture Comics VO : semaine du 8 septembre 2021 – DC Comics

Edito : nouvelle semaine de sorties VO et cette fois difficile de faire ressortir une tendance. Chez DC on continue de se restructurer et de poser les bases de ses prochains events, notamment avec la fin de Infinite Frontier qui va être une fondation importante pour les deux années à venir de la maison. Chez les indés on a quelques nouveaux projets qui vont se démarquer et du côté de chez Marvel, on est dans une période de transition entre la fin de runs qui ont occupé cet univers au cours des dernières années et le lancement de nouvelles initiatives et l’arrivée de nouveaux auteurs…Il reste au final, pas mal de comics intéressants sur les étales. Quels sont ceux qui vont se démarquer au final, une seule manière de le savoir ! 

Les sorties de la semaine : quelques sorties encore vraiment intéressantes cette semaine : 

  • chez Dark Horse lancement de deux nouvelles séries, Last Flight out et le dernier titre en date de Jeff Lemire, Mazebook !
  • chez DC, conclusion de Infinte Frontier, tandis que Batman plonge dans Fear State et un nouvel épisode de the Nice house on the lake !
  • enfin, chez Marvel, du Daredevil, le retour de Ka-Zar et pas mal d’actu du côté des omnibus !

Les émissions de la semaine : seulement deux émissions prévues cette semaine toujours à 21h sur Youtube et notre Discord, le programme est donc moins chargé :

– mardi, un nouveau podcatch toujours avec Jonat et Steve !

– mercredi, un nouveau freaxity avec Laure et Steve !

– jeudi, attention pas de Comixweekly cette semaine. En effet, le planning ne le permet pas, on se retrouve donc la semaine prochaine pour les reviews VO de la semaine !

BATMAN #112

Prix : $4.99

Scénario :JAMES TYNION IV

Dessin : JORGE JIMENEZ

Sollicitation : A story over a year in the making and set into motion with Infinite Frontier #0, Fear State begins! Batman played into the hands of the Scarecrow, who has unleashed a coordinated attack on Gotham City through his manipulation of Simon Saint and Peacekeeper-01! But there are other forces at work with the emergence of an Anti-Oracle spreading fake news across all channels and inciting terror and violence on the streets of Gotham!

Backup: Clownhunter has turned down help from Batman, Leslie Thompkins, the Red Hood, and everyone else who has offered it to him, thinking that he can handle being a vigilante on the streets of Gotham City by himself. But when he takes a shot at fighting the Scarecrow one-on-one, he’ll learn very quickly how much in this city he’s not ready for yet.

NEW HERO – PEACEKEEPER X!

Avis : après l’épisode spécial alpha la semaine dernière qui lançait la grosse machine, c’est au tour de la série principale Batman d’entrer dans ce nouvel event qui va occuper la franchise pour les prochains mois.  Pour la série Batman cela représentera encore une fois un gros arc en 6 parties, puisque Tynion IV clôturera cette intrigue et son run avec l’épisode 117…en novembre prochain. Donc le titre va repasser en bi-mensuel pour aller plus vite. 

Et heureusement, car je n’aurais pas supporté de me taper cela pendant 6 mois. Je suis peut être devenu trop vieux, mais 3 mois c’est un peu devenu ma limite pour ce genre de trucs. Et je pense que les éditeurs le savent, car ils ont tendance à compresser les sorties des épisodes en cas d’events pour aller plus vite. Ne pas le faire conduirait au risque de perdre des lecteurs qui se seraient lassés. 

Ensuite, est-ce que je pense que Tynion IV va essayer de densifier un peu ses scripts et de resserrer l’histoire sur Batman ? Euhhhh non ? Il était déjà presque absent de l’épisode spécial alpha qui passait plus de temps sur Barbara Gordon et l’émergence d’une Anti-Oracle source d’infox partout dans Gotham alors que la ville se soumettait à l’initiative des Magistrate. 

À mon avis et vu la sollicitation, on va continuer dans cette même tendance d’un Batman dépassé, pas super présent, pendant que le scénariste joue avec tous les autres éléments qu’il a mis en place…Allez plus que 6 épisodes à tenir et on pourra peut être relire du Batman dans la série dédiée à Batman…

Verdict : Check it 

BLACK MANTA #1

Prix : $3.99

Scénario :CHUCK BROWN

Dessin : VALENTINE DE LANDRO

Sollicitation : Following his appearance in the Aquaman 80th Anniversary 100-Page Super Spectacular, the scourge of the seas now gets his own series. Black Manta is chasing a rare metal with incredible powers, and he’s not the only one who wants to get his hands on it, friend and foe alike! Torrid is a former ally who has escaped hell (literally!) to answer the call of the metal, but can Manta trust her? Hopefully so because he might need her help to fend off Devil Ray, a new competitor for the role of the biggest villain underwater. Both Aquaman: The Becoming #1 and Black Manta #1 feature a connecting variant cover by artist Francis Manapul! Introducing new hero Torrid and villain Devil Ray!

Avis : après avoir laissé Aquaman de côté pendant un certain temps, DC se remet en ordre de bataille pour remettre ce coin de son univers en avant…Le fait qu’un certain Aquaman 2 soit dans les tuyaux au cinéma doit pas mal aider pour pousser l’éditeur dans cette direction. Et j’en suis ravi, je prends ce qu’on me donne avec joie en tant que fan de cet univers. 

Ainsi, après le one shot anniversaire de la semaine dernière, nous allons avoir 3 mini séries dans les prochaines semaines liées à Aquaman. On commence par cette première mini consacrée à …son principal ennemi : Black Manta. Un ennemi longtemps vu comme assez désuet mais qui a regagné pas mal de crédibilité ces dernières années, notamment grâce au travail de Geoff Johns et Ivan Reis qui l’ont rendu vraiment redoutable. 

Le voilà lancé dans une quête personnelle pour le pouvoir avec quelques nouveaux personnages lancés dans sa traînée. Niveau équipe artistique, encore une fois, DC est allé recruter du côté de chez Image, entre Chuck Brown désormais bien connu comme l’un des auteurs de Bitter Root et Delandro, que l’on a plus vu sur un gros titre depuis Bitch Planet de mémoire. 

Le personnage a du potentiel et comme il ne s’agit que d’une mini-série, tout ce qui arrivera ici pourra potentiellement être réinjecté dans une potentielle nouvelle série régulière Aquaman. On se retrouve dans quelques semaines pour la prochaine mini-série Aquaman, d’ailleurs, même si elle se concentrera sur son ancien sidekick qui s’émancipe. 

Verdict : Check it 

INFINITE FRONTIER #6

Prix : $4.99

Scénario :JOSHUA WILLIAMSON

Dessin :XERMANICO

Sollicitation : One story ends and the next phase of the DC Multiverse begins. We have one name for you: DARKSEID. Our heroes knew that someone had been pulling the strings this entire time, but are they prepared for it to be the biggest bad of all? As President Superman, Alan Scott, Roy Harper, and the rest converge for a showdown, the secret of Omega Planet is revealed. Plus, Barry Allen is put on a path he may never get off!

Avis : conclusion de ce petit event qui nous a tous pris par surprise ces derniers mois. Alors que l’on pensait qu’il ne ferait guère de bruit, car pas vraiment soutenu par une équipe créative de premier plan, Williamson a réussi à vraiment faire quelque chose de prenant en s’intéressant à l’univers, voire plutôt au multiverse étendu de DC. Plutôt que de vraiment se limiter comme l’éditeur l’a fait à l’occasion, il a plutôt embrassé la continuité et tous ses côtés tordus. 

Oui, je peux comprendre ensuite que cela puisse apparaître un peu opaque à de nouveaux lecteurs qui débarquent, puisque cela demande tout de même d’avoir lu au préalable des choses comme la première Crisis, la JSA de Johns,  Flashpoint, Rebirth, Death Metal, Multiversity pour comprendre toutes les références, cela fait beaucoup. C’est vraiment avant tout un festival pour les lecteurs fans de l’univers DC post Crisis. Pour ceux arrivés au moment du New 52, je peux comprendre qu’il soit intimidant d’aller rechercher toutes ces références. 

Mais voilà une réalité quand on est un fan : plus le temps passe, plus on va s’intéresser à ce qui s’est passé avant. Plus le désir de comprendre les références, de lire ces récits historiques devient inévitable. Je ne dis pas que c’est simple, car cela ne l’est pas, je dis simplement que même si au début on peut juger que c’est beaucoup trop, on y vient de manière naturelle. Mais il faut avant tout prendre son temps. 

Si vous partez le fusil à l’épaule en vous disant : je vais tout lire ! C’est la recette de l’échec. Il vaut mieux s’intéresser à une série, un personnage, puis remonter progressivement. Pour le reste, si vous êtes pressé, vous avez Wikipédia ! Donc pas de panique !

Pour revenir à Infinite Frontier, Williamson a écrit un récit qui va servir de base au développement du DC UNiverse dans les années à venir, donc si vous ne voulez pas être largué…je vous conseille tout de même d’essayer d’entrer dedans. Une lecture en TPB sera peut être plus accessible ? En tout cas, de mon côté j’ai hâte de lire cet épisode et ce que DC nous réserve pour la suite. 

Verdict : Buy

THE NICE HOUSE ON THE LAKE #4

Prix : $3.99

Scénario :JAMES TYNION IV

Dessin :ALVARO MARTINEZ BUENO

Sollicitation : A terrifying truth about the house is revealed! David wants nothing more than to make his fellow residents of the House laugh. He’s the Comedian, right? That’s what he does. But if no one’s in the mood to laugh, then perhaps it’s time for him to perform the other function of comedy: to tell his audience an unbelievable truth…

Avis : nouvel épisode du dernier gros succès de James Tynion IV et avec le dernier épisode, nous avons compris quel serait le rythme véritable de la série. On s’en doutait déjà avec l’épisode 2, mais cela s’est confirmé par la suite, l’auteur va installer un rythme relativement lent sur l’ensemble pour se concentrer avant tout sur les personnages et la manière dont ils intègrent les événements. 

Certains vont lutter contre l’acceptation de leur situation, d’autres vont s’y abandonner par désespoir et d’autres…et bien nous allons justement le voir. C’est un rythme pour moi plus adapté à une lecture TPB, car la lecture single des derniers épisodes avait un petit côté de trop peu, car peu de choses avançaient au final. Il y avait beaucoup d’exposition et d’exploration d’un seul personnage.

Et comme je sens que cela va être la structure de la série jusqu’au bout…Je ne sais pas si c’est un défaut, mais après le premier épisode choc, j’espérais quelque chose de plus dense et plus rapide…Cela reste malgré tout une bonne lecture, le bouquin n’est simplement pas ce que j’attendais. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2121 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.