Unspoken VO : Wolverine and The X-Men 2

Crédits :

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Chris Bachalo

Couverture : Chris Bachalo

Éditeur : Marvel Comics

Avis : c’est avec anxiété et impatience que j’ai commencé la lecture de cet épisode, serait-il aussi bon que le 1er épisode qui était un petit joyaux d’idées et de délires bienvenu dans une franchise qui se prend vraiment trop au sérieux depuis des années ?

Réponse oui et non, si certains éléments font que cet épisode est un peu moins bon, il demeure encore un cran au dessus du reste de la production mutante, et de sa série soeur Uncanny X-Men.

Scénario : alors qu’est-ce qui ne marche pas pour moi, en fait c’est très simple, tout le premier tiers de l’épisode où l’on voit le nouveau club des damnés lâcher un tas de trucs très méchants sur les X-Men. Le problème pour moi est que cette nouvelle version du club en version culottes courtes ne m’intéresse pas le moins du monde, et que chaque page où ils apparaissent est une page gâchée. Alors oui il y a des trucs sympas dans ces pages, comme les Frankenstein avec option lances-flammes, mais sinon ça ne décolle pas.

En fait l’épisode ne démarre vraiment que lorsque Jason Aaron se concentre à nouveau sur ses X-Men, et surtout qu’il continue avec ses idées bien déjantées à chaque page, entre ceux qui tombent amoureux, ceux qui se découvrent de nouveaux pouvoirs, et le retour d’un certain ennemi des X-Men plus vu depuis des décennies ça ne s’arrête pas une seconde, et encore une fois on est triste quand l’épisode s’achève car on veut que ça continue !!!.

La révélation de l’épisode est bien sûr Iceman. La dernière fois qu’il avait été mis en avant de la sorte c’était lors de la première année de Mike Carey sur les X-Men, soit bientôt plus de 4 ans !!! il manifeste une nouvelle forme de son pouvoir, et son intérêt pour une certaine X-Woman…

Au delà de Iceman, chaque X-Man a son petit moment, bien que l’on voit que Aaron a ses petits chouchous, comme Idie (la jeune mutante issue de Generation Hope), et le Brood mutant inventé par Cristos Gage lors de son passage sur Astonishing X-Men. Les autres personnages sont un peu moins présents, ce qui est dommage pour Kitty et The Beast, qui passent l’essentiel de l’épisode à regarder l’ampleur du désastre ! bien que Kitty ait un rôle bien particulier à un moment, mais son rôle est plus passif qu’autre chose, car la surprise est totale pour elle, et pour nous !!! Pour les autres personnages, comme Rachel, on sent bien que Jason Aaron va plus les laisser à son collègue de X-Men Legacy.

Donc dans l’ensemble, si l’on exclue la première partie de l’épisode, dès qu’on revient au délire qu’est devenu la vie des X-Men, l’épisode est très bien et dans la veine du 1er. Si Aaron vaut bien nous lâcher avec ce nouveau Hellfire Club, on aura une bien meilleure série !

Dessin : côté dessin, on retrouve du très bon Bachalo, je continue à adorer ce dessinateur, par contre il y a un passage avec Husk que je n’ai pas compris, et qui a mon sens souffre d’un trait un peu trop barré pour être compréhensible par l’oeil humain !

Liens Utiles :

– JASONAARON.INFO

Note : 8/10 – Wolverine and The X-Men reste pour moi la meilleure série X du moment, en tout cas bien meilleure que Uncanny.

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.