Unspoken VF : Marvel Heroes 10 – Leçon de vie

Avengers 12 

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : John Romita Jr

Avis : nous avions terminé le dernier épisode des Avengers sur un pitch prometteur, Hood possesseur de plusieurs joyaux de l’infini, face à Thanos. Après 5 épisodes de baston assez pimaire, on pouvait penser que Bendis allait achever sa saga sur une confrontation avec le Titan pour le contrôle des joyaux,… ben non.

Chaque épisode qui passe ne fait que me rappeler de manière assez cruelle que Bendis n’est plus le scénariste qu’il était il y a encore quelques années. Il enchaîne sur les Vengeurs les idées d’une banalité affligeante, et la saga Infini s’est essentiellement résumée à une grosse baston de 120 pages avec tous les vengeurs contre .. The Hood.

On commence l’épisode sur un dialogue d’une stupidité affliegeante, qui s’étale sur des pages, et finalement c’est le Hulk rouge et Iron Man qui règle le problème. La fin nous révèle la nouvelle situation des joyaux. Personnellement je me suis dit, encore une fois, « tout ça pour ça ». Quand on voit la promesse de départ, le retour des joyaux de l’infini, on pouvait espérer une grande saga épique. On en est loin, la faute à un scénariste très peu inspiré et  à un ennemi que manifestement il tente, en vain en ce qui me concerne, d’imposer comme une menace d’envergure.

Enfin le dessin de Romita Jr est plus basique que jamais, c’est bien simple, à la fin le personnage de the Hood n’a même plus figure humaine, on essaye vaguement de distinguer des yeux, mais sans trop savoir ce qu’on regarde.

Je ne dirais pas que c’est un gros ratage, mais simplement que Bendis, avec les éléments à sa disposition, aurait pu faire beaucoup mieux que cette saga, dont la seule vraie conséquence est d’avoir révélé l’existence des Illuminati aux reste des Vengeurs, et d’ajouter un membre à ce petite groupe.

Thor 620 & 621 

Scénario : Matt Fraction

Dessin : Pasqual Ferry & Salvador Larroca

Avis : oh grand dieu des comics, après Iron Man voilà que dans le même mois Matt Fraction pond une histoire que je ne trouve pas désagréable à lire !!! est-ce un signe que l’apocalypse est proche ? les mayas avaient-ils finalement raison ?

Et oui, alors que dans les précédents épisodes de Thor on s’ennuyait quand même ferme, avec une intrigue qui avançait au ralenti, marque de fabrique de Fraction, l’histoire se conclut de manière assez épique et … assez incompréhensible !

On a donc cette race mystérieuse, qui sort de nulle part, et qui après 4 épisodes est toujours aussi mystérieuse, comme si Fraction n’avait pas vraiment d’idées pour la développer, qui se bastonne avec les Asgardiens pendant 44 pages. Odin, quelle veine qu’il revienne pile à ce moment, se sort les doigts du fondement et transforme l’ensemble des asgardiens en géants pour aller bien gentiment se fracasser.

Tout allait bien jusqu’à ce que Fraction ponde cette idée de couper l’arbre monde, c’est à peu près à ce moment que le scénariste m’a largué. Je dois dire que je n’ai rien compris à la fin, ni pourquoi tout d’un coup des personnages morts faisaient leur retour. On a bien du texte que tente de nous expliquer ce qui se passe, mais je continue à ne rien capter. Donc si quelqu’un a compris, qu’il me le dise…

Sinon à part ce point bien précis, ben j’ai bien aimé. Comme d’habitude avec Fraction on aurait aisément pu réduire la taille de cette saga par deux. Mais à part ça ces épisodes sont sympas.

Avengers Academy 9

Scénario : Cristos Gage

Dessin : Mike McKone

Avis : par contre là on dépasse le simple niveau du sympa sans plus, pour atteindre le génial. Alors que plusieurs élèves risquent l’expulsion, Finesse va essayer de trouver celui qu’elle pense être son père alias Taskmaster (et non maître des corvées comme c’est traduit, c’est d’ailleurs un truc que je ne comprends pas. Pourquoi traduire Taskmaster et pas, je sais pas … bullseye ? quoi l’oeil de buffle c’est pas sexy comme nom de super-vilain ? et maître des corvées alors ? bon bref passons).

L’épisodes est séparé en deux parties, d’un côté on a tous les profs de l’académie qui discute sur la décision de Tigra de vouloir expulser des élèves et de l’autre l’affrontement Finesse/Taskmaster. Si les deux parties sont très sympas, ma préférence va à la seconde notamment parce qu’on apprend pas mal de choses intéressantes sur Taskmaster. Le fait qu’en raison de ses capacités, il ait des graves problèmes de mémoires, son don de copie prenant pas mal de place, est pour moi une super idée. On comprend mieux le caractère du gars, et pourquoi le fait d’être un mercenaire lui va comme un gant.

En outre on voit quand même qu’il pense aussi que Finesse est sa fille, et qu’il l’affronte pour une raison bien précise, et non pas juste parce qu’il faut caser de la baston dans l’épisode.

La fin de l’épisode continue dans le veine de l’ambiguïté morale qui réussit si bien à cette série. Donc inutile de dire que je me suis régalé à la lecture !

Bilan du mag : encore une fois Avengers Academy remporte aisément la palme de la meilleure série du mag, je suis donc plus que ravie d’apprendre que Panini va pas mal accélérer la publication en 2012. Thor est plus sympa que ces derniers mois, et l’on va voir ce que Fraction réserve pour l’avenir de la série dans le mag Avengers, et dessiné par Olivier Coipel. A voir ce que Journey in Mistery de Gillen vaut. Enfin Avengers reste une déception constante, bah au moins le prochain épisode, le 12.1, est dessiné par Bryan Hitch !

A propos Sam 1974 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Je suis tout à fait d’accord concernant Avengers : très légère cette série, sur le fond comme la forme. Mais à vrai dire, et apparemment contrairement à Sam, je n’en attendais plus grand chose depuis qqs épisodes maintenant. Rien que les dessins… Finalement, heureusement que cette revue comporte Avengers Academy, qui « pourrait » être vachement bien. On verra ça dans qqs mois selon la direction choisie, mais c’est déjà très plaisant à lire. Sinon, ce sera un mensuel en moins pour moi, car entre Avengers et Thor, je ne m’y retrouve pas du tout (même si Thor est un poil mieux sur ce dernier épisode).
    Par contre, un truc qui n’a rien à voir, mais je viens de lire Le HS Génération Hope ; je ne m’attendais à rien de bien, et là j’ai vraiment aimé cette Hope qu’on sent finalement dangereuse, trop autoritaire et sûre d’elle ; une bombe à retardement. Comme quoi, une série qui promet, peut être finalement un vrai bide ; tout comme l’inverse. Je le découvre en ce moment.

  2. Ps : le pire d’ailleurs, c’est que le seul truc intéressant (Iron Man viré) sent le pétard mouillé. On sent qu’il n’y aura pas de suite (malheureusement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.