Unspoken VO : Thunder Agents (vol 2) # 1

Crédits :

Scénario : Nick Spencer

Dessin : Wes Graig

Couverture : Andy Kubert

Éditeur : DC Comics

Avis : cela fait maintenant quelques temps que je vante les mérites tant de Nick Spencer que de cette série. Malgré cela les ventes du précédent volume de la série étaient  ridicules au regard de ce que DC peut accepter, si bien que  l’annulation du titre était malheureusement prévisible. Dans le cas présent, si le succès n’a pas été public, il a été en tout cas critique, car nous avons été nombreux sur le net à encenser ce titre pour son originalité.

Du coup, DC a redonné une chance au titre mais uniquement sous la forme d’une mini-série de 6 épisodes. Bien que déçu dans un premier temps par la courte durée de ce second volume, je me suis jeté sur ce premier épisode, et je peux vous le dire, je n’ai pas été déçu.

Scénario : l’annonce du numéro annonçait que ça y était, il y allait avoir un mort parmi les Thunders Agents. Car oui, pour des super-héros à la durée de vie limitée, pour cause de super-pouvoirs qui les tuent, ils étaient pour le moment passer entre les gouttes. Mais dans le même temps, le scénariste intègre une nouvelle héroïne à l’équipe, ce que je trouve d’ailleurs surprenant étant donné que cette mini ne comptera que 6 épisodes…

Niveau histoire, on suit deux séquences distinctes. D’un côté les Thunder Agents eux même, qui assurent une mission de maintien de la paix… dans le monde souterrain au cours d’une démonstration politique rituelle des dirigeants « locaux », qui va très vite mal tourner.

La seconde séquence suit les deux agents de liaison de l’équipe, deux personnages crées par Nick Spencer de toute pièce, et qui au fil des épisodes ont pris beaucoup d’importance. C’est bien simple, le second arc était entièrement centré sur le personnage de Colleen Franklin. Quant à l’autre agent, Toby Hendson, il avait un rôle prépondérant dans le 1er arc, et plus l’histoire avance, plus on peut se rendre compte que Spencer se projette pas mal dans ce personnage.

Les deux personnages donc, qui ne s’appréciaient guère au début de la série en sont venus à partager des secrets l’un sur l’autre, que je ne révélerai pas, mais disons que cela les a rapproché, si bien qu’ils ont décidés de s’accorder un rencard !

On a donc d’un côté une bonne dose d’action avec les Thunder agents, ainsi que le retour d’un ancien vilain. Ce dernier point est d’ailleurs problématique, car à la lecture on sent bien que ce personnage est important, sauf que quand on neconnait pas la continuité de la série comme moi, on ne comprend pas trop.

Le scénariste pâlit un peu ce défaut, car dans leur conversation, Colleen et Toby reviennent pas mal sur la génèse du programme Thunder, donnant ainsi aux éventuels nouveaux lecteurs toutes les clés de compréhension nécessaires pour mieux appréhender la série.

Ce premier épisode contient donc tout ce que j’attends d’un bon comic-book : une bonne caractérisation des personnages, des relations bien développées, de l’action, et une fin qui donne envie de revenir le mois prochain. L’écriture de Spencer fait que l’on s’attache assez vite aux personnages et c’est donc avec plaisir que je vais lire ce second volume, et que je vais espérer une suite.

Dessin : la série avait très bien débutée avec Cafu au dessin, puis le second arc avait été pris en charge par un autre dessinateur, bien moins inspiré, qui avait torché plus qu’autre chose. Dans le cas présent, Wes Graig reprend la partie graphique du  titre et s’en tire bien mieux que son prédécesseur. Première chose, les personnages ont l’air d’être des êtres humains !!! Même si son style est parfois maladroit, on sent sur d’autres planches beaucoup de maîtrise. Donc j’ai bien apprécié son travail, et je n’ai pas senti qu’un bon scénario était massacré par le dessinateur.

Note : 8,5/10 – une excellente série que je vous recommande à nouveau, au moment où le 1er story arc signé Nick Spencer ressort en TPB en ce moment ! A ne pas rater.

A propos Sam 1884 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. J’avoue être passé à coté du premier volume (j’hésite à prendre le TPB). Ca s’inscrit comment dans le reste de l’univers ? Et le relaunch ne change pas la donne, on est d’accord ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.