Tops et flops de la semaine

– les comics qui continuent à être vachement bien, même qu’on le dit à chaque épisode, et que ça reste vrai à chaque épisode : animal man 5 par Jeff Lemire et Travel Foreman  & swamp thing 5 par Scott Snyder et Yanick Paquette. Oui je sais je fais dans l’originalité ! Mais que voulez vous, ces deux séries sont excellentes c’est un fait, surtout dans ces épisodes qui clôturent le premier arc de chacune et où l’on voit que le Rot … non je vais pas le dire ! mais disons que le camp des gentils est pas mal dans la M… oui avec un grand M !!!

– le comic-book qui est toujours super bien alors que son personnage principal est pratiquement pas présent : Punisher 7 par Greg Rucka et Michael Lark. Oui je sais, je sais, la semaine dernière je me plaignais qu’on ne voyait pas Flash dans son propre titre, et que du coup c’était gonflant, et là même phénomène et je trouve ça super. Ben oui mais là c’est écrit par Greg Rucka, donc évidemment mes beaux principes, je me les mets où je pense !!! Plus sérieusement, le scénariste développe en réalité les personnalités des policiers qui sont sur la trace du Punisher, et cela lui permet de revenir sur ce que ce personnage représente pour ceux censés défendre la loi, et surtout combien ce qu’il fait les divise. Une des meilleures  séries Marvel (qui en a pas des masses en ce moment) , qui continue à être excellente, elle débarque en VF en mars dans le mag Marvel Knights, et je la sur recommande !

– le baiser de la semaine : swamp thing 5. Depuis la retour d’Abby dans la série, on sent bien que Snyder joue à fond sur le passé de ces deux là, ou plutôt les liens entre swamp Thing et la jeune femme. Allec lui a les souvenirs, mais ce n’est pas lui qui a eu une histoire avec elle, vous voyez comme c’est simple. En outre ces deux là représentent deux forces opposées. Par sa famille, Abby est liée à la force du Rot, et Allec est censé être le champion du Green. Donc en principe ils sont censés se combattre. Yanick Paquette nous représente de fort belle manière leur étreinte et leur conflit intérieur

– le dessinateur de la semaine : Yanick Paquette. Ben oui forcément quand on est aussi bon, et qu’en plus on dessine pour le scénario, et non malgré lui (hein J.H.Williams III, le dessin et le scénario à égalité, pas l’un qui sert la soupe à l’autre, hein ??????), on est forcément un dessinateur d’exception. En espérant qu’il restera longtemps sur la série. (hein DC ??? hein ??? si pour une fois vous évitiez de changer les équipes au bout de 4 épisodes, hein ???).

– la série qui était vachement bien cette semaine alors qu’elle était pas incroyable avant : Action Comics 5 par Grant Morrison et Andy Kubert. Oui je sais, moi aussi je suis surpris. Pourtant l’histoire de cet épisode, on là connait, on l’a lue 200 fois. Les parents de Superman l’envoie sur Terre, et il est recueilli par des parents humains, mais c’est super bien fait. En fait la bonne idée de Morrison est cette fois de donner un peu plus d’épaisseur aux Kent. La petite histoire qui accompagne l’épisode, dessiné par l’incroyablement doué CrissCross (non mais sérieux les éditeurs faut lui donner une série régulière et plus vite que ça !!!) revient sur ce couple assez banal qui n’arrive pas à avoir d’enfants. J’ai trouvé cette histoire très émouvante, et pour une fois les Kent très attachants (et plus comme des vieillards un peu gâteaux/gâteux)

– la série qui se la joue Brand New Day cette semaine : Artifacts 13 par Ron Marz et Dale Keown. Vous avez aimé le run de Ron Marz sur Witchblade ? ouais ben vous attachez pas trop, puisque avant de partir le scénariste se l’est joué tabula rasa. Je ne révélerai pas la conclusion d’Artifacts, mais disons que si avant la continuité était relativement simple à suivre, là va falloir un master en astrophysique pour comprendre …

– le dessinateur qui doit se remettre à la peinture : Gabriele Dell’Otto sur Avengers Annual 1. Je me demandais pourquoi Dell’Otto était moins bon sur ces annuals des vengeurs que ses précédents travaux. En fait la raison est simple, le peintre est devenu dessinateur. Et il faut l’entendre à l’américaine, il fait les crayonnés et l’encrage, et laisse  la colorisation à quelqu’un d’autre. Dommage cela rend son travail… ben banal, noyé dans la masse. Reviens à ce qui fait de toi un artiste exceptionnel Gabriele !!!

A propos Sam 1876 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Comme je le disais en com’ dans les guides, j’ai aussi adoré Animal Man et Swamp Thing. Le ton est de plus en plus opressant pour nos héros, et j’ai bien cru à un drame à un moment dans Animal Man… 
    Quand aux dessins de Paquette, j’avoue que là, j’ai été aussi bluffé. Et même si j’adore Williams III et son Batwoman, je comprend aussi ce que tu veux dire dans ta remarque.
     
    Pour Action Comics, comme je disais aussi, j’ai pas du tout accroché à l’histoire sur les Kents en back-up. J’ai pas trouvé les dessins terrible et l’émotion pour moi n’est pas trop passé. Et pour le coup, j’ai pas très bien saisi ce que l’histoire apporté par rapport aux précédentes versions. Je serais plus intéressé de savoir pourquoi les deux ont trouvé la mort et pas juste Jonathan.
    Quand à l’histoire principal, pareil que toi, et je l’ai dis aussi, j’ai bien aimé. C’est que je commencerais à apprécier et accroché au style de Morrison ? :p
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.