Guide de lecture Comics VO : semaine du 02 Avril 2014

DC COMICS

ACTION COMICS #30

ACTION COMICS #30Scénario : Greg Pak 

Dessin :Aaron Kuder

Sollicitation : Following the events of FOREVER EVIL, Superman confronts Lex Luthor – but the world has turned around for these two. The hero has become the villain and the villain the hero as forces beyond these two gather to destroy the Man of Steel, beginning with a dormant Doomsday who has crossed over from the Phantom Zone!

Avis : même si je n’ai pas trop parlé de la série ces derniers mois, je n’en pense pas moins. Après moultes aventures éditoriales, le titre semble avoir trouvé en Greg Pak le scénariste que la franchise attendait depuis des années. En quelques épisodes, il a su imposer son style, rappeler ce qui rendait Supie spécial, tout en lui donnant enfin des histoires à la hauteur !!! En fait j’apprécie tellement le boulot de Pak que je me demande sincèrement pourquoi DC a fait appel à Johns pour reprendre Superman. Pourquoi ne pas le confier à Pak en plus d’Action et ainsi avoir quelque chose de parfaitement cohérent. Je sais l’idée apparaît aujourd’hui saugrenue. Mais personnellement j’y tiens, car pour l’instant le scénariste n’a pas accès à tous les personnages de l’univers de Superman. Ainsi, Lois, le staff du Daily Planet, sont un peu hors zone pour lui car utilisés dans Superman…Une situation bien dommage, car je serais vraiment ravi de voir Lois écrite par Pak (même si Lobdell tient bien le personnage…).

Au niveau histoire, je suis un peu surpris par la sollicitation, pour une bonne raison : Forever Evil est en retard et ne s’achèvera en fait que fin mai. Il semble que ce retard va poser problème à la plupart des titres DC. En effet l’éditeur a fait comprendre que la plupart des séries se déroulaient avant le crossover et qu’une fois fini, le reste de l’univers prendrait en compte le contenu de cette histoire…Bref ça sent pas très bon…

Verdict : BUY

AQUAMAN AND THE OTHERS #1

AQUAMAN AND THE OTHERS #1Scénario :Dan Jurgens

Dessin :Lan Medina, Edgar Tadeo 

Sollicitation : A « FUTURES END » prelude! Spinning out of AQUAMAN, the King of Atlantis and his teammates find themselves targeted by an unknown foe that wants their Atlantean artifacts! Don’t miss the start of this all-new series!

Avis : voilà un évènement qu’il faut signaler : Aquaman va disposer avec cette série d’un spin-off !!! je pense que nous pouvons voir ici un témoignage de l’impact que le travail de Geoff Johns a eu sur le personnage au cours des deux dernières années pour qu’il puisse sans doute pour la première fois de son histoire récente soutenir deux séries à son nom…Longtemps considéré comme une bonne blague potache, Johns a clairement relevé son niveau de « bas assatitude » pour le rendre à nouveau crédible auprès des lecteurs. Pour nourrir cette seconde série, le scénario va essentiellement s’appuyer sur une des créations les plus réussies de Johns sur la série Aquaman : le groupe des Others.

En effet au cours du relaunch DC, le scénariste a révélé qu’avant de rejoindre la Justice League, Arthur avait constitué une autre équipe utilisant des artefacts issue d’Atlantis. Même si tous les personnages n’ont pas survécu à leur arc d’introduction, ils ont fait une impression certaine sur les lecteurs, qui depuis attendent fébrilement qu’un titre leur soit consacré…Sauf que DC a sans doute trop attendu pour lancer cette seconde série. Le fait est que plus d’un an et demi après leur apparition avec en parallèle le départ de Johns d’Aquaman, le soufflet est sans conteste retombé. Autre déconvenue, DC n’a pas confié la rédaction de la série  à John Ostrander, qui avait signé d’excellents épisodes fill-ins prouvant que le vétéran pouvait tout à fait prendre en charge l’équipe.

La bonne nouvelle est que DC  a choisi un autre vétéran de qualité pour l’écriture du scénario en la personne de Dan Jurgens. L’auteur qui a connu quelques déconvenues depuis le relaunch DC, dues essentiellement à l’organisation chaotique de l’éditeur trouve ici un nouveau boulot où on lui foutra enfin la paix, puisque le titre ne fait clairement pas partie des séries de 1er ordre de l’éditeur.

Verdict : Check It.

DETECTIVE COMICS #30

DETECTIVE COMICS #30Scénario : Brian Buccellato, Francis Manapul 

Dessin :Francis Manapul

Sollicitation : A bold new direction for DETECTIVE COMICS as THE FLASH creative team of Francis Manapul and Brian Buccelato take over the creative reins! Batman finds himself knee-deep in a new mystery involving a deadly new narcotic that has hit the streets of Gotham City.

Avis : après m’avoir ennuyé à mourir sur Flash (si c’était profondément chiant et passablement creux…), l’équipe Manapul et Buccelato arrive pour souiller Detective Comics. Alors vous me direz, oui mais c’est très joli Manapul et c’est visuellement très inventif…oui mais la partie graphique ne fait pas tout et surtout si comme sur Flash elle est juste là pour masquer une intrigue plus que faiblarde. C’est donc avec pas mal de craintes que je les vois arriver sur une série..qui a connu de meilleurs jours. D’abord massacrée par Tony Daniel et son manque patent de talent scénaristique, la série est quelque peu remontée avec John Layman au scénario mais surtout Fabok au dessin. Comme je l’ai souvent exprimé ici, Layman a pondu des récits efficaces mais en rien transcendant, préférant se concentrer sur un seul aspect du personnage, à savoir Batman contre le vilain du mois.

Je pense que nous touchons là à la limite de ce qu’il est possible de faire lorsqu’une franchise s’étend trop et contient trop de séries. Batman est sans conteste la série principale, menée par Snyder et Capullo, c’est elle qui donne le là de toute la gamme des titres Batman, et toutes les autres séries s’alignent derrière elle. Fort de son expérience dans la franchise Green Lantern, Peter Tomasi a vraiment su se forger sa petite place dans l’ombre de la série mère, en se focalisant sur les relations de Batman avec son fils tout d’abord, avant de s’intéresser à Batman rencontre tel allié ou ennemi ce mois-ci…Malgré la disparition de Damian, Tomasi a su donner une place importante à sa série, sans contre dire ce que fait Snyder sur Batman.

Mais quid de Detective Comics. Très souvent les auteurs aiment s’appuyer sur le nom de la série et revenir à un aspect plus polar, plus sombre. Mais ce qu’on a vu au final c’est que le titre marchait sur les plates bandes des autres séries, faute d’un élément important : un scénariste apportant un petit plus distinguant la série. Dans les années 90, la franchise Batman était bien plus développée qu’elle ne l’est aujourd’hui (oui je sais c’est dingue !!!). Avec une demi douzaine de séries régulières rien que sur Batman + tous les spin offs comme Robin, Azrael, Nightwing, Catwoman et Birds of Pref et sans compter les mini séries et one shot très fréquents. Tout cela fonctionnait au prix de pas mal de redondances, mais surtout d’un travail édito énorme. O’Neil tenait la franchise et faisait en sorte que les scénaristes travaillent tous ensemble de manière coordonnée, sans qu’il y ait vraiment de scénariste en chef…Le boss c’était lui, point barre…

Ici on voit que le manque de personnalité des scénaristes et le poids énorme de la série Batman qui donne l’impression que c’est la seule série importante, fait que le reste de la franchise apparaît comme secondaire…Et Detective Comics n’échappe pas à la règle.

Verdict : Check It.

EARTH 2 #22

EARTH 2 #22Scénario : Tom Taylor 

Dessin :Nicola Scott, Trevor Scott 

Sollicitation : When all looks lost – Green Lantern returns!

Avis : est-ce juste moi où le rythme de Earth 2 n’a-t-il pas fortement ralenti ces derniers mois ? comprenons nous bien, le titre reste vraiment très plaisant à lire, mais j’ai vraiment l’impression que dans les deux/trois derniers épisodes, Taylor a surtout maintenu l’intérêt du titre en ajoutant des pièces, des personnages,  sans vraiment faire avancer son récit. Les quelques passages consacrés à Superman se résumant à des pages et des pages de lui massacrant des gentils gens innocents, encore et encore. Il y a bien sûr un effet choc, mais à force on sent que le scénario radote un peu. Comme je l’ai dit, cela reste très plaisant à lire, mais il serait temps de revenir à l’action.

Cela pourrait bien intervenir avec cet épisode qui voit le retour de GL après plusieurs épisodes à aller voir ailleurs si il y était, le scénariste se le mettant de côté, justement pour ajouter de nouveaux personnages de tous les côtés. Reste à me ramener Flash et je serais content, car oui je trouve que la version Earth 2 est 10 000 fois plus intéressante que la version New 52 de Barry « je ne suis intéressant que quand je me sacrifie pour sauver l’univers » Allen.

Verdict : Check It.

GREEN ARROW #30

GREEN ARROW #30ScénarioJeff Lemire

Dessin :Andrea Sorrentino

Sollicitation : « The Outsiders War » Part 5! Arrow and Robert face a mob of Outsiders. It looks bad…but the cavalry is about to arrive in the form of Katana, Butcher, Magus and Kodiak! Will they be in time to save the day?

Avis : nom de XXXX de XXX de XXXX avec le XXX dans la XXX de XXXX mais qu’est-ce que Lemire nous a fait dans l’épisode 29 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bon alors clairement je ne peux strictement rien dire à part une chose : je ne vois pas trop comment le scénariste va pouvoir se tirer de là, du moins pas sans nuire à la crédibilité de son récit. Le fait est qu’il nous a laissé sur un des plus gros cliffanguers qu’il pouvait imaginer et à moins d’apporter des changements radicaux au titre, la gestion de la suite de la Outsider War ne va pas être simple. On ne cesse de lire, de le répéter, de le hurler encore et encore, mais nous avons là sans aucun doute le meilleur run de l’histoire de Green Arrow. Scénario parfait, remplis de révélations, de twists et de passages chocs et qui ne néglige à aucun moment ses personnages.  Un dessin au diapason d’une histoire qui ne laisse aucune pause aux héros comme au lecteur, et qui est aussi visuellement innovant que le scénario est riche.

Verdict : sans doute le BUY de la semaine !!!

IMAGE COMICS 

STARLIGHT #2

STARLIGHT #2Scénario : Mark Millar

Dessin : Goran Parlov

Sollicitation : Duke McQueen once saved an alien world from destruction – but it happened in a place nobody believes in, during a time nobody remembers. Surrounded by memories of his late wife and his happier past, Duke’s days as a hero are long gone…or so he thinks! Now, a young visitor from the world Duke once saved is coming to him with a desperate plea for help. It’s one last chance at adventure for Duke, and another chapter to unfold in the ever-expanding Millarworld Universe!

Avis : un miracle s’est produit, la mer morte s’est ouverte en deux, les morts ont ressuscités, chaque homme et femme hetéro et gay s’est vue pourvu d’un harem, nos hommes politiques ont commencé à être honnêtes et compétents, Dieu est descendu du ciel avec des joujoux par  milliers en nous révélant le plus grand secret de l’univers : « relax man !!! »,  oui il a du se produire tout cela étant donné que le mois dernier j’ai apprécié deux comics-books écrits par Mark Millar et que les évènements précédemment nommés relèvent du domaine du facile comparé à un tel exploit !!! Comme je l’ai souvent dit, cela fait de nombreuses années que le travail de Millar m’irrite au mieux, m’exaspère au pire si bien que j’ai fini par éviter tout ce qu’il écrit comme si la peste s’était alliée avec le choléra, la typhoïde, ébola et le FN

Pourtant les choses avaient si bien commencés entre nous Mark ! il y a plus de 10 ans je te voyais arrivé anxieux sur Authority pour prendre la relève de deux créateurs adulés qui venaient juste de réinventer les codes du comic-book de super-héros pour le nouveau siècle !!! je me disais alors ne te connaissant pas « encore un de ses tacherons qui va me couler mon bébé en deux épisodes !!! ». La suite on la connaît, tu as tout explosé sur Authority poussant la logique Ellisienne à son paroxysme avant que tu n’exploses véritablement sur Ultimate X-Men et surtout sur le si bien écrit Ultimates (les deux premiers volumes…).

Si sur Ultimate X-Men, ton travail a rapidement souffert de ton peu d’affinités pour les personnages et tes problèmes de santé. Ton travail sur Ultimates est resté jusqu’ à la fin du second volume un exemple d’écriture maîtrisée. En parallèle tu lances quelques comics en creator owned bien sympathiques comme Wanted qui prouvent que tu sais écrire autre chose que du super-héros Marvel. Bref comme dirait l’autre : jusqu’ici tout va bien. Je te pardonne même tes faux pas, comme ce pauvre et peu inspiré Marvel Knight Spider-Man, rempli de fan service d’un auteur qui de toute évidence n’avait pas grand chose à dire sur le personnage à part qu’il l’aimait…

Et puis vint la rupture…par étapes, comme c’est souvent le cas. La première fut bien évidemment l’exécrable Kick Ass, résidu de scénario qui aurait du être  abandonné sur l’autoroute comme un chien rageur qui vous bouffe votre canapé depuis des années…Là je me suis dit « mais enfin qu’est-ce qui nous arrive Mark, tu me prends mon argent et tu me prends à sec sans excuse ni préliminaires ??? ». La seconde étape fut bien entendu Nemeis. Si avec Kick Ass tu touchais le fond, avec Nemesis tu as commencé à creuser dans la fausse à purin…Alors que notre relation se dégradait de minute en minute, tu m’as rappelé un bref instant pourquoi je t’aimais tant autrefois, comme une flamme qui brille plus fort avant de s’éteindre avec Old Man Logan, magnifique application d’un traitement à la Eastwood du personnage de Wolverine. A travers cette œuvre on pouvait sentir tout ton amour pour l’univers Marvel.

Et puis vint la rupture …Ultimates 4…tu passais après Jeph Loeb pour dans l’esprit de Marvel et des lecteurs, sauver ce qui pouvait encore l’être. Dire à tout le monde que ce n’était qu’une erreur de parcours et que maintenant papa était de retour et tout allait bien se passer…sauf que non… Au bout de quelques pages on comprenait que tu étais ailleurs…pire tu n’en avais plus rien à foutre. Ton esprit était à tes propres « créations » et la manière de vendre des concepts à Hollywood….C’est là que je me suis dit, c’est fini et bien fini. Au revoir mon tendre amour, tu passeras le bonjour à mon autre béguin du début des années 2000, Bendis…

Pendant des années, à chaque fois que ton nom resurgissait, je défendais tes premiers travaux…pour mieux descendre tes plus récents comme les symboles évidents de ta déchéance artistique…Tu avais beau t’associer aux plus grands artistes du monde des comics, entre nous c’était fini et bien fini…

Et voilà que le mois dernier, tu m’as rappelé pourquoi je t’avais aimé il y si longtemps avec le premier épisode de Starlight dont le second numéro sort cette semaine. Pas d’effets de manche ici, pas de machins over the top, pas de bidules bien vulgaires pour faire parler. Non le portrait d’un homme qui a vécu une grande aventure dans l’espace et est revenu sur Terre pour en vivre une plus grande : aimer sa femme et ce pendant des décennies, pour la perdre bien avant son heure….Un portrait réussi, dans lequel le scénario insérait de manière habile des flash-backs au temps passé dans l’espace. Tout cela servi par un Goran Parlov superbe. Dans la foulée, enthousiaste, je suis allé voir le dernier numéro de Jupiter Legacy…et pam…là aussi une réussite, alors que les premiers épisodes ne faisaient que rappeler pourquoi je ne t’aimais plus.

L’année 2014 commence donc bien entre nous Mark. Je ne t’aimerais plus comme autrefois…mais avec ces deux comics, tu me fais comprendre qu’on peut au moins rester amis.

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

INHUMAN #1

INHUMAN #1Scénario : Charles Soule

Dessin : Joe Madureira

Sollicitation : The newest super heroes of the Marvel Universe are born! A cloud of Terrigen mist is moving around the world turning regular people into Inhumans with amazing powers. But not everyone thinks this is a good thing. Discover the secret history of the Marvel Universe and get in at the ground floor of the next big Marvel franchise! 

Avis : à la suite du crossover/event Infinity, Marvel tente de créer une nouvelle franchise avec le lancement d’une série régulière consacrée aux Inhumains. Et au vu de l’équipe créative, l’éditeur ne fait pas les choses à moitié pour imposer cette nouvelle série. Le principal atout du titre est bien entendu le dessinateur en la personne de Joe Madureira qui nous fait des retours en pointillé depuis maintenant 2 ans. On l’a vu au lancement de la série Avenging Spider-Man…pour se barrer au bout de 3 épisodes, puis à nouveau sur 3 épisodes sur Savage Wolverine…J’évite de mentionner le 3e volume des Ultimates, pour éviter de nous replonger dans ce cauchemar Loebien…

Au scénario, après nous avoir longtemps menacé de faire écrire la série par Matt Fraction (ce qui aurait valu un inévitable à éviter comme verdict de ma part), Marvel a manifestement repris ses esprits. Bon je ne dirais pas que le nouveau choix est plus avisé, avec Charles Soule aux manettes. Bien que je commence un peu à apprécier ce qu’il fait notamment pour son travail sur Superman/Wonder Woman, ne n’arrive pas à m’y attacher non plus. Comme je l’ai déjà dit, malgré le fait qu’il écrive une demi-douzaine de séries, toutes acclamées, je ne ressens aucune véritable personnalité se dégager de ses scénarios. On dirait plus une usine à scripts, qui sort des choses très agréables mais qui ont du mal à rester dans ma mémoire.

On s’est longtemps interrogé sur les raisons de la volonté de Marvel d’imposer de la sorte ce titre, alors qu’une franchise comme les X-Men pourrait recourir à ces deux auteurs (pitié sauvez nous de Bendis !!!). Or on vient d’apprendre que les inhumains pourraient bien apparaître dans le prochain Avengers : Age of Ultron…On verra ce qu’il en sera au final (espérons qu’ils ne fassent pas de Wanda et de Pietro des inhumains au ciné, ne disposant pas des droits des X-Men…).

Bref, je ne doute pas que le titre va cartonner pour son lancement. Mais au delà ? à votre place je ne m’attacherais pas trop à Mad qui depuis son retour sur la scène comics navigue entre 3 et 5 épisodes et puis Tchao. Reste Soule qui pourrait effectivement réaliser quelque chose si Marvel lui en laisse le temps…

Verdict  : Check It, mais je ne m’attends pas à un miracle.

MAGNETO #2

MAGNETO #2Scénario : Cullen Bunn 

Dessin : Gabriel Hernandez Walta 

Sollicitation : Horrors from Magneto’s past inform his decisions in the present as he hunts down the source of the newest threat to mutantkind.   Meanwhile, S.H.I.E.L.D. catches a glimpse of Magneto’s new band of followers…

Avis : qu’il est bon d’avoir tort parfois !!! il y a quelques semaines, je vous indiquais que ce n’était même la peine de lire cette série, dont le destin ne fait aucun doute …Et puis…ben j’ai lu le premier épisode, et comme je l’ai précisé dans le Top et Flop suivant : quelle bonne lecture !!! On retrouve un Magneto ni dans le camps des anges, ni des démons, qui part en chasse contre des humains qui ont persécutés des mutants. Cullen Bunn passe un temps important pour  définir, rappeler  le caractère de son personnage situé dans une zone morale bien grise…Le final ramène sur le devant de la scène les sentinelles humaines créées par Lobdell lors de Tolerance Zero (dont on pouvait se demander où elles étaient passées…).

Cependant à la lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de penser : tout cela devrait être une sub-plot dans une série régulière X-Men. Comprendre, que l’intrigue d’un Magneto sans attaches et en chasse devrait être traité dans un Uncanny X-Men ou un X-Men, comme une intrigue parmi d’autres…et non comme une intrigue de série régulière. Fondé toute une série sur ce personnage et une histoire pareille me paraît bien mince. Je confirme donc que si la série connaît de bons débuts, je doute fort qu’elle dépasse l’épisode 12.

Verdict : Check It.

MARVELS GUARDIANS OF GALAXY PRELUDE #1

gogcScénario : Dan Abnett, Andy Lanning 

Dessin :Wellington Alves 

Sollicitation : GET READY FOR MARVEL’S GUARDIANS OF THE GALAXY WITH AN ALL-NEW COMIC BOOK PRELUDE-WRITTEN BY COSMIC LEGENDS DAN ABNETT AND ANDY LANNING!  Who is Nebula? What tragic events forged her unbreakable allegiance to her dark lord? Find out here!   Plus: Gamora! Korath! And more from the Marvel Cinematic Universe!

Avis : ouuuuuuiiiiiii !!!!! alors je sais, je sais, en général je vous conseille de fuir comme la peste ces titres tie in à la sortie de films car ils sont souvent sans intérêt…Sauf que sur ce coup, Marvel a bien fait les choses en rappelant les auteurs qui ont tout simplement crée la version des gardiens exploitée dans le film !!! papa et maman sont donc un peu de retour, même s’il me semble avoir lu que les scripts en question ont été écrits il y a un moment. En effet les deux scénaristes se sont séparés il y a un peu plus d’un an et apparemment pas en bons termes…Je doute qu’ils puissent faire grand chose sur ces quelques épisodes, mais rien que pour nous rappeler la grandeur de cette série avant l’arrivée de qui vous savez au scénario, c’est un immanquable.

Verdict : BUY (c’est comme ça qu’il faut écrire Bendis !!!)

MOON KNIGHT #2

MOON KNIGHT #2Scénario : Warren Ellis

Dessin : Declan Shalvey

Sollicitation :The best new comic of 2014 continues with a story that has to be experienced to be believed! 

Avis : Warren Ellis, Nuff Said…Le génial auteur britannique a encore réussi à réinterpréter un personnage Marvel à sa sauce. Encore une fois il prouve que lorsqu’on lui laisse les coudées libres, il peut se montrer tout simplement brillant. Là où clairement il avait du mal sur les X-Men à imposer une marque, notamment parce que les personnages étaient partagés entre différentes séries, il peut faire ce qu’il veut avec Moon Knight, personnage de 3e ordre chez Marvel qui au cours des 15 dernières années n’a jamais réussi à soutenir une série sur son nom seul plus de 25 épisodes…Comme il l’avait fait sur les Thunderbolts il remanie le titre et le personnage de telle sorte que l’on a l’impression de lire quelque chose d’entièrement neuf, du moins pour du mainstream…

Mais est-ce encore du mainstream ? il y en a des éléments. Mais Ellis traite cela plus comme un creator owned inde que vraiment une propriété Marvel, même s’il reste conscient que le titre n’est pas à lui (c’est pour bientôt chez Image). En tout cas la lecture de ce premier épisode version Ellis m’a fortement rappelé son travail sur son dernier roman Gun Machine (paru en VF en février et que j’ai dévoré car tout simplement excellent). On y retrouve ce côté polar noir et dérangé marqué par et dans la ville de New York. Cette ville fascine de manière évidente le scénariste et cela se retrouve un peu partout dans ses travaux.

Verdict : BUY c’est un ordre !!!

SHE-HULK #3

STK634835Scénario : Charles Soule 

DessinJavier Pulido

Sollicitation : We the people find you DOOM!When the son of Victor Von Doom seeks extradition, Jen Walters will go to the ends of the earth for Justice!   All this, and Matt Murdock too as Charles Soule (THUNDERBOLTS) and Javier Pulido (HAWKEYE) continue 2014’s sleeper hit!

Avis : alors que je ne suis guère convaincu par le travail de Soule, voir mon commentaire sur Inhuman, le fait est qu’il se débrouille pas mal du tout sur She Hulk. Le titre n’est pas non plus incroyable (non Steve ça ne l’est pas) et sa tendance à lorgner du côté de Hawkeye m’empêche de vraiment accrocher à cette série malgré son humour et son intelligence. Je dois dire que toute cette tendance chez Marvel à vouloir reproduire ce que fait Fraction sur Hawkeye m’insupporte au plus haut point tant je n’apprécie pas cette série à la base.

On voit que depuis le début Soule n’hésite pas à faire intervenir le reste de l’univers Marvel, comme Stark dans le premier épisode, Hellcat dans le second et ici le fils de Doom ou encore l’inévitable Matt Murdock..Etant donné que le titre traite d’affaires judiciaires, l’apparition de l’avocat le plus célèbre de l’univers était un peu dans le cahier des charges du titre…Par contre je m’interroge sur cette apparition de Kristoff, car je me souviens que dans les épisodes d’Hickman, le jeune homme était en très bons termes avec Doom allant jusqu’à risquer sa vie pour son papounet…A voir comment Soule tourne tout cela, en espérant que cela reste acceptable en termes de continuité récente…

Verdict : Check It

ULTIMATE SPIDER-MAN #200

ULTIMATE SPIDER-MAN #200Scénario :  Brian Michael Bendis 

Dessin : tout plein de gens, dont notamment Mark Bagley et David Marquez

Sollicitation :  The world mourns on the anniversary of Peter Parker’s death  A gathering of Spidey’s friends and foes reveal some shocking truths about Peter and his world  One of the biggest surprise endings of the year!

Avis :  alors autant le dire, j’ai presque failli chialer à la vue des premières pages (non lettrées) previews de cet épisode, qui débute avec une veillée un an après la mort de Peter dans l’univers Ultimate. On y voyait tous les proches de Peter, dont une MJ apparemment recasée hésitant à entrer dans la maison de May…Voilà, quelques pages, pas de dialogues mais si vous êtes un fan de ce que Bendis a accompli dans son coin avec cette série, vous ne pourrez pas vous retenir de lâcher une petite larmichette…Comme quoi tu vois, Brian quant tu veux, tu peux !!! et pas la peine de noyer les pages dans des dialogues sans fin !!! Car oui si je suis très très critique de ce que fait ce scénariste sur les Avengers ou maintenant sur les X-Men, le fait est que son travail sur Ultimate Peter Parker tient toujours la distance…

Et maintenant qu’il a commencé à faire des choses avec le personnage de Miles, et bien je commence à l’apprécier également…Il aura juste fallu deux douzaines d’épisodes pour que Bendis trouve la voix de son personnage, alors qu’il avait réussi à faire ça en 2 cases avec Peter dans le tout premier USM 1, qui presque 15 ans après reste sans doute l’une des meilleures choses qu’ait écrite Bendis (faut dire il était bon le méchant au début des années 2000…).  Je dois dire qu’il est assez ironique de voir une série que tous disaient condamner au bout de quelques épisodes, atteindre ici son 200e épisode…Oui, oui je sais, il y a eu paquet de relaunch..dont un autre en perspective !!! mais voilà, cela fait quelque chose à mon petit coeur rempli de haine de voir une série que j’ai adoré pendant si longtemps (je parle au passé, car j’ai complètement zappé la période Miles jusqu’à récemment) être toujours capable de m’émouvoir…

Alors que nous réserve ce 200e épisode ? et bien une chose que j’espère ne pas voir : le retour de Peter. Oui je sais c’est contradictoire. Mais l’une des forces de l’univers Ultimate selon moi est le respect de la règle : les morts restent morts. Même si je sais que cela me ferait vraiment sauter de joie de le revoir, le ressusciter diminuerait sans conteste l’impact de sa mort. Voir son entourage évoluer sans lui, son héritage repris par Miles fait partie des bonnes choses qu’il a réussi à faire. Donc pour une fois Bendis, ne te saborde pas toi même…

Verdict : BUY

A propos Sam 1929 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Et bien dites moi il y a du lourd cette semaine. Et quel résumé de la carrière de Mark Millar, tu trouves que tu n’écris pas assez de lignes dans tes guides alors tu t’es lancé dans cette ode désabusée?

    Sinon contrairement à toi je n’ai pas vraiment apprécié les fill in de John Ostrander sur aquaman bien que je m’attendais à mieux de l’auteur. Le fait que ce ne soit pas lui me rassure peut être un peu mais j’attendrais le comixweekly avant de me décider.

  2. Tu m’as convaincu : je donnerai sa chance à Greg Pak sur Action Comics (à la sortie du recueil). Par contre mettre Green Arrow en sortie de la semaine, avant un comics de Warren Ellis, je demande à voir. Quant à Mark Millar, j’attends les commentaires jusqu’à la fin de la série.

  3. Je n’ai pas aimé les Xmen de Millar qui faisait dans le remake de Claremont sans aucun amour pour les persos…
    Tornado vient justement de publier sur le blog sa lettre d’amour à ses Ultimates.

  4. Ce qui me fait encore plus peur avec l’arrivée de Johns c’est que les autres scénaristes écrivant le personnage risquent d’avoir les mains liées pour son développement…

    Juste pour te titiller Sam : je n’ai lu que le deuxième des fill-ins d’Ostrander, et j’ai trouvé ça très mauvais, je suis heureux de voir Jurgens écrire cette série ! :p

    Le véritable cri d’amour de Mark Millar pour l’univers Marvel est véritablement 1986 pour moi, qui était aussi l’un de ces quelques projets qui nous rappelaient que Millar pouvait écrire de très bonnes choses quand il s’en donnait la peine. Old Man Logan c’est assez barré mais ça reste un délire un peu vulgaire et over-the-top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.