Unspoken VO : Wolverine and the X-Men 4

Crédits :

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Nick Bradshaw

Editeur : Marvel Comics

Avis : puis-je dire pour commencer combien  cette série est géniallissement géniale ?! combien je prends un pied intégral à sa lecture, et que l’attente entre chaque épisode est une torture si douce, car oui mes amis après 3 excellents premiers épisodes, le 4e reste de haute qualité (et recommandé par votre médecin, tellement c’est bon pour vous)

Scénario : si les premiers épisodes de la série étaient tournés vers l’action, ce 4e fait plus de place à la mise en place de futures intrigues. En fait c’est un jour dans la vie de l’institut le plus dingue de l’univers, où vous pouvez croiser des aliens, des deathlocks qui vous prédisent l’avenir, et où des profs se retrouvent en cloque de 8 mois en 8 minutes …Vous ajoutez à cela l’intégration de nouveaux élèves assez particuliers, disons un ange et un futur quelque chose, sauveur et/ou destructeur, et vous aurez une vague idée de la folie douce qui règne dans cette école.

L’un des points les plus importants de cet épisode est la prise en compte des évènements récents de Uncanny X-Force, entre le sort de Warren/Angel et le nouvel élève mentionné plus haut, qui fait drôlement penser à une tête connue. A cette occasion Jason Aaron reprend la page exacte parue dans UXF il y a deux semaines, qui me fait toujours penser que Beast est un connard hypocrite et que Kitty pardonne pas mal de choses à Wolverine. Quant à Bobby, et bien, s’il ne découvre pas toute la vérité, qu’il ne veut pas entendre, il rappelle à tous les lecteurs que lui et Warren sont amis depuis les début des X-Men.

L’autre grosse intrigue est le cours sur l’histoire future prodiguée par un invité très spécial en la personne de Deathlock… qui va révéler des choses très intéressantes sur l’avenir de tous les élèves, et notamment que selon leurs choix dans les prochains mois, leur vie va prendre une direction… spéciale. Mais surtout c’est l’avenir d’un certain jeune homme qui va apporter le plus de troubles, si bien que le cyborg préfèrera garder sa prédiction pour lui. Mais nous avons quand même un aperçu de quelques pages sur le futur le plus probable, et la gueule des X-Men de l’avenir c’est quelque chose ! avec en plus une évolution de ces personnages et de leurs relations assez barrée !

Je le dis sans ambages, voici la meilleure série X-Men. Que dis-je la série leader. Depuis le départ de Whedon de Astonishing X-Men, une telle série manquait. Nous avions eu depuis l’arrivée de Morrison sur New X-Men, une série X qui donnait le ton. Mais avec le placement de Fraction comme scénariste principal sur Uncanny X-Men, la greffe n’avait pas pris. Ou plutôt la franchise était à l’image du manque d’idées, de punch de ce qui était censé être la série principale.

En chosissant Jason Aaron sur le titre, Marvel a enfin pris une bonne décision pour la franchise X, sans doute la première depuis des années !

Incontournable !!!

Dessin : après 2 épisodes 1/2, oui parce qu’il ne signait que la moitié de l’épisode 3, Chris Bachalo prend une pause bien méritée et laisse la place au nouvel Arthur Adams, en la personne de Nick Bradshaw. Le fait est que son style cartoony correspond parfaitement à l’esprit bien déjanté du titre. Il retranscrit parfaitement les moments de pur délire du scénario, mais sait aussi bien mettre en scène l’action. Marvel a mis là la main sur un grand talent.

Liens utiles :

– Blog de Jason Aaron

Note : 9/10 – avec cette série, Marvel signifie à tout le monde le retour de la franchise X dans les séries à lire. Trop comme elle est bien cette série !!!!

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.