Guide de lecture DC Comics : semaine du 29 février 2012

Dernière semaine du mois chez DC et du coup le nombre de sorties est ridiculement faible !

Justice League 6

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Jim Lee

Sollicitation : The Justice League is united at last against Darkseid! The awesome consequences of this high-stakes battle will resonate within the series for years to come! Geoff Johns and Jim Lee end their historic first arc with a bang!

Avis : fin, enfin, du premier arc  de ce qui restera pour moi l’un des pires comics-books des années 2011/2012 et l’un des plus gros plantages du relaunch DC. Oh ça DC a vendu des caisses de comics ! ça oui, mais l’éditeur a aussi vu fondre ses ventes sur ce titre encore plus vite que Flash ne courre ! c’est bien simple entre le 1er et le 5e épisode, le titre a perdu la moitié de son lectorat et quand on voit le contenu ce n’est pas étonnant.

Si il y avait besoin d’une preuve que certains créatifs prennent les lecteurs pour des crétins et bien maintenant nous avons Justice League pour l’illustrer. C’est bien simple, tout ce qui pouvait être raté dans cette série a été majustement planté ! le scénario est inexistant et uniquement là pour servir la soupe à Jim Lee, les caractérisations sont à côté de la plaque, voir franchement gonflantes et Darkseid est tout simplement massacré tant avec son nouveau design que son absence totale d’originalité. C’est simple les auteurs ont enlevé au personnage tout ce qui faisait sa saveur depuis des décennies (notamment son côté nihiliste). Bref comme pas mal de monde personnellement il s’agira là de mon dernier épisode.

Thunder Agents vol 2 # 4

Scénario : Nick Spencer

Dessin : Wess Graig

Sollicitation : The Subterraneans have been fighting among themselves for decades, but now they’ve been united by a dangerous leader. The T.H.U.N.D.E.R. Agents are humanity’s best hope at stopping this looming threat, but how can they when the team is falling apart at the seams? Featuring a sequence by guest artist Sam Kieth!

Avis : c’est bien ça l’ironie cruelle du marché des comics, alors qu’une horreur comme JL vend des comics par milliers, un pépite comme Thunder Agents reste splendidement ignoré. Nous pouvons déjà nous estimer heureux que DC ait bien voulu accorder une suite en 6 épisodes au titre.

Pour finir la série, Spencer oppose les Thunder agents à leur ennemi historiques. La caractérisation des personnages, ce mélange de retro et de modernité, et surtout la menace permanente que les héros peuvent mourir à tout moment victimes de leur propre pouvoir en ont fait une série unique.

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.