Guide de lecture Comics VF : semaine du 16 avril 2012 – Librairie

Best of Marvel : Avengers – Etat de siège

Éditeur : Panini Comics

Date de sortie : 18 avril 2012

Épisodes :  Avengers (1963) 270-277

Sollicitation : Retour en 1986-1987 pour une des plus spectaculaires aventures des Vengeurs. Les terribles Maîtres du Mal élaborent un plan machiavélique, afin d’infiltrer le Manoir des Vengeurs et d’éliminer un à un les puissants héros.)

Avis : il fallait s’y attendre, avec la sortie prochaine (oui je suis comme vous, j’en peux plus d’attendre) du film Avengers, Panini en profite pour ressortir certaines des plus grandes histoires du titre. Il commence donc avec du lourd avec Under Siege, saga bien connue où les maitres du mal attaquent le manoir des Vengeurs, et le tout se transforme assez vite en bataille rangée.

Je n’ai personnellement jamais lue cette saga, mais comme tous les fans j’en ai souvent entendu parler (son importance est rappelée à de nombreuses reprises au fil de la série). J’espère juste que pour une fois pour ce genre d’ouvrage la traduction sera à la hauteur du prix demandé. Il n’y a rien de pire que de claquer une somme rondelette (plus de 23€ tout de même) dans un ouvrage, et d’avoir envie de s’arracher les yeux parce que le texte n’a aucun sens..

BPRD T10 : La déesse noire

Éditeur : Delcourt Comics

Date de sortie : 18 avril 2012

Sollicitation : Liz a disparu, et leurs ennemis les plus puissants se sont unis pour une attaque explosive. De nombreuses questions s’imposent aux membres du B.P.R.D. : quel est le lien entre Memnan Saa et Martin Gylfrid ? D’où vient le pouvoir de Liz ? Abe, Kate et Johann doivent-ils remettre en cause leur loyauté pour sauver leur âme ? Quoi qu’il en soit, l’équilibre des forces semble fortement remis en cause…

Avis : quoi vous ne lisez pas encore BPRD ? non mais qu’est-ce que vous faites de vos journées les gens ???? non mais sérieux, voici une série extrêmement bien écrite, construite, et pensée sur la longueur, produite par un des esprits les plus créatifs du monde des comics et vous passez à côté ?

BPRD est l’une de mes séries préférées, je sais que c’est un blasphème pour certains mais je dois bien avouer que j’ai tendance à la préférer à Hellboy (non pas que je n’apprécie pas le perso, bien au contraire, ma préférence va juste plutôt à BPRD).

Côté histoire, la fin du monde n’a jamais été aussi proche, et les membres du bureau ne vont pas cesser d’accumuler les problèmes dans les prochains mois !

A ne pas manquer, c’est un ordre !

Ignition City

Éditeur : Glénat Comics

Date de sortie : 18 avril 2012

Sollicitation :1956. Une attaque Martienne a interrompu la Seconde Guerre mondiale, et le monde a changé. Apportant leur technologie, les aliens ont rendu possibles les voyages dans l’espace. Des bases spatiales se sont développées un peu partout. La plus importante d’entre elles s’appelle Ignition City, la porte des étoiles. C’est un spatioport cosmopolite et malfamé qui porte bien son nom, car une simple étincelle pourrait embraser cet endroit où gravitent des gens peu fréquentables… Mary Raven, la fille du légendaire pilote Rock Raven, débarque à Ignition City pour découvrir les raisons de la disparition de son père. Dans les affaires de celui-ci, la jeune femme met au jour un journal de bord qui va lui révéler bien des secrets – et commencer à lui attirer des ennuis. Car à Ignition City, on n’aime pas les questions, et encore moins les réponses. Mais Mary n’est pas du genre à se laisser faire… Ignition City est une uchronie steampunk magnifiquement illustrée par Gianluca Pagliarani, qui marie l’univers de Jules Verne et l’un des thèmes récurrent de Warren Ellis, la conquête spatiale. Un western spatial d’une intelligence rare et d’une tension palpable.

Avis : je vais défaillir, 3 titres signés Warren Ellis dans le même mois ! après Gravel chez Panini, c’est Glénat Comics qui inaugure son arrivée dans les comics en sortant des titres signés par l’auteur anglais fou. Bon je n’ai plus besoin de revenir sur mon amour pour les oeuvres du scénariste et je suis on ne peut plus ravi de voir plus de  ces titres débarquer dans notre pays.

Quant à l’histoire, et bien vous avez vu le texte de la sollicitation ! je n’ai pas lu cette série en VO, mais une chose est sûre ça va dépoter !

Anna Mercury

Éditeur : Glénat Comics

Date de sortie : 18 avril 2012

Sollicitation : Quand le créateur de Black Summer créé une héroïne sexy et casse-cou dans un univers futuriste démentiel…Anna Mercury est un agent du gouvernement qui voyage entre les réalités parallèles, pour faire en sorte que les armes de destruction massive qu’elle protège ne tombent pas dans de mauvaises mains.Angleterre, de nos jours, Anna-Louise Britton est un agent du gouvernement envoyée en mission dans neuf réalités parallèles. Ses voyages dans l’espace-temps lui offrent des pouvoirs surhumains qui l’aideront dans ses missions. Héroïne sexy la nuit, bureaucrate la journée, sa vie n’est pas de tout repos ! Projetée dans la ville de New Ataraxia, Anna Mercury va disposer d’une heure pour sauver la cité d’une destruction programmée…Anna Mercury est un alliage précieux d’action, d’aventure, d’espionnage et de science-fiction. C’est aussi un personnage féminin fort, moderne et sexy qui a séduit un très large lectorat aux USA pour ses dessins magnifiques et son scénario débridé signé Warren Ellis. Un nouveau coup de maitre pour le scénariste de Planetary et No Hero.

Avis : euh je dois me répéter, et qu’est ce que vous faites encore là, allez lire du Warren Ellis, encore et encore !

C’est donc une excellente semaine VF qui se profile pour nous : du Ellis, du Mignola, et du classique de chez classique super héroïque

A propos Sam 1845 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.