Tops et flops de la semaine

– Le comic-book de la semaine : Supreme 66, de Erik Larsen sur un peu tout. Tout en continuant dans la veine initiée par Alan Moore sur le titre, Erik Larsen en profite pour se fendre d’une petite critique sur les années 90 et notamment ses excès au travers d’un Supreme ultra violent dont le sens moral est aux abonnés absents. La dernière page donne sacrément envie, surtout si vous êtes un fan d’Invincible, dommage qu’elle ait déjà été spoilé dans les sollicitations.

– La scène « l’échauffement est fini, passons aux choses sérieuses. Je peux parler comme ça parce qu’on est dans Dragon Ball ! ». Dans Wonder Woman 12 par Brian Azzarello et Cliff Chiang. Si cet épisode de WW était encore une fois génial, je dois tout de même dire que le grand fan de Dragon Ball devant l’éternel que je suis a tiqué en voyant cette scène :

Si vous aussi vous connaissez la série, alors pas besoin d’explication…

– La page finale [DONC MEGA SPOILER] qui a suscité une grande émotion chez moi cette semaine : Wonder Woman 12, toujours, [RE MEGA SPOILER DE LA MORT, VENEZ PAS VOUS PLAINDRE ENSUITE …..C’EST BON VOUS AVEZ DÉTOURNÉ LES YEUX ?]

le retour des New Gods et notamment d’Orion !!! Azzarello a déjà indiqué dans une interview qu’il irait mollo sur l’introduction de ces personnages, donc on ne les verra pas débarquer pas centaines dans les prochains mois.

– la fin de la semaine que je n’avais vu venir : Amazing Spider-Man 691, par Dan Slott et Giuseppe Camuncoli, [SPOILER] durant tout cet arc le scénariste nous a fait bien comprendre que c’était le lézard qui contrôlait la situation et que Curt Conners était mort. Mais ce sacripan de scénariste se réservait une surprise de derrière les fagots !

Ainsi après avoir injecté au lézard un vaccin pour essayer de ramener Conners, on apprend dans les dernières pages que le vaccin a marché mais que désireux de payer pour ses crimes Conners piégé dans son apparence de Lézard n’en dit rien à personne. Une fin vraiment intéressante, qui rattrape les quelques longueurs de cet arc.

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Un grand merci à Sam de parler un peu de Larsen. Mine de rien, c’est un des auteurs majeurs de la BD US. C’est un un formidable dessinateur, mélange de Simonson et de Kirby et ce qu’il fait sur Savage Dragon depuis 20 ans est remarquable.
    J’avoue être plus réservé sur le dernier arc de Spider-man, notamment sur la confrontation entre Spidey et Morbius.
     
    Et comme d’hab, super postcast, la partie concernant le procès Superman est vraiment intéressante.

  2. Haha, énorme le passage à la Dragon Ball. Effectivement, le doute est permis quand à un clin d’oeil potentiel !
    Et merci pour l’alerte spoiler ! J’ai rien vu ! 😀 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.