Tops et flops de la semaine

Detective Comics 0

– le comic-book de la semaine : Detective Comics 0, par Gregg Hurwitz et Tony Daniel, une vraie surprise car il n’y a rien de plus bateau que de revenir encore une fois sur les années perdues de Bruce Wayne alors qu’il s’entraînait. Pourtant Hurwitz arrive à produire un récit qui non seulement est excellent, va expliquer de nombreuses choses sur le comportement futur du personnage mais aussi annonce de manière claire l’émergence imminente du Batman que l’on connaît.

Detective Comics 0

– le comic-book qui s’est aventuré à Stéréotype-land cette semaine et qui n’en est pas revenu : Green Lantern 0 par Geoff Johns et Doug Manhke. Alors je ne suis pas un crétin, j’ai parfaitement compris que dans cet épisode le scénariste voulait en fait dénoncer les stéréotypes qui existent sur les arabes dans une attitude bien politiquement correct, sauf qu’en regroupant tous ces clichés dans un seul épisode, ben on a un épisode rempli de clichés et rien d’autre !!!

Green Lantern 0

On peut faire la liste :

                                        – page 1 : le 11 septembre, c’est bon

                                        – page 2 : arabe victime de discrimination à cause du 11 septembre, vérifié

                                        – page 3 : arabe en train de voler une voiture

                                        – page 5 : arabe en train de voler une voiture, et oups alors il y a une bombe dedans, car bien évidement l’arabe a piqué la seule voiture du coin qui devait servir à un attentat terroriste

                                       – page 8 : agents du gouvernement qui l’accuse d’être un terroriste bien qu’il clame son innoncence

                                  – page 9 : dispute entre agents du gouvernement pour le torturer pour qu’il avoue, parce qu’on le sait tous, les services secrets passent leurs soirées à torturer des gens

                                        – page 11 : arabe sur le point de se faire torturer

Voilà, on a presque tous les clichés sur les arabes … ah non attendez on a pas eu notre bon vieux Allah akbar, ben alors Geoff ? qu’est-ce qui t’a pris ? avec un tel oubli tu n’aurais jamais pu être engagé pour écrire sur la série 24 !!! mais allez je suis sûr que si tu te reprends les gars de NCIS te feront une fleur, mais n’oublie pas les classiques à l’avenir.

– la révélation de la semaine : X-Factor 243, par Peter David et Leonard Kirk, cet épisode revient sur le passé de Lorna et révèle l’identité du responsable de la mort de ses parents, ainsi que ses liens de parenté avec Magneto. Je ne vous spoile pas la fin, mais le scénario donne une bonne explication aux problèmes d’instabilité du personnage ces dernières années.

– le personnage que l’on a hâte que Slott vire : Alpha dans Amazing Spider-Man 693, par Dan Slott et Humbert Ramos, c’est possible et oui le personnage devient plus con à chaque page qui passe. En fait il atteint un tel niveau de connerie que ça en devient presque risible, presque comme si le scénariste le faisait exprès !!!

– la scène pas du tout dégoûtante de la semaine qui m’a pas du tout donné envie de gerber : Animal Man 0 par Jeff Lemire et Steve Pugh, La série nous avait déjà habitué à des scènes graphiques, ben les auteurs continuent avec cette scène où l’on voit comment le Red a donné des pouvoirs à Buddy Baker …

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Pour Green Lantern, présenté comme ça, c’est sur que ça fait un peu tâche ! Mais on sait que tu n’es pas stupide Sam voyons ! Mais je maintiens qu’à titre personnel, lors de la lecture, ça ne m’a pas tant choqué que ça. Ca reste bien écrit. Mais là, oui, t’as raison, faut admettre que sur la forme, Johns ne s’est pas foulé là…

    Pour Detective Comics, on est totalement d’accord ! Dans mes bras ! … heu… attends… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.