Guide de lecture Comics VO : semaine du 19 décembre 2012

DC COMICS

Green Lantern 15

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Doug Mahnke

Sollicitation : “Rise of the Third Army” continues ! Earth’s new Green Lantern meets Guy Gardner for the first time…and possibly the last! The Third Army attacks! And where are Hal and Sinestro?

Avis : le petit jeu du « on a un crossover en cours, mais on le traite pas » continue donc dans GL ! puisque cet épisode se résumera au nouveau GL en charge, le plus inintéressant personnage crée par Geoff Johns depuis … euhhhhh ben en fait je crois qu’il a jamais fait pire auparavant !  avec Guy Gardner, ce qui devrait logiquement suivre la fin du dernier épisode de GLC dans lequel Guy revenait contraint et forcé sur Terre parce que [SPOILER] il se faisait éjecter du corps à la suite de manipulations des gardiens dans leur complot pour remplacer leur armée de GL. Car oui si Johns est pour le moment complètement passé à côté du crossover qu’il avait lui même lancé, ce n’est pas le cas de Peter Tomasi et Peter Milligan qui pour l’instant sont à peu près les seuls à faire le boulot.

Quant à la situation de Hal et Sinestro, en termes d’avancée de leur histoire, je m’attends en tout et pour tout à un :

– Hal :  « uh ? où qu’on est ?

– Sinestro : silence terrien je réfléchis avec ma grosse tête rouge et ma moustache à la Hitler car oui il y a encore 3 ans dans cette même série j’étais décris comme le dictateur nazi, mais maintenant on est redevenu potos et on va en mission ensemble depuis presque 1 an…

– Hal : mais euhhhh t’es pas mon boss euuuhhhh, c’est ta faute tout ça, c’est toi qui est venu me chercher pour ta mission à la noix alors que tout ce que je voulais c’était culbuter ma copine avec laquelle je viens de me remettre après 87 épisodes de tension romantique, et après avoir déjà rompu 15 fois ! »

Green Lantern : New Gardians 15

Scénario : Tony Bédard

Dessin : Aaron Kurd

Sollicitation : “Rise of the Third Army” continues!What do you have to do to get the greedy Orange Lantern Larfleeze to share his power? When the Third Army attacks, Larfleeze does the unthinkable and helps Kyle Rayner attempt to wield the orange power of avarice! How can Kyle hold up his end of the bargain he struck with Larfleeze?

Avis : même constat avec cet épisode de New Gardians qui va continuer le foutage de gueule intitulé « Rise of The Third army » avec une histoire qui n’a rien à voir. En somme le scénariste continue son récit comme si de rien n’était, ce qui ne serait pas tant un problème s’il avait quelque chose d’intéressant à raconter, sauf que les épisodes que je me suis imposé dans le cadre de crossover qui n’en est pas un étaient tous plus affligeants les uns que les autres.

A éviter le plus possible, et si ce comic-book décide de briser l’injonction d’éloignement que vous aurez obtenus contre lui, munissez vous d’un lance-flammes…

Wonder Woman 15

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Cliff Chiang

Sollicitation : Who is Orion — and what are the New Gods?!Massive changes are coming for Wonder Woman and the entire DC Universe! Get ready for round 1 of Wonder Woman vs. Orion!

Avis : ah enfin, enfin !!!! ce que nous attendions depuis les glorieuses pages de WW 12 qui réintroduisait Orion de manière tout à fait inattendues arrive enfin avec cet épisode. On comprenait alors ce que Azzarello voulait dire quand il disait vouloir utiliser un ensemble de dieux dans le titre, les News Gods sont donc aussi de la partie et inutile de dire que cela fait grandement plaisir de voir les créations de Jack Kirby revenir ainsi au premier plan, notamment après leur disparition il y a quelques années dans une mini série qui n’a intéressé strictement personne…

En tout cas avec ce numéro 15, nous allons avoir la première rencontre de WW avec Orion, annulant par la même des décennies de continuité qui ont vu les New Gods circuler sur Terre, plus de tout ça donc.. Une première rencontre qui apparemment ne sera pas des plus calmes, mais il faut dire qu’Orion n’est pas vraiment connu pour être un pacifiste…

Il va y avoir des étincelles, c’est moi qui vous le dit, d’autant que le scénariste a déjà annoncé qu’Orion allait jouer un rôle important dans la suite de la série.

Immanquable et incontournable cette semaine.

IMAGE COMICS

Carbon Grey Vol 2 # 2

Scénario : Paul Gardner, Hoang Nguyen, Khari Evans, Hoang Nguyen

Dessin : Khari Evans, Hoang Nguyen, Kinsun Loh

Sollicitation : « DAUGHTERS OF STONE, » Part Two
In Kernow Lady Fermoy works to unravel the riddle of the Kaiser’s letter, while Waldstatten receives a delegation from Her Majesty’s homeland. Far away in a desolate outpost on the edge of the Empire Mathilde and her team make a horrific discovery. Is the stone’s power more than a myth?

Avis : après des mois et des mois à se demander quand nous allions voir la suite de la série, enfin Carbon Grey revient sur les étales et ce après de multiples fausses annonces de retour. Alors prudence avec cette annonce nous ne saurons vraiment que mercredi si le titre revient vraiment ou pas.

Les difficultés des auteurs à sortir le titre dans les temps est vraiment préjudiciable à cette superbe série. Situé dans un monde influencé par le style steampunk dans une contrée qui nous rappelle furieusement l’Europe de la première guerre mondiale, Carbon Grey s’intéresse plus particulièrement aux soeurs Grey dont la famille est au service de l’empire depuis des siècles maintenant. Alors que des complots se font jour autour de la couronne, une des soeurs Grey se révolte et pourrait bien être celle destinée à libérer sa famille des chaînes de l’Empire.

La série contient un univers extraordinairement riche, on sent que les auteurs ont pensé ce monde de fond en comble, et le tout est servi par une partie graphique tout simplement somptueuse.

Il s’agit sans doute là d’un des joyaux les plus méconnus d’Image : alors foncez !

Saga 8

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Fiona Staples

Sollicitation : Former soldier and new mom Alana has already survived lethal assassins, rampaging armies and alien monstrosities, but now she faces her greatest challenge yet: the in-laws.

Avis : nouvel épisode de Saga que nous n’allons bien sûr pas manquer alors qu’Alana va rencontrer ses beaux-parents ! étant donné qu’il pense que leur fils, descendant d’une lignée de patriotes, a perdu la boule pour aller se marier ainsi avec une femme de la race rivale à la leur, je sens que Vaughan va nous donner du spectacle à voir ! d’autant qu’il n’ a pas hésité à poser une petite bombe dans le dernier épisode en révélant un secret très important sur le beau père d’Alana. Un secret inconnu de tous et qui aura des répercussions importantes sur la vie des différents membres de cette petite famille…

Comme d’hab Saga est la série à ne pas manquer, des relations familiales, des monstres, des idées complètement azimutées continuant de pleuvoir sur cet univers.

Supreme 67

Scénario : Erik Larsen

Dessin : Erik Larsen

Sollicitation : From the pages of INVINCIBLE comes the most requested Supreme opponent of all time. Enter: Omni-Man! Supreme is out of control! Suprema is at death’s door and Ethan Crane is in a bad way. Can even Omni-Man hope to save the day?

Avis : après plusieurs mois d’attente nous avons enfin la suite de la série Supreme signée Erik Larsen, à sa décharge il faut tout de même dire qu’il sort aussi la série Dragon dans le même temps, donc ça fait pas mal de choses. Il y a un an environ nous avons tous bien ris à l’annonce de la relance d’un certain nombre de titres datant de l’époque Extreme Comics qui se caractérisaient par leurs mauvais goûts et leur « identités » bien ancrées dans les années 90 : gros nichons, gros flingues, gros cyborgs, et de la violence décérébrée à tous les étages.

Nous avons assez vite cessé de rire quand nous avons vus la qualité des différents titres, non signés par Liefeld. Des auteurs pourtant assez peu connus nous ont montrés que même des « créations » de Liefeld avaient du potentiel si on savait l’exploiter. Moore l’avait déjà fait mais en rendant hommage aux comics du silver age de DC, là l’originalité des titres est patente.

Supreme n’a pas fait tâche au milieu de ces séries en respectant la règle du « putain mais c’est génial » et je doute que cet épisode déroge à ce commendement avec un affrontement entre Supreme (version maléfique des années 90) et le Omniman de Kirkman, mmm je ne sais pas pourquoi mais je sens que Larsen veut nous dire quelque chose sur la confrontation des stéréotypes des années 90 et les créations Image des années 2000…

A noter aussi la sortie de :

– Super Dinosaur 16, de Robert Kirkman et Jason Howard, qui marque le début d’un nouvel arc qui va amener les différents personnages sur la lune !

– Happy 3, de Grant Morrison et Darick Robertson, suite de la mini série. Nous connaissons un peu mieux les enjeux de la série, il reste donc à voir si Nick, le personnage principal va continuer à se comporter en gros bâtard ou aller aider son nouvel ami imaginaire !

MARVEL COMICS

All New X-Men 4

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Stuart Immonen

Sollicitation : The Original 5 X-Men come face to face with their counterparts…and it isn’t a peaceful meeting!

Avis : après un épisode 3 très Bendisien dans le sens où il venait casser le peu d’élan conféré par les épisodes 1 & 2 qui étaient déjà bien décompressés  le scénariste nous propose enfin avec ce 4e épisode la rencontre qui est attendue depuis l’annonce du titre et qui est censée être sa justification : les 5 X-Men originaux ramenés du passé vont rencontrer le Cyclope du présent alors que celui-ci est en train de recruter un mutant pour sa révolution.

Bien entendu deux échanges sont particulièrement attendus : Cyclope du passé/Cyclope du présent (après tout que ferez t-on si’ l’on rencontrait son soi du passé ?) , mais aussi Cyclope du présent /Jean Grey du passé alors qu’elle n’est encore qu’une ado qui n’a même pas un début de relation avec le Scott du passé (vous suivez toujours parce que j’ai essayé de traiter ça de la manière la moins polémique possible, parce que la vache ça peut être vite mal interprété, surtout avec une gamine de 15 ans dans la partie…).

Bref un épisode important pour lequel la prestation de Bendis est attendue au tournant, il est évident que s’il ne parvient pas à traiter cette rencontre de manière satisfaisante, le titre perdra une grande partie de son intérêt.

Donc à lire, car si le scénariste fait son boulot, cette rencontre ne peut qu’avoir des répercussions importantes. En espérant que le bouquin ne va pas simplement se transformer en « qui qui c’est que les X-Men vont rencontrer ce mois-ci ? »

Avengers 2

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Jerome Opena

Sollicitation : The greatest heroes in comics together on one unbeatable team! Now shipping twice a month, the Avengers “go large,” expanding their roster and their sphere of influence to a global and even interplanetary level. When Captain America puts out his call – who will answer? Big threats, big ideas, big idealism – these are the Avengers NOW!

Avis : une des nombreuses qualités de ce nouveau titre Avengers est sans doute que désormais il sera bi-mensuel, ainsi même si à l’occasion un épisode est un peu en deçà ou tout simplement sert de transition, Hickman aura très vite l’opportunité de relancer la machine. Le premier épisode a été largement à la hauteur de mes attentes, avec un récit pas du tout décompressé  (tu vois Bendis c’est comme ça qu’on fait !!!), qui a rapidement posé les bases du récit, les enjeux mais a aussi en quelques pages révélé la richesse du pitch du scénariste pour la série, puisqu’il n’a pas hésité à présenter une grande partie des histoires qui allaient agiter les Avengers et sans doute l’univers Marvel dans les prochaines années.

Au programme nouvelle équipe, nouveaux personnages, nouveaux ennemis avec le Ex Nihilo et sa bande qui ont quand même mis une raclée monumentale à l’équipe des Avengers dans le premier épisode. Comme toujours on a retrouvé la narration très riche de Hickman et sa fascination pour la mise en scène de ses idées et de ses concepts, avec une certaine dramatisation dans la présentation.

En résumé la série Avengers que l’on attendait , une série à laquelle on peut enfin revenir. Bendis a fait de la franchise Avengers la première de chez Marvel, après des années à être considéré comme de moindre importance, mais c’est sans doute Hickman qui va permettre l’injection de nouvelles idées.

A ne pas manquer !

Captain America 2

Scénario : Rick Remender

Dessin : John Romita Jr

Sollicitation : Dimension Z continues! “Remember their faces, their families. Remember what they love. Learn how to turn it against them. “ Arnim Zola’s ambitions leave Captain America stranded in the upside-down territory known as Dimension Z. Steve has saved the life of Zola’s son, but can he keep him alive? Who are the barbarians of Phrox and what are their intentions for Steve and his new ward?

Avis : Remender avait promis de faire des histoires différentes de celles de Brubaker, ben il avait pas menti ! que ce soit sa relation avec Sharon Carter qui enfin commence à évoluer, après être passée dans le décor de la série comme une chose établie sans aucune évolution ou enjeu, son arrivée dans la dimension X, le nouveau statut d’Arnim Zola plus enfoiré que jamais, ou encore le gamin que se récolte Cap dans la foulée. Même Romita Jr semblait plus en forme sur cet épisode, ce qui n’était plus arrivé depuis un moment, mais je pense aussi que la qualité du scénario joue, et quand il sent qu’il n’est pas très bon (type AvX), il ne met pas vraiment le turbo et fait le minimum…

Perdu dans la dimension X de Zola, cap et son nouveau protégé vont devoir survivre dans ce nouvel environnement et trouver une manière de rentrer sur Terre. A la vue de la couverture, et des cheveux longs de Cap, je me dis que cela va prendre du temps, voire des années ! ce qui du coup ramènerait cette dimension d’homme hors du temps du personnage, à laquelle Remender a fait lourdement allusion dans le premier épisode alors qu’il rappelle que Steve Rogers va fêter ses 100 ans (puisque né en 1912 dans l’univers Marvel…).

Le scénariste explore un nouvel angle ici dans cette série et comme l’on connaît tout le talent de Remender, je dis que c’est à suivre.

Incredible Hulk 2

Scénario : Mark Waid

Dessin : Leinil Francis Yu

Sollicitation : Guest starring IRON MAN! While Bruce Banner and Tony Stark are friends, Hulk and Iron Man are anything but!Eisner Award winning writer Mark Waid (DAREDEVIL) and superstar artist Leinil Yu continue to take the Hulk in an all-new direction!

Avis : suite de la nouvelle série Hulk, la je sais combientième maintenant au passage, toujours menée par Mark Waid et Leinil Yu qui amène le personnage dans le giron du SHIELD (ah là là c’est drôle de voire combien l’organisation est revenue au goût du jour alors qu’elle était démodée il y a 10 ans de cela…). Le premier épisode était au fond assez mou et se résumait pour l’essentiel à une discussion entre Maria Hill et Bruce Banner qui a décidé qu’avoir comme élégie sur sa tombe « Hulk Smash » n’était pas top. Inutile de dire que cette phrase tirée des dialogues du bouquin m’a fait pas mal rire…

Maintenant que le pitch de la série est posée avec Banner qui met à disposition du SHIELD à la fois son génie et Hulk, il va falloir voir comment Waid va développer son propos pour surtout ne pas résumer son titre à une série de missions d’Hulk pour le SHIELD avec chaque épisode s’achevant sur Hulk smashant à tout bout de champs.

Nous pouvons faire confiance au scénariste pour sortir une fois encore des sentiers battus et surtout nous proposer quelque chose d’original avec ce personnage qui a inspiré nombre d’auteurs avant lui, en faisant plus qu’un simple Docteur Jekill/Mister Hide de chez Marvel.

A suivre donc avec attention.

Thor God of Thunder 3

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Esad Rubic

Sollicitation : Following the bloody wake of murdered gods across the depths of space, Thor tracks the God Butcher into the present! Discovering a forgotten cave on earth that echoes with the cries of tortured gods…the Thunder God is shocked to find himself among them…!

Avis : Thor est sans aucun doute la meilleure série du Marvel Now pour le moment, si All New X-Men  a surpris (grand dieu Bendis sait encore écrire du mainstream !) et Avengers a confirmé (qu’est-ce que c’est bien Hickman), Thor était un peu la série qu’on attendait vraiment pas à un tel niveau de qualité et qui nous a littéralement mis sur le cul. Le scénario de Jason Aaron est une pure merveille qui au lieu d’un seul Thor nous en donne trois, celui du passé guerrier arrogant baisant tout ce qui bouge, le Thor du présent super-héros humble à la recherche des dieux disparus et le Thor du futur âgé, roi de ce qui reste d’Asgard et assiégé qui est montré lors de sa dernière bataille.

Le tout est superbement mis en images par un Esad Rubic qui nous avait déjà ravi sur Ultimates et qui continue à nous montrer toute l’étendue de son talent avec cette série.Dans le précédent épisode Aaron nous montrait comment Thor avait déjà rencontré le God Butcher et comment il avait à peine survécu à leur combat, c’est désormais le Thor du présent qui va se frotter à la bête, une bête qui a vu son pouvoir grandir au cours du dernier millénaire. Etant donné que Thor a déjà eu du mal contre une de ses créatures, on peut se demander s’il va être de taille contre le papa du monstre…

A ne pas louper !!!

Uncanny X-Force 35

Scénario : Rick Remender

Dessin : Phil Noto

Sollicitation : FINAL ISSUE! FINAL EXTINCTION CONCLUDES AND SO DOES UNCANNY X-FORCE!Rick Remender’s landmark run comes to a conclusion with one of the most shocking moments in X-Force history.  What will become of what’s left of X-Force

Avis :  avec cet épisode s’achève ici un très grand run. Si j’étais loin d’être convaincu par la prestation de Remender sur la première année du titre, et je continue à ne pas accrocher, ce qui aura changer définitivement les choses est sans aucun doute la Dark Angel Saga et notamment sa conclusion qui aura dépassé toutes les attentes. Tout d’un coup on réalisait que l’on avait lu une histoire qui aurait pu servir de base à un crossover qui est restée entièrement auto-contenue dans le titre, pas de tie-in, rien que l’essentiel livré dans le titre. Cette année Remender a continué à bâtir quelque chose de sensationnel avec Final execution qui a vu la mort d’un des membres de l’équipe, les autres partir dans le futur pour voir les conséquences de leurs actions en temps qu’X-Force avant de revenir dans le présent pour tâcher d’empêcher la nouvelle Brotherhood de pervertir Genesis pour qu’il redevienne Apocalypse.

Remender sera resté fidèle à sa vision de la série tout en nous sortant des arcs que nous ne sommes pas près d’oublier et que je pense on continuera à citer comme des références dans les années à venir : « wow tu te souviens quand ils avaient sortis la Dark Angel saga dans uniquement une série, ça c’était le bon vieux temps ! ».

Si l’on peut faire un reproche au scénariste c’est la longueur de ces arcs, car par exemple, Final Execution a tout de même démarré dans le numéro… 25, soit 11 parties pour conclure cet arc, fallait en vouloir quand même.Cela reste une grande série et le dernier épisode est à ne pas manquer alors que X-Force est appelé à se démultiplier.

Immanquable !

Wolverine and the X-Men 22

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Nick Bradshaw

Sollicitation : Frankenstein’s Murder Circus is town and he’s brainwashed the X-Men! Do the students stand a chance against their teachers?

Avis : alors que Wolverine and the X-Men était jusque là une série sans faute et sans tâche, il faut bien admettre que les deux derniers épisodes étaient assez mous, voire pas franchement folichons. Tout d’un coup la folie et le tourbillon d’idées qui caractérisaient le tire étaient moins présents, et le titre est apparu comme plus normal, calme et sage. Il faut espérer qu’il ne s’agit là qu’un petit coup de mou de la part de Jason Aaron, qui a lancé récemment la nouvelle série Thor tout en sortant des épisodes de Wolverine and the X-Men a un rythme presque hebdomadaire…ceci peut sans doute expliquer cela.

L’arc actuel se concentre sur le Frankenstein murder club qui a lavé le cerveau des X-Men dans le but de retrouver le créateur de la créature de Frankenstein, que l’on voit beaucoup cette année décidément tant chez Marvel que chez DC. Or le dernier descendant des Frankenstein est aussi un membre du nouveau Hellfire Club et est aussi maboule que ses collègues, et aussi dangereusement psychopathe…

A voir si Jason Aaron retrouve ici l’énergie et l’inventivité qui avaient définies la première année du titre

A noter aussi la sortie de :

A+X 2, non je ne me suis pas soudainement pas converti, mais il y a une histoire de Jason Aaron dedans, donc ça peut être marrant ? non ?

– Avengers Arena 2, par Dennis Hopeless et Kev Walker, pour voir quel gamin crève cette semaine, en tout cas pas X-23, sinon ça va chauffer dans les chaumières !

– Cable & X-Force 2, par Dennis Hopeless et Salvador Larroca, la grande question est bien entendu de savoir si le scénariste va se rappeler que sa série est censée avoir un pitch à un moment donné !

– FF2, de Matt Fraction et Mike Allred, toujours sans moi mais je vous le conseille pour les dessins d’Allred

– Thunderbolts 2, de Daniel Way et Steve Dillon, pour voir la suite de cette équipe qui va dans le mur.

A propos Sam 1961 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Bon … le porte monnaie va avoir mal cette semaine.
    Grosse impatience sur de nombreux titre Marvel, surtout « All New X-Men » et  « Avengers »
    Au passage, pourquoi Marvel publie les titres avec un rythme si soutenu ?
    J’ai l’impression (a tord ?) que sur certains titres ils sortent un numéro toutes les deux semaines.

    Autant je suis méga-fan de la Wonder-Woman des new 52, autant l’arrivée des New-Gods m’emballe nettement moins que Sam. Je n’ai jamais été fan de ses personnages, mais bon … j’espére être agréablement surpris.

    Carbon Grey, je connaissais pas, mais bordel … que c’est beau … je vais tenter l’aventure, ca existe en Tpb ? en vf ?

    Bon et Ze titre de la semaine c’est « Uncanny X-Force ». Globalement pour moi (avec Hawkeye) c’est la meilleure série Marvel, mais un final raté nuira fortement à l’ensemble de la série. 

  2. Pour Carbon Grey il y a un TPB en VO, pas de VF vu le peu de matos publié. 
    Il contient la première mini et est vraiment abordable financièrement. Pour plus de détails sur la série, j’avais fait un unspoken sur le site que l’on peut retrouver facilement :

    http://www.comixity.fr/2011/04/unspoken-vo-carbon-grey-1/

    Pour voir les prix du TPB qui contient la première mini en trois épisodes :

    http://www.bookdepository.co.uk/Carbon-Grey-Sisters-at-War-1-Khari-Evans/9781607064480 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.