Guide de lecture Comics VF : semaine du 21 Janvier 2013

URBAN COMICS

GRANT MORRISON PRESENTE BATMAN TOME 4

GM BATMAN 4

Date de sortie : 25 Janvier 2013

Épisodes : Batman #682-683, 700-702, Batman #452-454 : Dark Knight, Dark City, et des épisodes de Batman : The Black Casebook)

Sollicitation : Qu’est-il arrivé à Bruce Wayne ? Quel sort lui ont réservé les troupes de Darkseid lors de la « Crise Finale » ? Qui a tué le docteur Carter Nichols, spécialiste du voyage dans le temps ? Quelles sont les vraies origines du Dr Hurt ? Du Club des Héros ? Du Batman de Zur-En-Arrh ? Toutes les réponses se trouvent dans ce Dossier Noir : les aventures qui ont mené Batman et Robin aux frontières du réel !

Avis : 4e tome de la série consacrée à la réédition du travail de Grant Morrison sur Batman, et sans doute le plus faible du lot. En effet si le dernier tome publiait les débuts de la série Batman and Robin (notamment avec les épisodes dessinés par Quitely), ce nouveau volume peut laisser songeur au vu d’un menu un peu fait de bric et de broc et d’épisodes à l’intérêt parfois questionable. Si l’excellent épisode 700 de Batman est un peu un incontournable (bien qu’il soit bien barré), la qualité des épisodes 701 et 702 est elle moins évidente et ces épisodes font un peu bouche trou.

Ensuite vous allez sans doute vous demander ce que les épisodes 452-454 de Batman fichent là ? c’est après quelques recherches que j’ai fini par comprendre pourquoi Urban les avait coller là. Je ne peux, bien évidemment, pas en révéler le contenu, mais disons que Morrison s’est de manière récurrente basé sur des épisodes un peu oubliés de Batman pour construire tout son run et ceux ci en font partie, mais cela n’apparaîtra clairement qu’avec la réédition de Return of bruce Wayne (qui ne devrait plus tarder). Ces épisodes apporteront un éclairage un peu nouveau sur une des idées importantes de Morrison et notamment l’origine du docteur Hurt au centre des manigances du scénariste.

Je ne peux rien dire sur le le dossier noir, car je ne sais pas à quoi cela peut correspondre. Bref, très clairement ce n’est pas avec ce tome qu’il faut commencer le run de Morrison ! déjà qu’il n’est pas simple à comprendre, il vaut mieux éviter de le prendre dans le désordre (quoique…)

Justice League Crise d’identité

JLDate de sortie : 25 Janvier 2013

Épisodes :  IDENTITY CRISIS #1-7 et Justice League of America #166-168

Sollicitation : Sue Dibny la femme d’Extensiman, l’un des membres de la Ligue de Justice, a été assassinée. Le meurtrier a pu déjouer les systèmes de sécurité installés par les plus grands héros de la Terre. L’enquête menée par les justiciers va mettre à jour un complot au sein même de la Ligue et un terrible secret concernant leur traitement des super-vilains !

Avis : Voici une réédition d’une œuvre qui a incontestablement divisée lors de sa publication et qui continue même si techniquement je ne sais même plus si elle est dans la continuité. Il ne me semble pas car une partie essentielle est basée sur la période de la Justice League des années 70 qui n’est plus présente dans le New DC universe. Bref passons sur ce détail qui ne fera que nous déclencher des migraines bien fâcheuses et concentrons nous sur l’intérêt du bouquin.

Je me souviens qu’à la lecture du numéro 1, j’avais  été assez déçu. En effet à l’époque on nous avait sur-vendu cette crise comme un truc énorme qui allait changer l’univers DC à jamais, et on finissait sur la mort d’un personnage que je ne connaissais absolument pas, un personnage de 4e ordre que même les fans hard core avaient du mal à se rappeler. Pourtant c’est sur ce pitch ténu que le scénariste Brad Meltzer est parvenu à bâtir un bon thriller qui allait effectivement paver la voie à tous les événements qui allaient agiter l’univers DC dans les années qui allaient suivre, et ce de manière incroyablement organique.

Pendant deux ans, DC a réussi à intéresser tout le monde à son univers de nouveau. Et cette crise d’identité en fut la première pierre.  Bien entendu DC a fini par se ramasser (merci One year later pour ça…), mais ça partait bien… Sur le fond cette oeuvre est vraiment bien menée, tout n’est pas parfait et on peut regretter certains passages et certains choix, mais au moins ce fut la première vraie tentative de DC de secouer son univers.

Conseillé, d’autant que la traduction semble avoir été reprise par rapport à l’édition Deluxe de Panini qui n’était alors pas fameuse…

SUPERMAN : LES ORIGINES

SUPERMANDate de sortie : 25 Janvier 2013

Épisodes : SUPERMAN : BIRTHRIGHT #1-12, SUPERMAN/BATMAN Secret Files 2003 et THE BRAVE AND THE BOLD #16)

Sollicitation : Clark Kent est un apprenti reporter bourlinguant à travers le monde. En visite dans un pays africain, il se lie d’amitié avec des résistants et y apprend une douloureuse leçon quant aux valeurs de vérité et de justice. Revenu aux États Unis, il décide d’embrasser son héritage extraterrestre et de défendre les plus faibles sous le costume de Superman. Son opposition à l’homme d’affaires Lex Luthor va lui révéler les secrets de ses origines mais également mettre en jeu la confiance des habitants de Metropolis.

Avis : au fil des dernières années, les réinterprétations des origines de Superman se sont succédées aussi vite que les manchettes de presse nous annonçant que ça y est c’est la crise ! depuis 1986, et le Man of Steel de John Byrne la porte intitulée « les comics de Superman ne se vendent plus, vite on refait les origines plutôt qu’une nouvelle histoire !!! » ne s’est apparemment jamais refermée, et le pic a sans doute été atteint ces dernières années, puisque entre 2001 et aujourd’hui, DC nous aura pondu pas moins de 4 histoires différentes avec 4 auteurs différents :  Jeph Loeb, Mark Waid, Geoff Johns et récemment Grant Morrison.

Alors qu’est-ce qui pourrait vous pousser à lire cette origine-ci, qui n’est déjà plus dans la continuité depuis belle lurette ? que Dan Didio a fait changer aussi tôt que Mark Waid était parti ? la raison est simple : c’est la meilleure de toutes ! Je dois vous avouer que je suis moi même surpris de penser et d’écrire cela, pourtant c’est le cas. En effet lorsque cette nouvelle version a commencé à être publiée, je n’ai pas tout de suite accroché. Il faut dire que Waid plaçait alors Clark lors de son tour du monde et finissait son initiation en Afrique et cela durait sur plusieurs épisodes et ma seule pensée était alors « c’est bien gentil tout ça mais qu’en t’est-ce que c’est qu’on zieutte Superman avec tout ça !!! (oui j’étais jeune…).

En fait ce n’est que plus tard, à la lecture du Secret Origins de Geoff Johns que j’ai vraiment commencé à l’apprécier. Mon esprit comparant les deux en est très vite venu à la conclusion que la version Waid était clairement un cran au dessus. Là où Geoff Johns se perdait dans les compromis entre les demandes de la hiérarchie  son désir de concilier avec les films des années 70 et les comics originaux, il a fini par pondre un truc sympa mais sans plus. Tout cela manquait un peu d’âme, d’originalité en fait. Avec Johns on était un terrain connu, tellement connu qu’il n’y avait pas vraiment de surprises à aucun moment.

Waid a choisi une route un peu plus longue, plus difficile mais ô combien plus satisfaisante à la longue. Ici Superman n’est pas un benêt idéaliste  mais un héros bien conscient des réalités du monde et qui essaye d’utiliser ses pouvoirs pour le changer. Outre l’interprétation bien plus intéressante de Waid du personnage de Superman, le scénariste construit une histoire bien plus épique qui rappelait en quoi Superman est le plus grand. Au delà un autre élément  m’a  plus marqué : son interprétation de Lois. Là où Johns écrit un personnage avec un peu de réparti et de fougue qui semble perdre toute capacité cognitive dès que Superman se montre, la Lois de Waid garde par miracle un cerveau intact.

L’autre surprise est bien entendu le dessin de Leinil Yu, autant j’aurais bien vu le dessinateur adapté sur un personnage comme Batman, autant le voir sur Superman fut une surprise. Une bonne surprise car l’artiste parvient très vite à le prendre en main. Donc je sais que c’est un peu cher (25€ mais pour 12 épisodes), que ce n’est plus dans la continuité, mais comme c’est du bon Superman et que c’est plutôt rare ces dernières …années, je vous le recommande.

DMZ 5, 6 & 12

DMZDate de sortie : 25 Janvier 2013

Sollicitation (tome 12) : Alors que la guerre semble toucher à sa fin, Matty Roth obtient une dernière opportunité d’enquêter au coeur de la DMZ en tant qu’observateur objectif. Pour cela, il obtient carte blanche et compte bien racheter les conséquences désastreuses de ses agissements. Au cours de sa quête, il finit par découvrir la vérité derrière la « disparition » de Parco Delgado, juste avant de faire un choix crucial pour rétablir la paix.

Avis : suite de la série DMZ avec le tome 12, et la réédition du tome 5 et 6. J’avais tenté de commencer le titre et j’avais du coup lu le tome 1 qui était sympathique mais sans plus. En temps normal j’aurais poursuivi, mais vu le nombre ahurissant de séries qui commence à nous arriver, il est nécessaire de faire des choix ! plus tard peut être alors…

CASANOVA TOME 1

CASANOVADate de sortie : 25 Janvier 2013

Sollicitation : Son père, Cornélius, est le Directeur Suprême d’E.M.P.I.R.E., agence internationale chargée de préserver notre chère Terre de toute menace, et ce, de préférence, par les moyens les plus répressifs qui soient. Sa soeur jumelle, Zephyr, incarne l’élite des agent d’E.M.P.I.R.E., et enquête actuellement sur une anomalie dans le continuum espace-temps. La planète entière est sous la juridiction de la famille Quinn, nos vies leur appartiennent, chacune des lois qui régit notre quotidien émane de leur seule autorité. Et Casanova Quinn entend bien les briser, toutes, une à une…

Avis : mmmm du Matt Fraction en inde, qu’est-ce que j’ai envie d’aller lire ça, oh oui alors, allons dépenser 15€ pour un truc que je vais surement détester !!! oui vas-y fouette moi maîtresse.

BATMAN SAGA 9

BATMAN 9Date de sortie : 25 Janvier 2013

Épisodes : Nightwing #8 + Batgirl #9 + Batman & Robin #9 + Batman #9 + Detective Comics #9

Sollicitation : Première salve d’épisodes de la Nuit des Hiboux : les Ergots attaquent les pontes de Gotham City et l’armée personnelle de Batman se met en branle pour les contrer ! Scott SNYDER, Greg CAPULLO, Peter TOMASI, Gail SIMONE, Ardian SYAF, Kyle HIGGINS, Eddy BARROWS et RAFAEL ALBUQUERQUE nous tiennent éveillés durant cette nuit sans fin ! Pendant ce temps, Double-Face refait des siennes, par Tony DANIEL et Szymon KUDRANSKI

Avis :  Ouais génial, super, night of the owls débarque dans Batman saga, ah  la la vraiment le truc que je n’attendais PAS !!! Pour faire simple et éviter que vous ne fondiez de faux espoirs dans ce crossover, Night of the olws fait partie de ces histoires qui ne servent à rien à part créer un faux event pour une gamme de titres, les lier et ainsi booster les ventes des séries à la traîne.

Pour résumer nous avons là des éditeurs qui ont vu que le Batman de Snyder marchait bien et ce sont dit « développons cette intrigue dans tous les autres titres, ça fera pas de mal ! ». Oh oui ça fera pas de mal aux ventes, à l’intérêt des titres par contre ça c’est sûr. Je peux vous résumer le crossover : « Ergot quelconque contre n’importe quel héros de la Batfamily/baston/ héros gagne sinon on a plus de séries * par le nombre de séries = crossover de merde ! »

Vous pouvez largement vous concentrer uniquement sur les épisodes de Batman pour cette histoire puisque c’est la seule où il y aura des répercussions. Et non je ne plaisante pas….Nightwing, Batman and Robin, et Batgirl reproduise tous ce même schéma sans imagination et tout à fait répétitif. Le pire est que cet arc n’est pas si bon que ça en lui même. Oui c’est pas mal, ça reste du Snyder et du Capullo, mais sincèrement on prend plus de plaisir à lire cet arc en TPB qu’en single…

Côté Detective Comics, il me semble que Tony Daniel continue ses propres « histoires », donc attendons nous à… ce que ce soit aussi peu intéressant que les mois précédents…

DC SAGA 9

DC SAGA 9Date de sortie : 25 Janvier 2013

Épisodes : Justice League # 8, Superman # 9, Supergirl # 9, Flash # 9

Sollicitation : Green Arrow entre en scène dans la Renaissance DC et fait face à la Ligue de Justice, par GEOFF JOHNS et CARLOS D’ANDA ! Alors qu’une nouvelle ennemie arrive à Metropolis, l’identité secrète de Superman est dévoilée au grand jour, par DAN JURGENS, KEITH GIFFEN et JESUS MERINO ! Supergirl tente de sauver Silver Banshee de son père, Black Banshee, par MIKE JOHNSON, MICHAEL GREEN et MAHMUD ASRAR ! Et Flash se retrouve en pleine cité des gorilles, par FRANCIS MANAPUL et BRIAN BUCCELLATO !

Avis : alors autant le dire tout de suite, à part Flash et son arrivée dans cité des gorilles version New 52 et surtout la nouvelle version de Grodd, ce numéro de DC saga est on ne  peut plus passable !!! L’épisode de Justice League est surtout là pour planter les bases du futur titre JLA, mais de manière non intéressante, Superman est au fond du trou avec des épisodes plus dispensables et sans conséquences (puisque tout sera mis sous le tapis avec la nouvelles équipe créative) et Supergirl est toujours aussi anecdotique !

C’est bon les gens vous pouvez garder vos 5,6€ en espérant qu’Urban se décide un jour à sortir Flash en TPB, ce qui pour le moment n’est pas à l’ordre du jour.

GREEN LANTERN SAGA 9

GL 9Date de sortie : 25 Janvier 2013

Épisodes : Green Lantern # 9, Green Lantern Corps # 9, New Guardians # 9, Red Lanterns # 9

Sollicitation : Sinestro est fait prisonnier par la tribu Indigo, Hal Jordan se retrouve seul à pouvoir percer leur secret, par GEOFF JOHNS et DOUG MAHNKE ! Les Alpha Lantern emprisonnent John Stewart : Guy Gardner et le cops des Green Lantern pourront-ils le réhabiliter ? Par PETER TOMASI et FERNANDO PASARIN! Les Blue Lantern sont attaqués par la race alien du nouveau Blue Beetle, par TONY BEDARD, et TYLER KIRKHAM ! RED LANTERN contre RED LANTERN ; du camp de Bleez ou de celui d’Atrocitus, qui vaincra ? par PETER MILLIGAN et TOMAS GIORELLO !

Avis : La saga de l’Indigo Tribe continue, oui je sais ça avance lentement, je ne peux pas vraiment vous la déconseiller étant donné l’importance de ces épisodes pour l’avenir du titre, voire de la franchise elle même. Il est vrai que les épisodes sont assez lents à démarrer comme tous les arcs de Johns depuis 2/3 ans, mais le développement vaut le détour.

Ensuite j’ai personnellement assez hâte de voir ce que Tomasi réserve au personnage de John Stewart. Le dernier épisode s’est conclut sur l’arrestation du personnage par les alpha lantern pour ses actions lors de la bataille contre les Keepers (conservateurs). Il s’agit sans doute là du premier vrai story arc consacré au personnage depuis le relaunch de 2005 et pouf il est accusé de meurtre ….

Red Lantern : y aurait il un début d’histoire à l’horizon ? on le dirait bien puisqu’une menace bien sinistre pèse sur la batterie des RL. L’idée est assez bien trouvée, mais avions nous besoin de 8 épisodes pour en arriver là ? Pour New Gardians je reste assez indifférent à cette série. Quelques bonnes idées ici ou là mais vraiment rien de plus.

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

9 Comments

  1. Je vais me prendre crise d’identité. Je me demande si ce qui arrive à la ligue et à batman  ne se fait pas avec les mêmes méthodes que batman dans tour de babel.
     
    Superman birthright m’intéresse aussi mais je suis actuellement en train de lire origines secrètes et mon budget n’est pas prévu pour deux origines d’un même personnage 😉

  2. Crise d ‘ Identitée à crée une continuité …pas du tout celle des new 52 voyons !!! pas de IC , pas d ‘ Infinite Crisis , 52 …voir de Blackest Night

  3. Le Dossier Noir/Black Casebook sorti en VO rassemble les anciennes histoires souvent délirantes sur lesquelles Morrison s’est basé pour écrire son run (Batman de Zur-En-Arr, Club des Héros…) et contient les numéros suivants : Batman #65, 86, 112, 113, 134, 136 et 162, Detective Comics #215, 235, 247 et 267, et Wold’s Finest Comics #89. Ça fait beaucoup de numéros mais comme les épisodes étaient souvent très courts ça ne fait au total que 144 pages, à voir si on les aura tous en VF.
     
    Crise d’Identité est un bon récit qu’on m’avait prêté à une époque où j’avais déjà de bonnes bases sur l’univers DC sans avoir lu beaucoup (voir pas du tout) de titres JLA et je n’ai pas été trop largué. Mis à part deux-trois détails de la conclusion que j’avais trouvé un peu poussifs j’avais beaucoup aimé l’histoire en général et la partie graphique est très bonne. Dans la version kiosque (mais pas en Deluxe) Panini avait intégré l’épisode tie-in de JSA qui s’insérait parfaitement dans le récit, j’espère qu’Urban aura fait ça ici également.
     
    C’est quoi cette traduction pour Birthright ?! Ils ne pouvaient pas reprendre « Droit du Sang » ??? Parce que le très sobre « Les Origines » c’est la porte ouverte à la confusion avec d’autres histoires de ce type, enfin passons… Je vous le conseille très chaudement, comme l’explique Sam il y a une superbe caractérisation des personnages bien loin des clichés habituels et très proche finalement de ce qu’a tenté de faire Morrison au début de son run sur Action Comics avec son « Superman social » ; le film de Snyder semble d’ailleurs s’inspirer de cette histoire et c’est temps mieux !
    Kaostorm si tu aimes le personnage je te conseillerais quand même cet achat, même si vu de l’extérieur ça semble parler de la même chose que Secret Origins (que j’adore aussi soit dit en passant) c’est totalement autre chose : les histoires n’ont rien en commun, la caractérisation et l’ambiance sont totalement différentes, deux styles graphiques différents mais excellents… Pour paraphraser Sam, même si ça parle encore une fois des origines ce serait bête de passer à côté d’une bonne histoire de Superman par ces temps où elles se font rares !
     
    Casanova j’en ai entendu beaucoup de bien, et si Fraction est en forme dessus comme il peut l’être sur Hawkeye j’y jetterai un oeil si mes finances me le permettent.
     
    L’épisode 7 de la Justice League je l’ai lu en VO et même si vu maintenant ça ressemble beaucoup à la première pierre de la future JLA je trouve cet épisode très intéressant et divertissant.

  4. L’ajout de nightwing sur Batman saga c’est propre au cross over hibou faut urban compte continuer à publier la série dans le mag ?

  5. J’aime pas spécialement superman mais j’essaye de le découvrir. Du coup j’ai quand même bien aimé origines secrètes mais j’y retrouve encore une fois ce qui fait que je n’apprécie pas outre mesure le personnage à savoir son côté lisse et l’aspect bon enfant de l’histoire.
     
    En tout cas si le budget s’élargit un tantinet je me prendrais peut être ce birthright qui effectivement aurait mérité un autre titre vf moi confusant. 

  6. CASANOVA = très bonne surprise !!! Je l’ai dévoré et j’ai adoré tant le dessin que le scénario ! Chapeau bas sur ce coup et très bon choix d’Urban Comics pour lancer la collection INDIES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.