Guide de lecture Comics VO : semaine du 2 janvier 2013

DARK HORSE COMICS 

HELLBOY IN HELL 2

Scénario : Mike Mignola

Dessin : Mike Mignola

Sollicitation : In Pandemonium, the dead wait for Hellboy to claim his throne, but is he interested . . .?Mike Mignola returns to draw Hellboy’s ongoing story for the first time since Conqueror Worm. It’s a story only Mignola could tell, as more of Hellboy’s secrets are revealed.Mike Mignola writes and draws Hellboy! Death was only the beginning.

Avis :  après une assez longue attente la mini série Hellboy in Hell nous parvient enfin et nous voici déjà au second numéro…Malgré tout le temps passé depuis le premier épisode ne m’a pas vraiment aidé à plus comprendre ce qui s’était passé, en effet Mike Mignola semble ne pas vraiment avoir fait beaucoup de cas d’éventuels nouveaux lecteurs et ne s’est pas embarassé à essayer de rendre son histoire accessible. Même moi qui ait lu la série jusque là, je dois dire que j’ai fini l’épisode absolument largué de bout en bout…

C’est donc avec une grande perplexité que je vais  aller voir ce second épisode, en espérant avoir quelques explications de texte de la part du maître. C’est ça où je vais me replonger dans tous les tomes parus d’Hellboy, bon c’est vrai y a pire, mais avec toutes les sorties à venir, je ne peux pas vraiment dire que j’ai vraiment le temps de me lancer dans un marathon Hellboy…

A voir donc.

DC COMICS

Batman : The Dark Knight 15

Scénario : Gregg Hurwitz

Dessin : David Finch

Sollicitation : Batman’s final fight with Scarecrow is here! The Dark Knight has been drugged and beaten, but now he’s going to stop Scarecrow’s plans as he takes to the skies over Gotham City!

Avis : c’est avec un certain soulagement que nous allons aborder ce nouvel épisode de Dark Knight qui amène à son terme la longue, très longue, trop longue histoire de Hurwitz opposant Batman au ScareCrow version New 52. Comprenons nous bien cet arc a comporté d’excellents épisodes, en tout cas bien meilleurs que ce que la série avait vu jusque là, mais entre-coupés par le numéro 0, qui était très bon ce n’était pas la question, le fait est qu’il a fallu attendre deux mois pour avoir la suite, et parfois ralentis par des épisodes assez frustrants où l’action générale de l’intrigue n’avançait que très peu voire pas du tout.

En somme cet arc se révélera sans doute une excellente lecture en TPB, ou en VF en librairie puisque le vol 1 et les 9 premiers épisodes du volume 2 sont sortis  sous ce format, mais en single a parfois été relativement frustrant par son rythme extrêmement lent.

Le mois prochain le dessin est repris par Ethan Van Sciver, qui n’est pas vraiment un manchot quand on parle de dessin, dont le style très détaillé n’a rien à envier à celui de Finch et qui restera adapté à l’univers de Batman. L’avenir du titre quant à lui semble pour le moment assuré, bien que des rumeurs circulent sur un futur départ d’Hurwitz du titre. Il faut espérer qu’il ne s’agit là que de rumeurs non fondées car si il n’est pas sans défaut, il reste un très bon auteur.

A suivre donc.

Flash 15

Scénario : Francis Manapul & Brian Buccelato

Dessin : Francis Manapul

Sollicitation : Flash forward in time as Barry Allen goes to extreme measures to defeat Grodd! Barry uses the Speed Mind to glimpse the future, and things are not looking good for him and the Rogues. And that’s before things get much, much worse!

Avis : je sais que je vais sûrement me faire incendier par Steve en disant ça, mais suis-je le seul à trouver cet arc avec Grood relativement chiant ? j’ai vraiment l’impression que l’intrigue n’avance que très peu et à part voir Barry Allen se faire démolir par un singe géant depuis le début, je n’ai pas vraiment l’impression qu’il se soit passé grand chose…Et puis ça commence à faire un moment qu’Iris West coincée dans la Speed Force maintenant ! en gros un peu trop d’intrigues en suspens qui semblent ne pas vraiment avancer et qui ne font que se répéter de mois en mois. La fraîcheur qui caractérisait le titre à ses débuts semble bien avoir disparue maintenant et il ne reste que des histoires somme toutes assez banales et sans grand intérêt illustrées par un joli dessin et une mise en page imaginative…

Il est donc clair que si le titre continue à faire preuve de ce manque d’énergie et d’idées dans les prochains épisodes, il s’agira sans doute là de mon dernier arc.

En probation !

Justice League Dark 15

Scénario : Jeff Lemire & Ray Fawkes

Dessin :Mikel Janin

Sollicitation : A new story arc starts here! Trapped in a technologically advanced dimension where magic is outlawed and magic users are hunted and executed, the team must find Zatanna and Tim Hunter within 48 hours or be trapped there forever! Rules have never stopped this team before, but their attempts to use magic in this issue are met with terrifying results.

Avis : début d’un nouvel arc prometteur où les membres de la non équipe de la Justice League Dark partent à la recherche de Zatanna et Tim Hunter dans une dimension où apparemment la magie n’est pas bien  vue. Mais quel est le lien avec les livres de la magie ? Après un premier arc intéressant mais au final assez décevant en raison d’un classicisme super-héroïque assez forcé, il faut se demander si la série va vraiment trouver sa place parmi les séries DC, comme l’a fait par exemple Animal Man.

En ce qui me concerne je suis la série avant tout pour deux personnages, à savoir Zatanna et Frankenstein et le dessin de Janin. Le scénario de Lemire, désormais accompagné de Fawkes, n’est pas mauvais, mais comme je l’ai dit un peu trop super-héroïque classique, comme si Lemire avait voulu faire du mainstream pour attirer le chaland.

La série a donc des qualités et des défauts, il faut voir si ce nouvel arc, qui va semble-t-il agrandir l’univers du titre, va lui permettre de trouver son credo entre mystique (ce qui m’a attiré en premier lieu) ou le super-héros (ce qui serait dommage car cela ne ferait que transformer la série en Justice League bis…).

Punk Rock Jesus 6

Scénario : Sean Murphy

Dessin : Sean Murphy

Sollicitation : In this thrilling conclusion to the acclaimed miniseries, Chris and the Flak Jackets head to Jerusalem, the last stop on their world tour. But in this final concert, will the punk messiah rise above the protests from the world’s three major religions, or will he take matters into his own hands?

Avis : conclusion de l’exceptionnelle mini série Punk Rock Jesus de Sean Murphy. Vertigo a eu peu de nouveaux titres ces deux dernières années, au fur et à mesure que le DCU a pris  l’ascendant phagocytant au passage des séries historiques du label comme Animal Man, Swamp Thing et même le fondateur Hellblazer qui avec la série Constantine intègre l’univers mainstream de DC, il est donc heureux de voir que Vertigo est encore capable de sortir des petits bijoux comme celui-là.

Murphy n’a vraiment peur de rien puisqu’il n’hésite pas à planter son dernier épisode à Jérusalem. Etant donné le monde dans lequel nous vivons où la religion reste un sujet brûlant  qui entraîne plus de morts et de violence qu’autre chose (c’est d’ailleurs bizarre qu’on vienne nous faire chier avec la prétendue violence suscitée par les comics, mangas, jeu-vidéos et autres, mais assez peu sur les morts sans fin causés par l’ensemble des religions que nous avons pu pondre au fil des millénaires, mais passons…) on ne peut voir qu’une seule conclusion à cette mini série et qu’une fin au destin de Chris, clone supposé de Jésus, et non je ne pense pas vraiment à un fin heureuse…

A ne pas rater, je suis vraiment curieux de voir si Murphy va aller au bout de son idée et amener son récit vers une conclusion que je trouverais somme toute assez logique.

Red Lanterns 15

Scénario : Peter Milligan

Dessin : Miguel A. Sepulveda

Sollicitation : “Rise of the Third Army” continues! Atrocitus battles the Manhunters in the ultimate grudge match! Rankorr learns the true cost of his rage!

Avis : mais que se passe-t-il, non Peter pas toi aussi ?! à la vue de cette sollicitation il semblerait que Milligan ait succombé à la maladie propre aux scénaristes de la franchise GL sobrement intitulée « on n’a lancé un crossover qu’on ne traite pas dans nos bouquins uniquement pour les vendre, parce qu’en vrai ce crossover aurait pu être raconté en trois ou quatre parties mais DC nous a demandé de rallonger la sauce, sauf que cette histoire nous gonfle donc en fait on va continuer de faire nos propres histoires avec une à deux cases sur cette Third Army par épisode… ». Ce qui est ironique c’est que ce désistement apparent de Milligan intervient alors que jusqu’ici il était le seul, avec Tomasi qui lui aussi a passé le crossover sur son dernier épisode de GLC, à traiter ce crossover au moment pile où Geoff Johns commence à se réveiller et a daigné se repencher sur le machin qu’il avait lui même initié….

Pour le moment ce crossover restera dans les annales comme un beau foutage de gueule tant des scénaristes DC que de la maison d’édition elle même. Etant donné que depuis deux ans la franchise GL n’est pas en grande forme, je ne pense pas qu’elle avait besoin de ça en plus pour s’aliéner un peu plus de lecteurs…

A noter aussi la sortie de :

– Batman Inc 6, par Grant Morrison & Chris Burnham, men-bat ninjas contre bat-robots ! comment manquer ça ?!!!

– American Vampire 34, Scott Snyder & Rafael Albuquerque, dernier épisode avant la mise en hiatus de la série qui devrait durer tout l’année 2013.

– Superman 15, Scott Lobdell & Kenneth Rocafort, qui amène Lex Luthor dans le machin H’el on Earth…

– Talon 3, James Thynion IV, Scott Snydet & Guillem March, oui je sais moi aussi je suis surpris d’avoir ajouté ce titre à la liste, mais le fait est que le dernier épisode était pas mal du tout et la fin qui introduisait un nouvel ennemi donnait vraiment envie. Donc à voir.

– Teen Titans 15,Scott Lobdell & Brett Booth , un tie in à Death of the family…en somme une raison supplémentaire de ne pas lire cette série…

IMAGE COMICS 

Invincible 99

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : « THE DEATH OF EVERYONE » continues! Invincible Vs. Dinosaurus for the fate of the world! Could this be the end of Mark Grayson?!

Avis : suite de l’arc Death of Everyone, où Dinosaurus met en action son plan pour sauver le monde, le seul problème de ce plan est qu’il implique que pas mal de gens passent l’arme à gauche, et ce ne sont pas de simples menaces puisque le précédent épisode s’achevait [SPOILER] sur la mort de millions de personnes de part le monde ! Etant donné que c’est Mark qui a libéré Dinosaurus en premier lieu, inutile de dire que le héros a une sacrée part de responsabilité dans ce qui arrive et l’on peut s’attendre à ce que cet arc change vraiment tout pour un sacré bout de temps !

Comme je ne cesse de le hurler chaque mois, Invincible reste sans aucun doute l’une des meilleures, si ce n’est la meilleure série super-héroïque, sur le marché. Ce n’est désormais plus un seul personnage que nous suivons mais tout un univers incroyablement riche qui au vu du nombre d’intrigues en suspens n’est pas près de se tarir. Malgré tout Kirkman continue de prendre des risques et ce alors que la série aborde fièrement son 100e épisode, qui est sur le marché actuel des comics un exploit dont peu de titres peuvent se vanter…

A ne pas manquer !

Manhattan Projects 8

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Nick Pitarra

Sollicitation : « THEY RULE » They have waited and watched in the dark and now the old money that runs nations is ready to make their move against the Manhattan Projects. It’s the secret leaders of the world like you’ve never seen them before.  The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #8: THEY RULE!

Avis : avec Manhattan Projects, Hickman a décidé de ne pas s’imposer de réélles limites dans ce qu’il veut et peut raconter et cela se voit de plus en plus d’épisode en épisode. Après avoir détourné les plus grandes figures scientifiques du XXe siècle pour nourrir sa série, Hickman leur a donné leur indépendance dans le précédent épisode et rejoindre leurs collègues soviétiques qui eux aussi ont décidé de dire à la mère patrie d’aller se faire voir.

Sauf que les grands de ce monde semblent bien décidés à ne pas laisser les plus grands esprits, et les plus dingues aussi, de leur époque faire ce qu’ils veulent, quand ils veulent avec autant d’argent qu’ils veulent. Mais là on sent la petite contrariété poindre à l’horizon : que peuvent faire les Etats contre ceux qui ont conçu leurs armes les plus puissantes ?

Pas de limite est le credo de cette série que je vous encourage à vous procurer d’urgence, une urgence urgentissime.

MARVEL COMICS

All New X-Men 5

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Stuart Immonen

Sollicitation : The first story of a new era comes to its conclusion ! One of the original X-Men will be forever changed!

Avis : après la déception abyssale qu’a représenté le numéro 4 de All New X-Men, c’est avec peu d’entrain que je vais aller voir ce nouvel épisode, qui sort encore une fois à peine deux semaines après le précédent, qui risque bien d’être le dernier en ce qui me concerne. Il faut dire que le principal intérêt de cette série, depuis son annonce, a été de voir comment Bendis allait gérer la rencontre entre le Scott du présent et les 5 X-Men originaux tirés du passé. Malheureusement Bendis a fait du Bendis en adressant pas le point principal de cette confrontation à savoir une explication en bonne et due forme du point de vue de Scott. Le fait est que les 5 X-Men du passé n’ont eu que très peu d’éléments de contexte sur la situation présente et personne ne s’est vraiment embarrassé à  leur dire comment on en était arrivé là.

Le scénario  de l’épisode 4 était simpliste au possible et n’a pas vraiment permis de faire avancer l’histoire, puisqu’avant toute discussion Jean a perdu le contrôle de ses pouvoirs et Cyclopet et Magneto ont fui, en somme une première rencontre pour rien. Il semble évident maintenant que Bendis va rallonger la sauce en multipliant les confrontations sur les 40 prochains épisodes, avec d’éventuels crossovers avec Uncanny X-Men.

Vous l’aurez compris, je ne suis absolument pas optimiste pour l’avenir de cette série qui partait bien mais qui s’est fait rattraper par d’un côté les sales habitudes décompressives de Bendis et d’un autre côté par son manque d’idées patent. Cet épisode marque la fin du premier arc et si il ne relève pas la barre, il sera mon dernier épisode tout court…

New Avengers 1

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Steve Epting

Sollicitation : To prevent the collision of our universe with another, the Illuminati, led by the Black Panther, must assemble NOW! It’s the most powerful and brilliant team in the Marvel Universe–The Black Panther, Iron Man, Doctor Strange, Black Bolt, Mister Fantastic, Namor the Sub-Mariner and The Beast–against an infinite legion of parallel realities.

Avis : Hickman relance donc la série soeur de ses Avengers comme lors de son premier lancement en 2004, le titre New Avengers est bien mérité. Alors que le titre était surtout consacré à Luke Cage et Jessica Jones ces dernières années, Hickman a décidé de reprendre l’un des premiers concepts introduits par Bendis au début de son run : les Illuminatis.

Cette série suivra donc les grands leaders de l’univers Marvel, bien que l’on se demande un peu ce que Beast fout là…et pourquoi il n’y a pas de femme, non mais sérieux ? comme Médusa ou Captain Marvel, ou Storm ? bref passons sur cette incongruité assez malvenue à mon sens et attardons nous sur le pourquoi il faut lire cette série. Ben déjà c’est écrit par Hickman, ce qui est toujours une bonne raison de lire un comic-book, sur un titre donc le concept semble avoir été taillé sur mesure sur lui. On sait le monsieur très à l’aise dès qu’il s’agit de manier les grands concepts et les idées les plus complexes et réussir à animer un titre avec des personnalités aussi importantes est un défi qui lui sied bien.

Je m’attends ici à une grande série qui va sans aucun doute façonner l’univers Marvel dans les prochaines années, donc ‘est évidemment à ne pas manquer !

A noter aussi la sortie de :

– DD end of Days 4,  de Brian Michael Bendis, David Mack & Bill Sienkiewicz, Klaus Janson, suite de la maxi série consacrée à la mort de DD, qui voit Ben Urich enquêter sur les dernières années du justicier.

– Morbius 1, Joe Keatings & Richard Elson, à ma grande surprise le Amazing Spider-Man 699.1 qui introduisait le titre était pas mal du tout en représentant de manière assez didactique le personnage. Je vais donner sa chance au premier numéro et je constate que la réputation de Joe Keatings n’est pas usurpée.

A propos Sam 1978 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Il est vrai que Flash perd de sa saveur niveau scénario. J’étais enthousiaste à l’idée du retour de Grodd mais le combat dure… Par contre il me semble qu’une petite erreur s’est glissée dans l’article car ce n’est pas Manapul qui dessine ce numéro et d’après la preview le changement apporte un peu de renouveau.
    Pour Batman 6 Inc il existe une magnifique variant cover par Juan Jose Ryp, je ne suis pas la série mais je vais acheter juste pour cette variant cover.
    Daredevil End of days 4 aurait mérité plus que deux lignes tant on a un chef d’oeuvre de narration et de dessins. A ne pas manquer! 

  2. J’attends les TPB mais… Iris West n’est toujours pas sortie de la speed force ??!
    Punaise, effectivement, ça traine en longueur ! Ces deux là sont pas près de se marier XD

    Pour l’event GL, pareil, j’ai encore rien lu, mais franchement, je suis pas super enthousiasme d’après ce que tu en dis Sam… Ta mauvaise humeur est contagieuse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.