Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 Mai 2013

DC COMICS

EARTH 2 ANNUAL 1

Earth2ann_01_cvr_jadklx7d58_Scénario : James Robinson

Dessin : Yildiray Cinar, CAFU, Julius Gopez

Sollicitation : The new Batman of Earth 2 debuts as The Atom begins a mission to lead a new team of heroes—but are any of them prepared for the threat they’re about to face?

Avis : DC peut-il faire une série sans que Batman apparaisse à un moment ? ben apparemment pas, puisque 5 ans après sa mort suite à l’invasion des forces de Darkseid, Batman revient sur Earth 2 pour botter des fesses !!! et vous savez quoi ? je ne vais même pas m’en plaindre, car comme tout le monde je suis persuadé que DC va se servir de ce nouveau Batman pour lancer une seconde série Earth 2 avec ce héros comme personnage principal. Depuis son lancement par James Robinson, la série Earth 2 a toujours été de grande qualité et on ne pouvait lui reprocher que sa lenteur. Une seconde série avec Batman assurera une certaine rentabilité minimum au titre tout en donnant à Robinson un espace plus grand pour développer cet univers. En outre il aura ici plus de liberté avec le personnage de Batman, rien que son identité, puisque il n’aura à le partager avec personne et qu’il ne s’agit pas du Batman de la Terre DC. Donc pour moi c’est du gagnant/gagnant.

Donc ziva Jimbo, lanceba ta seconde série Batman (oui je suis né dans les années 80…1880 je précise…). Bien entendu, mon commentaire aurait encore du poids, s’il n’avait pas été rédigé avant l’annonce du départ de Robinson au numéro 16, et comme j’ai la flemme de reprendre cette section, je la laisse comme telle. Une chose est donc sûre, l’avenir apparemment radieux de Earth 2 est désormais compromis si DC ne parvient pas à trouver un scénariste à la hauteur pour ce titre, sachant que Geoff Johns et  Jeff Lemire ne peuvent pas tout écrire….

Justice League of America 4

JLA_Cv4_0ikx76a9ty_Scénario : Geoff Johns

Dessin : David Finch

Sollicitation : The League uncovers the leader of The Secret Society of Super-Villains—but can such a diverse group of heroes defeat the collective might of the Society? And in the backup story, Manhunter goes behind the scenes to learn more about the Secret Society!

Avis : contrairement à pas mal de monde apparemment, je n’ai pas de problème particulier pour l’instant avec Justice League of America. Je suis d’accord, ce n’est pas le titre le plus passionnant qui soit et David Finch n’est pas vraiment au sommet de sa forme (trop de personnages à dessiner je pense). Mais je suis encore peu critique car pour le moment le titre ne fait que débuter et que Johns n’a pas encore complètement posé son intrigue. Comme nous l’avons vu sur Justice League, il a fallu un certain temps au scénariste pour se chauffer, mais au final sa seconde année est bien meilleure que la première. On peut donc penser que nous sommes un peu en train d’essuyer les plâtres et qu’une fois les bases posées et les personnages mieux maîtrisés, la série montera d’un cran.

D’autant qu’il y a déjà de bonnes choses, je suis ainsi assez intrigué par les intrigues que Johns est en train de poser autour de Star-Girl et l’idée d’utiliser Catwoman comme sous-marin pour infiltrer la société secrète est assez inattendue  Comme quoi le personnage n’était pas juste là pour montrer son décolleté ! J’attends surtout de voir comment le scénariste va à nouveau sauver Hawkman ! On se souvient que c’est lui qui l’avait ramené avec succès au cours de son run sur la JSA et qu’il avait mis de l’ordre dans sa continuité. Avec le relaunch tout ce beau travail a été jeté aux orties si bien qu’aujourd’hui son histoire est incompréhensible. Comme je n’ai pas suivi le run de Tony Daniel ni celui de Liefeld, je suis incapable de définir l’ampleur du désastre  mais comme je n’ai rien compris à son apparition dans JLA 1, je dirais qu’il y a du boulot…

Bref je pense qu’il faut laisser un peu de temps au titre, mais qu’avec l’arrivée de Trinity War il devrait monter en régime.

Red Hood and the Oultaws Annual 1

RedHood_Annual_1_f0y1o9uu90_Scénario : James T Tynion IV

Dessin :  Al Barrionuevo

Sollicitation : Arsenal finally confronts Green Arrow, but it may be a short-lived reunion as someone from their past has targeted them both. Find out what the feud between Arsenal and Green Arrow is about, along with secrets from Roy Harper’s history.

Avis : un annual consacré à Arsenal, un personnage qui a été pas mal remanié au cours du relaunch sans que l’on connaisse vraiment les détails. Je me demande notamment comment fonctionne sa relation avec Green Arrow maintenant que le personnage a été considérablement rajeuni. Il est difficile de croire qu’il ait été son sidekick…bon en même temps la continuité de Green Arrow dans le nouvel univers DC… Bref un épisode bienvenu qui je l’espère a été conçu en relation avec Jeff Lemire ou qui au moins ne contredira pas ce que fait le scénariste.

Au dessin on retrouve Al Barrionuevo, un artiste très doué, assez peu utilisé par DC ou Marvel pour une raison que j’ignore…

A noter aussi la sortie de :

– Adventures of Superman 1, par beaucoup de gens, voici donc le fameux titre dont Orson Scott Card s’est fait éjecter pour cause d’opinion personnelle très conne et non politiquement correcte (j’ai précisé que c’était très con comme opinion ?). Un titre que de toute façon personne ne lira, puisque ce type de séries anthologiques que ce soit sur Batman ou Superman ne fonctionnent jamais…

MARVEL COMICS

X-MEN 1

XMEN 1Scénario : Brian Wood

Dessin : Olivier Coipel

Sollicitation :  Because you demanded it! The X-Women finally get their own book, from critically acclaimed superstars Brian Wood (X-MEN, ULTIMATE X-MEN, DMZ, The Massive) and Olivier Coipel (AVX, HOUSE OF M, THOR)! An old enemy shows up at the X-Men’s door, seeking asylum from an ancient evil come back to earth. Meanwhile, Jubilee has come home, and she’s brought with her an orphaned baby who might hold the key to the earth’s survival…or its destruction. Against a backdrop of what seems like an alien invasion and an eons-spanning war between brother and sister, Storm steps up and puts together a team to protect the child and stop a new threat that could destroy all life on earth!

Avis : à peine quelques années après le précédent relaunch du titre, X-Men revient au numéro 1 avec cette fois une équipe créative un peu plus costaud. Au scénario Brian Wood, l’homme qui écrit plus de titres qu’il n’y a de jours dans l’année… non mais sérieusement le monsieur doit déjà scénariser une bonne demi douzaine de choses et on lui confie en plus un titre qui devrait être à haut niveau d’exposition, notamment avec le nouveau film l’année prochaine. Je suis d’autant plus surpris par ce choix que je n’ai jamais rien lu de convaincant de sa part sur des séries de commande, alors qu’il est en effet très bon sur ses creator owned… Je suppose qu’il y a une motivation supplémentaire quand c’est son argent qui est en jeu…

Non la seule bonne raison de lire cette série, du moins pour le premier arc, c’est bien entendu pour son dessinateur Olivier Coipel. Je me rends compte que c’est la première fois depuis presque 10 ans que Coipel va dessiner une série X-Men. Il avait illustré quelques épisodes écrits par Claremont, lors de X-Men reload, avant de partir dans la galaxie Avengers qu’il n’a plus vraiment quitté ensuite. Il faut espérer qu’il aura l’occasion de rester assez longtemps et pas seulement pour le premier arc comme je le redoute.

Enfin attardons nous 5 min sur le concept et le premier ennemi :

– la série X-Men ne sera donc composée que de femmes. J’avais déjà dit tout le bien/mal que je pensais de ces épisodes uni-sexe lors de la sortie de New Avengers version Hickman, où manifestement il faut disposer d’un pénis pour en faire partie (quoiqu’il y a Black Swan qui a une grande importance…) et je ne crois pas que virer tous les représentants d’un genre fasse avancer la cause de qui que ce soit, d’autant que je n’ai jamais perçu le féminisme comme le fait de virer les mecs, mais plutôt que tout le monde ait les mêmes chances.

– le premier ennemi ramené, on sait que c’est Sublime… alors comme tout le monde le sait j’ai adoré le run de Morrison sur les X-Men que je considère être l’un des meilleurs avec celui de Claremont, ou encore Lobdell et Whedon, mais franchement Sublime a clairement été conçu comme un Deus ex Machina pour expliquer tout ce qui ne collait pas dans la série…En outre Morrison avait fermé la porte en éliminant le personnage, donc il n’y avait aucun besoin de le ramener…

Bref une série à prendre avec des pincettes… en attendant le prochain relaunch ! bon au moins cette fois y a pas ces XXX de vampires…

SAVAGE WOLVERINE 5

SW 5Scénario : Frank Cho

Dessin : Frank Cho

Sollicitation :  Dinosaurs aren’t the only green giants roaming the Savage Land jungles!As the dust settles, the secrets of the Forbidden Island stand revealed!

Avis : fin du  run de Frank Cho sur Savage Wolverine. Comme attendu sa prestation a avant tout été fun, sans prétention, avec quelques twists intéressants. Le seul reproche qu’on puisse lui faire est d’avoir d’avantage fait une mini série sur Shanna avec Wolverine en guest star qu’une série sur le mutant griffu mais c’est à peu près tout. On peut par contre le remercier d’avoir ramené Amadeus Cho, personnage crée par Greg Pak lors de son run sur Hulk, et d’avoir amélioré le personnage de Shanna, sous réserve que les autres scénaristes en tiennent compte et ne le passent pas sous silence…

Pour le prochain arc c’est Joe Mad qui revient au dessin, pour des épisodes à l’origine prévus pour la série Avenging Spider-Man. Il partagera la vedette avec Elektra et normalement Spidey, reste à savoir si ce sera le normal ou le Superior. Cela fait plaisir de revoir Mad, mais de manière plus générale on peut s’interroger sur le sort de cette série Savage Wolverine après deux arcs dominés par des artistes surtout connus pour leurs qualités graphiques…

A noter aussi la sortie de :

–  DD END OF DAYS 8, de Brian Michael Bendis, David Mack et Klaus Janson, fin de la mini-série qui mettait en scène la mort de Daredevil (Matt Marduck) et l’enquête menée par Ben Urich pour apporter une explication tant à sa disparition qu’à ses derniers mots énigmatiques. Dans un trip très Citizen Kane, je sens que les auteurs ne vont nous révéler le sens de ce mot « Mapone » que dans la dernière image !

–  INDESTRUCTIBLE HULK 8, par Mark Waid et Walter Simonson, suite de l’arc qui réunit Hulk et un Thor du passé dans une histoire guère passionnante pour l’instant, en tout cas en ce qui me concerne, je suis pas vraiment intéressé ni par cette intrigue ni par ce run…

– New Avengers 6, de Jonathan Hickman et Steve Epting, la prochaine incursion est annoncée en… Latverie ! je ne sais pas pourquoi, mais je sens que l’équipe ne va pas être bien accueillie par le maître des lieux !

– Wolverine and the X-Men 30, de Jason Aaron et Nick Bradshaw, une seconde saison décidément bien décevante. J’espérais un redressement avec le dernier épisode qui nous donnait un aperçu du futur de l’école. Résultat, j’ai dû lutter pour dépasser les 10 premières pages situées dans le présent.Le segment situé 25 ans dans le futur était intéressant, mais à part nous dire que des choses terribles vont arriver… ben il ne se passait pas grand chose. Quelques bonnes idées ici ou là, comme le fait de montrer les menaces nombreuses gérées par les X-Men… mais à part ça, un épisode comme les précédents. Mou avec quelques éclairs de t génie très vite dissipés…Avec cet épisode, nous avons un prélude au prochain arc qui sera centré sur le nouveau Hellfire Club. Un arc assez long, qui conclura la seconde année de la série avant de se lancer dans le prochain crossover X-Men…

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Pour info, le Dardevil End of Days 8 a été repoussé au 5 juin ! 😉

    Et sinon, Sam, tu as oublié The Wake #1 ! La grosse sortie indé de la semaine !!!!

  2. Roh mince, moi qui attendait que tout End of Days sorte pour le lire d’une traite !
     
    Je te rejoins un peu pour ton coup de gueule sur X-Men (vol.4 ? 17 ? 74 ?), enfin moi ce serait surtout pour le choix du titre : pourquoi appeler ça X-Men s’il n’y a que des X-Women ? Si le but est de faire une équipe 100% féminine, autant pousser la logique jusqu’au bout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.