Guide de lecture Comics VF : semaine du 10 juin 2013

Un bref répit nous est accordé cette semaine avec un programme moins chargé que la semaine dernière qui ressemblait plus à un déluge sans fin qu’autre chose. Cependant ne baissez pas votre garde, car je peux déjà vous dire que les prochaines semaines seront encore bien chargées ! j’espère que vous vous entendez bien avec votre banquier car croyez moi, vous allez entendre parler du pays ce mois-ci !

PANINI COMICS

BEST OF FUSION COMICS : HORIZON INFINI

HORIZON INFINIDate de sortie : 12 juin 2013

Prix :  18,3€/144 pages

Épisodes :  Infinite Horizon 0-6

Sollicitation : Un soldat anonyme a mené durant des années, une guerre à l’autre bout du monde. Lorsque celle-ci s’achève, il se retrouve perdu, loin de chez lui. Pour retrouver son foyer, il devra affronter bien des périls, dont un adversaire portant une armure de combat le faisant ressembler à un cyclope… ça vous dit quelque chose ? C’est normal, Gerry Duggan et Phil Noto signent ici une adaptation moderne de l’Odyssée d’Homère. Un superbe album qui a connu un immense succès critique !

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Phil Noto

Avis : je ne connais pas du tout, donc il va m’être difficile de donner un avis. Ce que je peux dire, c’est que le pitch de la série a l’air assez intéressant et le fait que ce soit dessiné par Phil Noto est plutôt un bon argument de vente vu les qualités graphiques du monsieur.

MARVEL DELUXE : NEW AVENGERS 6

NEW AVENGERS 6Date de sortie : 12 juin 2013

Prix : 28,40€/328 pages,

Sollicitation : Au programme, New Avengers 48 à 60. Entre le Règne du Mal de Norman Osborn, les manœuvres de Hood et la recherche d’un Sorcier Suprême, les Nouveaux Vengeurs ont fort à faire !

Épisodes :  New Avengers 48-60

Scénario :  Brian Michael Bendis,

Dessin : Billy Tan, Stuart Immonen

Avis :  alors autant le dire c’est avec ces épisodes que j’ai vraiment commencé à lâcher la série New Avengers. Nous entrions alors dans un cycle assez répétitif autour des pouvoirs du Docteur Strange et d’affrontements sans fin avec the Hood et son gang dans le cadre du Dark Reign. Rétrospectivement, ce n’était peut-être pas aussi mauvais que ce que je pouvais penser, mais la lecture en single d’histoires aussi décompressées étaient parfois rudes. Il est évident que l’attention de Bendis était plus focalisé sur Dark Avengers où le potentiel d’histoires était plus important que dans New Avengers où les héros étaient des fugitifs sauf certains qui faisaient un peu ce qu’ils voulaient dans leurs séries…

De fait la lecture en Deluxe avec 12 épisodes d’affilée atténuera peut être cet effet de délayage  et aidera à voir ces épisodes comme un tout plus cohérent. A moins que ce soit effectivement aussi nul que dans mon souvenir, dans ce cas vous allez claquer presque 30€ pour une XXX.

URBAN COMICS

DC SAGA HS 1

DC SAGA HSDate de sortie : 14 juin 2013

Prix : 5,6€/136 pages

Sollicitation : 

Épisodes : Superman #13 – H’El On Earth part.1 Superboy #14 – H’El On Earth part.2 Supergirl #14 – H’El On Earth part.3 Superman #14 – H’El On Earth part.4 Superboy #15  – H’El On Earth part.5 Supergirl #15 – H’El On Earth part.6

Scénario : Scott Lobdell,

Dessin : Kenneth Rocafort

Avis : comme vous avez pu le constater, la série Superman sera absente du mag DC Saga pendant les prochains mois. Mais avant de se lancer dans une tribune anti-Urban « quoiiii ?!!!! pas de Superman en kiosque (le lecteur assidu aura remarqué que côté librairie, y a de quoi faire pour les fans de Supie ce mois-ci…) au moment où sort le film au cinéma, mais ça va pas bien dans leurs têtes, c’est inacceptable !!! » je vous laisse allonger le machin, parce que je me suis rendu compte, que nous autres fans de comics aimions bien hurler pour un oui ou pour un non (alors en plus comme on est français…lecteur de comics + râleur de niveau planétaire = éditeur qui en prend pour son grade tous les 4 matins…), il faut préciser que c’est parce que pas mal d’épisodes de la série seront publiés dans deux HS en juin et en août.

La raison de cette expulsion est simple : avec le numéro 13 de Superman, débute un crossover avec les titres Superboy et Supergirl de plusieurs mois. Donc soit Urban ne publiait rien, soit il publiait tout. Cette fois, ils ont choisi l’option, on sort tout et les lecteurs feront le tri. Je pense aussi que cela tombait bien pour eux, Urban peut en effet faire d’une pierre deux coups. D’une part, cela leur permet de tester un mag Superman qui ne dit pas son nom, d’autre part cela leur fait un mag Superman en kiosque au moment où sort le film. Etant donné qu’en plus il s’agit là du début du run de Lobdell, qui suit de près le relaunch DC, on peut en effet se dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un bagage comics très important pour arriver à suivre : « alors le gars en bleu et qui vole c’est Superman, ok. ».

Quant au contenu réel, je serai bien embêté de vous dire ce que ça vaut…puisque j’ai fais l’impasse complète en VO ! j’ai essayé de lire l’épisode 13 et dès que H’el est apparu, boum, je me suis emmerdé…Par contre Bruno, grâce à sa grande force mentale a réussi à tout lire et il nous a assuré que ça valait le coup. En tout cas, je n’ai pas ressenti de conséquences majeures au sortir de ce crossover, puisque j’ai repris la série dès l’épisode suivant la fin de cette histoire, et je n’ai eu aucun problème pour suivre. Par ailleurs la suite du run de Lobdell est pour l’instant pas mal du tout. Pas mal d’action, plusieurs sous intrigues intéressantes et un cast qui se recrée autour du personnage.

Donc si ces deux HS ne sont pas indispensables, ça peut être une bonne occasion de tester le nouveau scénariste.

DC SAGA 14

DC SAGADate de sortie : 14 juin 2013

Prix : 5,6€/144 pages

Épisodes : Justice League #0, Superman #0, Supergirl #0, Supergirl #13, Justice League Dark #10

Avis : après le Green Lantern saga du mois dernier, c’est dans le DC saga que l’on va retrouver de nouveaux numéros 0, mais aussi la suite de certaines séries dans le cas de Supergirl, puisqu’outre son épisode 0, l’héroïne voit la sortie de l’épisode 13 de sa série. Donc si vous suivez le personnage, vous savez que ça se passe d’abord dans ce mag puis ensuite dans le DC saga. Je ne suis pas du tout cette série, donc je serais bien incapable vous dire ce que vaut cet épisode 0, ni ce qu’il contient considérant que la série a débuté avec l’arrivée de Kara sur Terre. De même nous avons droit à la suite de la série Justice League Dark et non pas l’épisode 0, à voir si Urban ne publiera pas cet épisode après la fin de l’arc en cours, ou tout simplement dans l’ordre de parution américain, c’est à dire après l’épisode 12.

Dans Justice League, Geoff Johns triche un peu puisqu’il va consacrer tout l’épisode non pas à la ligue mais au personnage de Shazam. Pas par petit bout pour le coup, il peut enfin passer plus d’une vingtaine de pages dessus. Pas vraiment d’avis là dessus, étant donné que je ne supporte pas la nouvelle version pondue par Johns…

Côté Superman, il s’agit là des vrais débuts de Lobdell sur le personnage. Pour l’occasion il revient sur les parents du héros sur Krypton et nous laisse sur une dernière page qui va susciter pas mal de questions dans les prochains mois.

HOMELAND DIRECTIVE : LA MENACE INTÉRIEURE

HOMELANDDate de sortie : 14 juin 2013

Prix : 15€/160 pages

Sollicitation : Chercheuse émérite de sa génération, le Dr. Laura Regan est à la tête du Centre National des Maladies Infectieuses des États-Unis. Mais lorsqu’un de ses proches collègues est retrouvé mort, le crime lui est immédiatement imputé. Avec l’aide de trois agents fédéraux, convaincus que cette accusation sans fondement dissimule en réalité une conspiration d’envergure gouvernementale, la jeune scientifique va devoir échapper à la traque de mercenaires déterminés, mais aussi d’une équipe de cyber-détectives plus renseignés sur elle qu’elle ne l’aurait imaginé.

Scénario : Robert Vendetti

Dessin : Mike Huddleston

Avis :  cet album peut être intéressant à deux titres. Tout d’abord c’est une bonne occasion de lire autre chose que du super-slip. Urban exploite vraiment bien ses autres franchises hors DC, que ce soit Vertigo ou chez d’autres éditeurs dans la collection inde. Du coup il a une offre assez variée. Dans le cas présent, le thriller politique/conspiration est un genre assez peu exploité hors des comics de super-héros (puisque dans ce cadre il y a toujours deux ou trois complots qui traînent par-ci par là).

Ensuite c’est aussi une chance de voir ce que vaut Robert Vendetti, dont on va commencer à beaucoup parler dans les prochains mois, puisque la franchise Valiant va arriver à la rentrée chez Panini et qu’il officie sur un des titres. Mais aussi et surtout parce qu’il reprend les séries Green Lantern et Green Lantern Corps en ce moment aux USA.

Un auteur donc à surveiller qui livre ici un travail dans un genre peu exploité dans les comics. La seule vraie question qu’il faut se poser est bien sur : euh est-ce que les finances vont suivre ?!

SCALPED TOME 8

SCALPEDDate de sortie : 14 juin 2013

Prix :  15€/160 pages

Sollicitation : Le destin d’un homme se joue parfois sur un seul et unique moment-clé. L’agent Nitz met enfin la main sur l’élément déclencheur susceptible de relancer son enquête sur le chef Red Crow. L’agent infiltré Dashiell Bad Horse remue ciel et terre pour mettre la main sur l’assassin de sa mère, et l’officier Falls Down endure quant à lui une bien étrange captivité… Seul Dino Poor Bear semble bénéficier d’une accalmie dans son quotidien plus désinvolte. La Prairie dissimule encore bien des secrets.

Scénario : Jason Aaron

Dessin : P.M.Guerra

Avis : alors que récemment je relisais la série, une question m’est un peu tombée dessus : où est passé Dashiell Bad Horse qui est juste censé être le héros de la série ?! Si le personnage a commencé à refaire surface dans le tome précédent, avec la fin de sa relation tordue avec Carol, la fille de Red Crow,  ou en arrêtant la drogue, on peut tout de même noter que Jason Aaron avait vraiment fait passer son personnage au second plan pendant plusieurs volumes ! en fait durant tout ce temps, le scénariste a surtout développé les autres personnages, notamment Red Crow qui de manière incontestable est vraiment le personnage du titre.

Il s’est aussi évertué à développer tout le monde de la réserve, avec toute une série de personnages comme les Poor Bear, Shunka l’homme de main de Red Crow… tout en nous révélant ce qui s’était vraiment passé dans les années 70 avec la mort de plusieurs agents du FBI. Apparemment c’est avec ce tome que Bad Horse va enfin commencer à chercher l’assassin de sa mère. Un meurtre survenu…à la fin du premier tome ! on pourra dire qu’il aura pris son temps, tout comme Jason Aaron avant de s’attaquer à cette histoire qui de toute évidence recèle encore pas mal de mystères.

Plus que de vraiment prendre son temps, j’ai surtout l’impression que le scénario veut vraiment nous dépeindre le plus de facettes possibles de tous les personnages et on commence à en avoir une sacrée collection, tout comme le monde de la réserve. Si la série peut apparaître lente de l’extérieur, je peux vous garantir qu’il s’agit sans doute d’une des meilleures séries de ces dernières années, sans doute l’une des meilleures sorties de chez Vertigo et vu le pedigree  de l’éditeur, cela en dit long.

Une série immanquable !

A propos Sam 1994 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Juste pour info, le prix de Horizon Infini est 18,30€.
    Sinon merci pour ces guides de lecture que je ne rate jamais chaque lundi !

    • Ok voilà c’est corrigé, merci de me l’avoir indiqué, cela m’avait échappé et merci pour les compliments, ça fait toujours plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.