Guide de lecture Comics VO : semaine du 12 juin 2013

DC COMICS

BATMAN 21

BM_Cv21_xf70ttx0iq_

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : Witness The New 52 origin of The Dark Knight in BATMAN: ZERO YEAR! Twists and turns are around every corner as Bruce Wayne takes the final steps toward his destiny! And in the backup story, learn more about how different Gotham City was at this dangerous point in time.

Avis : c’est donc cette semaine que débute le nouvel arc, très long nouvel arc, de Scott Snyder sur Batman. Comme son premier arc sur le titre, celui-ci durera en effet 11 épisodes, ce qui nous mènera tout de même jusqu’à mi 2014. Une histoire qui va donc occuper pendant longtemps la série, alors qu’elle se déroule dans le passé. On peut donc légitimement se demander s’il n’y aura pas une certaine lassitude de ne pas voir le Batman actuel à un moment donné. Et ce d’autant que les origines, les débuts, les premières années de Batman ont déjà fait l’objet de nombreux épisodes dans la précédente continuité DC voire ont été auscultés de tous les angles possibles et imaginables. Mais le mandat de Snyder est clair là-dessus, réussir à faire rentrer tous les aspects et histoires préférées des fans, dans la nouvelle continuité compressée de Batman, qui serait désormais apparu il y a 5 ans (plutôt 7 selon certaines sources.)

Le boulot de Snyder est titanesque au vu des chef d’œuvres qui l’ont précédé comme Batman Year One, ou encore The Long Halloween (que j’ai toujours considéré comme plus un Year two que l’arc intitulé justement Year Two…). Le scénariste a déjà posé la première pierre avec le Batman 0, qui nous montrait que :

– Bruce a mis plus de temps à définir l’identité de Batman que dans la précédente continuité, puisqu’on le voyait infiltrer le gang du Red Hood puis rentrer dans sa cave …à Crime Alley sans que Batman ne soit mentionné, puisque n’existant pas encore.

– il n’avait pas alors le contrôle de Wayne Enterprise alors présidé par la famille de la mère de Bruce, les Kane. Plusieurs indices nous laissent par ailleurs penser que cette famille n’a pas vraiment bonne réputation et pourrait bien être l’un des ennemis de Bruce lors de ses débuts.

Donc à voir bien entendu, puisque cet arc va servir de nouvelle continuité à Batman, mais à mon sens DC prend un risque en passant autant de temps dans le titre principal de la franchise à revenir sur le passé.

Green Lantern Corps 21

GLCOR_Cv21.r2_qogv9ukrlv_Scénario : Robert Vendetti & Van Jensen

Dessin : Bernard Chang

Sollicitation : It’s nonstop action as the Green Lantern Corps faces attacks on Oa and Earth…and Guy Gardner is presented with a choice that could change the balance of power between the different Lantern Corps forever!

Avis : début d’un nouveau run cette semaine dans Green Lantern Corps. A l’origine Joshua Falkiov était annoncé sur le titre, nous connaissons tous la suite. C’est donc Robert Vendetti accompagné de Van Jensen qui a du reprendre en catastrophe le scénario du titre. Une histoire qui commence bien en somme et qui continue de la sorte puisque les annonces faites et cette cover nous spoile déjà l’événement majeur de cet épisode, à savoir le passage pendant un bon moment de Guy Gardner du côté des Red Lantern. Cela ne sort pas de nulle part, puisque l’on avait déjà vu Guy faire le voyage vers le rouge lors de Blackest Night et il avait gardé depuis lors une certaine proximité avec les enragés, mais j’aurais tout de même préféré gardé la surprise.

A part ça, les scénaristes nous annoncent pas mal de nouvelles recrues, pour contrebalancer le nombre de membres décédées après 5 minutes au cours des runs précédents. Des runs qui auront été de qualité inégale. Le plus marquant restera sans doute celui de Peter Tomasi excellent lors de ses débuts sur le titre et plus irrégulier par la suite.

A voir donc comment le titre va redémarrer en perdant une de ses principales têtes d’affiche, sachant qu’il est évident que cet exil se fait surtout pour aller soutenir le titre Red Lantern en perdition…

Superman Unchained 1

SMUND_Cv1_q53uxls7jd_Scénario : Scott Snyder

Dessin : Jim Lee

Sollicitation : When thirteen satellites fall from the sky in one day, the logical suspect is Lex Luthor—even though he’s still locked up in prison! But a stranger question remains: If Superman didn’t stop the last satellite from falling, who did? There’s a mystery hidden where even Superman can’t see it—Can The Man of Steel drag a decades-old secret into the light? Don’t miss the debut of this red-hot new series from two of comics’ brightest superstars: SCOTT SNYDER and JIM LEE!

Avis : l’arrivée de Scott Snyder sur Superman est le signe clair d’une part de l’ascension fulgurante de ce scénariste qui en l’espace de trois ans sera passé du statut d’auteur d’un titre Vertigo reconnu pour sa qualité mais suivi par un nombre restreint de lecteurs en raison de son thème sans super-héros, à celui d’auteur phare de DC qui aujourd’hui préside aux destinées de ses deux personnages les plus célèbres et surtout les plus emblématiques. Avec Superman, le scénariste assoie un peu plus son influence sur l’univers DC alors qu’il est déjà l’auteur du titre le plus vendu de la maison d’édition depuis le relaunch, Batman. Une série qui surclasse depuis plus d’un an le Justice League de Geoff Johns…

D’autre part, elle est le signe de la volonté de DC de vraiment refaire de Superman un personnage de premier plan, alors qu’on a pu remarquer que depuis le relaunch, et même bien avant, qu’ il n’était guère au centre des choses, l’éditeur préférant se concentrer sur Batman et Green Lantern. Pour clairement démontrer cette volonté, ils ont donc fait appel à leur nouvel auteur phare et lui ont adjoint au dessin Jim Lee, qui malgré les critiques rencontrées sur Justice League reste un artiste que la plupart des lecteurs continuent à apprécier. Tout cela accompagné d’un nouveau numéro 1 au moment de la sortie du film…Bref DC a clairement, enfin,  des ambitions pour le titre et le personnage

Nous pourrons par ailleurs apprécier le fait que Snyder arrive sur le titre avec une nouvelle histoire, plutôt que de repomper les grandes histoires du Silver Age, comme l’avait fait Geoff Johns lors de son passage sur le personnage. Il faudra tout de même faire attention, car on sait que Snyder aime construire ses récits dans la durée, traduisez de manière assez lente, tout en apportant une certaine densité, ce qui se traduit en général par pas mal de textes. Il faudra aussi espérer que la présence de Jim Lee au dessin ne poussera pas le scénariste à enchaîner les splash pages comme nous avons pu le voir sur Justice League. Certes c’est très joli, mais cela ralentit et vide considérablement le récit de tout substance.

A voir mais j’ai de bons espoirs pour le titre !

A noter aussi la sortie de :

– American Vampire The Long Road to Hell 1, de Scott Snyder et Rafael Albuquerque, on pensait la série en repos pour l’année, mais avant de se mettre en sommeil provisoire, les auteurs sortent ce one shot consacré à Travis Kidd le chasseur de vampires aperçu dans l’arc se déroulant dans les années 50. Pour avoir sa dose d’American Vampire en attendant la reprise…

– Nightwing 21, de Kyle Higgins et Brett Booth, suite de l’intrigue qui amène le héros à Chicago. Une intrigue apparemment moins simple que ce que l’on pouvait imaginer alors que Nightwing contrarie les plans des super-vilains locaux et que l’homme qu’il est venu pourchasser n’est pas le grand parrain que nous pensions…

IMAGE COMICS

MANHATTAN PROJETCS 12

MP12Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Nick Pitarra

Sollicitation : « THE FERMI PARADOX »
Learn the secret history of Enrico Fermi and, more importantly, « if someone is out there » why we haven’t « found them yet. »The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #12: THE FERMI PARADOX!

Avis : suite de la série complètement déjantée de Jonathan Hickman et comme le laissait entendre le dernier épisode, cette fois-ci nous allons nous intéresser à Fermi, scientifique italien bien connu réinterprété par le scénariste à sa sauce, puisqu’il en a fait …un alien au physique assez étrangement proche de celui de Leonard Nimoy dans son interprétation de Spock…

Encore une fois, le scénariste va toucher à la question des aliens. La dernière fois cela avait mobilisé le projet Manatthan et avait entraîné une réponse assez…génocidaire puisqu’ils avait presque anéanti toute une civilisation ! Cette découverte d’une possible hostilité alien à notre égard avait d’ailleurs poussé les responsables du programme à faire alliance avec les russes pour prendre le contrôle, secrètement, de la planète et de se débarrasser au passage des grands manitous. Du coup je n’ose imaginer ce qu’Hickman nous réserve cette fois !

MARVEL COMICS

GUARDIANS OF THE GALAXY 3

GoG 3Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Steve McNiven

Sollicitation : As the Guardians first story wraps up, the mysteries leading to the next great Marvel event become clearer.

Avis : que vois-je ? que lis-je ? le premier arc  de Bendis sur les Gardiens se conclue dans cet épisode ?!!! mais mais mais, ce n’est que le 3e épisode ?! que se passe-t-il, j’ai le vertige, je défaille, je suis à la limite de l’évanouissement ! la surprise est trop grande ! le choc trop important pour mon système nerveux ! Bendis qui a besoin de moins de 6 épisodes pour une histoire ? à mon avis nous avons là l’un des premiers signes annonciateurs de l’apocalypse, je ne vois que ça…ou alors il a du faire court parce que Mcniven ne pouvait pas tenir plus longtemps…

Alors qu’a t-on vu jusque là  :

– que le père de Star-Lord a fait un retour remarqué, alors qu’on avait pas entendu parler de lui depuis des décennies dans l’univers Marvel. Que tout d’un coup, il peut parler d’égal à égal avec toutes les autres grandes races, voire être un peu le patron…

– que raccoon à une nouvelle phrase d’accroche absolument horripilante et que contrairement à ce qu’on pouvait imaginer, Bendis ne sait pas écrire ce personnage ou en tout cas beaucoup moins bien que Dan Abnett et Andy Lanning

– qu’Angela va apparaître dans la suite de la série, bien qu’on se demande bien ce qu’elle vient faire là.

– que Marvel aimerait bien lancer un nouvel event à partir de cet arc… alors que nous on aimerait bien que le scénario développe quelque chose sur la longueur avant de lancer un crossover…

La série se laisse lire dans l’ensemble, mais risque de lasser si elle n’est là que comme rampe de lancement pour de nouveaux event.

SAVAGE WOLVERINE 6

SW 6Scénario : Zeb Wells

Dessin : Joe Madureira

Sollicitation : A NEW ARC STARTS HERE!(WOLVERINE + ELEKTRA + SPIDER-MAN) x (WELLS + MADUREIRA) – RULES = PAIN.

Avis : début d’un nouvel arc et d’une nouvelle équipe créative. Comme prévu et après seulement 5 épisodes sur Shanna avec Wolverine en guest-star occasionnel « parce qu’il faut bien le caser » , Frank Cho est allé voir ailleurs s’il y était. Apparemment pour bosser sur un autre projet X-Men et sur un un projet perso avec Bill Willingham (oui le monsieur de Fables). Du coup Marvel a trouvé là un créneau pour caser les épisodes de Joe Mad prévus à l’origine dans Avenging Spider-Man. Comme le personnage a pas mal changé depuis et qu’il y a Wolverine dedans, le staff Marvel a du se dire que le lectorat n’y verrait que du feu…On peut quand même s’interroger sur le caractère interchangeable de ces arcs : « pas de place dans Spidey, bon ben c’est pas grave on va le fourrer dans Wolverine !!! ».

Bien évidemment, cela fait plaisir de revoir Joe Mad reprendre les crayons et ce sera à ne pas manquer, mais le procédé me gène quand même. Bon niveau histoire, je crois qu’il ne faudra pas chercher loin, on est clairement là pour le dessin. Marvel a bien compris la chose et comme on s’y attendait tous s’apprête à transformer la série en une suite d’arcs réalisés par des artistes différents mais prestigieux. A voir donc qui ils pourront réussir à attirer dans les prochains mois.

THOR GOD OF THUNDER 9

THOR 9Scénario : Jason Aaron

Dessin : Esad Rubic

Sollicitation : GODBOMB Part Three of Five. Three Thors, side by side at last, united in battle! But will even that be enough, as Gorr the God Butcher’s grand plan nears completion and his powers grow beyond anything we’ve seen before…?

Avis : suite de l’arc GodBomb qui va amener à la confrontation finale entre les Thor et leur ennemi désormais millénaire Gorr ! oui je dis les Thor car nous nous retrouvons avec cet épisode avec 3 incarnations du personnage, une venue du passé du temps des guerres viking dont le passe temps favori était les guerres bien sanglantes, les beuveries et une débauche à tous les étages. Ensuite il y a le Thor présent qui a mis le frein sur un peu tout ça…sauf les beuveries apparemment vu sa réaction devant la réserve de vins d’Asgard. Enfin le Thor du futur qui a une fausse tête d’Odin après un millier d’années de guerre contre Gorr.

Un adversaire qui après 8 épisodes reste enveloppé de mystères, même si l’on connaît ses origines et l’origine de son pouvoir, il est difficile de s’expliquer sa puissance, comme sa longévité et surtout ses plans ! puisqu’il crée une bombe pour prétendument se débarrasser de tous les dieux. Un plan qui requière autant de main d’oeuvre, à savoir tous les dieux de l’univers et de temps, plusieurs siècles, serait-il aussi simpliste ? moi je dis que non et que son véritable plan est de faire en sorte que tout le monde accède à la divinité. Car si tout le monde est un dieu, qui aura besoin des dieux ? et j’ai l’impression que c’est plus ce besoin des dieux que Gorr veut détruire.

Une série qui reste excellente depuis son relaunch par Jason Aaron et dont j’ai hâte de voir la conclusion. Le 11e épisode devrait achever cette histoire, qui pourrait apparaître longue, mais qui s’est révélée suffisamment riche pour que l’on ait pas l’impression que ça traîne en longueur.

WOLVERINE AND THE X-MEN 31

WOLVERINE 31Scénario : Jason Aaron

Dessin : Nick Bradshaw

Sollicitation : HELLFIRE SAGA PART 1! Welcome to the Hellfire Academy, there’s little chance you’ll survive the experience.The most villainous school you’ve ever seen has its grand opening. With teachers like Mystique, Sauron, Mojo, Wendigo and Master Pandemonium there’s no limit to the terrible things you’ll learn. Can Wolverine and the X-Men find the school before their kidnapped students are turned into villains?

Avis : ennnnnnnnnnnnnnfffffffffffffffffiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!!! c’est avec un soupir de soulagement que j’ai accueilli le précédent épisode de Wolverine and the X-Men car après un gros passage à vide de presque 12 épisodes, le titre a montré pour la première fois depuis des mois des signes de forte reprise en main. Certes le ton délirant de la première année n’était pas présent, mais voir la manière dont Jason Aaron réussissait à relier l’ensemble de ces sous intrigues était vraiment intéressant. Nous avons ainsi vu que plusieurs des élèves de l’académie Jean Grey ont déserté pour aller rejoindre celle du Hellfire Club ! bien évidemment, chacun a ses propres raisons pour cela. Certains veulent se venger et les autres veulent sauver ceux qui veulent se venger (oui je reste cryptique).

De manière évidente, cette saga a le potentiel pour marquer le titre en profondeur, surtout que le scénariste a passé tout le numéro 29 a nous dire qu’il allait se passer des choses terribles, oh là oui ça va être horrible. Il reste cependant à voir quelle marge de manoeuvre va avoir Jason Aaron pour cet arc, sachant que juste après déboule le nouveau crossover de la franchise. De plus en plus on sent peser sur les différents scénaristes le poids de la franchise et de l’obligation de partager les personnages, si bien qu’au final personne ne peut faire grand chose…

A propos Sam 1913 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Concernant Zero Year, il est à noter qu’on vient d’apprendre que cet arc aura finalement des tie-ins dans la plupart des bat-séries alors que c’était censé être une histoire se cantonnant au titre Batman… Après Scott Snyder nous dit que ce sont les scénaristes aux-même qui sont venus le voir avec des idées, donc s’ils sont inspirés pourquoi pas…
    Sur Comixity vous êtes plutôt réservés sur la durée de cet arc et le fait que ça se passe dans le titre régulier, pour ma part je suis plutôt enthousiaste, j’ai toujours aimé les récits sur le passé de Batman et avec le New 52 ce n’est pas inutile d’uniformiser un peu tout ça en une seule longue histoire. Et pour ceux qui veulent lire du Batman dans le présent, il reste la trouainze d’autres titres dont il est le héros… Et puis on peut voir ça comme un hommage à Year One, la mini-série publiée dans la série régulière !
     
    Le premier arc de Guardians of the Galaxy se finit déjà ?! Mais il n’a même pas encore vraiment commencé ! :p (j’assume ce commentaire tollesque, surtout que c’est loin d’être ce que Bendis à fait de pire niveau décompréhension… enfin, c’est très décompressé, mais il nous a fait tellement pire déjà !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.