Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er Juillet 2013

A la vue du présent guide de lecture, je parie que certains d’entre vous se sont dits « mmm, ça me rappelle quelque chose » et vous auriez raison. En effet en faisant la liste de tous les comics annoncés pour cette semaine, j’ai eu un flash-back assez violent de la rédaction du premier guide de lecture du mois de juin qui était…le plus important jamais paru sur Comixity. Celui-ci ne bat pas ce record, mais on en est pas loin , puisqu’il s’agit là du second plus long !

Il faut dire qu’avec plus de 30 sorties annoncées, les éditeurs VF ont clairement décidés de nous achever ! jamais on aura vu autant de sorties concentrées sur une si courte période et il faut dire que chaque éditeur a de sacrés arguments :

– Delcourt poursuit la publication de séries de très bonnes qualité comme Irrécupérable ou en débute de nouvelles comme Temps morts qui font partie des meilleures séries sorties récemment aux USA

– Panini attaque véritablement le Marvel Now ce mois-ci. Après la sortie de Uncanny Avengers 1 le mois dernier, l’ensemble des revues repartent au numéro 1, nouvelle composition, nouveaux mags et des séries très souvent d’un bien meilleur niveau. Il va être difficile de faire l’impasse !

– Urban qui poursuit la sortie de séries du new 52 de DC, avec la suite d’Aquaman ou encore l’édition de la très bonne mini consacrée au Penguin, ou encore certaines des œuvres très connues de l’ancien DC, avec Superman/Batman. Et tout cela c’est compté sans la suite de la réédition de titres renommés comme 100 Bullets.

Bref il n’y jamais eu autant de choix sur les stands comics, si bien que cela commence à déborder et je commence sérieusement à me demander combien de temps nous autres lecteurs allons pouvoir suivre un tel rythme et ce alors qu’il semble de plus en plus évident que les mois calmes en termes de sorties appartiennent aujourd’hui au passé.

DELCOURT COMICS

WINTERWORLD

WinterworldDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation : Dans un futur sombre, triste et désolé, le monde est encastré dans la glace, et l’humanité menacée d’extinction. Alors qu’aucun espoir de retrouver un semblant de vie normale n’est permis, un homme aux moeurs peu recommandables et une jeune orpheline s’associent pour rester en vie… Débute ainsi une aventure incroyable où ce duo improbable se bat au jour le jour pour déjouer les pièges du temps.

Scénario : Chuck Dixon

Dessin : Jorge Zaffino

Prix : 13,95€/ 144 pages

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, mais en général, Chuck Dixon est bien connu pour ses récits bourrés d’action.

Star Wars – Agents de l’empire : nouvelles cibles Tome 2

Star Wars - Agent de l'empire 2. Nouvelles ciblesDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation : De retour sur sa planète natale, Jahan Cross pense pouvoir profiter d’un peu de répit. Mais c’est compter sans les assassins qui rôdent… Dans la suite des aventures de l’agent spécial Jahan Cross au service de ses maîtres Impériaux, l’Empire peut compter sur son plus fidèle combattant. En guest stars de cet épisode, la Princesse Leia et Boba Fett !

Scénario : John Ostrander

Dessin : Davide Fabbri

Prix : 14,95€/ 128 pages

Avis : suite des aventures du James Bond de l’univers Star Wars ! vous vous en souvenez il y a quelques mois sortait le premier tome (toujours disponible au passage), avec au dessin Stéphane Roux et Stéphane Crety avec des encrages de Julien Hugonnard-Bert , que j’avais personnellement encensé. Bien que lors de la sortie VO, j’étais assez réservé sur le premier épisode, il s’ est avéré que la lecture des 5 épisodes à la suite donnait une toute autre saveur au récit, bien plus agréable, qui au final en faisait une excellente lecture.

Apparemment je ne suis pas le seul à l’avoir pensé puisque l’agent Jahan Cross a droit à une nouvelle mini série. D’après les quelques pages que j’ai pu voir, le nouvel artiste choisi par Dark Horse respecte bien la charte graphique de ses illustres prédécesseurs, donc de ce côté pas de rupture. Au scénario on retrouve John Ostrander auteur de la première mini qui est aussi un vieil habitué de l’univers Star Wars chez Dark Horse. Donc à priori c’est du tout bon.

Temps morts Tome 1 : Murmures

Temps morts 1. Murmures...

Date de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation :  Plongée dans le coma depuis son agression par un inconnu, Ellen Peterssen est seule à posséder les indices quant à l’identité du coupable. Lorsqu’elle se découvre le don de transporter sa conscience dans d’autres corps – et ainsi la capacité de communiquer avec ses proches – elle décide de mener l’enquête. Mais est-elle prête à découvrir qu’autour d’elle, personne n’est véritablement innocent ?

Scénario : Jim McCan

Dessin : Rodin Esquejo & Adrian Alphona

Prix : 15,5€/ 160 pages

Avis : après Revival le mois dernier, Delcourt s’attaque à un autre des derniers succès d’Image, avec la sortie de ce premier tome de temps morts, série connue en VO sous le nom de Mind the Gap. On connaissait jusque là Jim McCann pour ses mini séries consacrées à Hawkeye et Mockingbird chez Marvel, il se révèle ici sous un autre jour avec un titre tourné résolument vers le genre conspiration/gros secrets vilains pas beaux/attention ne faites confiance à personne. Alors je sais que le synopsis de base n’a pas l’air particulièrement intéressant, mais croyez moi quand je vous dis que le titre se révèle vraiment à la lecture.

Le scénario est vraiment très bien mené et toute la conspiration qui entoure l’héroïne comme les circonstances qui entourent son agression, l’identité de cet agresseur, sont des intrigues qui captent très vite l’attention et on se passionne très vite pour cette histoire où rien n’est ce qu’il semble.

Outre une intrigue parfaitement maîtrisée, McCann a trouvé un dessinateur exceptionnel pour illustrer son histoire. Rodin Esquejo était jusque là surtout connu pour ses superbes couvertures, notamment celles de Morning Glories, il démontre ici que son talent ne se limite pas aux couvertures et qu’il peut être un excellent dessinateur de pages intérieures. Contrairement à d’autres artistes dont le style photo-réaliste a tendance à figer les images, Esquejo maîtrise parfaitement son art et ne se laisse jamais enfermé.

Un scénario qui vous emporte dès la première page, un dessin magnifique, bref un très bonne pioche comics ! et un très bon choix de la part de Delcourt.

Irrecupérable Tome 6 – Rédemption

Irrécupérable 6. RédemptionDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation :  En désespoir de cause, les plus grands dirigeants ont pris une terrible décision. Ils ont annihilé une partie du monde dans l’espoir d’éradiquer le Plutonien. Mais au lieu de tuer leur ennemi juré, il semble qu’ils en aient fait resurgir d’autres ! L’humanité est au bord du gouffre dans cet avant-dernier tome qui voit sonner le temps des révélations…

Scénario : Mark Waid

Dessin : Diego Barreto, Damian Couceiro, Marcio Taraka

Prix : 14,95€/ 128 pages

Avis :  avant dernier tome de la saga Irrecupérable et je crois inutile de dire que nous sommes nombreux à être sur des charbons ardents ! Si les derniers travaux de Mark Waid que ce soit sur DD ou Hulk ne m’ont pas du tout convaincu, il faut bien avouer qu’Irrécupérable est sans doute l’un des ses meilleurs travaux dans une carrière qui en compte déjà beaucoup de très bons !  Mark Waid a jusqu’ici parfaitement réussi à développer cette histoire d’un pseudo Superman qui perd la boule et passe de l’autre côté en évoquant les différents aspects de la manière dont le pouvoir isole et corrompt à la fois et pas seulement avec le personnage du Plutonien. Il semble que chaque personnage qui accède à un grand pouvoir dans cette série finisse par en abuserd’une manière ou d’une autre !

Comme l’indique la sollicitation la peur suscitée par le Plutonien, que même ses geôliers aliens n’ont pu retenir très longtemps, a poussé les dirigeants du monde à lancer une attaque d’une telle puissance qu’elle a ravagé une bonne partie du globe et anéanti un bon tiers de la population ! c’est donc sur une monde post apocalyptique que va s’ouvrir ce nouveau tome et ce alors que l’explosion semble avoir libéré quelque chose des entrailles de la Terre. Quelle est cette nouvelle menace qui pèse sur un monde désormais en ruines ? est-ce que l’attaque a atteint le Plutonien ? et est-ce que comme l’indique le titre la rédemption est possible pour lui ?

Plus que quelques épisodes et nous aurons les réponses à toutes ces questions ! Immanquable !

Spawn – La saga infernale : jeux de dupes

Spawn - La Saga infernale 4. Jeux de dupesDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation :  La confrontation, inévitable, violente et spectaculaire, entre le nouveau HellSpawn et Malebolgia, prince du huitième cercle des Enfers, prend une tournure surprenante, avec à la clé de terribles secrets dévoilés. Pire, les règles ont changé… Todd McFarlane et Szymon Kudranski réinventent de façon magistrale la mythologie du rejeton de l’Enfer. [Couverture inédite pour l’édition française.]

Scénario : Todd McFarlane

Dessin : Szymon Kudranski

Prix : 15,5€/ 144 pages

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie

GLENAT COMICS 

Je dois dire que je suis assez surpris de voir cet éditeur sortir ses titres ce mois-ci et surtout cette semaine. En effet face à l’énorme concurrence à laquelle il doit faire face, mieux établie et pour la plupart moins chers avec des bouquins mieux exposés, prévoir un programme de sorties à ce ce moment relève plus du suicide commercial qu’autre chose…

DANGER GIRL TOME 2 DESTINATION DANGER

DANGER GIRL DEST DANGER[BD].indd.pdfDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation :  Découvrez les aventures inédites des espionnes les plus sexy du monde ! Ce copieux volume rassemble un très large choix de missions inédites des filles de Danger Girl, des aventures exotiques et pleines d action par les plus grands dessinateurs du moment ! Avec entre autres les épisodes Danger Girl : Hawaiian Punch et Viva Las Danger (par Phil Noto), Danger Girl : Kamikaze (par Tommy Yune) ainsi que des contributions signées Arthur Adams et Joe Chiodo. Retrouvez également toutes les couvertures de J. Scott Campbell, plus glamour que jamais !

Scénario : Andy Hartnell

Dessin :  Phil Noto, Tommy Yune, Arthur Adams, Joe Chiodo,

Prix : 19,5€/196 pages

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Tout cela m’a l’air bien sympa, mais le prix me gêne surtout pour une série légère et sans prétention comme Danger Girl, tout comme l’absence de Campbell qui fidèle à son habitude depuis 10 ans ne signe que les couvertures…

FANBOYS VS ZOMBIES TOME 1

fanDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation :   Les zombies attaquent San Diego ! Lors de la célèbre Comic-Con de San Diego (la plus grande convention annuelle de comics au monde), un groupe d’amis venus passer du bon temps et rencontrer leurs stars préférées doit faire face à une attaque de zombies ! Chaque instant devient une question de survie. Mais qui mieux que des geeks, fans irrécupérables de culture populaire, nourris de cinéma, de jeux vidéo et de BD, pour faire face à une telle menace ? Savant mélange entre Walking Dead pour la thématique zombie, Tony Chu pour le graphisme cartoony et rigolo, et Shaun of the Dead pour l’aspect ultra-référentiel gentiment potache mais respectueux, Fanboys Vs Zombies est une nouvelle série pleine d’humour, d’action, de créatures putréfiées et d hommages à la culture geek. Chaque case de l album fourmille de clins d’ il : saurez-vous tous les reconnaître ?

Scénario : Sam Humprhies

Dessin :  Jerry Gaylord,

Prix : 14,95€/128 pages

Avis : dans le genre zombies, aujourd’hui je veux la tendance parodique version bien cinglée ! c’est en tout cas ce que semble proposer fanboys contre zombies qui au moins annonce la couleur d’entrée de jeu sur son contenu. Il est bien que le genre zombiesque sache ne pas trop se répéter et tente d’explorer d’autres choses, dont l’humour, la tendance réaliste/dépressive étant déjà bien squattée par Walking Dead. Au scénario on retrouve Sam Humprhies qui est en train de se faire un nom chez Marvel en écrivant quelque chose comme 70% de toutes leurs nouvelle séries…

Pour se détendre et pas se prendre la tête en somme.

LA GRANDE EPOPEE DE PICSOU : LA JEUNESSE DE PICSOU PARTIE 2/2

picsouDate de parution : 03 Juillet 2013

Sollicitation :  Retrouvez enfin cette uvre culte dans une superbe intégrale inédite ! Réclamée à cor et à cri depuis des mois par les canardophiles, voici enfin la réédition de ces aventures cultes de l oncle Picsou !Non, Picsou n a pas toujours été un vieux canard pingre au coffre empli de dollars… De 1877 à 1947, du manoir McPicsou aux filons d or du Klondike, en passant par le pont d un bateau ou par les bras de Goldie O Gilt, Picsou a embrassé le passage du XIXe au XXe siècle en vivant des aventures dignes d un Hemingway ou d un Jack London !Cette biographie du personnage créé par Carl Barks a été construite à partir d informations distillées au fil des histoires du grand maître. En résulte un concentré d aventures extrêmement riches, drôles et vite devenues cultes.Cette intégrale contiendra sept volumes, dont les deux premiers sont consacrés à la Jeunesse de Picsou.

Scénario : Don Rosa

Dessin :   Don Rosa

Prix : 29,5€/288 pages

Avis : voilà un album qui autant le dire me fait saliver d’envie et je pense que je ne suis pas le seul ! comme tout le monde j’ai grandi en lisant les aventures de Picsou et bien évidemment le gosse en moi me hurle d’aller acquérir ce second tome, ainsi que le premier…et je vais devoir lui refuser parce que tu vois mon petit, dans la vie il y a des priorités comme acheter le 28e relaunch des X-Men ou le 423e des Avengers, ça c’est important mon petit. Réponse de moi intérieur « va te faire XXX dans ton XXX avec ton XXX dans le XXX », oui j’étais un enfant déjà bien éveillé …

On ne peut bien évidemment que saluer l’initiative de Glénat de rééditer des épisodes, mais à mon sens et comme je l’ai dis plus haut, ils ont mal choisi leur date de sorties…

PANINI COMICS

AVENGERS 1

AVENGERS 1VDate de sortie : 2 Juillet 2013

Sollicitation : Sur des scénarios de Jonathan Hickman, Jerome Opeña et Steve Epting brossent le portrait d’une équipe d’Avengers et de New Avengers à vous couper le souffle ! Plus, une nouvelle approche des Secret Avengers par Nick Spencer et Luke Ross, et les Young Avengers revisités par Kieron Gillen et Jamie McKelvie !

Épisodes : Avengers (2013) 1-2 ; New Avengers (2013) 1 ; Secret Avengers (2013) 1 ; Young Avengers (2013) 1

Prix : 4,8€/112 pages

Avis : après l’avoir demandé à corps et à cri, Panini a enfin répondu favorablement à la demande de nombreux lecteurs, dont moi, en réunissant dans un seul mag les principales séries Avengers, notamment les deux séries de Jonathan Hickman. A côté de ces deux poids lourds, nous retrouvons en outre la nouvelle mouture de Secret Avengers et Young Avengers.

Que dire de ces différents titres. Autant prévenir sur Avenges et New Avengers, Hickman fait du Hickman en encore plus poussé que ce que nous avons pu lire sur Fantastic Four. Si le scénariste apporte incontestablement de nouvelles idées à la franchise après des années somnifériques passées sous l’ère Bendis, la lecture est loin d’être aisée, Hickman se caractérisant par ses scénarios et dialogues souvent profonds et à multiple sens, mais aussi par des récits tellement construits, que la structure l’emporte parfois sur les personnages. Les deux séries vont dans deux directions différentes, mais semblent être reliées. Pour le moment le scénariste garde le mystère entier sur la nature de ses liens.

Dans Avengers, nous retrouverons l’équipe « publique » menée par Cap, Iron Man et Thor plus une flopée de nouveaux membres ! L’auteur a vu les choses en grand avec plus d’une douzaine de membres pour l’instant et d’autres encore non révélés. Ici nous avons l’équipe qui prend en charge les grosses menaces planétaires qui se succèdent de manière régulière.

Dans New Avengers nous suivons un groupe plus restreint avec les héros les plus connus, qui se rassemblent pour faire face à uen menace inédite qui menace tout l’univers. Avec ce titre Hickman reforme les Illuminati et va les amener au bout de leur logique, en posant une question simple aux nombreuses répercussions : jusque iriez vous pour sauver le monde ?

Deux très bonnes séries qui vont tout de même demander de la part du lecteur pas mal d’efforts pour ne pas se faire larguer.

Ensuite nouvelle version des Secret Avengers sur laquelle mon opinion n’est pas encore complètement arrêtée car la qualité du titre a tendance à varier d’un épisode à l’autre. Certains épisodes sont très bons et d’autres très moyens. Niveau pitch c’est juste inracontable ! disons juste que le SHIELD met en place une équipe d’Avengers qui s’ignore…Une série qui n’excelle que lorsqu’elle exploite bien ses méchants.

Niveau Young Avengers, la plupart des critiques et pas mal de lecteurs adorent la nouvelle version de Gillen, soyons clairs ce n’est pas mon cas et ce titre me donne plus envie de dormir qu’autre chose…

Malgré mes critiques, ce mag reste un incontournable et je le recommande ! surtout si vous voulez continuer à suivre l’univers Marvel.

AVENGERS UNIVERSE 1

AVENGERS UNIVERSE 1Date de sortie : 2 Juillet 2013

Sollicitation :  AVENGERS UNIVERSE débarque avec cinq séries flambant neuves : Captain America de Remender/Romita JrThor: God of Thunder de Aaron/RibicIndestructible Hulk de Waid/YuAvengers Assemble de DeConnick/Caselli et Fearless Defenders de Bunn/Sliney. Immanquable !

Épisodes : Avengers Assemble 9 ; Thor God of Thunder 1 ; Captain America (2013) 1 ; Indestructible Hulk 1 ; Fearless Defenders 1

Prix :  4,8€/112 pages

Avis  : la nouvelle gamme de mags Panini consacré aux Avengers est je trouve bien mieux pensée qu’auparavant. Moins de mags, moins de dispersion de titres. Auparavant il était commun de n’avoir qu’une seule série forte par mag avec des comics moins populaires. En rassemblant ainsi les séries, il n’y a plus vraiment de mags forts/mags faibles. Et au vu du nombre de sorties, je dois dire que cette diminution de mags est la bienvenue, bien que du coup, je pense que nous serons nombreux à être tenté de prendre plus de choses…

Au niveau des bonnes séries du mag, je peux déjà vous dire que vous devrez surveiller de près Thor de Jason Aaron et Esad Rubic. Il s’agit sans aucun doute de l’une des meilleures séries du Marvel Now ! Le scénario est très différent de ce que nous avons pu lire ces dernières années sur le titre, avec une histoire très centrée sur Thor qui va être ici opposée à un tueur de dieux particulièrement redoutable qui n’a jamais connu l’échec ! En outre Aaron mêle dans son histoire plusieurs périodes, avec des Thor issus de 3 époques bien distinctes. Je n’en dis pas plus, juste que c’est à ne pas rater.

L’autre bijoux du mag est sans conteste le Captain America de Rick Remender qui va dans une direction très différente de celle de Brubaker. Là où les scénarios de ce dernier était plus centré espionnage/conspiration/gros secrets, Remender embrasse la SF à plein pot, tout en ne perdant pas de vue la dimension humaine de son récit. Cap va être confronté à une nouvelle donne plus qu’hostile qui va lui rappeler son enfance difficile durant la grande dépression. Un XXX de bon comic-book !

Par contre je suis bien plus réservé sur le Hulk de Mark Waid, très sincèrement après 8 épisodes lus en VO, je ne vois pas où il veut en venir. Dans son pitch, Banner est prédominant et Hulk réduit à une simple brute épaisse qui règle les problèmes en quelques pages à coup de Hulk écrase…Décevant.

Pas vraiment d’avis que Avengers Assemble, puisque je ne vois pas vraiment de raison d’être au titre, ou sur Fearless defenders dont j’entrevoie une durée de vie assez courte, donc ne vous attachez pas trop….

X-MEN 1

X-MEN 1Date de sortie : 2 Juillet 2013

Sollicitation :  Les plus incroyables mutants se joignent à la famille des X-Men ! Ne manquez pas leurs débuts dans les deux premiers épisodes d’All-New X-Men, par Bendis et Immonen. Puis, suivez la nouvelle équipe de Cyclope, sous la houlette de Bendis et Bachalo. Enfin, découvrez une incarnation inédite de X-Force emmenée par Cable, mais aussi Hopeless et Larroca.

Épisodes :  All-New X-Men 1-2 ; Uncanny X-Men (2013) 1 ; Cable & X-Force 1-2

Prix : 4,8€/112 pages

Avis  : parmi les revues attendues je sais que celle consacrée aux X-MEN soulève pas mal d’espoirs. Nous le savons tous, les X-MEN ont connu une décennie assez pauvre marquée par des auteurs (Fraction, Gillen) qui n’avaient pas la vision et l’ambition ce leurs illustres prédécesseurs. Si nous avons pu trouver des petits îlots d’inspiration comme le Wolverine and the X-Men de Aaron ces derniers temps, la franchise X-MEN n’était clairement plus là où ça se passait. L’arrivée d’un auteur majeur comme Brian Michael Bendis promet de changer la donne et les premiers résultats montrent bien que ce sont ses séries, présentées dans ce mag, qui attirent le plus l’attention des lecteurs.

Mais qu’en est-il sur le fond  : disons d’entrée de jeu que le fait que nous ayons plusieurs épisodes d’affilée ne sera pas un mal puisque l’auteur n’a pas abandonné ses fâcheuses manies, que ce soit des dialogues redondants et prédominants, ou encore une décompression de ces histoires passablement exaspérante qui donne le sentiment que d’épisode en épisode il ne se passe presque rien. Comme je l’ai indiqué cette désagréable sensation devrait fortement être atténuée ici, puisqu’en général nous aurons toujours deux, voire trois le mois prochain, épisodes de All New X-Men.

Concernant les pitch, All New X-Men sera principalement centré sur les 5 X-Men fondateurs, ramenés du passé pour tenter d’arrêter le Cyclope du présent et sa quête de révolution. Si cette idée est très très risquée, Bendis s’en sort généralement assez bien et maîtrise bien ses personnages, notamment Jean Grey dont on sentait qu’il avait envie de l’écrire depuis longtemps. Cette dernière est proéminente dans son récit, tout comme le Scott du passé qui doit faire face à la haine suscitée par son avatar présent au sein de certains mutants de l’école. La série est clairement dominée par les personnages plus que par l’action ou une quelconque intrigue, du moins sur la première année où j’ai l’impression que l’auteur s’emploie avant tout à explorer l’impact de cette présence des 5 X-Men sur le présent.

Uncanny X-Men s’intéressera surtout à Cyclope, du présent et adulte,  et le groupe qui s’est rassemblé autour de lui, mais aussi aux conséquences d’AvX sur eux. Le phénix a en effet laissé quelques mauvaises surprises derrière lui. Bendis lance son personnage et son petit groupe dans une révolution dont le but est simple : obtenir l’égalité humains/mutants par tous les moyens y compris le recours à la violence si nécessaire. Cyclope apparaît dans le titre comme le nouveau Che, un rebelle poursuivi par les autorités, qui veut changer le monde. Bendis exploite ici tout le potentiel de la nouvelle caractérisation de Cyke en en faisant un personnage particulièrement ambigu. Bon je ne vais pas me cacher, je suis plutôt de son côté puisque écrit par Bendis, j’ai un peu l’impression qu’il fait le boulot des X-Men…

Les deux séries sont intéressantes, mais inégales, avec des épisodes vraiment très bons, et d’autres …et bien, vous connaissez les montagnes russes  ? ben c’est un peu ça, ainsi le premier arc de All New X-Men m’a profondément déçu, notamment la confrontation avec le Cyclope du présent qui aurait dû représenté le sommet de cet arc et qui est expédié manu militari sans que l’on voit ce qu’elle a bien apporté. Pourtant la série montre par la suite des choses très prometteuses.

Concernant Cable & Force, s’il est toujours agréable de retrouver Larroca au dessin, je ne suis personnellement pas du tout convaincu et j’ai assez vite arrêté de lire la série…Malgré une qualité variable entre les séries et entre les épisodes, le mag est malgré tout essentiel si vous voulez continuer l’évolution de la franchise.

IRON MAN 1

IRON MAN 1Date de sortie : 2 Juillet 2013

Sollicitation :  IRON MAN revient avec Tony Stark sous le crayon de Gillen et Land. On retrouve à ses côtés lesFantastiques de Fraction et Bagley, les Gardiens de la Galaxie emmenés par Bendis et McNiven, etNova croqué par Loeb et McGuinness… Attention, les yeux !

ÉpisodesIron Man (2013) 1 ; Guardians of the Galaxy 0.1 ; Nova (2012) 1 ; Fantastic Four (2013) 1 

Prix : 4,8€/112 pages

Avis  : soyons clair ce mag est sans doute le moins intéressant du marvel now !

– le Iron Man de Gillen et Land est juste mauvais, je me suis personnellement arrêté avec le numéro 2 qui était sans doute l’un des plus mauvais comics qu’il m’ait été donné de lire. Je ne sais pas vraiment ce que Gillen veut faire avec ce personnage mais de manière claire ce n’est pas très intéressant ! Quant à Greg LAND, ben Land fait du Land….vous êtes prévenus.

– GoG : nouvelle série signée Bendis. Si vous cherchez une explication à comment certains personnages sont revenus après Thanos Imperative et bien il faudra vous armer de patience car cela n’a pas encore été expliqué aux USA et  nous en sommes à l’épisode 4. Ce premier épisode, qui est un 0.1, revient sur les origines de Star Lord, qui sera un personnage majeur du run de l’auteur. Pour le moment la série est bien moins réussie que celle réalisée par Dan Abnett et Andy Lanning et les costumes sont juste horribles…je reste très mitigé sur cette série…

– Nova : la bonne surprise du mag ! moi qui me préparait à ressortir ma bonne vieille litanie le seul vrai nova c’est richard rider + Jeph Loeb c’est du caca-boudin et bien sachez que le monsieur s’en sort en fait bien, du moins pour Jeph Loeb et que cela est pour une fois tout à fait lisible. Il y a encore pas mal de boulot pour qu’on accepte ce nouveau nova mais les débuts sont intéressants.

– Fantastic Four : c’est écrit par Matt Fraction, donc la messe est dite. De manière surprenante, Panini ne propose pas la série soeur, FF toujours du même Fraction mais avec Allared au dessin, alors que j’avais cru comprendre que les deux titres étaient liés…étrange donc.

Vous l’aurez compris, je ne suis pas enthousiaste et tous ces titres ont beaucoup à prouver…

SPIDER-MAN 1

SPIDERMAN1Date de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Spider-Man renaît dans une incroyable version… celle d’un Spider-Man Supérieur ! Sous cette nouvelle identité, notre Monte-en-l’air de légende fait une entrée fracassante grâce à Dan Slott et Ryan Stegman. Par ailleurs, Spidey affronte Devil Dinosaur dans une saga complète de Cullen Bunn et Gabriele Dell’Otto !

Épisodes :  Superior Spider-Man 1-2 ; Avenging Spider-Man 14-15 ; Amazing Spider-Man 692 (IV))

Prix : 4,8€/112 pages

Avis  : suite de la série polémique Marvel du moment ! je ne vais pas revenir encore une fois sur mon ressenti concernant l’épisode 700 sorti en VF le mois dernier, sinon je vais commencer à radoter…non, pas quand il y a tant d’occasions de pleurnicher comme une gamine de 8 ans sur les nouveaux épisodes de la série consacrée au « nouveau Spidey » qui a décidé de se surnommer le Superior Spider-Man.

C’est avec une grande appréhension que je vais aller voir ce nouveau mag et les premiers épisodes et notamment le second, puisque je me souviens distinctement que  la couverture montrait le nouveau Spidey en train d’embrasser MJ à pleine bouche (et décolleté de MJ bien ouvert…oui que voulez vous je suis un homme, ce genre de détail ça nous marque…). Déjà que le baiser de l’épisode 700 m’a bien donné envie de gerber, je pense qu’il va falloir que je prépare le saut à vomi…Très sincèrement, cela faisait longtemps que j’avais eu aussi peu envie de lire du Spidey…

WOLVERINE 1 

WOLVERINE 1Date de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Une nouvelle ère débute dans ce mensuel qui accueille Wolverine de Paul Cornell et Alan Davis, ainsi que deux épisodes de Wolverine & The X-Men signés Jason Aaron et Nick Bradshaw.L’aventure ne fait que commencer, soyez là !

Épisodes : Wolverine (2013) 1 ; Wolverine and the X-Men 19-20

Prix : 4,50€/72 pages 

Avis  : c’est la mort dans l’âme que je dois vous annoncer qu’avec ces épisodes de Wolverine and the X-Men débute une longue traversée du désert de presque 12 numéros. En effet avec cette seconde saison la série prend un coup dans l’aile assez marqué. Elle qui se distinguait par son côté complètement fou, fun, et surtout bien marrant, marié avec une maîtrise des personnages va sombrer dans des abîmes de banalité. Et pourtant certaines histoires ont un fort potentiel, mais à aucun moment la série ne passera le stade du moyen…du moins jusqu’au début de la saga du Hellfire Club avec le numéro 30. Ces épisodes sont en cours aux USA et ils marquent le retour de tout ce qu’on aime dans ce titre. Donc serrez les dents et attendez que ça passe…

Quant à la série Wolverine ….ce  n’est pas mauvais, le script de Paul Cornell est assez …inhabituel mais ce n’est guère passionnant. En outre je n’ai pas senti Alan Davis particulièrement motivé sur les épisodes que j’ai pu parcourir.. vraiment à réserver aux fans du griffu.

X-MEN UNIVERSE 1 

X-MEN UNIVERSE 1Date de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  X-MEN UNIVERSE repart avec une production incontournable, Savage Wolverine, écrite et dessinée parFrank Cho. Également au sommaire, deux épisodes de la nouvelle série d’Uncanny X-Force orchestrés par Sam Humphries et Ron Garney, et les dernières péripéties relatées dans Astonishing X-Men et Age of Apocalypse !

Épisodes :  Savage Wolverine 1 ; Uncanny X-Force (2013) 1-2 ; Astonishing X-Men 57 ; Age of Apocalypse 6)

Prix : 4,8€/112 pages

Avis  : Voilà un mag avec un programme assez… comment dire…disons que l’on peut parfaitement vivre sans lire aucune de ces séries…

– Savage Wolverine : Wolverine + Shanna + dinos  + Frank Cho sur 5 épisodes. Pour faire simple, c’est léger, assez fun, mais ce n’est pas vraiment un arc sur Wolverine qui est plus là en guest. Il s’agit plus d’une histoire sur Shanna qui connaît la principale évolution. Encore une fois c’est du Frank Cho donc vous savez que l’on va voir beaucoup de choses très grosses se balancer dans tous les sens, et que nos instincts de mâle pervers vont nous dire que c’est la série du siècle…Mais de manière objective, c’est juste  sympa et pas prise de tête.

– Uncanny X-Force : ma surprise du mag, je dois dire que si les premiers épisodes ne m’ont pas convaincu, je trouve que cela évolue bien. Au niveau de l’histoire, peut on dire qu’il y a vraiment une justification à cette série ? mmm pas vraiment, tout commence lorsque Logan indique à Psyloque qu’elle n’a pas vraiment sa place à l’école et qu’il a une mission pour elle. Storm se joint à la fête assez vite tout comme plusieurs autres personnages. Humprhies apporte pas mal d’éléments, même si les débuts font un peu recyclage et se limite à voir Betsy très très en colère botter des fesses en série. A surveiller à mon sens car comme je l’ai dis, j’ai vraiment l’impression que cela s’améliore par la suite.

– Asto : je suis même surpris que quelqu’un lise encore cette série ! sans offenser Marjorie Liu, qui est une scénariste que j’ai beaucoup apprécié sur X23, il faut bien dire que sa prestation sur le titre n’attire pas vraiment l’attention et je ne serais pas surpris qu’il soit annulé bientôt…

– Ag of apo : comme vous le savez le titre vient d’être annulé aux USA, il reste encore une demi douzaine d’épisodes à publier..

Pour le moment le programme n’est pas encore très alléchant, mais la composition est à surveiller. Le X-Men de Wood et Coipel arrive en septembre dans le mag et nous savons que Marvel se prépare à renouveler sa ligne après la fin programmée d’X-factor et les annulations récentes d’Age of Apo et X-Treme X-Men.

UNCANNY AVENGERS 2 

UNCANNY AVENGERS 2Date de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Que prépare Crâne Rouge maintenant qu’il a hérité du cerveau de [SPOILER] ? Les nouveaux Uncanny Avengers aimeraient bien le découvrir…Coups de théâtre et disparitions inattendues sont au menu d’Avengers Arena et A+X ! Par Remender, Cassaday, Hopeless, Walker, Bachalo et leurs acolytes.

Épisodes : Uncanny Avengers 2 ; Avengers Arena 2 ; A+X 2

Prix : 4,50€/72 pages  

Avis  : nouveau numéro d’Uncanny Avengers et autant prévenir c’est à partir de là que la série principale va commencer à patiner.   En effet, il a été assez vite remarqué que ce premier arc ne fonctionnait pas, malgré son très bon départ dans le numéro 1. Le plan de Crane Rouge est loin d’être sans faille, ses hommes de main sont peu charismatiques, leurs pouvoirs source de confusion et la mayonnaise avec les différents « héros » a du mal à prendre. On sent en fait que Remender cherche le bon équilibre entre titre Avengers et titre X-Men, chacun ayant ses propres forces et faiblesses. Il faut ajouter à cela le fait que cette première intrigue n’avance pas très vite et comporte des twists assez convenus…Pas d’inquiétude cependant, il s’agit là d’une baisse de forme passagère, puisque le second arc qui va vraiment démarrer avec l’épisode 6 retrouve les sommets connus lors d’Uncanny X-Force par le même scénariste…ce qui n’est pas un hasard, puisqu’il y poursuit les intrigues plantées dans cette précédente série.

Autant le dire et redire, j’ai en ce qui me concerne beaucoup de mal avec Avengers Arena. Les débuts sont pas mal, mais c’est le principe même de la série qui me rebute. A voir donc si le titre parvient à me convaincre …Concernant A + X, le titre est on ne peut plus anecdotique, mais ce mois-ci sort le segment écrit et illustrer par Bachalo qui associe Black Widow et Rogue qui m’avait personnellement bien fait marrer. Franchement ce titre ne sert à rien, mais il peut être bien poilant…

Au passage, oui la variant cover d’Adi Granov arrache sa môman…

WOLVERINE HORS SÉRIE 5 

WOLVERINE HORS SÉRIE 5Date de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Après plusieurs parutions donnant la vedette à DakenWolverine redevient la tête d’affiche de la revue. Vous pourrez lire quatre numéros spéciaux consacrés au célèbre mutant griffu, Sauvage de Dunlavey etNelsonRevolver de Gischler et PastorasSous la promenade de Moore et Coker, et Wolverine 309 deBrandon et Albuquerque.

Épisodes :  Wolverine 309 ; Wolverine : Under the Boardwalk ; Wolverine : Savage ; Wolverine : Revolver

Prix : 5,7€/120 pages

Avis  : pas d’avis je signale juste la sortie, mais tout cela m’ a l’air d’être un bon gros ramassis d’épisodes fill in.

HAWKEYE TOME 1

HAWKEYE 1Date de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  L’archer émérite Hawkeye, l’un des membres les plus imprévisibles des Avengers, se lance dans sa propre série. Et quelle série ! Un style très élégant et original est la marque de fabrique de ce titre réalisé par Matt Fraction, David Aja et Javier Pulido. Découvrez ce petit chef-d’œuvre, où Hawkeye joue les Robin des Bois en compagnie de la jeune Kate Bishop (des Young Avengers).

Épisodes : Hawkeye (V4) 1-5

Scénario : Matt Fraction

Dessin : David Aja, Javier Pulido

Prix : 12€/112 pages

Avis  : je vais éviter de faire un commentaire trop long sur cette série pour une simple raison, j’ai lu le premier épisode et je n’ai pas aimé…et je suis apparemment le seul sur la planète dans ce cas. En effet la nouvelle série consacrée à Hawkeye écrite par Matt Fraction reçoit depuis son lancement les louanges unanimes tant des commentateurs que des lecteurs. Et pour une fois cela s’est traduit dans les ventes, puisque le titre connaît un succès commercial très estimable pour un titre Hawkeye. On peut tout de même reconnaître à Fraction le fait qu’il ait pris un risque créatif sur ce titre en ne faisant pas une série de super-héros classique. Ici l’histoire s’intéresse plus aux à côté de la vie de Clint Barton quand il ne porte pas le costume, sa vie de tous les jours avec les emmerdes qui vont avec..

Sur ce coup, il est donc fort probable que mon hostilité envers le scénariste obscurcisse mon jugement et m’empêche d’être objectif, c’est même plus que probable. Mon conseil sera donc plutôt d’aller le lire pour pouvoir vous forger votre propre opinion.

MAX : DESTROYER

DESTROYERDate de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  Keen Marlowe a été un super-héros pendant soixante ans. Aujourd’hui, il est à l’agonie. Mais avant de mourir, il veut laisser derrière lui un monde meilleur. Il va donc traquer et éliminer le plus possible de super-criminels. On ne l’appelle pas le Destructeur pour rien ! Une histoire complète de Robert “Walking Dead” Kirkman et Cory Walker.

Épisodes :  Destroyer 1-5 ; USA Comics 70th Anniversary Special (I)

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Cory Walker

Prix : 14€/144 pages

Avis  : nous retrouvons ici les créateurs originaux du comic-book Invincible sur un titre dont j’ai entendu beaucoup de bien au fil des années. Je ne l’ai personnellement jamais lu, mais connaissant les qualités de ces auteurs une fois réunis, je pense que ces louanges sont méritées. Si le pitch de base est assez connu, une espèce de pseudo-punisher, on dirait que Kirkman a choisi de tirer parti de cette ressemblance plutôt que de s’en cacher. On peut d’ailleurs être surpris que Marvel ait accepté de publier un titre qui de toute évidence a plus sa place parmi les nombreux creator owned de Kirkman.

A voir s’il y a de la place dans le budget…ce qui  clairement ne sera pas mon cas, car la liste pour le mois de juillet est déjà pleine à craquer…

MARVEL MONSTER EDITION : DEADPOOL 5 

MARVEL MONSTER EDITION  DEADPOOL 5Date de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  En prolongement de votre bimestriel DEADPOOL, voici les quatorze derniers épisodes de la série du célèbre mercenaire. Soit quatre récits complets emmenés par Daniel WayAle GarzaSalva Espin et Shawn Crystal.Après cet imposant volume, vous serez prêt pour le nouveau DEADPOOL estampillé Marvel NOW! !

Épisodes :  Deadpool (V4) 50-63

Scénario : Daniel Way

Dessin :  Carlo Barberi, Ale Garza, Shawn Crystal, Salvador Espin

Prix : 29,4€/ 296 pages

Avis  : fin du run de Daniel Way sur Deadpool présentée ici dans un Monster. Cela donne tout de même l’impression que ces épisodes sont expédiés pour permettre le relaunch de la revue avec le reste des mags tagués Marvel Now. C’est un peu dommage dans le sens où c’est tout de même grâce à ce scénariste que le personnage de Deadpool est redevenu un personnage populaire ces dernières années, au point de cumuler avec succès plusieurs séries en même temps…Un succès qui aura aiguisé l’avidité de Marvel qui bien évidemment a bien failli tuer la poule aux oeufs d’or…encore, en sur-exploitant le filon et en inondant le marché de comics Deadpool au point que nombre de lecteurs ont fini par en faire une overdose…Avec le Marvel Now, l’éditeur s’est montré plus raisonnable en s’en tenant à une seule série.

BEST OF MARVEL : KA-ZAR 

BEST OF MARVEL  KA-ZARDate de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  Quand le père de Parnival et Kevin Plunder meurt, il laisse à ses fils les clés du mystère de la Terre Sauvage. Mais Parnival décide de les garder pour lui tout seul ! Ka-Zar défend son honneur et sa famille en Terre Sauvage comme à New York. Savourez les huit premiers chapitres de la série, signés par les super-stars Mark Waid et Andy Kubert !

Épisodes :  Ka-Zar Minus 1, 1-7

Scénario : Mark Waid,

Dessin : Andy Kubert

Prix : 23,4€/192 pages

Avis  : en 1998, Marvel tentait de défier un marché en berne en lançant des titres un peu plus atypique sur des franchises moins connus. A la surprise générale, des titres comme Deadpool, Alpha Flight ou encore Ka-Zar connurent un succès certain… qui ne dura pas longtemps, si bien qu’a part Deapool, la plupart de ces séries furent annulées dans les 18 mois qui suivirent. Malgré tout elles ont laissé un souvenir certain dans la mémoire des lecteurs en raison des noms des équipes créatives associées, mais aussi à la qualité des œuvres.

Comme déjà annoncé il s’agit là du dernier Best Of avant un certain temps, Panini ayant décidé de mettre cette collection en pause. Il est fort probable que le succès de la ligne Marvel Gold y soit pour beaucoup. En effet l’éditeur a réédité dans cette collection à bas prix nombre de titres précédemment sortis en Best of, si bien que pas mal de lecteurs qui avaient déboursés plus d’argent pour les Best Of se sont légitimement sentis floués et entre temps nous avons tous pris l’habitude de laisser passer les Best Of pour attendre les versions moins chères.

C’est je crains le destin qui attend ce tome consacré à Ka-Zar qui me tente bien…bon soyons clairs, je m’en fiche un peu de ce personnage , c’est surtout le fait de retrouver le dessin d’ Andy Kubert des années 90 qui me fait envie (bon j’avoue c’est surtout sa  Shanna qui me fait craquer…mais hé je suis un homme donc je suis faible face à la tentation…) et cette couverture me ferait presque craquer …

MARVEL DELUXE : MOON KNIGHT 1 

MOON KNIGHT 1Date de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  Retrouvez dans ce superbe album le Moon Knight croqué par David Finch, sur des textes du romancier Charlie Houston. Sont réunis dans ces pages les treize premiers épisodes parus en 2006, soit deux récits complets et une longue histoire spéciale. Coup de chapeau à Mico Suayan et Tomm Coker qui signent la partie graphique.

Épisodes :  Moon Knight (2006) 1-13

Scénario : Charlie Huston,

Dessin :  David Finch, Mico Suyan, Tomm Coker

Prix : 28,4/336 pages

Avis  : pour une raison inconnue Panini a choisi de republier cette semaine le run de Huston sur Moon Knight. Un run qui aura connu un destin bien particulier. Après un départ canon, je me souviens encore de la claque que j’ai ressenti à la lecture du numéro 1 qui reste un putain de bon numéro même des années après, et ce alors que je n’avais jamais été particulièrement été attiré par ce personnage, la qualité du titre n’a cessé de se dégrader. Intrigue poussive voire tout simplement très mauvaise, départ du dessinateur principal (qui n’était pas d’accord avec la direction donnée à la série), le titre n’a jamais su retrouver les niveaux de ses débuts. En fait si l’on fait le compte, Charlie Huston a écrit environ 1 1/2 très bon comic-book, le reste ne valait pas tripette…

Bref en ce qui me concerne, je vous déconseille fortement ce volume. Même si vous êtes fan de David Finch qui assure les dessins des 6 premiers épisodes, très sincèrement ça n’en vaut pas la peine…

100% FUSION COMICS : DICKS 1 

DICKSDate de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  En 1997, avant que Preacher ne le projette sur le devant de la scène, Garth Ennis crée, avec son complice John McCrea (Saint of Killers), un duo de crapules natifs de Belfast qui ont ouvert une agence de détectives privés. Découvrez l’un des premiers chefs-d’œuvre du maître Ennis, un petit bijou d’irrévérence et d’humour corrosif sur deux individus peu recommandables mais hilarants.

Épisodes :  Dicks 1-4

Scénario : Garth Ennis,

Dessin : John McCrea

Prix : 18,3€/176 pages

Avis  : pourquoi ne suis-je pas surpris que l’un des premiers travaux de Garth Ennis se nomme Dicks…pour les 3 non anglophones au fond de la salle, Dicks en anglais a un sens bien particulier…disons simplement qu’il s’agit d’un terme assez familier pour désigner l’organe masculin de l’amour (non pas le truc appelé coeur qui ne nous sert pas beaucoup, ça se situe comme souvent avec nous en dessous de la ceinture…). C’est aussi une insulte, assez vieillotte maintenant mais qui a toujours cours, pour désigner une personne aux facultés cognitives assez peu développées ou qui traite les autres avec assez peu de civilité.

Enfin bref comme souvent avec Garth Ennis, il est ici question de bites et de gros connards. Je ne pense donc pas que le lecteur habituel des œuvres de ce scénariste soit très surpris par le bouquin, il sera juste curieux de découvrir l’un des premiers travaux de son maître à penser…

BEST OF FUSION COMICS : FASHION BEAST 1 

FASHION BEAST 1Date de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  Il suffit qu’Alan Moore ouvre ses placards pour qu’en tombe un chef-d’œuvre inconnu. Fashion Beast est l’adaptation d’un scénario que Moore a écrit pour le cinéma, en partenariat avec Malcolm McLaren(producteur des Sex Pistols). Une œuvre déjantée, qui n’a pas trouvé son chemin jusqu’aux salles obscures,mais qui renaît ici sous la forme d’un comic-book. La fable de la Belle et la Bête y est réinventée dans le monde de la haute couture et des défilés de mode !

Épisodes : Fashion Beast 1-5

Scénario : Alan Moore, Malcolm McLaren,

Dessin : Anthony Johnston, Facundo Percio

Prix : 14€/128 pages

Avis  : en temps normal je vous aurais conseillé sans hésitation cette parution puisque issue du trou du cul du maître absolu des comics, à savoir Alan Moore. Sauf que j’ai beaucoup de mal à m’y résoudre étant donné que j’ai encore sur la langue le goût rance de la lecture de la trilogie Century sur la Ligue des gentlemen extraordinaires. Autant le dire, Moore a vieilli et mal vieilli. Il en est désormais au triste stade du « c’était mieux avant » quand il n’est pas occupé à  cracher sur l’industrie des comics qui l’a rendu célèbre.

Il y a plus de 10 ans dans le cadre de la ligne ABC, l’auteur avait choisi de répondre à ce manque d’inspiration de l’industrie en produisant lui même des comics de grande qualité qui montraient qu’il était encore tout à fait possible de pondre des nouvelles idées tout en respectant le passé sans le piller.  Pour moi cette ligne reste un exemple du genre avec des séries comme Tom Strong ou Top Ten qui sont des modèles d’inventivité et de narration et font encore aujourd’hui partie de mes comics favoris. Aujourd’hui il se contente de dire que tout ce qui se fait de nos jours est de la merde, un bon vieux resucée des idées d’autrefois.

Le constat n’est pas faux…sauf que cela a toujours été le cas ! après tout n’est-il pas vrai que beaucoup de comics de l’âge d’or sont allés chercher l’inspiration dans les strips pulps qui les ont précédés ? combien d’idées pillées, copiées à des séries comme Flash Gordon ou Doc Savage, puis recyclées dans les titres de super-héros ? Bref je trouve le constat biaisé surtout de la part d’un auteur qui lui même est en quasi retraite et devient une espèce de caricature de l’esthète qui sort de sa montagne de temps en temps pour nous dire que tout est pourri, qu’il n’y a pas de nouvelles idées et que quand il y a en a, elles sont merdiques…

Donc vous faites ce que vous voulez mais en ce qui me concerne, sans moi.

BEST OF FUSION COMICS : SPIKE 

SPIKEDate de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  Spike était autrefois l’un des plus terrifiants adversaires de Buffy, la célèbre Tueuse de vampires imaginée par Joss Whedon (Avengers). Mais il a commis une erreur fatale : tomber amoureux de son adversaire. Après avoir récupéré son âme afin de plaire à la belle, Spike est beaucoup moins terrifiant. Il va trouver sa place… dans l’espace, à bord d’un vaisseau rempli d’extraterrestres ressemblant à des cafards géants ! Une aventure qui lui réserve bien des surprises.

Épisodes :    Spike 1-5

Scénario : Victor Gischler,

Dessin : Paul Lee

Prix : 14,2€/128 pages

Avis  : pas d’avis, je signale juste la sortie, car je n’ai jamais été un grand fan du personnage et notamment de toute son histoire avec Buffy…

FUSION COMICS SELECT : LA TOUR SOMBRE 1 

LA TOUR SOMBRE 1Date de sortie : 3 Juillet 2013

Sollicitation :  La Tour Sombre est le chef-d’œuvre du maître de l’horreur, Stephen King. Voilà plusieurs années que Marvel explore le monde créé par King, avec l’aide de Peter David et de Robin Furth au scénario, et deJ ae Lee au dessin. À travers une collection économique, découvrez aujourd’hui l’intégralité de la première mini-série dans un unique album. Plus rien ne vous empêche désormais de découvrir les jeunes années de Roland le Pistolero !

Épisodes :  Dark Tower : The Gunslinger Born 1-7

Scénario : Stephen King, Peter David, Robin Furth

Dessin : Jae Lee

Prix : 16,3€/208 pages

Avis  : pas d’avis à part que je pense que cette sortie va faire plaisir à Nono et à tous les fans de King, puisque les albums consacrés à la Tour Noire étaient notoirement trop chers.

URBAN COMICS

AQUAMAN TOME 2

AQUAMAN TOME 2Date de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Avant la Ligue de Justice, Aquaman faisait déjà partie d’une équipe de héros. Mais une dernière affaire les a brouillés. Aujourd’hui, le criminel Black Manta tue un à un les anciens coéquipiers d’Arthur à la recherche d’artefacts de l’Atlantide.

Épisodes :

Scénario : Geoff Johns

Dessin :  Ivan Reis

Prix : 15€/176 pages

Avis  : second arc de la nouvelle série Aquaman au cours de laquelle Johns va ramener sur le devant de la scène l’ennemi traditionnel du personnage, Black Manta. Un vilain à qui il a appliqué le « traitement Sinestro ». A savoir un personnage complètement has been, voire ridicule, qui relève plus de la blague qu’autre chose et qui est humilié depuis des années comme un vilain de 4e zone, qui est revu et corrigé, approfondi pour voir son niveau de dangerosité grandement croître pour en faire un ennemi de première catégorie pour le héros. Johns fait en effet partie de ces auteurs qui n’ont pas oublié qu’un héros n’est aussi grand que ses ennemis.

Il faut donc que ses adversaires récurrents soient de première catégorie pour pouvoir attirer l’attention et surtout être considéré par les lecteurs. Autant le dire, encore une fois Johns réussit à rendre l’ennemi du héros aussi dangereux que possible tout en évitant d’en dresser un portrait manichéen, bien qu’ici il joue sur un tout autre registre qu’avec l’amitié Hal Jordan/ Sinestro dans Green Lantern. Non ici les deux personnages sont liés par une haine farouche l’un envers l’autre pour des très bonnes raisons. On sait déjà que Manta a tué l’enfant d’Aquaman il y a bien des années. Nous allons désormais connaître les raisons de Manta…

Outre cet élément, Johns va considérablement enrichir l’entourage du héros en amenant sur le devant de la scène des personnages crées de toute pièce par Johns, qui prennent place dans son passé. Dans ce cadre le fait que le titre se situe dans le relaunch DC est une aubaine qui permet à Johns d’ajouter tous les éléments qu’il veut.

Bien que tirant un peu en longueur et disposant d’une conclusion assez frustrante, ce second tome reste de très haute volée. Il s’avère cependant plus riche que le premier qui servait essentiellement à poser les bases de l’univers du personnage. A noter par ailleurs que l’arc suivant, qui est un crossover avec la Justice League sera d’abord publié dans le mag DC Saga. Je vous conseille de ne pas le rater car il affectera profondément le statut quo de la série.

SUPERMAN/BATMAN : L’ÉTOFFE DES HÉROS

SUPERMAN ET BATMAN  L’ETOFFE DES HÉROSDate de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Quand le Joker et Lex Luthor décident d’échanger le terrain de leurs méfaits, Metropolis et Gotham City subissent des vagues de crime sans précédents. Superman et Batman vont s’allier pour la première fois et mettre de côté leurs différends pourtant profonds.

Épisodes : Superman – Batman : The World’s Fines

Scénario : David Gibbons

Dessin :  Steve Rude

Prix : 17,5€/176 pages

Avis  : alors que DC s’apprête à revoir cette histoire dans les prochains jours dans le cadre de la nouvelle série Batman Superman, Urban réédite la précédente version de la première rencontre entre Batman et Superman ou pour le moins l’une de leurs premières rencontres à une période où les deux personnages ne s’appréciaient guère. En effet on se souvient qu’à la suite de Crisis on Infinite Earths les relations jusque là amicales entre les deux héros furent revues et corrigées par John Byrne dans Man Of Steel sous un tout autre jour, cette fois bien moins aimable.  Cette fois ils sont pourtant bien obligés de s’allier alors que leurs nemesis personnelles décident de travailler ensemble en changeant mutuellement de terrain de chasse. Ainsi le Joker se met à opérer à Metropolis et Luthor à Gotham. Ce qui entraîne le même schéma pour les héros qui partent à leurs poursuites les rendant plus vulnérables car chacun se retrouvant dans un lieu aux règles très différentes.

Bien que je ne sache pas ce que vaut cette mini qui remonte au début des années 90, les noms associés à sa production donnent sacrément envie de donner sa chance au produit. Ainsi au scénario, on retrouve Dave Gibbons qu’on ne présente plus, bien qu’il soit plus connu pour son travail de dessinateur que de scénariste, et au dessin Steve Rude, lui aussi une légende parmi les lecteurs.  Il s’agit là d’une oeuvre qui n’est plus disponible en VF depuis un sacré bout de temps donc, je pense que cela vaut la peine de lui donner sa chance.

BATMAN : LA SPLENDEUR DU PINGOUIN

LA SPLENDEUR DU PINGOUINDate de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  Il est l’un des plus grands ennemis de Batman, mais également l’un des citoyens les plus en vue de Gotham. Mais la légende du Pingouin s’est bâtie sur une affaire de famille glauque et vicieuse.

Épisodes :

Scénario : Gregg Hurwitz

Dessin :  Szymon Kudranski

Prix : 15€/144 pages

Avis  : sortie cette semaine d’une œuvre qui à priori ne donne pas très envie puisque consacrée à un des ennemis les plus surexposés de la galerie de vilains de Batman : le pingouin. Je souligne le à priori, car il s’agit là d’une des meilleures surprises issues du New 52. Ecrite par Gregg Hurwitz, qui a suffisamment impressionné DC pour qu’ils lui confie la série Dark Knight, la mini présente le caractère, le passé et la vie bien particulière de ce vilain sadique, pathétique, monstrueux et malgré tout  humain car animé d’un profond besoin d’être accepté. Le scénario n’hésite ainsi à aucun moment à montrer combien Cobblepot peut se montrer cruel notamment au travers de séquences diverses où on le voit en quelques coups de fil détruire la vie de gens qui lui ont fait du tort, qu’il soit réel ou imaginaire.

Il y a bien sur sa rivalité avec Batman qui occupe une partie de l’ouvrage, mais le héros n’est qu’un personnage secondaire dans cette histoire montrée selon le point de vue du Pingouin. Un personnage qui va essayer de devenir meilleur alors qu’il rencontre une jeune aveugle avec laquelle il tente de nouer une relation…une relation malgré tout baigné dans les innombrables mensonges que le Pingouin entretient autour de sa personne. La noirceur de l’âme de ce personnage est parfaitement retranscrite par les dessins de Szymon Kudranski, dont le style très sombre sied parfaitement à une telle histoire.

Fortement recommandé.

100 BULLETS TOME 10/11/12

100 BULLETSDate de sortie : 5 Juillet 2013

Sollicitation :  100 BULLETS, ou le polar par excellence défini par les maîtres du genre : Brian AZZARELLO (HELLBLAZER, BATMAN, SPACEMAN à paraître) et Eduardo RISSO (Je suis un vampire, Point de rupture). Récompensée à plusieurs reprises par l’académie des Eisner et des Harvey Awards pour les catégories Meilleur Scénariste, Meilleur Dessinateur et Meilleure Série, 100 BULLETS s’inscrit parmi les classiques du label Vertigo unanimement salués.

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Eduardo Risso

Prix : 15€ (Tome 10)/15€ (Tome 11)/17,5€( Tome 12), plus cher car presque 200 pages

Avis  : alors que la série est déjà arrivée à son terme en VF, Urban continue la réédition en format dos carré. Bien entendu pour les gens comme moi qui se sont mis récemment à la série, c’est une bonne occasion de rattraper ce qui est une série indispensable.

A propos Sam 1893 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. S’il y a autant de sorties cette semaine, notamment chez Glenat, c’est sans doute à cause de la Comic Con.

  2. Oh le vilain pas beau qui n’aime pas Young Avengers et qui s’est completement plante sur l’orthographe de Pingouin 😀

    • Pour YA, je viens de lire les derniers épisodes et c’est pas mal, toujours dans le même esprit, ce qui me gène c’est que c’est décompressé à mort !!!

      pour le pingouin, je plaide coupable, je n’arrête pas de me mélanger les pinceaux avec l’orthographe anglaise…donc au final je l’écris mal tant en français qu’en anglais.

  3. Sam t’es un grand malade, tu trouves encore le temps de lire après l’écriture de tous ces guides ?
     
    Pour le kiosque marvel now je me suis abonné à avengers universe et iron man. Concernant le deuxième j’ai surtout envie de lire nova de Loeb et McGuinness  après leur run en fonction des reviews vo le mag passement surement à la trappe.
     
    Du côté de la librairie ce sera agent of the empire et je me laisserai peut être tenter par hawkeye.
    Les sorties glénat sont effectivement un peu noyées dans la masse et on peu s’étonner de les voir sortir maintenant quand on connait leur faible quantité de publication annuelle en comics.
    Par contre je ne m’en fais pas pour picsou qui ratisse bien plus large que les simples fans de comics et qui se vendra peu importe sa date de sortie. D’ailleurs je vais me jeter dessus comme sur le premier ça fait du bien de retomber en enfance sans pour autant lire du super slip qui plus est quand c’est bien écrit.

  4. Dick n’est pas qu’une insulte en anglais, c’est aussi de manière amusante le diminutif de Richard, pensez à Richard « Dick » Grayson mais aussi à Richard « Dick » Nixon (comme quoi bien avant Bush Jr on a eu une sacré b*te à la maison blanche :p) ou encore à notre Dick Rivers national, je vous laisse le plaisir de traduire son nom… Mais c’est aussi un diminutif pour « détective », le titre Dicks ayant donc ici un certain double-sens puisqu’il s’agit de l’histoire de deux détectives privés c*ns comme des b*tes ! Je pense que Panini veut capitaliser sur le succès de The Boys avec cette mini-série, mais comme j’ai lu de bonnes critiques dessus et que j’aime beaucoup le titre sus-nommé (pas de jeu de mot, merci), je vais tenter ! J’espère que le succès sera au rendez-vous et qu’on aura la suite. D’ailleurs Urban Comics s’il-vous-plait, publiez le troisième et dernier tome de Kev !!!!!!!
     
    Ka-Zar j’ai bien envie de tenter vu tout le bien que j’ai entendu de ce run, mais j’ai bien peur qu’on ait pas la deuxième et dernière partie…
     
    Je suis totalement d’accord avec ton analyse des magasines de Panini, pour moi la triade à acheter serait également Avengers/Avengers Universe/X-Men, avec une petite réserve pour X-Men vu la qualité aléatoire des titres mais cela reste sublime au niveau des dessins et on sait que ce sont les titres qui « comptent » le plus pour la continuité (même si c’est pas un bon argument, mais bon…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.