Guide de lecture Comics VF : semaine du 6 Janvier 2014

 DELCOURT COMICS

Star Wars Legacy Saison II 1. Terreur sur Carreras

SWDate de sortie : 8 Janvier 2014

Prix : 14.95€/128 pages

Scénario : Corinna BECHKO,  Gabriel HARDMAN

Dessin : Gabriel HARDMAN

Sollicitation : Il y a bien longtemps, dans une galaxie hostile, Ania Solo tente de survivre. Son destin bascule et la voici en danger de mort. Heureusement, elle dispose d’amis haut placés et, surtout, elle est débrouillarde. Pour cause, elle est la descendante de Han Solo et de Leia …! Star Wars : Legacy repart pour une deuxième saison.

Avis :pas d’avis, je signale juste la sortie, puisque je ne suis pas l’univers Star Wars en comics (oui je sais honte à moi, mais on ne peut pas tout suivre…).

Verdict : pour ceux qui suivent ! (n’hésitez pas d’ailleurs à attirer notre attentions sur des albums qui sont de bonnes portes d’entrées)

Elephantmen 2. Forces armées

Elephantmen 2. Forces arméesDate de sortie : 8 Janvier 2014

Prix : 15.95€/160 pages

Scénario :  Richard STARKINGS

Dessin :  MORITAT LADRÖNN BOO COOK Axel MEDELLIN

Sollicitation : La guerre menée par la MAPPO – responsable de manipulations génétiques qui donnent vie à ces hybrides mi-humains, mi-bêtes – touche à sa fin. Hommes et animaux s’affrontent dans un combat sanglant et sans pitié. L’Humanité survivra- t-elle …? Deuxième tome de cette série SF ultra-violente entre Blade Runner et Mad Max !

Avis : suite de la série très particulière de Richard Starkings. Delcourt s’accroche donc pour donner sa chance à cette série et cet univers. Bien que je n’ai pas lu le premier tome, j’aurais tout de même tendance à conseiller le titre. Starkings a à mon sens créer un monde très intéressant, notamment si l’on est fan de  SF, avec notamment l’idée que dans les guerres du futur, des animaux génétiquement modifiés à l’intelligence augmentée soient utilisés sur les champs de batailles. Au delà, mélanger cet univers avec celui du polar noir est tout aussi inspiré. J’aurais plus de place dans mon budget, j’aurais plongé.

Verdict : à tenter. (et oui je suis tenté…)

Spawn – La Saga infernale 5. Le Projet Ragnorok

Spawn - La Saga infernale 5. Le Projet RagnorokDate de sortie : 8 Janvier 2014

Prix : 14.95€/144 pages

Scénario :  Todd McFarlane

Dessin :   Szymon KUDRANSKI

Sollicitation : Les élections américaines s’apprêtent à impacter la vie de Jim Downing, pourtant sur le point de remettre en place le puzzle de son passé. Autre événement : le grand retour de Jason Wynn, un des plus grands méchants de l’univers de Spawn ! Todd McFarlane et Szymon Kudranski réinventent de façon magistrale la mythologie du rejeton de l’Enfer.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter qu’avec ces épisodes, McFarlane a débuté une série de couvertures hommages à des images iconiques du comic-book mainstream.

Verdict : pour ceux qui suivent.

PANINI COMICS

AVENGERS UNIVERSE 7 

AVENGERS UNIVERSE 7Date de sortie : 7 JANVIER  2014

Prix4,80€/ 112 pages 

Épisodes :  Avengers: The Enemy Within 1 ; Avengers Assemble 16 ; Indestructible Hulk 7 ; Captain America (2013) 6 ; Fearless Defenders 5 

Sollicitation : Les Avengers et Captain Marvel partagent l’affiche du premier chapitre du mini-crossover The Enemy Within de DeConnickBuffagni et HepburnHulk affronte Thorsous l’impulsion de Waid et Simonson. Et Captain America découvre une nouvelle machination d’Arnim Zola, par Remender et Romita Jr. En prime, les Défenseurs !

Avis : alors qu’Avengers Universe devrait être un mag incontournable chaque mois en raison des séries présentées, je dois bien dire que ce numéro ne me donne vraiment, mais alors vraiment pas envie ! Pour commencer, Panini a eu l’idée assez saugrenue de faire sauter Thor (signe de folie avérée)  pour caser…un épisodes de Captain Marvel et un crossover avec Avengers Assemble et ce après des mois d’absence de la série !

Je ne juge pas de la qualité de cette série, que j’ai de toute façon abandonné après 3 épisodes, mais plutôt l’opportunité de faire réapparaître la série de nulle part sans avoir publié avant la totalité des épisodes précédents.  Si à cela on n’ajoute Fearless defenders, nous avons là un mag dont 3/5 du contenu n’a guère d’intérêt…

Si ensuite à cela on ajoute le fait que je n’accroche pas du tout au Hulk de Mark Waid + que l’excellent Cap de Remender et Romita Jr va être réédité en format librairie…et bien je ne vois pas trop l’intérêt de continuer à lire ce mag dans les prochains mois. D’autant que niveau graphique, j’ai très très peur de ce crossover centré sur Cap Marvel, j’ai vu quelques pages et ce n’est pas très accrocheur…Décidément que ce soit dans Avengers universe ou X-Men universe, Panini aime nous coller des crossovers qui ne donnent pas envie et plombent bien comme il faut les revues !

Verdict : à éviter, prenez Cap en librairie…je suis aussi sûr que le Thor de Jason Aaron sera également réédité.

UNCANNY AVENGERS 8 

UNCANNY AVENGERS 8Date de sortie : 7 JANVIER  2014

Prix : 4,50€/72 pages 

Épisodes : Uncanny Avengers 8 ; Avengers Arena 9 ; A+X 6 

SollicitationThor et Sunfire en décousent avec les Jumeaux Apocalypse dans un nouvel épisode deRagnarok Now signé Rick Remender et Daniel Acuña. Les jeunes de la série Avengers Arena luttent toujours sur Murder Island, encouragés par Hopeless et Walker. Et David,CamuncoliCosta et Caselli présentent deux brefs récits d’A+X.

Avis : comme d’habitude, pas grand chose à dire que ce soit sur A+X ou encore Avengers Arena. Dans le premier cas, on sait déjà que la série va s’interrompre bientôt aux USA et elle quittera le mag bien avant son dernier numéro en France. Je suis tout de même curieux de voir ce que Peter David va nous pondre cette fois !

Ensuite concernant Arena, l’intrigue avance à petit pas, mais elle avance avec le mois dernier quelques révélations, notamment un aperçu de comment Arcade en est arrivé à lancer un tel défi. Dans le même temps, pas de  victimes supplémentaires, mais plutôt des révélations sur des personnages que l’on croyait mort et qui en fait ont encore leur mot à dire. Les rebondissements sont sympas et les personnages bien creusés, mais j’ai toujours du mal à vraiment accrocher à une série dont le principe est de tuer ses personnages…

Mais bien entendu, LA série à ne pas manquer est bien entendu Uncanny Avengers qui va passer en mode « série la plus spectaculaire et importante du Marvel Universe » avec ces épisodes. Les enjeux seront de plus en plus importants d’épisode en épisode alors que les Jumeaux Apo mettent en place leur plan. Un plan bien précis qui implique de près certains des membres de l’équipe. Au fil des prochains mois, il va vraiment falloir s’accrocher car outre le côté action et spectacle, l’intrigue développée par Rick Remender va réellement se densifier. A un point tel que l’on peut se demander comment il arrive à faire rentrer tout cela dans un comic-book de 22 pages.

Verdict : à posséder pour Uncanny Avengers !!!

WOLVERINE 7 

WOLVERINE 7Date de sortie : 7 JANVIER  2014

Prix : 4,50€/72 pages  

Épisodes : Wolverine (2013) 7 ; Wolverine and the X-Men 30-31 

SollicitationWolverine a de plus en plus de mal sans son facteur régénérant. Et les choses ne sont pas près de s’arranger puisque le nouveau Club des Damnés s’apprête à attaquer son école ! Par Paul CornellMirco PierfedericiJason Aaron et Nick Bradshaw, entre autres.

Avis : voilà maintenant plusieurs mois que je vous tanne avec l’arc sur la Hellfire academy qui débute enfin dans ce numéro du mag Wolverine. Vous allez pouvoir comprendre pourquoi ces épisodes m’ont refait tomber amoureux de la série Wolverine and the X-Men comme au premier jour ! en effet après bien des épisodes plus que moyens (notamment tout l’arc en terre sauvage qui ne fonctionne pas vraiment), Jason Aaron retrouve ici l’inspiration et redonne au titre le sentiment de fun qui n’aurait jamais du la quitter.

Le Hellfire club est en effet bien décidé à contrer l’école de Wolvie de la pire des manières : en ouvrant leur propre école pour mutants pour les former…à de futures carrières prospères de super-vilains, qui feront bien peur aux humains qui du coup auront très envie d’acheter plus de sentinelles…

De manière volontaire, Aaron écrit depuis sa fondation l’école Jean Grey comme un lieu complètement dingue et incroyablement riche, comme on devrait l’attendre d’une école accueillant des ados à super-pouvoirs. Et bien ce n’était rien comparé à l’académie du Hellfire Club qui a recruté dans ses rangs des profs aussi fous que meurtriers ! les élèves ne sont pas en reste et Aaron et Bradshaw nous créent quelques nouvelles gueules bien sympathiques ! Bref 6 épisodes de pur fun !

Ah et encore la série Wolverine de Paul Cornell…que j’ai arrêté de lire depuis un moment au vu du vide intersidéral du machin…

Verdict : à posséder pour Wolverine and the X-Men qui est de retour !!!

X-MEN UNIVERSE 7 : X-TERMINATION (2/2) 

X-MEN UNIVERSE 7Date de sortie : 7 JANVIER  2014

Prix :  4,80€/ 112 pages  

Épisodes : Savage Wolverine 7 ; Uncanny X-Force (2013) 6 ; X-Treme X-Men (2012) 13 ; Astonishing X-Men (2004) 61 ; X-Termination 2 

SollicitationWolverine et Elektra, d’une part, et les étranges Arbitres, de l’autre, se disputent le cadavre du tueur Bullseye ! La première équipée de X-Force s’achève. On découvre la deuxième moitié du crossover X-Termination avec les Astonishing X-MenX-Treme X-Men et lesX-Terminés. Par WellsMadureiraLaphamLiuPakHumphriesAlphonaet Talajic, pour ne citer qu’eux.

Avis :comme pour avengers universe, voici un mag dont l’intérêt général plonge dans les abysses en raison de la présence d’un crossover sans intérêt qui occupe les 3/5 du mag ! comme nous avons pu nous en apercevoir avec les premières parties le mois dernier, ce crossover X-Termination extermine surtout l’envie du lecteur d’acheter le mag…entre un scénario tout sauf original, des personnages de 3e plan pas franchement bien exploités et une partie graphique plus que faiblarde, on sent bien que Marvel n’a en avait rien à battre de cette histoire et voulait juste mettre un terme à ces séries.

De manière plus générale, on peut réellement s’interroger sur l’avenir de ce mag, alors que Panini semble réserver les prochaines grosses séries X-Men au mag du même nom. Certes il restera le X-Men de Brian Wood, dont la qualité tend aussi à plonger après Battle of the Atom, ou l’arrivée de All New x-Factor de Peter David. Mais ensuite ? il restera le savage wolverine dont on se demande toujours ce qu’il fait dans ce mag et non dans wolverine …et …ben pour le moment c’est à peu près tout.

La seule chose qui vaille la peine d’être lu ici est l’épisode de SW signé Joe Mad et ça fait un peu mal au XXX d’acheter un mag pour un seul épisode, non pas parce qu’on n’est pas intéressé par le reste du mag, mais parce que les 4 autres épisodes présentés sont de faibles qualité…

Verdict : pour Joe Mad…

100% MARVEL : AVENGERS – SEASON ONE 

AVENGERS - SEASON ONEDate de sortie :8 JANVIER  2014

Prix :  12,50€/ 112 pages

Épisodes :  Avengers Season One GN 

ScénarioPeter David 

DessinAndrea DiVito 

SollicitationThorIron Man et Captain America sont les piliers des Avengers et, ensemble, ils sont presque invincibles. Enfin, ils le seraient, s’ils se faisaient confiance ! Un ennemi trame dans l’ombre et compte bien profiter de la situation…

Avis : malgré les noms associés à ce Season One, notamment celui de Peter David, je ne peux pas vraiment vous conseiller de lire cet album. En effet j’ai réussi à lire quelques pages de ce tome, uniquement quelques unes car je n’en ai pas supporté d’avantage. En effet malgré tout mon amour pour le travail de Peter David, il s’agit sans doute là d’une des pires choses qu’il ait jamais produite.

Le fait est que nous avons là le parfait exemple du boulot de commande qui fait chier un scénariste qui accepte le dit travail pour aider des copains + toucher un chèque bien grassouillet. Dans le cas présent, la commande était claire : coller les Avengers les plus célèbres + Loki dans un bouquin, faire de l’accessible surtout pour les plus jeunes et roulez jeunesse, on s’en fout si c’est une grosse daube.

Outre un scénario on ne peut plus basique, des caractérisations qui se veulent infantiles et des situations on ne peut plus banales, il faut noter que la partie graphique n’est guère réussie. Ce qui est également une surprise, dans le mauvais sens du terme, tant Di Vito nous avait habitué à du travail de qualité par le passé. Là aussi on peut sentir la commande du staff édito + des délais restreints pour finir le boulot. A ce titre, ne vous fiez pas à la couverture, qui est signée Adi Granov, et dont la qualité n’a rien à voir avec ce qu’on voit à l’intérieur du bouquin.

Donc mon conseil est simple, si vous êtes un ancien lecteur des Avengers, ce n’est même pas la peine de penser acheter ce machin, passez votre chemin. Si vous êtes un jeune lecteur qui ne sait pas par quoi commencer, zapper ce truc. Allez plutôt plutôt voir du côté des Deluxe et lisez le début du run de Bendis sur New Avengers, ou encore le Avengers Endless Wartime tout à fait calibré pour jeune lecteur. Voir à la limite, allez voir les Ultimates de Mark Millar et Bryan Hitch. Avec ces différents choix : pas besoin de connaître la continuité et ce sont toutes de bonnes histoires.

Dans le cas probable où vous vous direz : encore un cas où Sam fait son méchant qui n’aime rien, je vous encourage à lire les premières pages, vous verrez bien si j’ai tort…

Verdict : à éviter.

MARVEL DELUXE : AVENGERS – L’ÂGE DES HÉROS 

AVENGERS - L'ÂGE DES HÉROSDate de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix : 28,50€/304 pages, 

Épisodes : Avengers (2010) 1-12 

ScénarioBrian Michael Bendis, 

Dessin : John Romita Jr. 

Sollicitation : Les Avengers oublient les querelles passées et se reforment ! Leur ennemi de toujours,Kang le Conquérant, vient leur annoncer un sombre futur, dans lequel les enfants de nos héros font face à une situation désespérée ! Cette nouvelle série nous entraîne dans l’Âge des Héros et pose les premières pierres de la saga Age of Ultron.

Avis : début de la réédition en VF de la série Avengers par Brian Michael Bendis en format Deluxe. Pour un nouveau lecteur, cette phrase n’est pas des plus éclairantes, puisque le monsieur est responsable de nombre de numéros sur les Avengers, donc voici une présentation, rapide,  de l’ordre :

– New Avengers vol 1 par Bendis et David Finch et Steve McNiven, lancée en 2004. La première année voit la formation de l’équipe et se conclut avec l’arrivée de House of M, par Bendis et Olivier Coipel, qui change l’univers Marvel, et notamment les mutants pour la décennie à venir. Les deux sont disponibles en Deluxe chez Panini. (Épisodes 1 à 15 de NA)

– la série se poursuit avec Mike Deodeto avant d’entrer dans le crossover Civil War qui change l’univers des Avengers pour plusieurs années. Les deux sont disponibles en deluxe. (Épisodes  15 à 26 de NA)

– à la suite de Civil War, les Avenges se séparent en deux groupes. D’un côté les rebelles au nouvel ordre dans la série New Avengers, avec Bendis au scénario et Leinil Francis Yu au dessin. C’est notamment dans cette série, que Bendis pose presque toutes les bases du futur crossover Scret Invasion. En parallèle, Bendis lance donc un second titre Avengers, Mighty Avengers, mené par Iron Man et Carol Danvers qui représente l’ordre officiel…du moins jusqu’à Secret Avengers. Tout cela est dispo en Deluxe. (Épisodes 27 à 39 de NA + Episodes 1 à 12 de Mighty).

– Secret Invasion, qui voit la chute d’Iron Man, la tentative d’invasion par les Skrulls. Secret Invasion est multiréedité.

– Dark Reign, voit Norman Osborn prendre le pouvoir des forces de sécurité américaine, en raison de son rôle dans la victoire contre les Skrulls. A cette occasion Bendis lance un nouveau titre Avengers, Dark Avengers avec les Avengers d’Osborn. En parallèle, le scénariste continue d’écrire les histoires des New Avengers, toujours menés par Luke Cage qui désormais s’opposent à Osborn. Dans le même temps, Bendis abandonne l’écriture de Mighty Avengers, repris par Dan Slott pendant un temps mais le titre s’arrêtera vite. (Episodes NA 50 à 64 + NA finale + Dark Avengers 1 à 16). Tout cela est dispo en deluxe.

– Siege, qui voit la réunification des Avengers contre Osborn qui attaque Asgard. Le crossover en 4 parties voit la chute d’Osborn  et l’avènement du Heroic Age. A cette occasion, Marvel relance les titres Avengers, en particulier New Avengers toujours écrit par Bendis mais dessiné par Stuart Immonen (il me semble qu’il sortira bientôt en deluxe).

C’est ici que débute cette série Avengers rééditée dans ce deluxe, toujours écrite par Bendis mais cette fois dessinée par John Romita Jr, donc oui les deux arcs rassemblés ici ne font pas vraiment dans la finesse !

Avec ce relaunch, que ce soit dans ce titre ou dans NA, Bendis change son fusil d’épaule et décide de nous faire dans l’aventure blockbuster au fond désespéramment vide, saturé d’action et de menace planétaire. En fait plus j’y pense, plus je me dis que Bendis a essayé d’adopter la même approche que Morrison sur ses épisodes de la JLA dans les années 90. Les plus gros personnages de la firme, opposés aux plus grandes menaces possibles en faisant toujours plus gros. Mais là où les épisodes signés Morrison débordaient d’intelligence, de fond, d’une caractérisation parfaite et d’histoires fascinantes, autant ici on a l’impression de regarder une série B à gros budget qui tourne à vide en attendant sa conclusion…

Ce premier tome présente deux arcs :

– le premier qui est…même des années après sa sortie j’ai du mal à le résumer car je ne comprends pas trop ce qui se passe. Disons que ça implique, déjà, du voyage temporel à tous les étages. C’est très difficile à suivre et le dessin peu inspiré de Romita Jr, qui a sa décharge doit dessiner 300 personnages, n’aide pas beaucoup. En gros on a surtout Kang, et Ultron fait une apparition remarquée de quelques pages qui prophétisent bien le futur event Age of Ultron puisqu’il n’apporte presque rien au récit…

– le second arc amène le Red Hulk dans l’équipe et traite des joyaux de l’infini et révèle l’existence des Illuminati au reste des Avengers. Un truc que Bendis voulait faire depuis longtemps, mais qui fut longtemps retardé pour cause de crossovers permanents.

A noter que le résultat commercial de cet Heroic Age fut assez décevant pour Marvel qui dû lancer dans la précipitation un nouveau crossover pour booster ses ventes. Du coup les épisodes suivants d’Avengers furent monopoliser par Fear Itself…

Verdict : à…je sais pas trop. Ce n’est pas franchement très bon, mais ce n’est pas une purge non plus…à tester pour ceux qui l’on manqué ?

MARVEL DELUXE : INVINCIBLE IRON MAN 3 

INVINCIBLE IRON MAN 3Date de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix : 28,50€/ 256 pages,

Épisodes :    Invincible Iron Man (2008) 25-33) 

Scénario : Matt Fraction,

Dessin :  Salvador Larroca, Jamie McKelvie 

Sollicitation : Detroit Steel fait irruption dans un monde qui n’est pas prêt pour tant d’acier et de chrome. Et Iron Man va croiser son chemin ! Tony Stark tente aussi de se reconstruire sur les cendres de son ancienne vie dans Stark résistance, une histoire complète en neuf volets, imaginée par deux lauréats des Eisner Awards, Matt Fraction et Salvador Larroca.

Avis :  bien que le run de Matt Fraction et Salvador Larroca sur Iron Man soit vu comme un des plus importants connus par le personnage, je ne partage pas du tout, mais alors pas du tout cet avis ! je pense d’ailleurs avoir suffisamment exprimé mon sentiment sur le sujet, comme sur le travail de Fraction en général, pour ne pas avoir besoin de développer encore une fois mon propos. Pour faire simple, encore un arc sans fin par Matt Fraction, avec une histoire qui grosso modo ne va nulle part.

Verdict : à éviter !

MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN / BLACK CAT 

MARVEL DELUXE  SPIDER-MAN - BLACK CATDate de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix : 17,50€/160 pages, 

Épisodes :  Spider-Man/Black Cat 1-6 

Scénario : Kevin Smith

Dessin : Terry Dodson

SollicitationFelicia Hardy, alias Black Cat, tente de retrouver une vieille connaissance qui a mystérieusement disparu. Parcourant New York à la recherche d’indices, elle croise la route de Spider-Man. Ce dernier mène une autre enquête qui concerne la mort d’un étudiant victime d’une overdose. Et si les deux affaires étaient liées ?

Avis : je dois bien avouer que j’ai des sentiments mitigés sur la réédition de cette mini série signée Kevin Smith datant du début des années 2000. A cette époque Smith mène de front une double carrière au cinéma et dans les comics assez réussie, après des runs appréciés sur DD et Green Arrow. Pas effrayé par la quasi incapacité de Smith à tenir les délais, Quesada songe alors fortement à lui confier Amazing Spider-Man (en faisant migrer JMS sur une nouvelle série Spidey), ou alors d’utiliser cette mini pour lancer une nouvelle série centrée sur Spidey et Black Cat et leur relation plus que torride…

Las, tous ces plans tomberont à l’eau à l’issue de la sortie de l’épisode 3 …qui fut le dernier pendant presque 2 ans ! Un retard préjudiciable, tant sur le fond que sur la forme. En effet l’un des enjeux du récit est la relation entre Spidey et Black Cat, alors envisageable puisqu’à cette époque, Mj et Peter sont séparés. Avec cette absence de 2 ans, JMS s’est engouffré dans la brèche et à fait renouer le couple, pour notre plus grand bonheur, puisque la manière dont il a traité cette relation est pour moi l’une des grandes qualité du run du scénariste ! mais cela a rendu tout à fait inadéquat toute tension avec Felicia Hardy (à moins que les deux jeunes femmes soient pour les trios…mmmmmm)

Le scénariste montra que malgré son talent pour écrire certains bouquins, il n’était absolument pas fiable pour tenir ses délais. Reste donc ces 6 épisodes signés en collaboration avec Terry Dodson, qui pourraient presque être vue comme une mini série sur Black Cat tant ces épisodes font sortir le personnage de son rôle stéréotypé de personnage féminin ultra sexualisée et qui ne se définit que par ça.

Oh ne vous inquiétez pas, Smith joue également avec cet aspect de l’héroïne, mais il ré examine complètement son passé et ses motivations, si bien qu’à la fin de la mini série, tant le personnage que sa relation avec Peter ont gagné en maturité et en profondeur…pour un temps, puisque avec l’arrivée de One more day et Brand new day, tout cela a été bien sûr effacé, les scénaristes se faisant apparemment un plaisir de faire revenir le personnage à son statut de sexfriend qui ne connaît pas l’identité de Spidey, ce qui donne des scènes ubuesques où les personnages se retrouvent au pieu, mais avec un Spidey qui refuse d’enlever son masque…

J’en garde donc un bon souvenir, même si le scénario n’est pas parfait et souffre de quelques lacunes, notamment dans la seconde partie. Mais ce n’est pas la principale raison de mes réserves. C’est plutôt le format et le coût du bouquin qui me dérange. 17.5€ pour 6 épisodes et 160 pages, cela fait tout de même mal aux fesses !

Verdict : à lire, une mini très sympa, mais le prix est décourageant, comme le fait que ce soit désormais hors continuité.

AVENGERS : L’INTÉGRALE 1972

AVENGERS  L’INTÉGRALE 1972Date de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix : 29,95€/ 264 pages, 

Épisodes : Avengers (1963) 95-106) 

ScénarioRoy Thomas, Steve Englehart 

Dessin :   Neal Adams, John Buscema, Barry Windsor-Smith, Rich Buckler, George Tuska 

Sollicitation : Tous les épisodes de la série parus en 1972 sont réunis dans cet album, soit Avengers 95 à 106, écrits par Roy Thomas et Steve Englehart et dessinés par de véritables légendes,Neal AdamsJohn BuscemaBarry Windsor-Smith ou encore Rich Buckler. Les couvertures originales et l’inoubliable numéro 100 complètent le programme.

Avis : décidément pas mal de matos Avengers cette semaine ! et avec cette intégrale, ce n’est pas n’importe quoi qui débarque puisque nous avons là rien de moins que la conclusion de l’une des plus grandes sagas connus par le titre : la guerre Kree/Skrulls. Il s’agit là d’un des arcs les plus connus de l’histoire de Marvel de manière générale, dessinée en grande partie par des petits jeunes pas trop connus comme John et Sal Buscema ou encore Neal Adams…

Bien sûr on pourrait reprocher à Panini d’avoir saucissonner cette grande saga en deux tomes, mais le fait est qu’elle a été publié entre 71 et 72 sur pas moins de 9 épisodes. Au programme également l’épisode 100 de la série dessinée par Barry Windsor Smith. N’attendez cependant pas le Smith de Lifedeath ou  Weapon X, il a ici un style bien plus classique.

Verdict : un indispensable ! en espérant que la traduction soit à la hauteur !

MARVEL DARK : SILVER SURFER – REQUIEM

SILVER SURFER - REQUIEMDate de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix : 12,95 €/96 pages, 

Épisodes :  Silver Surfer: Requiem 1-4) 

Scénario : J. Michael Straczynski

DessinEsad Ribic

Sollicitation : Considérée par les inconditionnels comme une des plus belles épopées du Silver Surfer,Requiem, revient dans la collection MARVEL DARK. C’est la dernière aventure du Surfer, son ultime voyage à travers le cosmos, et il a beaucoup de choses à régler avant de quitter cette vie à jamais…

Avis : Panini a cette semaine l’excellente idée de rééditer la mini série Requiem de JMS et Esad Ribic. Le titre permet à JMS de toucher à un des genres qu’il maîtrise le mieux, à savoir la SF, avec un personnage apprécié des lecteurs mais dont les séries ont une fâcheuse tendance à se planter depuis 15 ans : le Silver Surfer. En fait le script de JMS a tendance à être un plus, tant l’attrait principal est bien entendu de voir le personnage dessiné (que dis-je illustré !!!) par un Esad Ribic au sommet de sa forme. Certaines rééditions sont toujours très attendues, et il est heureux que Panini s’attaque à celle-ci puisque la première édition n’était plus disponible depuis un bout de temps.

Verdict : à posséder pour en prendre plein les mirettes !

MARVEL HORS COLLECTION : LE MERVEILLEUX PAYS D’OZ

LE MERVEILLEUX PAYS D'OZDate de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix16,95€/200 pages,

Épisodes : The Marvelous Land Of Oz 1-8 

ScénarioEric Shanower

Dessin : Skottie Young

Sollicitation :Découvrez les aventures de Tip, un jeune garçon vivant sous le joug de la sorcière Mombi. Avec l’aide de l’homme à tête de citrouille qu’il a fabriqué, Tip décide de s’échapper et de suivre la légendaire route de brique jaune jusqu’à la Cité d’Émeraude. Hélas, le Roi Épouvantail a été renversé du pouvoir par Jinjur et Mombi s’apprête à revenir. Glinda, la gentille sorcière, pourra-t-elle secourir Tip et ses amis ?

Avis : Panini publie cette semaine une nouvelle mini série adaptée de la série de livres sur le pays d’Oz. Cette fois apparemment point de Dorothy, pourtant personnage le plus connu et qui en fait la figure de proue…, mais l’équipe créative reste la même avec notamment toujours Scott Young au dessin, qui demeure la principale raison de lire ces mini. En ce qui me concerne, j’avais bien aimé les deux premiers tomes, sans partager l’enthousiasme de nombre de mes collègues qui eux avaient adoré…les goûts et les couleurs comme d’hab.

Verdict : à lire.

MARVEL SELECT : HALO 1

HALO 1Date de sortie : 8 JANVIER  2014

Prix : 17,50€/376 pages

Épisodes : Halo : Uprising 1-4 ; Halo : Helljumper 1-5 ; Halo : Blood Line 1-5  

ScénarioBrian Bendis, Peter David, Fred Van Lente, 

Dessin :   Alex Maleev, Eric Nguyen, Francis Portela 

Sollicitation : Plongez dans l’univers du célèbre jeu vidéo à succès : Halo ! Cet album à petit prix vous propose de redécouvrir trois sagas complètes publiées par Marvel : Halo UprisingHalo Helljumper ainsi que Halo Blood Line. Des aventures interstellaires qui vont plaire aux amateurs de jeux vidéo mais aussi aux lecteurs de comics !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui connaissent.

URBAN COMICS

WONDER WOMAN TOME 3

WWDate de sortie : 10 janvier 2014

Prix : 17,5€/176 pages

Épisodes : #0 et #13-18

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Cliff Chiang

Sollicitation : Tandis qu’une terrible trahison pousse la vaillante Reine des Amazones à conclure un marché avec les Dieux qui ne souhaitent pourtant qu’une chose : sa mort, de nouvelles responsabilités viennent compliquer sa mission. Hermès vient en effet de dérober le dernier fils de Zeus, et Orion, le mystérieux Néo-Dieu est envoyé non pas pour le retrouver mais pour l’exécuter…

Avis :Urban a de nombreuses qualités et j’ai souvent tendance à leur envoyer des fleurs, mais je dois bien avouer que les délais de parution de Wonder Woman en France relève un tantinet du foutage de gueule, puisque le tome 2 est sorti…en janvier 2013 ! alors vous me direz qu’il y a eu 1 milliard de sorties depuis lors et que du coup, cela a fait passer le temps plus vite mais à mon sens un an entre chaque tome c’est beaucoup trop.

Bon on peut se dire tout de même que c’est en grande partie la faute des amerloques (ah ceux là…heureusement qu’ils font de bons comics, films et séries TV sinon !!!), puisque le TPB VO qui sert de base à la version française n’est parue qu’en septembre dernier. Mais cette excuse ne pourra pas servir pour le tome 4 annoncé pour mars prochain aux USA.Donc attention Urban, on vous tient à l’oeil, y a intérêt à y avoir du Wonder Woman en VF au second semestre !!!

Du coup comme cela fait un moment depuis le tome 2, rafraîchissons un peu la mémoire : après sa petite aventure dans le monde des morts et avoir échappé à un Hades un peu trop entreprenant à son égard, Diana a vu un de ses proches depuis le début de cette aventure la trahir. Dans le même temps, Zeus s’est fait remplacer à la tête de l’Olympe, une menace longtemps endormie s’est réveillée, et Orion a fait sa première réapparition dans le New 52 de DC ! et oui les New Gods vont être une présence importance au cours de la seconde année du titre. Et non je n’emploierais pas cette expression ridicule de Néo Dieux, non mais franchement !!!!

Au scénario on retrouve toujours le très bon…mais très lent Brian Azzarello, qui comme dans chacune de ses séries allie une histoire intéressante à des dialogues parfaitement maîtrisées, mais plombées par un rythme parfois mortifère, du moins en lecture single. Cela passe beaucoup mieux en version recueil avec toute plein d’épisodes. Depuis son relaunch WW est incontestablement l’une des meilleures séries de DC, donc à ne pas rater !

Verdict : à posséder !

BLACK BEETLE TOME 1

BLACK BEETLE TOME 1Date de sortie : 10 janvier 2014

Prix : 15€/160 pages

Épisodes : Black Beetle #0, Black Beetle #1-5.

Scénario :   Francesco Francavilla

Dessin : Francesco Francavilla

Sollicitation : 1941. Les postes radios américains crépitent au son du jazz et de l’annonce des récentes victoires militaires d’Hitler. Alors que la nation toute entière profite de ses derniers instants d’insouciance, les gangsters de Colt City bâtissent leur empire sur le racket de night-clubs, le trafic d’armes, la prostitution et la drogue, à peine inquiétés par une police corrompue. Mais au-delà de ces trafics, un mal plus sournois rôde… On murmure qu’une faction d’espions nazis serait sur la piste de puissants artefacts. Depuis les hauteurs de la ville, un protecteur veille. Son nom : Black Beetle.

Avis :  Ubran agrandit un peu plus son offre indé cette semaine avec le Black Beetle de l’incroyable Francisco Francavilla. De toutes les séries qui sortent cette semaine, on peut dire que qu’aucune ne sort des sentiers battus comme le fait Black Beetle et cela tient en grande partie au trait unique  et inimitable de Francavilla. De fait l’auteur place son récit dans une ambiance qui lui correspond parfaitement : le début de la seconde guerre mondiale.

En effet le trait de Francavilla est bien connu pour savoir retranscrire avant tout une ambiance à mi chemin entre le pulp et le récit noir. Et c’est très exactement ce que nous promet cette série avec son lot d’espions nazis, de gangsters old school et de héros masqués…

Ensuite il faut voir ce que donne concrètement le scénario sur le fond, car savoir évoquer une époque c’est bien, savoir construire en plus une histoire c’est beaucoup mieux…Et de ce côté là c’est un peu l’inconnu, car si Francavilla nous prouve de manière régulière que sur le plan graphique c’est un maître, niveau écriture c’est la grande inconnue.

Verdict : à tester.

BATMAN DES OMBRES DANS LA NUIT

BATMAN DES OMBRES DANS LA NUITDate de sortie : 10 janvier 2014

Prix : 35€/384 pages

Épisodes :Batman – Haunted Knight, Catwoman – When in Rome, Superman & Batman – Secret Files & Origines 2003, Solo Tim Sale.

Scénario :  Jeph Loeb

Dessin : Tim Sale

Sollicitation :Depuis qu’il est devenu le vigilant de Gotham City, le jeune Bruce Wayne a eu l’occasion de croiser de nombreux adversaires, mais depuis quelque temps, les mafieux ont cédé la place à un nouveau genre de criminel. À la suite de la Chauve-souris, ce sont des Épouvantails, Pingouins, Chapeliers déments, Chattes et sinistres Clowns qui, chaque nuit, prennent d’assaut la cité de Gotham. Autant de raisons qui obligeront un Chevalier Noir encore en formation à se forger un code d’honneur sans failles.

Avis : avec ce tome, Urban rassemble différentes périodes de travail du duo Loeb/Sale, bien connu pour ses nombreux travaux. Une collaboration qui a touché tant aux personnages de Superman et Batman chez DC qu’à de nombreuses figures essentielles de chez Marvel.

Haunted Knight est ainsi leur première collaboration sur Batman sur une série de one shot qui représente un peu la genèse de Long Halloween, avec un principe simple, des épisodes centrés sur une fête et un vilain bien particulier. Ensuite nous avons la mini série When in Rome centrée sur Catwoman qui vient éclairer d’un jour nouveau l’obsession du personnage pour la figure de Carmine Falcone, alias le Romain.

En effet  dans Long Halloween, Selina Kyle harcele de manière régulière le parrain de la mafia de Gotham. Au cours de Dark Victory, Selina disparaît plusieurs mois sans laisser de trace. A la fin de la maxi série on apprenait qu’elle avait passé son temps en Italie, à la recherche de la preuve de sa filiation avec Falcone. Cette mini vient révéler le contenu de ses aventures durant cette période qui a été chargé en aventure ! Cette mini est elle bien plus récente puisqu’elle a été produite dans les années 2000.

Deux autres épisodes sont présentés ici, mais je ne sais pas ce qu’ils contiennent. Mais comme ils sont signés Tim Sale, ils valent sûrement le déplacement, tant le monsieur a prouvé à maintes reprises qu’il était plus qu’à l’aise pour dessiner Batman.

Verdict : à posséder !

A propos Sam 1875 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Je pense que je vais donner sa chance à black beetle pour son univers et bien sur pour le trait de Francavilla.

  2. J’ai été assez mitigé par le premier tome d’Elephantmen, je ne pense pas prendre tout de suite ce second volume au profit d’autres sorties plus intéressantes (Wonder Woman, enfin !). Hip Flask, l’autre série se passant dans cet univers, m’intéresse beaucoup plus, j’espère que Delcourt songe à la sortir si Elephantmen marche assez bien (oui je sais, je viens de dire que je ne prendrai pas ce tome… mais je le ferai plus tard !).

    Rééditer Spider-Man/Black Cat pourquoi pas, mais comme tu dis le format est beaucoup trop cher, surtout qu’à côté on a eu il y a moins de six mois la réédition de Astonishing Spider-Man & Wolverine en 100% Marvel, qui est un format bien moins cher… d’autant qu’on n’a aucune trace de quelconques bonus qui justifieraient une sortie en Deluxe !

    • Et pour ceux qui voudraient lire la Guerre Kree-Skrull d’une seule traite, Panini l’a sorti en Best Of en 2009 malheureusement épuisé et donc majoritairement trouvable en occasion à des prix peu décents… mais à surveiller s’ils ne la ressortiront pas en souple et pas trop cher dans la collection Marvel Gold !

  3. J’ai lu Black beetle en VO et je dois dire que j’ai trouvé ça absolument mortel!
    Je conseil cette curiosité et j’espère qu’une nouvelle mini est dans les tuyaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.