Guide de lecture Comics VF : semaine du 18 Novembre 2013

PR

PANINI COMICS

DEADPOOL 3

DEADPOOL 3Date de sortie : 19 Novembre 2013

Prix : 4,60€/ 72 pages 

Épisodes : Deadpool (2013) 5-6 ; Deadpool Team-Up 884 

Sollicitation : Conclusion surprenante de la saga des présidents zombies, alors que Deadpool doit trouver un moyen de détruire le plus dangereux d’entre eux… Ronald Reagan ! Plus, une histoire irrésistible où l’éloquent mercenaire affronte le Gardien, par Tom Peyer et Jacob Chabot.

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent Deadpool.

MARVEL BEST-SELLERS 5 : THOR – ROI DES ORAGES

THOR - ROI DES ORAGESDate de sortie : 19 Novembre 2013

Prix : 5,90€/ 112 pages 

Épisodes : Thor: Godstorm 1-3 ; Marvel Holiday Special 1991 (IV)

Sollicitation : Une aventure entre deux mondes où Thor livre un combat épique contre des trolls, des savants démoniaques et des super-criminels. Il mène à la fois une vie de dieu, de héros et de médecin, alors que Loki le manipule à distance et que son père Odin le bannit de la Terre ! Qui est donc le Roi des Orages ? Le dieu du Tonnerre pourra-t-il en venir à bout ? Réponse de Kurt Busiek et Steve Rude.

Avis : là aussi mon avis va être relativement court car je n’ai qu’un très vague souvenir de cette mini signée Kurt Busiek au scénario. N’ayant jamais été un grand fan du boulot de Busiek en dehors d’Astro City et Marvels, mon sentiment est resté assez mitigé sur ces épisodes. Par contre si le style de Busiek vous parle plus, ben c’est pour vous, d’autant que le prix est très intéressant, puisqu’il me semble que ces épisodes étaient sortis en librairie à l’origine.

Verdict : à lire pour les amateurs de Busiek.

MARVEL KNIGHTS 11  

MARVEL KNIGHTS 11Date de sortie : 19 Novembre 2013

Prix 5,70 €/ 128 pages 

Épisodes : Thunderbolts (2013) 3-5 ; Daredevil (2011) 19-20 ; Winter Soldier 10 

Sollicitation : Trois épisodes des Thunderbolts de Way et Dillon où l’équipe affronte des adversaires inattendus exposés à des rayons Gamma… Qu’arrive-t-il à Daredevil ? Est-il en train de devenir fou ? Seuls WaidSamnee et la Tache le savent ! Quant au Soldat de l’Hiver, il doit arrêter une Black Widow déchaînée. Par Brubaker et Guice 

Avis : il n’y a plus d’épisode de Punisher de Greg Rucka de publié, donc du coup je n’ai plus rien à dire sur ce mag, puisque je ne suis aucune des séries…A noter cependant que la mini série Punisher War Zone qui conclut véritablement le run de Rucka sera publiée en février prochain dans un marvel saga.

Verdict : pour ceux qui suivent…

MARVEL SAGA 20 : DEADPOOL KILLUSTRATED 

DEADPOOL KILLUSTRATEDDate de sortie : 19 Novembre 2013

Prix :  5,50 €/112 pages 

Épisodes : Deadpool: Killustrated 1-4 ; Lady Deadpool 1 

Sollicitation : Après avoir tué tous les héros de l’univers Marvel, Deadpool s’apprête à supprimer les plus grands personnages de la littérature classique ! Tom Sawyer, les Quatre Filles du docteur March, Scrooge, les Trois Mousquetaires, Sherlock Holmes… Cadeau de Cullen Bunn et Matteo Lolli.

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie, mais le concept m’ a l’air franchement complètement allumé…dans le bon sens du terme ! après, tout dépend de l’exécution comme d’habitude, mais si l’intérieur ressemble à la couverture, cela peut donner quelque chose d’assez poilant. Une veine que Marvel essaye clairement d’exploiter à fond avec ce personnage dont le côté Tex Avery est de plus en plus mis en avant…

Verdict : pour les fans de Deadpool.

SPIDER-MAN CLASSIC 8  

SPIDER-MAN CLASSIC 8Date de sortie : 19 Novembre 2013

Prix : 5,90€/ 128 pages 

Épisodes : Amazing Spider-Man (1963) 112-115, 119-120 

SollicitationGerry Conway reprend les rênes d’Amazing Spider-Man et commence fort avec un règlement de compte entre le Docteur Octopus et HammerheadSpider-Man pris entre le marteau et l’enclume ! Le Monte-en-l’air en découd aussi avec Hulk. Dessin et co-signature des scénarios par l’excellent John Romita.

Avis : c’est une ère importante de la série Amazing Spider-Man qui débute cette semaine avec l’arrivée de Gerry Cownay au scénario. Le, alors, jeune scénariste va amener la série dans de toutes nouvelles directions plus adultes et bien plus sombres qu’auparavant. En effet malgré quelques décès ici ou là, comme la mort du père de Gwen Stacy, Amazing était plutôt considéré comme un titre assez léger, je n’ose dire fun vu que la maxime de Stan Lee sur la série était alors « comment faire pour que Peter ait encore plus de problèmes… », mais que grosso modo tout le monde pouvait lire sans risquer le traumatisme …

Tout cela va assez vite changer avec l’arrivée de Conway qui va mettre en scène des choses aussi sombre que la chute d’Harry Osborn dans la drogue, bien évidemment la mort de Gwen Stacy, l’introduction du Punisher ou encore du Chacal et la première saga du clone. C’est aussi lui qui initiera vraiment le début de l’évolution de MJ, de fêtarde invétérée vers un personnage plus mature. Bref l’emprunte de Conway sur le titre est indéniable même presque 40 ans après.

Verdict : à lire !

ULTIMATE UNIVERSE 10 

ULTIMATE UNIVERSE 10Date de sortie : 19 Novembre 2013

Prix :  5,70€/, 128 pages 

Épisodes : Ultimate Comics : Ultimates 18.1 ; Ultimate Comics : X-Men 18.1, 19-20 ; Ultimate Comics : Spider-Man (V2) 16.1, 19 

Sollicitation : Une nouvelle ère commence pour les États-Unis et nos héros, maintenant que Captain America en est devenu président ! Découvrez les nouvelles aventures de l’univers Ultimate avec Spider-Man contre Venom (de BendisPichelli et Marquez), les Ultimates (deHumphries et Eaglesham), et les X-Men (de WoodMedina et Barberi).

Avis : pas d’avis étant donné que comme beaucoup de gens, j’ai complètement arrêté la lecture de l’univers Ultimate il y a un bail…Panini semble en tout cas décidé à expédier au plus vite les épisodes avant Cataclysm, qui soit mettra fin à ce pocket universe, ou tentera une nouvelle fois de le relancer avec un nouveau statut quo…

Verdict : pour les lecteurs de l’univers Ultimate, donc en gros pour Bruno…

ULTIMATE UNIVERSE HORS SÉRIE 3 : ULTIMATE WOLVERINE 

ULTIMATE WOLVERINEDate de sortie : 19 Novembre 2013

Prix :  5,50 €/ 96 pages 

Épisodes : Ultimate Comics : Wolverine 1-4 

Sollicitation : Logan est mort il y a bien longtemps en combattant Magnéto, mais avant de succomber, il a laissé quelque chose à son fils, Jimmy Hudson. Aujourd’hui, Jimmy découvre un secret qui va le conduire sur un chemin périlleux où il croisera Vif-Argent et… sa véritable mère ! Le texte est de Cullen Bunn, le dessin de David Messina qui nous offre aussi un entretien et des croquis en exclusivité !

Avis : avec cette mini, Marvel vient résoudre une des intrigues lancées par Jeph Loeb lors de son passage sur l’univers Ultimate, notamment sur Ultimate X et la création du fils de Logan. Ensuite il faut vous demander si le personnage vous intéresse assez pour allez claquer 5,5€ pour cette mini, surtout à un moment où l’avenir immédiat de l’univers Ultimate est plus que menacé…

Verdict : à lire pour les complétistes je pense.

URBAN COMICS

BATMAN SAGA 19

BATMAN SAGA #19Date de sortie : 22 Novembre 2013

Prix : 5,6€/112 pages

Épisodes :

Sollicitation :

Avis : conclusion dans ce mag de Batman Saga, enfin, de l’arc Death of the Family qui aura avant tout tué l’intérêt de nombreux lecteurs pour le run de Snyder sur le titre. Bien des mois après la fin de la publication de cet arc, je n’ai toujours pas trop compris ce que Snyder a vraiment voulu accomplir avec cette histoire qui fondamentalement ne va nulle part et dont les conséquences sont enfoncées dans le gosier du lecteur avec un pied de biche sans qu’on comprenne trop d’où le drame peut bien venir et la réponse de la plupart des membres de la bat-family qui dans les prochains mois vont tous adopter un comportement des plus illogiques et sans réel fondement…

Bref à oublier très vite, pour se concentrer sur le prochain arc de la série, Year Zero, qui lui, pour le moment, tient absolument toutes ses promesses. Je suis même le premier surpris de voir le niveau de qualité de cette nouvelle origine de Batman. A noter qu’avant, il y aura un petit arc en deux parties opposant Batounet à Clayface. Le truc est léger et sans prétention et sert avant tout de fill in avant le prochain grand arc. Je n’aborde pas plus le contenu du mag, car le reste des séries est aussi en lien avec Death of donc,…mais on peut déjà dire que le niveau va remonter dans les prochains mois. Les séries à surveiller de près seront le Batman and Robin qui va être profondément secoué et  le Detective Comics de John Layman qui va poursuivre dans sa ligne efficace plus détective.

Verdict : à lire si vous voulez comprendre les prochains épisodes mais sinon une histoire sans jus.

GREEN LANTERN SAGA 19

GREEN LANTERN SAGA #19Date de sortie : 22 Novembre 2013

Prix : 5,6€/136 pages

Épisodes :

Sollicitation :

Avis : comme pour Batman Saga, c’est malheureusement un peu un mois sans pour GL Saga avec la suite du crossover Wrath of the First Lantern qui va …faire chier le lecteur pendant encore quelques mois. Au final ce crossover se résume à un Lantern vicieux et sadique qui s’amuse à torturer d’autres Lantern en les menaçant de modifier leur passé pour les rendre bien misérable, sauf qu’il ne le fait jamais…wow super intéressant. Heureusement, la fin devrait vite arriver et Geoff Johns sauvera sa réputation sur la série et son run en rédigeant un de ces meilleurs épisodes, avec le numéro 20 qui clôt sa prestation de près de 9 ans sur ce qu’il a transformé en une des franchises les plus rentables de DC.

On se consolera avec Earth 2 qui voit la fin du premier arc (il était temps) de manière toute aussi spectaculaire. J’espère vraiment qu’Urban va se décider à accélérer le rythme de parution, car pour le moment nous nous traînons désespérément derrière les USA avec plus d’une douzaine d’épisodes de retard (en comptant les annuals, car oui il y a en + les épisodes vilains month et j’en passe…)

Verdict : à subir encore un peu

JUSTICE LEAGUE SAGA 1

JUSTICE LEAGUE SAGA #1

Date de sortie : 22  Novembre 2013

Prix : 5,6€/136 pages

Épisodes : JUSTICE LEAGUE #18, FLASH #18, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #1, GREEN ARROW #17, JUSTICE LEAGUE DARK #17

Sollicitation : NOUVEAU – LE MENSUEL CONSACRÉ À LA LIGUE DE JUSTICE ! Geoff JOHNS et Jesus SAIZ ouvrent les rangs de la Ligue de Justice à de nouveaux équipiers : de Hawkman, Nightwing ou Firestorm, qui rejoindra ce groupe glorieux ? Après la guérilla contre Grodd, pas de répit pour Flash qui se lance aux trousses du Charlatan, par Brian BUCCELLATO et Marcio TAKARA ! Les grands débuts de la Ligue de Justice d’Amérique sous la houlette de Geoff JOHNS et David FINCH, qui réunissent en un group les plus dangereux héros DC ! Jeff LEMIRE et Andrea SORRENTINO dynamitent le petit monde de Green Arrow, rattrapé par son passé ! Et la Ligue des Ténèbres de Jeff LEMIRE, Ray FAWKES et Mikel JANIN avec « la Mort de la Magie », se retrouve piégée dans une dimension où les lois de la magie sont sens dessus dessous !

Avis :Urban relance/lance donc cette semaine son nouveau mag Justice League Saga qui prend la place du DC Saga, et à l’inverse de son prédécesseur au contenu assez bancal, ce nouveau magazine va très vite s’imposer comme un incontournable pour toute personne qui souhaite suivre les évènements majeurs du DC Universe. Renommer le mag en Justice League Saga est en lui même une bonne idée à mon sens.

D’une part parce que le nom de l’équipe est connu et reconnu par le public et d’autre part parce qu’il y aura toujours plusieurs séries Justice League en même temps confiées aux auteurs les plus célèbres de la firme, car il s’agit plus d’une franchise désormais que DC veut exploiter, qu’un simple titre solo.

En ce sens, la majorité du mag sera toujours occupée par des séries Justice League ou de séries de membres de la ligue. Ainsi pour ce numéro 1, on retrouve 3 titres Justice League qu’il va falloir suivre de près dans les prochains mois. D’un côté il faudra être attentif aux séries de Geoff Johns, Justice League et Justice League of America, qui vont paver la voie vers Trinity War (un crossover entre les 3 séries Justice League) puis Forever Evil (le gros crossover DC de l’année).

De l’autre, Justice League Dark qui restera dans son coin jusqu’à Trinity War avant de rejoindre la mêlée. Ce qui est dommage est que l’épisode publié dans ce numéro se situe en plein milieu d’un arc, donc si vous n’avez pas lu les derniers épisodes, bonne chance, alors que l’équipe débarque dans un monde où la magie a été chassée par les humains qui ont complètement adopté la technologie. L’arrivée de la Ligue semble avoir de graves conséquences sur les différents équilibres de ce monde.

Ensuite on reste avec Jeff Lemire alors que ce numéro présente, enfin, la reprise de la série Green Arrow par l’auteur. Vous allez enfin comprendre pourquoi nous sommes nombreux à encenser cette série depuis des mois. Pas de souci si nous n’avez jamais lu un épisode GA avant, car Lemire va complètement réinventer la série, en y insufflant une mythologie riche et complètement neuve. Il est par ailleurs servi au dessin par Andrea Sorrrentino revenu de ses pages presque plagiaires de Jae Lee. S’il n’y a qu’une série à lire dans ce mag c’est bien celle ci !!!!

Enfin Flash ….pas grand chose à dire. La fin de l’arc sur Grodd était moins catastrophique que le reste, mais le niveau reste assez faible.

Verdict : à posséder

GREEN ARROW ANNEE UN

GREEN ARROW ANNÉE UN

Date de sortie : 22 Novembre 2013

Prix : 15€/160 pages

Épisodes :

Scénario : Andy Diggle

Dessin : Jock

Sollicitation : Oliver Queen était un millionnaire débauché qui ne s’intéressait qu’à lui-même, jusqu’au jour où il se retrouva naufragé sur une île. La quête pour sa survie l’amènera à découvrir sa véritable vocation : justicier. Les origines du héros par le tandem artistique des Losers, reprises récemment par la série TV ARROW.

Avis : décidément Oliver Queen a de la chance en ce moment en VF, puisqu’Urban a la très bonne idée de publier ce retour sur les débuts du personnage le même mois où l’éditeur lance le run de Lemire en kiosque.  Cela est d’autant plus heureux qu’à l’exception de runs célèbres comme celui de Mike Grell dans les années 80 ou de Kevin Smith au début des années 2000, le personnage n’a pas connu beaucoup de périodes très riches ou du moins qui sont restées dans les mémoires. Bien évidemment je ne suis pas dupe, et personne d’ailleurs, le succès de la série TV Arrow tient une grande place dans ce retour en grâce du héros, qui avait été largement ignoré lors du relaunch de DC. Mais passons et revenons sur le travail de Diggle et Jock sur ce Year One appliqué à GA.

Comme j’ai pu l’indiquer ici ou là, je ne suis pas un grand fan du travail de Diggle en règle générale. Cependant je me suis relu la mini, publiée il y a un peu plus de 2 ans chez Panini, et je dois bien avouer que le scénariste s’en est ici fort bien sorti. Il synthétise les différents éléments de la vie de GA, surtout l’arrivée d’Ollie sur l’île,  tout en apportant de nouveaux éléments comme le fait que le personnage était un riche connard assez imbuvable qui cherchait désespérément un but à sa vie qu’il va trouver sur une île perdue au milieu de nulle part. Je ne saurais trop vous recommander cette mini qui en grande partie, je pense, reste dans la continuité, sachant que Lemire reprend beaucoup de choses et va notamment insister lourdement sur le passage d’Ollie sur l’île.

Diggle quant à lui utilise intelligemment l’espace quasi désert (du moins au début) de cet environnement pour développer son personnage et surtout le faire évoluer, alors que son expérience type survivor va le changer à jamais. Une réussite en tout point superbement servie par un Jock inspiré.

Verdict : à posséder

Superman Cover to Cover 

SUPERMAN COVER TO COVERDate de sortie : 22   Novembre 2013

Prix : 25€/240 pages

Sollicitation : Toute l’histoire du plus grand des super-héros dans un ouvrage qui recueille les couvertures les plus emblématiques de sa carrière. Des dessinateurs des années 1940 aux artistes plus récents, tous les plus grands créateurs sont réunis dans cet ouvrage inédit.

Avis : je n’ai pas vraiment d’avis sur cet étrange bouquin qui apparemment reprend les couvertures les plus célèbres de Superman tout au long de sa carrière. Indéniablement le kryptonien dispose de beaux atouts en la matière au vu du nombre de dessinateurs célèbres et respectés qui l’ont servi au fil des décennies. Le problème pour moi, et uniquement moi, est que je n’ai guère envie de dépenser 25€, surtout en cette période où les sorties comics sont de plus en plus importantes, pour un livre qui ne présente que des couvertures. A voir s’il y a du rédactionnel pour resituer un peu chaque cover dans le contexte de l’époque…sachant qu’il serait plus intéressant d’avoir les épisodes que les couvertures des dits épisodes.

Verdict : pour les collectionneurs je dirais.

DVD/BR

PACIFIC RIM

hr_Pacific_Rim_411Date de sortie : 20 Novembre 2013

Prix : 25€

Réalisateur : Guillermo Del Toro

Synopsis :  Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses, les « Kaiju », ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les « Jaegers », contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie. Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau et une jeune femme en cours d’entraînement qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger légendaire. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

PACIFIC-RIM-Affiche-Ban

Avis :  c’est donc cette semaine que sort enfin, enfin, ENFIN !!! le superbe Pacific Rim en DVD/BR de Del Toro. Alors soyons clairs d’entrée de jeu, si votre truc ce sont les films intellos où on aime bien parler du sens de la vie, de secrets de famille ou les comédies pas drôles, bref si vous aimez tout ce que peut proposer le cinéma français, ben ce film n’est pas pour vous. En effet le scénario du film peut être résumé par la simple phrase « robot géant contre monstre géant filmé par Guillermo Del Toro pendant 2h ».

Le réalisateur ne se cache absolument pas et au contraire assume complètement le fait qu’il a avant tout voulu faire un film fun rendant un hommage appuyé aux films de monstres japonais, mais aussi aux animés (toujours nippons) de méchas. Non il ne s’agit pas de Del Toro qui veut faire son Michael Bay. La grande différence entre les deux, et avec les opus de Transformers signés du monsieur, est que Pacific Rim ne prend pas son audience pour une bande de crétins attardés. J’ai toujours pensé que les fans de la franchise Transformers devaient vraiment se sentir insultés par la manière dont le concept avait été abordé par les  studios comme une planche à billet géante…

Pacific-Rim-Kaiju

Non la grande différence est que Del Toro connaît ses classiques et qu’il s’adresse avant tout à un public qui partage les mêmes références que lui. Au final nous avons un film à très grand spectacle qui s’assume tel quel, qui ne prétend rien révolutionner et qui souhaite juste que les gens passent un bon moment de détente. De ce point de vue le film est une pure réussite car il satisfait tout à fait l’appétit du spectateur en matière de scènes époustouflantes.

Plus qu’un film Pacific Rim est une manière de passer 2h dans son canapé/fauteuil à prendre un pied monstrueux. Le film est tout simplement jouissif car il délivre très exactement ce qu’il promet. Donc oui on passe allègrement sur des personnages à peine brossés, des dialogues tellement en carton papier que ça fuit de partout, car dès qu’on touche à l’essentiel on reste juste pantoi devant la maestrea visuelle que représente ce film. Et puis il y a des robots géants qui fracassent des monstres géants sans complexe.

Verdict : A POSSÉDER !!!

A propos Sam 1883 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

14 Comments

  1.  » pour ceux que ça intéresse, moi ça m’intéresse pas » c’est sûr qu’avec ce genre d avis on se sent vraiment guidés dans nos lectures… Merci bien! …puis tant qu’on y est merci de faire passer les lecteurs des trucs que tu lis pas pour des demeurés ( oui le lis ultimate universe et je t em&§@+ !!) c est toujours plaisant …

    • C’est ce qui fait le charme des « guide de lecture » de sieur Sam (qui je le rappelle ne reflète pas l’avis de tous les chroniqueurs du site)…
      Si tu veux je me joins à toi julCzar pour dire je t’em$&@ à Sam :p car oui l’univers Ultimate n’est pas si moribond !
      Pour d’autres avis je t’invite à écouter nos podcasts audio

  2. ooops!! reconnection matrice ,après coupure ! Donc Pacific Rim , pour moi moi aura été pour moi une terrible deception et d’un ennuie profond ( c’est mon avis ! ) en clair une bouse monumentale , alors oui c’est vrai ,les effets speciaux sont magnifiques ( quoi que ,on a vu beaucoup mieux ! ), mais bon désolé ça ne fait pas tout , scenar qui tient sur une feuille de papier à rouler , (là jpense que tout le monde est d’accord ) personnages vides , banales ,quasi inexistants , clairement jme suis fais ch…, j’avis quasi hate que ça se termine , qu’est ce que l’excellent Guillermo Del Toro est aller faire dans cette galère , à par deux ou trois choses ( comme par exemple la photo du film ! ) on ne reconnait pas son style , pourtant si inventif , si personnel ! Surement une commande de studio , à la limite je dis bien à la limiteet dans le meme genre ( c’est à dire plein la , je préfere autant  » Transformers « 

  3. ooops ( decidement !!!) donc !pour finir : dans le genre plein la gueule et décérébré , je préfère autant  » Transformers  » ( mais vraiment , à la limite ! ) ! Ou est donc passé l’inventeur de mondes , le raconteur d’histoire du merveilleux  » Labyrinthe de Pan » et des deux exellents « Hellboy » ( à quand le 3ème? ), de « Blade 2  » ,….. Mais bon , je lui en veux , connaissant un peu les qualités du bonhomme , ça ne fait aucuns doutes qu’il à encore plus d’un tour dans son sac et à encore de quoi largement nous émerveillé avec ses belles hisoires et ses mondes imaginaires : du rève quoi ! ce dont  » Pacific Rim  » est completement dénué , pour moi un beau gaspillage d’argent , mais bon si ça plait , pourquoi pas !d’autant qu’apparament il assume ce coté baston Robots vs monstres et que c’était plus ou moins voulu , ( pistolet sur la tempe de la part des producteurs ! )Les gouts et les couleurs ! Allez guillermo , on t’en veut pas , on t’aime ! I want to believe !!!!Je ne doute pas qu’il reviendra avec une belle surprise surgit de sa boite de magicien du 7ème Art ! Nuff Said ! Thx

    • Dans la guéguerre Transformers vs Pacific Rim pour moi le film de Del Toro remporte le challenge haut la main, contrairement aux films de Bay j’ai trouvé que Pacific Rim était vraiment moins lourd, oui l’histoire tient sur un ticket de bus plié en quatre mais cela reste bon enfant alors que les Transformers se prennent beaucoup trop au sérieux (mon Dieu l’étalage de « on est l’armée américaine on est trop fort ») ou alors foirent totalement les phases d’humour (j’ai trouvé atroces toutes les scènes du 3 avec l’acteur de Ken Jeong) sans compter les phases de combats incompréhensibles ou le placement de produit constant…

  4. Non mais qu’est-ce que c’est que cette rébellion ???!!!Je rappelle à tous que j’ai toujours raison, même quand j’ai tort et que dans ce dernier cas qui ne se produit que lors d’un alignement cosmique rarissime, l’univers s’arrange pour que j’ai quand même raison !

    Plus sérieusement, concernant mes avis :

    – lorsque j’écris pour ceux que ça intéresse, il faut le prendre au premier degré et sans sous entendu narquois, perfide, ou moqueur. Si je veux me moquer, je le fais directement et pas de manière masquée.

    – concernant l’univers Ultimate, le fait est que créativement comme commercialement il n’est plus que l’ombre du chat du voisin du concierge du cousin germain de sa gloire d’antan. Le dernier relaunch partait bien, mais s’est très vite essoufflé avec le départ de ses créatifs principaux comme Hickman ou Spencer. Ultimates s’est vite effondré pour moi une fois parti Hickman que ce soit au niveau du scénario mais surtout du dessin loin d’être assuré par des cadors une fois Rubic parti.
    UXM est sans doute le titre qui souffre le plus car Marvel ne sait pas quoi faire des mutants que ce soit dans l’univers 616 qu’ultimates, ce manque d’inspiration se répercute donc partout.

    Le seul titre qui tient encore la route est le USM de Bendis mais qui doit essentiellement se lire en TPB. En épisodes solo c’est une vraie plaie.

    Ensuite en effet chacun ses goûts mais contrairement à certaines personnes, je n’insulte pas les lecteurs de lectures que je n’apprécie pas. Je peux critiquer les titres, sans aller traiter ceux qui aiment d’abrutis.

  5. Te justifies pas Sam déjà tu fais un boulot de fou entre les guide de lecture Vo et Vf plus les tops et flops et les Sollicitations tu vas pas en plus faire du consensuel dans la zone Avis!!! Non mais oh moi c’est les avis totalement partiaux et sans aucune bonne foi qui font le charme des guides de Sam.
    Si ça continue je vais monter un Comité de Soutien aux avis de Sam.
    Bonne journée à tous, même aux lecteurs Ultimates (réponse consensuel ;))

  6. Et si il a envie de se justifier il peut quand même, ou il doit passer par toi à chaque fois?
    Bon, en même temps je viens de lire le UU de ce mois ci et c’est vrai que c’est pas terrible … Ah oui au fait merci pour tes chroniques et tes avis aussi partiaux qu’ils soient (réponse con- sensuelle).

  7. Tu devrais te méfier JulC tu as perdu le « Zar » de ton pseudo.
    Ou alors c’est pour pas que l’on puisse te reconnaitre (tu es là incognito;) ).
    Désolé si mon humour ne t’as pas plu.
    Bonne journée.

  8. Bah y a vraiment pas de mal moi aussi je faisais preuve d’humour mais faut croire que je suis plus drôle à l’oral (si si, mes amis me disent que je suis drôle!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.