Guide de lecture Comics VF : semaine du 16 juin 2014

DELCOURT COMICS



Tony Chu, détective cannibale 08. Recettes de famille

CHEW 8Date de sortie : 18 juin 2014

Prix : 14.95€/144 pages 

Scénariste : John Layman 

Dessin : Rob Gullory 

Sollicitation : Anthony et Antonelle Chu sont jumeaux. Chacun a ses propres pouvoirs. Tony est cibopathe, capable d’avoir des visions psychiques du passé de tout ce qu’il ingurgite. Toni est cibovoyante, capable d’avoir un aperçu du futur de toute chose vivante qu’elle ingurgite. Tony est vivant. Toni est morte, assassinée. Tony a fait le serment d’attraper son tueur. Et Toni va l’aider.

Avis :voilà un tome et un arc qui marque un certain changement de ton par rapport à ce que nous avions l’habitude de lire…en fait soyons clair la mort de la soeur de Tony a clairement impacté la série en profondeur, alors que nous voyons notre cybopathe préféré partir à la chasse aux vampires…avant que sa soeur défunte ne le remette sur le droit chemin, car comme nous l’avons vu à la fin du précédent tome, elle lui a laissé un petit présent (en forme de son pouce…) pour lui donner la direction à suivre…

Avec le côté assez sombre de cette intrigue, Layman et Gullory avaient toute les raisons du monde de rendre le titre bien plus dark à tendance bad ass, mais ils sont plus malins que cela et préfèrent ici respecter l’esprit fondamental de leur titre : cela reste donc complètement délirant, alors que Layman fait tout de même avancer les différentes pièces de son intrigue générale, notamment « koi ke c’était les lettres de feu dans le ciel qui sont apparues et ont disparues ??? ». 

Le fait que Layman ait un point d’arrivée clair en tête se ressent vraiment, car il sait maintenir la barre et la direction de la série, tout en continuant à faire des épisodes solos centrés sur des super-pouvoirs de malades mentaux liés à la bouffe. Bien évidemment une grande partie du fun de la série provient du travail de Gullory au dessin qui ne cesse d’ajouter des gags visuels ici et là et …et vous savez quoi ? j’ai juste envie de me refaire la série depuis le départ en écrivant cet avis !!! Bref Chew reste toujours aussi bon et je pense que l’on sera nombreux à tirer notre petite larme lorsque le dernier épisode sortira…

Verdict : à dévorer !!!!

Ten Grand 01. D’amour et de mort

TEN GRAND 1Date de sortie : 18 juin 2014

Prix : 15.95€/160 pages 

Scénariste : J.M. Straczynski 

Dessin : Ben Templesmith,  C.P..Smith 

Sollicitation : Suivez la descente aux enfers de Joe Fitzgerald, un ancien homme de main de la mafia, qui se retrouve pris au milieu d’une nouvelle guerre, entre les forces du Bien et du Mal, dans laquelle le Paradis est menacé. Est-ce qu’un homme prêt à mourir des milliers de fois pour revoir son amour perdu, juste quelques minutes, peut sauver le monde ? Et vous, que seriez-vous prêt à faire par amour ?

Avis :alors autant le dire, malgré tout mon amour pour le travail de JMS, je dois dire que ses récents travaux chez Image, en fait toute la ligne de séries qu’il a développé ne m’ont guère accroché…pour celles que j’ai bien voulu débuter. Entre toutes, celle avec le plus de potentiel est sans aucun doute Ten Grand. Tout d’abord parce que les thèmes développés sont du pur JMS : un amour impossible, l’idée du sacrifice pour quelques minutes de bonheur, la valeur de l’individu, la capacité de chacun à changer…etc…

Sauf que voilà, c’est tellement du pur JMS…que l’on a souvent l’impression d’avoir déjà lu cela ailleurs. Le scénariste ne se renouvèle  pas vraiment dans un titre qui a lui même du mal à décoller. En effet si le titre est intriguant dans ses premiers épisodes, il perd vite tout élan car on ne sait pas trop ce que le scénariste veut développer comme intrigue. Ensuite, le gros impair du titre est sans doute le départ de Templesmith de la partie graphique. Malheureusement l’artiste s’est retiré en cours de route, à priori pour des raisons personnelles, et cela fait vraiment du mal à la série, tant son approche si particulière et unique apportait une vraie originalité à l’ensemble C.P.Smith fait ce qu’il peut pour le remplacer, mais ce n’est juste pas la même chose. 

Je dirais en conclusion que c’est cependant à tester. Ce n’est clairement pas le meilleur travail de JMS, qui malgré le format compact limité à 12 épisodes de la série, a du mal à vraiment nous intéresser à l’univers qu’il essaye de mettre en place…Cependant, car oui il y a un cependant, au vu des travaux passés de JMS, je pense qu’il faut lui laisser le temps et lui donner sa chance. Très souvent ce qu’il veut faire se dévoile avec du temps. 

Verdict : à tester. 


PANINI COMICS



UNCANNY AVENGERS 2

UNCANNY AVENGERS 2Date de sortie : 17 juin 2014

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes :  Uncanny Avengers 13 ; Mighty Avengers (2013) 2 ; Avengers Arena 15-16 ; A+X 11(I), 12(I))

Sollicitation : Infinity continue ici !
La Sorcière Rouge va-t-elle commettre l’impensable en influençant une nouvelle fois le destin de la race mutante ? Découvrez-le dans un épisode d’Uncanny Avengers de Remender et Acuña. Puis, les Mighty Avengers affrontent les hordes de Thanos, par Ewing et Land. Et les jeunes super-héros kidnappés par Arcade se rebiffent ! Par Hopeless, Walker et Moline.


Avis : nous approchons de la conclusion d’Avengers Arena, puisque le titre s’est achevé au numéro 18 aux USA…le titre a une vie assez courte, mais dans le même temps, le concept de la série appelait une fin relativement précoce. Nous devrions donc revenir à la séquence du premier épisode avec Hazmat affrontant une X-23 devenue dingue…Je dirais bien que Hopeless a intérêt à ne pas buter Laura…mais ce qui suivent All New X-Men savent que Marvel a spoilé depuis longtemps (à savoir le numéro de ce mois dans X-Men), le sort de la jeune femme…en tout cas une chose est sûre, il y aura d’autres survivants, puisque après cette mouture, ils reviendront dans une seconde saison dans un autre titre toujours signé Hopeless avec Avengers Undercover…encore une fois les personnages continueront de naviguer entre le bien et le mal. 

Le principal intérêt du mag reste la série éponyme bien évidemment…qui encore une fois ne présente qu’un seul épisode, qui malheureusement est encore une fois plus un épisode de transiton où Remender permet aux lecteurs de prendre leur respiration et surtout de faire le point sur l’immense intrigue qu’il est en train de développer. Ce petit moment de calme qui permet de creuser les relations entre les personnages est d’autant plus appréciable d’une part en raison du big bang des prochains épisodes, où le carnage va reprendre et l’équipe séparée va recommencer à en prendre plein la XXX, et d’autre part les relations développées par le scénariste ici vont jouer un rôle essentiel pour le futur de la série. Encore une fois, rien de ce que pose Remender ici n’est superflu. 

Je cherche encore l’intérêt de Mighty Avengers. Tout le monde ne cesse de me répéter que la série est un truc fun à suivre. J’ai lu les 3 premiers épisodes et n’ait rien vu de tel, juste une autre série Avengers comme il y a en des milliards, mais avec Luke Cage dedans, ce qui est la seule raison pour laquelle j’ai donné sa chance au titre au départ…Le titre continue ici à être tie in à Infinity, puisque le groupe est la seule équipe d’Avengers encore présente sur Terre…

Verdict : à posséder pour Uncanny Avengers.


MARVEL TOP 14 : REVOLUTIONARY WAR 1 (sur 2)

REVOLUTIONARY WAR 1Date de sortie : 17 juin 2014

Prix :5,50 EUR, 96 pages

Épisodes :   Revolutionary War: Alpha 1, Dark Angel 1, Knights of Pendragon 1, Death’s Head II 1 ; Death’s Head: High Noon Tex ; Doctor Who Magazine 135 (Crossroads Time))

SollicitationDes années après la terrible bataille de Londres contre les sbires de Méphisto, Captain Britain, Pete Wisdom et le S.H.I.E.L.D. voient réapparaître de nombreux héros et super-vilains anglais. Découvrez Revolutionary War, le crossover qui signe le retour de Marvel UK !

Avis : en principe, je vous aurais conseillé de vous tenir à distance de ce qui semble être à priori un truc complètement dispensable produit par Marvel essentiellement et de toute évience pour occuper les linéaires…sauf que, sauf que notre chef, boss président tyran préféré Steve s’est férocement dévoué pour lire ce mini event et …il semble que le tout soit assez réussi.

Cela tient apparemment aux auteurs impliqués, avec notamment quelques noms connus comme Dan Abnett et Andy Lanning, qui tous ont décidé de se faire plaisir et de bien se lâcher. C’est bien entendu passer complètement sous le radar aux USA, donc je pense que les scénaristes ont du bien s’amuser, puisque libérés des chaînes de l’oppression du grand capital et…attendez mauvais article…je voulais dire,  de toute pression de la part de Marvel (quoique en fait il n’y ait pas de grande différence…).

Verdict : à tester, s’ils vous restent des sousous

MARVEL UNIVERSE 5 : LE SOLDAT DE L’HIVER

LE SOLDAT DE L'HIVERDate de sortie : 17 juin 2014

Prix :5,50 EUR, 112 pages

Épisodes :  Winter Soldier 15-19

SollicitationLe Soldat de l’Hiver est parmi nous ! Après son apparition dans le film Captain America : Le Soldat de l’Hiver, Bucky Barnes est à l’affiche de cette saga complète où l’ancien partenaire de Cap affronte une menace inattendue ! Par Jason Latour et Nic Klein.

Avis : fin de la série Winter Solider. De manière assez étrange, Marvel n’a pas tenu à maintenir le titre le jusqu’à la sortie du   film Cap : The Winter Soldier, alors que cela aurait pu lui donner un coup de boost non négligeable, vu la réussite créative et commerciale de l’opus cinématographique.

Concernant Jason Latour, c’est un nom que vous allez revoir pas mal dans les mois à venir, puisqu’il va succéder à Jason Aaron sur le prochain volume de Wolverine and the X-Men, attendu en VF d’ici la fin de l’année. A la base il est surtout dessinateur, vu sur Scalped et en ce moment sur le nouveau creator owned de Aaron, Southern Bastards. Sur le fond n’ayant pas lu cette série, même pas les épisodes de Brubaker, je ne peux pas vraiment vous conseiller. Apparemment les épisodes de Latour ont reçu un bon accueil critique aux USA, donc à chacun de se faire son opinion…

Verdict : à tester. 

ULTIMATE SAGA 4 : HUNGER – CATACLYSM 1 (sur 3)

HUNGER – CATACLYSM 1Date de sortie : 17 juin 2014

Prix : 5,50 EUR, 112 pages

Épisodes :  Hunger 1-4 ; Cataclysm 0.1

Sollicitation Les conséquences d’Age of Ultron !
Galactus, le Dévoreur de Mondes de l’univers classique, débarque dans l’univers Ultimate ! Est-ce la fin de tout ? Rick Jones (alias Nova) et le Silver Surfer, épaulés par les Krees et les Chitauris, parviendront-ils à l’arrêter ? Par Joshua Hale Fialkov et Leonard Kirk.

Avis : pour ceux qui m’accusent de penser que l’univers Ultimate est agonisant et ne produit plus grand chose de qualité, je tiens à préciser que c’est Bruno « Monsieur Ultimate » en personne qui m’a confirmé  que cette mini Hunger était complètement inutile et de surcroît bien vide. Si vous tenez à suivre l’univers Ultimate, apparemment il faut avant tout se concentrer sur la mini série principale Cataclysm…qui n’est guère glorieuse non plus…

Verdict : à éviter, tout cela commence à ressembler à un snuff movie, sauf qu’ici c’est la mort d’une gamme de comics qu’on mate…

MARVEL COLLECTOR 2 : SPIDER-MAN/DOCTEUR OCTOPUS – ANNÉE UN

SPIDER-MAN DOCTEUR OCTOPUS - ANNÉE UNDate de sortie : 17 juin 2014

Prix :6,90 EUR, 120 pages
  
Épisodes :   Spider-Man/Doctor Octopus: Year One 1-5, publiés précédemment en 100% MARVEL : SPIDER-MAN 5

SollicitationLe Docteur Octopus est l’un des plus redoutables adversaires de Spider-Man. Découvrez les origines de ce criminel, son enfance, l’obtention de ses super-pouvoirs et ses premières batailles face à Spidey. Un superbe récit signé Zeb Wells et Kaare Andrews.

Avis : Panini continue de développer sa nouvelle collection kiosque avec la réédition de ce récit de Kaare Andrews, centré sur la première rencontre entre Spidey et Doc Ock. Bien évidemment, la publication de cette mini série se fait alors que le Superior Spider-Man est au sommet de sa popularité et il est clair que Panini compte la dessus pour vendre à nouveau cette mini. 

Sur le fond, je ne sais pas ce que cela vaut, car je n’ai pas lu cette mini. Mais étant donné que Kaare Andrews, outre le scénario, assure aussi la partie graphique, et que cette version est moins chère que la version librairie que l’on peut encore trouver ici ou là, je dirais que c’est à tester. 

Verdict : à tester. 

IRON MAN HORS SÉRIE 4 : LA GUERRE DES ARMURES II – PROLOGUE

LA GUERRE DES ARMURES II - PROLOGUEDate de sortie : 17 juin 2014

Prix : 5,50 EUR, 96 pages

Épisodes :  Iron Man 258.1-258.4

Sollicitation : Michelinie et Layton ont écrit les plus importantes pages de l’histoire d’Iron Man : son alcoolisme, son amitié avec Jim Rhodes, ses combats face à Justin Hammer et Fatalis… Le duo se reforme et nous révèle les secrets de la saga La Guerre des Armures 2 !

Avis : pas vraiment d’avis, mais je dois dire que ces épisodes me font quelque peu peur…pourtant avec des artistes comme Micheline et Layton qui ont écrit certaines des plus grandes pages de l’histoire de Tête de Fer, il y a de quoi donner envie…Mais on peut déjà se demander l’intérêt d’aller ajouter des choses entre les interstices d’une grande saga passée, en effet il ne s’agit pas de matériel classique ressorti du grenier, mais de matériel produit récemment…Je dirais donc que c’est à lire avec précaution en ne s’attendant pas à un chef d’oeuvre. En tout cas la couverture sait donner envie…

Verdict : à tester pour Micheline et Layton. 

SPIDER-MAN UNIVERSE 10 : ALPHA

ALPHADate de sortie : 17 juin 2014

Prix :5,50€/ 112 pages 

Épisodes :  Alpha: Big Time 1-5

Sollicitation : Pour fêter les 50 ans de Spidey, Dan Slott a créé le personnage d’Alpha, sidekick surpuissant du héros.Peter lui a finalement ôté la majorité de ses pouvoirs mais désormais c’est Otto aux commandes. Et le Spider-Mansupérieur a d’autres plans pour le jeune Andy Maguire… Une mini-série complète signée Joshua Fialkov et Nuno Plati.

Avis : ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah pffff aha ha h ah, bon bon soyons sérieux….ahaah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ( et ainsi de suite pendant 10 à 15 min).

A l’occasion ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah, non non sérieux là faut que j’y arrive, donc je disais..pff non je vais y arriver cette fois promis…donc à l’occasion du 50e anniversaire de Spidey, et avant Superior, Dan Slott nous a pondu le personnage le plus détesté de l’univers de l’araignée avec Alpha… jeune XXX qui se récupère un énorme pouvoir et qui doit apprendre  que cela donne des responsabilités.

Sauf que Peter est unique (car c’était la morale de l’arc) et Peter/Dan Slott apparemment fatigué de ce XXX lui retirait une grande partie de sa puissance à la fin de l’arc, de manière assez abrupte, preuve que Slott lui même en avant plein les XXX. Depuis personne n’a revu le personnage et on en était tous bien contents, au point je pense que beaucoup l’ont oublié, tombé dans les limbes des personnages éphémères sans intérêt. Donc la grande question est bien entendu, pourquoi, grand dieu des comics, pourquoi lui donner une mini série !!! 

Au scénario on retrouve Joshua Fialko, dont je n’ai strictement rien lu de bien pour le moment…et sur lequel pourtant Marvel semble miser de plus en plus pour je ne sais trop quelle raison…Donc vous l’aurez compris, mon avis est simple : fuyez loin ! 

Verdict : à éviter. 

X-MEN EXTRA 101 : X-MEN FOREVER – SAISON II 1 (sur 3)

X-MEN FOREVERDate de sortie : 17 juin 2014

Prix :5,70€/144 pages

Épisodes :  X-Men Forever 2 1-6 Giant-Size X-Men Forever 1(II))

Sollicitation :Retrouvez la saison 2 de la série X-Men Forever scénarisée par Chris Claremont ! Depuis que Xavier a quitté la Terre, Scott dirige des X-Men encore sous le choc. Alors que l’apparition des Avengers déclenche une terriblebataille avec les mutants, un ennemi bien connu sort de l’ombre… 

Avis : manifestement à court de matériel pour remplir le programme de ce magazine, Panini est allé ressortir de son chapeau la seconde, et dernière,  saison de X-Men Forever. Une série entièrement conçue par Marvel pour ne plus donner de séries X-Men dans la continuité à Chris Claremont…Et le résultat ne fut pas fameux et en France fut en plus condamnée à une traduction médiocre…Très sincèrement je ne sais même pas si le scénariste a eu le temps de terminer l’ensemble des intrigues qu’il avait mis en place avant l’annulation de la série. De manière évidente, ce n’est pas ici du Claremont de la grande époque…

Verdict : à éviter. 

100% FUSION COMICS : PETER CANNON, L’ÉCLAIR 2

PETER CANNON, L'ÉCLAIR 2Date de sortie : 18 juin 2014

Prix : 14€/128 pages 

Scénariste :Steve Darnall, Alex Ross,

Dessin : Jonathan Lau

Épisodes :  Peter Cannon: Thunderbolt 6-10)

Sollicitation :  Dénouement des aventures de Peter Cannon, alias l’Éclair ! Tandis que l’Inventeur repense à l’assaut qu’il a mené sur Manhattan, Peter quitte le monde des vivants et rencontre un homme mystérieux nommé Adam. Puis, en convoquant une nouvelle fois le dragon, l’Éclair va s’attirer de graves ennuis et ses secrets risquent d’être révélés.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le tome 1. 

BEST OF FUSION COMICS : THE MASSIVE 3

THE MASSIVE 3Date de sortie : 18 juin 2014

Prix : 14€/144 pages 

Scénariste :Brian Wood, 

Dessin :Garry Brown

Épisodes :  The Massive 13-18

SollicitationToutes les pistes pour retrouver le Massive se révèlent infructueuses. Les membres du Kapital se fixent aujourd’hui un nouvel objectif. Naviguant dans les glaces polaires, l’équipage se dirige vers la zone la plus dévastée au monde : New York. Puis, direction la mer du Nord à la rencontre de chasseurs de baleines !

Avis :3e tome de la série de Brian Wood, qui est si bon sur ce titre, que l’on peut se demander si c’est bien le même scénariste sur X-Men…Passé cette petite pique, je viens juste d’apprendre que la série se dirigeait vers sa conclusion prochaine puisque le scénariste a conçu la série limitée à une trentaine d’épisodes. Bien que je sois triste du fait que la série soit courte…ce n’est guère une surprise au vu des révélations faites dans le tome précédent… Outre ce nouvel élément qui est tout venu bousculer, il faut aussi dire que je ne sais pas si la recherche d’un bateau, même dans ce curieux monde post apo, aurait pu nourrir 150 épisodes…Il est donc mieux que le scénariste conclue avant de vraiment lasser. 

En tout cas je vais regretter le titre, ça c’est sûr. Malgré mes réserves initiales à me lancer dans la série, je suis ravi d’avoir plongé, tant le monde développé par Wood est tout simplement passionnant. Il faut désormais s’attendre à tout sur une Terre où plus rien n’est sûr et où les hommes doivent désormais s’adapter à tous les caprices de mère Nature, qui a de toute évidence décidé de dire à l’humanité d’aller se faire XXX. Les personnages ne sont pas en reste. Chacun à son petit bagage, entre les anciens employés de compagnie de sécurité, d’anciens enfants soldats, mélangés à des hippies bobos qui ne savent rien de la vie…

Verdict : à posséder. 


100% FUSION COMICS : STITCHED 3

STITCHED 3Date de sortie : 17 juin 2014

Prix : 14€/144 pages 

Scénariste : Mike Wolfer, 

Dessin :Fernando Furukawa

Épisodes :  Stitched 14-19

Sollicitation  Ce récit complet nous plonge dans les ruelles du quartier d’Harajuku à Tokyo. Afin d’envahir le territoire de yakuzas rivaux, l’organisation Kuroko-kai met la main sur des créatures surnaturelles capables de vaincre les Shinju-kai lourdement armés. Mais que vont faire les Suturés une fois libérés ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour Présence !!! 

100% FUSION COMICS : X-O MANOWAR 3

X-O MANOWAR 3Date de sortie : 18 juin 2014

Prix : 16€/160 pages 

Scénariste :Robert Venditti, 

Dessin :Trevor Hairsine, Cary Nord

Épisodes :   X-O Manowar 9-14

SollicitationAric de Dacia, le wisigothe originaire du cinquième siècle, est désormais le seul à pouvoir défendre la Terre contre une armée extraterrestre. Il décide alors d’affronter ces envahisseurs sur leur planète natale ! Un combat qu’il devra mener jusqu’à ce que l’empire ennemi soit réduit en cendres ! Une grande saga cosmique intitulée La Planète de la Mort !

Avis : pas d’avis, puisque je ne suis que très peu de choses chez Valiant et que X-O n’en fait pas partie…enfin si l’on peut appeler cela suivre, puisque pour le moment cela se limite à deux séries non encore parues en VF, Eternal Warrior et Rai…Donc je conseillerais ce tome à ceux qui ont apprécié la série jusque là. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 



URBAN COMICS

 

JUSTICE JEAGUE L AUTRE TERRE

JUSTICE LEAGUE L’AUTRE TERREDate de sortie : 20 juin 2014

Prix : 15€/144 pages 

Scénariste : Grant Morrison 

Dessin : Frank Quitely 

Épisodes :  JLA : Earth-2, the Deluxe Edition

Sollicitation : Aux confins de l’univers existe une Terre en apparence semblable à la nôtre… En apparence, car en lieu et place de la Ligue de Justice y existent leurs doubles maléfiques, réunis en un Syndicat du Crime invincible. Seul héros de cette planète, Lex Luthor échappe à la vigilance du Syndicat et vient demander secours à la Ligue.

Avis : avec la sortie de Forever Evil, et de l’arrivée du Crime Syndicate sur la Terre du DC Universe, Urban a la bonne idée de rééditer la précédente réinterprétation du concept dans les années 90. En effet il faut se souvenir qu’après la première Crisis, l’ensemble du multiverse avait disparu refondu en une seule Terre. Comme vous le savez, par la suite, DC a tourné dingo et a décidé de jouer avec sa continuité, revenant sans cesse sur ses décisions passées, avec d’un coup des Terres parallèles et puis finalement non, et puis finalement si mais juste 52 et puis en fait vous savez quoi ? Fuck it ! on ramène tout …Bref, dans les années 90 c’est l’esprit malade de Grant Morrison associé à son compère de toujours Frank Quitely qui ramène l’idée, au moment où Momo éclate tout sur la Justice League.

Au final le résultat est assez marrant, alors que la Justice League rencontre son équivalent maléfique d’une dimension parallèle. Cela permet à Morrison de réinterpréter tous ses personnages, tout en introduisant des idées sulfureuses assez étranges, comme une Lois Lane devenue Superwoman qui trompe un Superman qui s’amuse à torturer la population avec un Owlman aussi dingue qu’humain. Inutile de dire que la rencontre est savoureuse et servie par un Quitely qui de toute évidence s’amuse bien.

Au final, Momo nous donne une leçon sur le maintien du statut quo, ou la difficulté de le changer,  et sur le bon vieux dicton « on est bien que chez soi… », mais surtout sur l’utilisation du pouvoir et de ses conséquences…A noter qu’à l’origine, l’anime adapté de ce Graphic Novel devait être inclus, mais que pour des raisons de droit le projet a été abandonné par Urban. C’est bien dommage, car Crisis on Two Earths est sans doute l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, films anime DC sorti des écuries Warner.

Verdict : à posséder. 

The Sixth Gun tome 1

THE SIXTH GUN TOME 1Date de sortie : 20 juin 2014

Prix : 10€/160 pages 

Scénariste : Cullen Bunn 

Dessin : Hurtt Brian

Épisodes :  The Sixth Gun #1-6

Sollicitation : Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’inquiétants individus sillonnent le Grand Ouest à la recherche de six pistolets maudits détenant à eux seuls assez de puissance pour mettre fin à l’humanité. Parmi eux, le général confédéré Oleander Hume, créature suspendue entre la vie et la mort, attend dans son cercueil le jour où il pourra enfin remettre la main sur l’un de ces artefacts. Pour l’heure, son épouse et quatre de ses cavaliers les plus fidèles ont retrouvé la trace de l’une de ces armes entre les mains de Becky Montcrief, jeune femme cherchant à venger la mort d’un de ses proches.

Avis : si pour le moment l’offre indé d’Urban reste limitée, comme l’offre Vertigo qui s’est réduite comme peau de chagrin depuis la conclusion des grandes séries comme Scalped, 100 bullets, DMZ et bientôt Fables…, elle reste cependant de qualité et surtout fortement soutenue. En effet la série Sixth Gun a permis de révéler Cullen Bunn, qui commence à vraiment se faire un nom avec les séries dédiées à Magneto et Sinestro en ce moment, grâce à d’excellentes critiques…dont celles de Steve qui n’arrête pas de me hurler dans les oreilles que cette série est géniale…

Mais surtout ce qui attire l’oeil est bien entendu le prix de lancement adopté par Urban pour ce premier tome. Car autant le dire, si j’apprécie de plus en plus le travail de ce scénariste, je me voyais  difficilement débuter une nouvelle série en ce moment au vu de tout ce qui sort chaque mois et d’un pitch qui ne m’attire guère puisque situé dans une une certaine ambiance Western…Mais voilà, 160 pages pour 10€, dans le monde des comics VF ce n’est pas tous les jours voire en fait quasiment jamais. Ce n’est pas un coup d’essai pour Urban qui avait relancé American Vampire de la sorte au moment de la réédition du premier tome. 

Verdict : au vu du prix d’appel c’est au moins à tester. 


Sandman tome 4

SANDMAN TOME 4Date de sortie : 20 juin 2014

Prix : 35€/432 pages 

Scénariste : Neil Gaiman 

Dessin :

Épisodes :  The Sandman #40-49, Vertigo  Preview #1, Sandman Special #1, Winter’s Edge #3, Sandman Companion. 

Sollicitation : Il y a trois siècles, un des Infinis a renoncé à sa charge et à sa famille. Aujourd’hui, le Délire est en proie à des angoisses et ne voit qu’un remède à son mal-être: implorer le Rêve de l’accompagner, et retrouver la trace du frère prodigue. Mais même pour Morphée, le monde de l’Éveil a ses  pièges. Malgré les mises en garde de la Mort et du Destin, l’heure est venue de briser d¹anciens serments. 

Avis : vous n’avez pas idée combien je suis impatient de m’attaquer à la lecture de ce nouveau tome de Sandman. Retardé de presqu’un mois par rapport par rapport à sa date de sortie originale, ce tome 4 arrive enfin sur les étales !!! Bien que je m’en veuille désormais de ne pas avoir attaqué la lecture de cette merveille de perfection et d’imagination plus tôt, je suis aussi ravi d’avoir attendu l’édition d’Urban, tant l’éditeur a fourni un travail énorme pour nous donner l’édition ultime des 75 épisodes de la série. En effet outre les épisodes de la série, chaque tome est bardé de bonus, d’interviews de Neil Gaiman qui nous dit que chaque tome et arc est son préféré…, une montagne d’ébauches, et pas mal de matériel jamais réédité auparavant. 

Avec ce 4e tome, l’auteur vient enfin développer l’une des intrigues les plus attendues de toute la série : la recherche du frère perdu des Infinis. Au fil des tomes, Gaiman nous a peu à peu présenté la petite famille de Morphée, qui pour la plupart sont bien allumés et dès le départ a induit que l’un d’eux avait disparu sans laisser de trace, abandonnant sa charge. Etant donné la créativité folle que Gaiman a déployé jusque là pour développer l’univers de sa série, je suis impatient de voir quels nouveaux mondes il va nous présenter.

En principe, cette réédition comptera 7 tomes et j’espère que d’ici là, le prequel Sandman Ouverture sera achevé aux USA, pour que cela forme un 8e tome non officiel, mais aussi qu’Urban ne s’arrêtera pas là en s’attaquant aux one shot que Gaiman a consacré à Death…Etant donné que pour le moment la publication Vertigo chez Urban est un peu au point mort (et je suis gentil), il serait peut être temps de s’attaquer à la réédition des grandes séries des années 90 de l’éditeur…


Verdict : à posséder. 

Batman Le Chevalier Noir tome 3

BATMAN LE CHEVALIER NOIR TOME 3Date de sortie : 20 juin 2014

Prix : 17.5€/180 pages 

Scénariste : Gregg Hurwitz 

Dessin : Ethan Van Sciver 

Épisodes :   The Dark Knight #16-21 + The Dark Knight Annual #1

Sollicitation : Si le célèbre détective Batman se dresse aujourd’hui devant une traînée de cadavres, il n’a pour l’instant pas l’ombre d’une piste. Durement mis à l’épreuve, son savoir-faire est doublement entaché lorsque le maniaque commence à kidnapper les habitants de la ville sans aucune raison apparente. Le Chevalier Noir aurait-il finalement trouvé plus rusé – ou plus fou – que lui ? 

Avis : il y a beaucoup de choses qui valent la peine d’être achetées et lues cette semaine chez Urban, mince au cours de tout ce mois…en fait toute cette année…bon vous m’avez compris, et parmi cette offre large et riche, il y a beaucoup, vraiment beaucoup de titres Batman, certains valent la peine et d’autres comme ce tome ne méritent même pas un regard distrait et certainement pas votre argent. 

Comme pour ses précédents travaux sur Batman, Hurwitz a choisi le même schéma : s’intéresser à un vilain de Batman et prendre son temps pour le développer sur plusieurs épisodes. Le résultat a plutôt bien fonctionné sur ses arcs précédents centrés sur le Pingouin et sur Scarecrow…mais grand dieu qu’il s’est loupé avec le Chapelier fou.

A la base nous avons déjà un vilain qui n’est guère intéressant, et que le scénariste ne parvient pas à nous rendre intéressant malgré les nombreux, trop nombreux épisodes qui lui consacrent dans un récit au rythme d’une lenteur terrible et aux rebondissements tellement clichés que l’on rirait presque quand il se veut dramatique…

Le fait est que nous avons là une série avant tout gadget,créée dans le seul but de flatter l’égo de David Finch lors de son arrivée chez DC et qui après son départ a perdu toute raison d’être. Avec Hurwitz, DC a sans doute pensé donner au titre un autre créneau, mais le romancier peu habitué aux comics n’a pas vraiment répondu aux attentes.

A cela il faut ajouter le fait que Van Sciver n’assure qu’une partie des épisodes. En effet si vous vous en souvenez, à la même époque est paru le Green Lantern 20, dernier épisode de Geoff Johns sur Green Lantern, une série qu’il avait aidé le scénariste à relancer avec Rebirth il y a presque 10  ans. Pour l’occasion, il est allé signé quelques pages … et en attendant le dessin de Dark Knight  a été confié à un autre artiste au style graphique très différent, ce qui ne fait que casser le récit un peu plus.

Je ne dirais pas que c’est une purge…mais en fait on en est pas loin. En attendant le titre s’est récemment arrêté aux USA et au vu de cet arc on comprend pourquoi…

Verdict : à éviter. 


Aquaman TOME 3 

AQUAMAN TOME 3Date de sortie : 20 juin 2014

Prix : 19€/216 pages 

Scénariste : Geoff Johns 

Dessin : Paul Pelletier 
  
Épisodes :Aquaman #17-19, 21-25, Aquaman 23.2

Sollicitation : À peine remis de la bataille du Trône d’Atlantide, Aquaman doit mettre en suspens sa participation à la Ligue de Justice, ainsi que sa place au sein de l’humanité. Lorsqu’un ancien Roi Atlante se réveille, Arthur comprendra alors le véritable poids de sa destinée… 

Avis : dernier tome de la série Aquaman signé par Geoff Johns, avant la reprise de la série par Jeff Parker…mais Johns ne s’en va pas comme un vaurien et mène à leur terme nombre d’intrigues qu’il avait mis en place, révèle ce qu’il y a derrière nombre des mystères construits depuis la relance de la série et…se réserve en quelque sorte l’univers de ce personnage pour l’avenir…mais nous allons éviter de spoiler, disons simplement qu’il nous fait comprendre qu’il n’en a pas fini avec Aquaman…

Si vous vous souvenez, lors du crossover avec Justice League, Arthur a décidé de reprendre la couronne d’Atlantis et d’abandonner son demi frère à la justice humaine…décision que ce dernier n’a pas bien pris…et que nombre d’Atlantes vont remettre en cause alors qu’il voit Aquaman revenir régner avec un œil accusateur.

Outre les complots de type Game of Thrones auxquels le héros doit faire face, Johns lève le voile sur les mystères entourant l’histoire d’Atlantis qu’il construit depuis son arrivée sur le titre. Nous avons là en fait le résultat de 2 ans de mise en place d’intrigues qui arrivent à leur paroxysme. Dans l’ensemble, cette conclusion est à la hauteur des promesses faites, bien que l’on sente aussi par moment  que Johns a du expédier certains développements, notamment la relation entre Arthur et Mera mise à mal à la fin du précédent tome.

Johns apporte donc une vraie conclusion à son run sur le titre, une prestation qui aura fait passer le personnage de vaste blague à personnage bad ass et qui compte dans l’univers DC, bien que l’on puisse également dire que Peter David avait déjà fait cela il y a 20 ans (d’ailleurs, j’espère qu’Urban pensera à éditer ce run un jour…), tout en promettant plus dans les années à venir.


Verdict : à posséder. 

A propos Sam 1913 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. J’avais demandé le contenu et le nombre de tomes pour Sandman dans le stand Urban lors de mon passage à Angoulême. Le mec qui s’occupe de ça m’a dit qu’il comptait bien faire un volume avec Death. C’était encore en cours de planification et qu’il ne savait pas encore comment tout ça serait organisé… mais il a évoqué aussi la possibilité de mettre Dream Hunters dans les deux versions, comics classique et illustrations de Yoshitaka Amano, pour compléter.
    En gros ils partaient pour faire un truc assez complet.

  2. Nom de Dieu ! Sandman sort et j’ai rien publié des trois premiers tomes sur le blog ! Rognutudju !
    idem pour Tony Chu, pour moi la meilleure chose qui soit arrivée aux comics avec Scalped et Locke and Key !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.