Déjà vu ? #25 – Un nouvel hommage

Avec la rubrique Déjà vu ?, Comixity vous propose de retrouver des analyses détaillées de reprises de couvertures de comic-books ou encore de rechercher les modèles ayant servis d’inspiration à certaines d’entre elles.

Il n’y a pas bien longtemps, sur un continent pas si lointain…

DÉJÀ VU ?

EPISODE XXV

UN NOUVEL HOMMAGE

C’est une époque de grand émoi chez les adorateurs de Star Wars. Grâce à leur rachat de Lucasfilm, les studios Disney ont emporté le pactole sur les grands écrans.

Au cours de l’acquisition des droits, les actionnaires de Disney ont aussi obtenu les plans secrets de l’arme absolue de Lucasfilm : les produits dérivés, sur laquelle la mainmise est assez puissante pour annihiler l’Univers étendu tout entier. Mandatés par des responsables éditoriaux de Marvel, des artistes filent vers leurs tables à dessin, porteurs d’idées qui pourront recouvrir les couvertures du premier numéro de la nouvelle série de comic-books…

L’arrivée de Star Wars chez Marvel après le rachat de Lucasfilm par Disney est sans doute loin d’avoir été accueilli chaleureusement par les amateurs de longue date, puisqu’il s’accompagnait de faire table rase de toute la continuité établie depuis plus de vingt  ans par les romans, comic-books publiés par Dark Horse ou encore les jeux vidéo. Il s’agissait toutefois d’un retour aux sources pour la licence créée par George Lucas puisque dès 1977, année de la sortie du premier film, Marvel a adapté ce dernier dans les six premiers numéros d’une série régulière qui offrait chaque mois aux lecteurs une dose d’aventures inédites de Luke Skywalker, Leïa Organa, Han Solo et toute leur bande. La série se poursuit jusqu’en 1987, adaptant L’Empire Contre-Attaque dans les numéros 39 à 44 (Le Retour du Jedi est quant à lui publié dans sa propre mini-série) et s’achève après cent-sept numéros et trois annuals.

Si c’est un scénariste chevronné en la personne de Roy Thomas  qui se charge d’adapter le scénario de Lucas, le jeune Howard Chaykin est choisi pour illustrer la série. Ce choix n’est pas anodin puisque le dessinateur a en effet réalisé la toute première affiche promotionnelle à la fois du film et de la série de Marvel Comics un avant la sortie du futur Épisode IV !

Le fait est connu de a plupart des adorateurs de Star Wars : de tous les studios que George Lucas a démarché pour produire son film, seule la 20th Century Fox a fini par accepter le projet sans trop y croire. Afin de se consolider une base de spectateurs hypothétiques, le studio démarche dès 1975 Marvel mais Stan Lee, alors responsable éditorial en chef, décline l’offre, peu intéressé pour adapter un film encore inachevé. Roy Thomas se montre lui beaucoup plus enthousiaste face à ce projet qu’il veut et organise une nouvelle entrevue durant laquelle Lee établit une condition acceptée par les dirigeants Lucasfilm : aucune royalties ne leur sera reversée avant que la série n’atteignent les 100 000 ventes par mois. Comme pour le film cette série est un carton aussi monumental qu’inattendu dépassant rapidement le quota fixé par Stan Lee, permettant à Lucasfilm de renégocier les droits d’adaptation à son avantage.

star-wars-original-chaykin-poster
La toute première représentation de Star Wars !

Retour en 1976 : afin de promouvoir le film comme la série, Howard Chaykin réalise un poster promotionnel imprimé à mille exemplaires à destination des comic-shops, puis distribués au San Diego Comic Con de la même année. Connue aujourd’hui comme « The Chaykin » ou « Poster #1 », cette toute première représentation des héros de Star Wars présentée au public est évidemment devenu un collector de première classe[1]. Si vous ne l’avez jamais vu, l’image pourrait vous paraître tout de même familière et pour cause : elle a non seulement servi de base à la couverture du premier épisode de la série dessinée par Chaykin, mais on semble également retrouver des éléments dans l’affiche officielle du premier film !

Dans un style encore loin de celui qu’il a adopté aujourd’hui le dessinateur croque Luke, Leïa, Han Solo, Obi-Wan Kenobi mais aussi le terrible Dark Vador et son Etoile noire qui forment une menace en arrière-plan. Si les designs des personnages sont assez semblables au rendu final sur pellicule, le logo de la franchise que l’on aperçoit dans le coin inférieur droit n’a encore ni sa forme ni sa couleur emblématiques.

La première affiche de Star Wars : un petit air de déjà vu ?
La première affiche de Star Wars : un petit air de déjà vu ?

C’est assisté de Tom Palmer à l’encrage qu’il réalise la réinterprétation du poster pour la couverture de Star Wars #1 en reprenant fidèlement chaque personnage et élément, en retravaillant toutefois le nombre et la forme des vaisseaux spatiaux. On notera les reflets verts du plus bel effet sur le casque de Dark Vador, alors que d’ordinaire le bleu est plutôt privilégié pour les nuances de couleur sur les costumes noirs (pensez à Batman ou aux X-Men originaux). Ce détail a toutefois depuis été corrigé lors de réimpressions ultérieures bénéficiant de nouvelles couleurs, comme on a pu le voir en France avec le premier tome de la collection Star Wars Classic initiée chez Delcourt en 2014 ou pour le premier omnibus publié par Marvel en janvier 2015.

star-wars

Il a fallu attendre 2015 pour qu’un artiste reprenne la couverture d’Howard Chaykin, et pas n’importe lequel puisque le légendaire Alex Ross s’est fait ce plaisir dans son style iconique pour une des nombreuses couvertures alternatives du premier numéro de la nouvelle série Star Wars publiée par Marvel[2] ! L’artiste reste très fidèle à la composition de base, outre la couleur les véritables différences reposent sur l’aspect plus réaliste des personnages et des vaisseaux spatiaux plus détaillés. La couverture a également été commercialisée dans sa version crayonnée qui offre quelques détails supplémentaires comme des vaisseaux sur la partie supérieure de l’image.

bxqsm6bm5zaxdmsbbb8n

Ce n’est que durant l’été 2015 que l’hommage de la couverture de Chaykin sort du giron de Star Wars avec une parodie. Il s’agit d’un one-hot exclusif au San Diego Comic Con 2015 mettant en scène Deadpooh, un mélange de Deadpool et Winnie l’Ourson (Winnie the Pooh dans les pays anglophones) apparu pour la première fois en 2012 chez l’éditeur indépendant Atlantic Comics ! Alex Kotkin met ici en scène le célèbre petit ours amateur de miel et ses amis en lieu et place des protagonistes de Star Wars présents initialement.

s-l500

Au-delà de ces quelques couvertures, l’affiche originale d’Howard Chaykin a peut-être marqué plus subtilement qu’on ne le pense toute l’iconographie de Star Wars. En effet, le spectre de la tête de Dark Vador surplombant les héros est devenu un lieu commun des illustrations des différentes déclinaisons de la saga, de l’affiche du premier film aux couvertures de comics ou de romans !

Star_Wars_Vol_1_74
Tom Palmer en 1983 pour Star Wars #74 comme Tomás Giorello en 2005 pour Star Wars: Empire #34 ont usé de la figure menaçante de Dark Vador.

Le procédé est loin d’être nouveau: la silouhette ou le visage de la menace de l’histoire surplombant la ville ou un groupe de héros est un lieu commun des couvertures de romans ou d’affiches de films répandu depuis longue date. Howard Chaykin l’a tout de même rendu incontournable quand on observe toutes les images de la licence où le seigneur sith est représenté ainsi.

7373167896_ea9787b02d_h
Un peu de l’affiche du Fantomas réalisé par Paul Fejos en 1932 (haut à gauche) et de celui de Jean Sacha en 1947 (en haut à droite) dans la couverture de Luke Ross pour le premier volume de Stars Wars dans la gamme Epic Collection (2015) ?

La couverture principale de Star Wars #1 réalisée par John Cassaday n’échappe pas à la règle tout en la contournant, puisqu’ici la silhouette de tête du méchant devient la partie centrale du décor d’où émergent les héros et les X-Wings de la Rébellion comme les dangers symbolisés par les TIE Fighters de l’Empire. On pourrait même par certains aspects rapprocher cette couverture de celle du Star Wars #1 de 1977 : les héros au premier plan et regroupés au centre, Luke sabre en mains et Han pointant son pistolet, accompagnés des vaisseaux spatiaux des deux camps et surplombés par la figure de Dark Vador.

srlswkakgwp6jncczuf9

Succès autant critique que commercial, ce premier épisode a vu sa couverture principale clonée pas moi de huit fois et présentées dans un nouvel habillage pour les sept (!) réimpressions du numéro ainsi que sa version director’s cut proposant les crayonnés de Cassaday. Cette pratique a d’ailleurs été réitérée pour les nouvelles éditions du second épisode, comme quoi même dans les galaxies les plus lointaines les méthodes mercantiles ne se perdent pas dans le premier trou noir venu.

Si ce nouveau Star Wars #1 est bien parti pour truster la première place du numéro le plus réédité en 2015, il doit sans doute détenir le record des variant covers. Si l’on additionne aux différents dessins réalisés les versions noir & blanc, recolorisées et autre changement de logo, la barre des cent couvertures a été atteinte ! Et sans surprise (mais avec grand plaisir), l’esprit de l’illustration de Chaykin peut plus ou moins se retrouver dans certaines d’entre elles de la même façon qu’on le retrouvait dans l’affiche du premier film :

Marvel_Star_Wars
En haut : Des couvertures alternatives signées J. Scott Campbell, Salvador Larroca et Paul Renaud. En bas : La couverture d’Alex Maleev qui a eu les honneurs d’une sortie avec et sans couleurs.

L’illustration imaginée au milieu des années 70 a sans doute encore de beaux jours devant elle tant elle fait partie de l’ADN de Star Wars (non, nous ne ferons pas de métaphores à base de midichloriens), pour le plus grand bonheur des artistes comme de ceux qui admirent leurs œuvres.

Ainsi s’achève notre vingt-cinquième numéro de Déjà vu ?! N’hésitez pas à réagir sur l’article à travers les commentaires dans lesquels vous pouvez également laisser des suggestions pour les prochaines couvertures à traiter !

[1] Pour plus de renseignements sur l’histoire de ce poster et de ses différentes éditions, ce lien (en anglais) devrait faire votre bonheur : http://movieposterauthenticating.com/wordpress/star-wars-us/star-wars-first-poster-the-chaykin/

[2] S’il s’agit bien dans la seconde série intitulée Star Wars publiée par Marvel, il s’agit dans les faits du troisième volume à porter ce titre puisque Dark Horse avait lancé une série éponyme en 2013 qui s’est arrêtée l’année suivante après vingt numéros suite au transfert des droits chez Marvel.

A propos Marti 142 Articles
Lecteur assidu de comics et grand amateur de séries TV comme de cinéma, maître-nageur pour poneys à ses heures perdues.

2 Comments

  1. Excellent article une fois de plus de ta part Marti.
    C’est vraiment toi l’historien du site et des comics.
    Honnêtement, je ne sais vraiment pas où tu vas chercher tout ça ( et je ne parle pas de mon cul monsieur honey bunny!).

    • Merci ! Pour les recherches je les fais surtout sur le web (n’a pas une bibliothèque de vieux comics chez lui qui veut…) mais jamais « à l’aveugle », toujours en partant sur une couverture dont de base je connais déjà des dérivées ou des références. Par soucis d’honnêteté, je dois confesser qu’une partie du travail à parfois été prémâché sur certains sites anglophones, d’où l’intérêt pour moi de partir depuis quelques articles sur des sujets plus pointus dans leurs analyses (et puis faire un simple catalogue de reprises d’images, ça n’a rien de très amusant ni pour celui qui les fait ni pour ceux qui le consultent).

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.