Guide de lecture Comics VO : semaine du 04 mars 2020

Edito : et allez c’est parti pour un nouveau mois ! qui je pense va être avant tout marqué par le lancement de quelques nouvelles séries chez tous les principaux éditeurs, mais je n’attends pas grand chose de ce mois de mars au final. Ce ne sont pas les bouquins les plus importants de l’année qui vont être lancés (sauf surprise), et aucun des deux éditeurs n’a de gros titres en préparation avant un certain temps. L’avenir de DC reste un peu un mystère, Marvel continue de multiplier les sorties et les titres mutants…tandis qu’Image a Decorum de Jonathan Hickman ? qui sort la semaine prochaine en principe. Bref, mars va être plus calme tant en VF que VO et ce n’est sans doute pas un mal de pouvoir respirer un peu…nous aurons tout de même de bonnes choses, je vous rassure !

Sorties de la semaine : moins de sorties cette semaine, mais quelques bouquins importants :

  • chez DC Comics, le 750 épisode de Flash et le lancement de Strange Adventures de Tom King et Mitch Gerads !
  • chez Image, John Layman retrouve Rob Guillory pour un crossover entre Chew et Outer Darkness !
  • chez Marvel, la suite de Daredevil, Alex Ross lance une nouvelle série anthologique, et lancement de la nouvelle série Strange Academy !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine : 

  • mardi, de manière exceptionnelle, le podcacth ! toujours à partir de 21h sur Mixlr ; 
  • jeudi, toujours à 21H et quelques, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO et actus de la semaine !
  • vendredi, à partir de 21h et quelques, le Comixity ! comme vous le savez peut être, nous avons rencontrés des problèmes techniques la semaine dernière qui nous ont empêchés d’enregistrer l’émission de février. Elle est donc déplacée à vendredi !

BOOM ! STUDIOS 

KING OF NOWHERE #1

Prix : $3.99

Scénario :W. Maxwell Prince

Dessin :Tyler Jenkins

Sollicitation : Eisner Award-nominated writer W. Maxwell Prince (Ice Cream Man) comes to BOOM! Studios with Eisner-nominated artist Tyler Jenkins (Grass Kings, Black Badge) for an unforgettable thriller that explores the miraculous, the mundane, and all the mysteries in between. Lovable drunken lowlife Denis awakens on the outskirts of a mysterious village called Nowhere, home to a friendly populace of deformed, mutated, just-left-of-normal citizens-and he has no memory of how he got there. But just when Denis starts to regain his memories, his past catches up to him… literally. What at first seems like merely a bad trip quickly heightens into a drama of mistaken identities, small-town conspiracy, and high-stakes fantasy fulfillment.

Avis : on dirait bien que Boom a un nouveau succès entre les mains, car je prédis déjà que le titre va attirer l’attention de certains lecteurs du fait de la réputation de son auteur.

En effet, voilà déjà quelques mois que certaines personnes comme Steve et Grey ne cessent de me harceler pour que je lise Ice Cream Man…et voilà que son scénariste lance une nouvelle série !! et quelle surprise, encore un titre qui joue de toute évidence avec les codes du surréalisme ! alors que l’on suit un personnage qui aime bien les substances prohibées et qui se réveille un jour aux abords de l’étrange ville de Nowhere remplis de gens étranges, tous sortis d’un film d’horreur…

Bien évidemment, tout cela cache quelque chose que l’on nous invite à explorer ! à voir, mais ce serait une bonne occasion de voir ce que vaut vraiment l’auteur avant d’attaquer Ice Cream Man ! et vu le nombre de séries à succès publiées par Boom ces derniers temps, ils disposent désormais d’un élan et d’un crédit suffisant auprès du lectorat pour que l’on jette un oeil attentif à tout nouveau bouquin qui sort de leur écurie, car on sait que la dynamique est très positive chez cet éditeur. 

Verdict : Check it 

DC COMICS

BATMAN #90

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Jorge Jimenez 

Sollicitation : The mysterious master criminal known only as the Designer once brought together Gotham City’s greatest criminals to plot the perfect crime, and now his plan has been unleashed upon the city in all its might. Batman will go to any length to uncover the grand design, but Catwoman is the one who holds the greatest secret. If Batman wins against the Designer, he will lose everything.

Avis : nouvel épisode de Batman qui j’espère nous permettra de nous réveiller un peu. Est-ce que c’est avec ce numéro que le déclic va se produire et que James Tynion IV va enfin faire décoller son intrigue ? j’espère en tout cas que l’arrivée de Jorge Jimenez au dessin lui permettra d’émerger un peu et de nous faire sortir de la douce mais amère somnolence dans laquelle ses premiers épisodes nous a plongé. 

Et attention, je ne dis pas que c’est mauvais, mais pour l’instant, j’ai plus l’impression de lire un long fill in par un auteur temporaire que véritablement la première longue saga d’un nouvel auteur permanent sur le titre. Depuis son arrivée sur le titre, l’auteur essaye de nous vendre son nouveau vilain, le designer, sans nous révéler en quoi il est redoutable. Il est juste un nom balancé dans quelques conversations. 

On nous a expliqué qu’il y avait eu une alliance formée par ce personnage il y a des années, associant plusieurs super-vilains dont Catwoman, mais on ne sait absolument pas ce qu’ils ont fait et le scénario de Tynion IV ne donne guère envie de s’y intéresser, tout comme au nouveau plan du Designer qui a engagé plusieurs tueurs pour une mission bien particulière. 

Bref, il y a la fois beaucoup d’idées en l’air…mais aucune ne parvient vraiment à se concrétiser sous la forme d’une intrigue intéressante à ce stade. J’aime beaucoup cet auteur, mais nous arrivons là, à la 5e partie de son intrigue et j’ai l’impression que l’on a pas vraiment avancé…Je comprends qu’il puisse être intimidé de reprendre le titre le plus important de la maison, surtout après 15 ans de runs monumentaux, mais à un moment il ne faut pas laisser cela vous paralyser et faut se lancer !

Verdict : Check it 

THE FLASH #750

Prix : $7.99

Scénario :JOSHUA WILLIAMSON, GEOFF JOHNS, MICHAEL MORECI, MARV WOLFMAN, FRANCIS MANAPUL, 

Dessin :RAFA SANDOVAL, JORDI TARRAGONA, SCOTT KOLINS, STEPHEN SEGOVIA, DAVID MARQUEZ, BRYAN HITCH, FRANCIS MANAPUL, RILEY ROSSMO,

Sollicitation : Beginning: “The Flash Age”! The story we’ve been building toward since issue #50 comes to a head! While a supercharged Speed Force wreaks havoc on Barry Allen’s life, a new threat appears on the horizon in the form of the deadly Paradox. Destined to destroy the Flash’s legacy, Paradox sends his herald, Godspeed, to trap the Flash family! Plus, in this special anniversary issue: tales from across the generations of super-speedsters by an all-star lineup of writers and artists! 

Avis : comme Wonder Woman le mois dernier, c’est au tour de Flash de voir sa numérotation revue pour atteindre un joli numéro anniversaire. Et comme pour les autres numéros anniversaires publiés par DC ces derniers temps,il faut avant tout s’attendre à un mix entre les intrigues de Joshua Williamson, qui commence un gros nouvel arc (encore, en fait avec lui, tout à l’air d’être un gros arc en permanence…je ne m’en plains pas, s’il reste inspiré sur le titre, autant s’en réjouir) et des petites histoires d’artistes invités pour l’occasion. 

Des auteurs qui ont marqués l’histoire du personnage ou qui sont parmi les grosses têtes de chez DC. L’une des questions que je me pose est de savoir si cet épisode contiendra un petit segment sur la 5G, étant donné qu’un certain Flash va y jouer un grand rôle et que de toute façon, Flash doit jouer un rôle important dans chaque reboot, sinon il y a quelque chose qui cloche…Et comme l’épisode de Wonder Woman, avait posé une première base, il serait bizarre que ce ne soit pas le cas ici; 

On notera que l’épisode est un poil moins cher que les précédents numéros anniversaires. Ainsi, Action Comics, Detective Comics et Wonder Woman étaient tous les 3 à 10$, cette fois…8$. Quelle générosité DC…

Verdict : buy

LOIS LANE #9

Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Mike Perkins 

Sollicitation : In the wake of a second attempt on her life, Lois takes the unprecedented step of…telling Superman to back off. As the Kiss of Death circles for another try, Lois’s search for answers takes her back into the political spotlight, while Renee uses a Gotham connection in an attempt to undo the damage she’s done and find answers to another set of questions entirely.

Avis : avec cet épisode nous arrivons dans le dernier quart de cette maxi série et vu qu’il ne lui reste que quelques épisodes pour terminer sa petite intrigue, Greg Rucka va clairement devoir accélérer et traiter un peu moins les retombées du travail de Bendis sur la franchise et un peu plus se focaliser sur son propre travail. 

Et je ne dis pas cela pour descendre le titre, car en fait, j’aime la série, qui à mon sens reste dans mon coeur grâce à la caractérisation adoptée par Greg Rucka pour son personnage principal. Peu d’auteurs l’ont aussi bien écrite au cours des dernières années. Peu d’auteurs savent de fait écrire un personnage féminin décidée et sûre d’elle sans que cela ne ressorte de manière négative. 

Et c’est ce qui a sauvé la série au cours des derniers épisodes où je voyais l’intrigue principale faire du sur place : Lois. La voir faire face aux différentes épreuves sur le chemin en plus des tentatives de meurtres, ou le fait d’être l’épouse de Superman ou le destin de son fils…Tout cela a été bien géré. Mais j’aimerais que l’on se focalise sur ce qui a lancé la série…et j’ai l’impression de radoter depuis plusieurs mois sur le sujet…

Verdict : Buy, parce que j’aime Lois Lane. 

STRANGE ADVENTURES #1

Prix : $4.99

Scénario : Tom King 

Dessin : Mitch Gerads & Evan Doc Shaner 

Sollicitation : After winning five Eisner Awards and topping year-end “best of lists,” the comic book of 2019 was Mister Miracle. The comic book of 2020 will be Strange Adventures.

The Mister Miracle team of writer Tom King and artist Mitch Gerads are joined by fan-favorite artist Evan “Doc” Shaner to bring you an epic tale in the tradition of Watchmen, The Dark Knight Returns, and DC: The New Frontier—a story of blood, war, and love that readers will be talking about for years to come.

Adam Strange is the hero of Rann, a man famous throughout the galaxy for his bravery and honor. After leading his adopted home to victory in a great planetary war, Adam and his wife Alanna retire to Earth, where they are greeted by cheers, awards, and parades. But not all is as happy and nice as it seems, as the decisions Adam made during battles on Rann come back to haunt his family and threaten the entire DC Universe. And now a surprise DC hero will have to choose between saving Adam Strange and saving the world.

A story like no other, Strange Adventures is an ambitious, thrilling, shocking, and beautiful 12-issue saga that will push Adam Strange to the breaking point—and beyond!

Avis : sans aucun doute l’un des gros lancements de ce début d’année pour DC. Si l’on peut dire beaucoup de choses du run de Tom King sur Batman, et je pense que cela va faire l’objet de débats pendant encore pas mal d’années, ce qui en soi est quelque chose et prouve qu’il y avait vraiment une vision très originale derrière, on ne peut nier que ses projets spéciaux ont su susciter l’enthousiasme au fil des années.

Et je dis cela en n’oubliant pas que si une grande majorité a adoré Mister Miracle, j’y suis personnellement resté totalement hermétique. Mais je n’oublie pas que Sheriff of Babylon ou encore Vision font sans doute partie des meilleurs comics que j’ai pu lire au cours de la décennie 2010 ! Donc forcément, quand les deux auteurs Tom King et Mitch Gerads se réunissent, nous sommes tous au minimum curieux. 

Et encore une fois, les auteurs s’intéressent non pas à une des grandes figures de l’univers DC, mais à un personnage …même pas secondaire ! presque de 3e rang. Si j’ai pu voir au fil de mes désormais nombreuses années de comics, nombre de scénaristes professer leur amour pour le personnage de d’Adam Strange, il n’a jamais joué un rôle clé dans cet univers. 

Il représente pour moi avant tout cette partie de l’univers DC issue des pulp’s d’aventures et de SF des années 30 à 50 qui mettaient en scène des aventuriers vivant des péripéties avec des aliens sur des mondes éloignés et étranges…Bref, je ne doute pas que cela sera très bien et j’aurais plaisir à découvrir cela …quand le tout sera fini et collecté en un bon gros TP. 

Oui, malgré tout le bien que j’en dis…je reste sur le fait que je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire racontée sur Mister Miracle et du coup, je suis assez réticent à retenter l’aventure. Du coup, je préfère lire cela d’une traite que monopoliser du temps pendant les mois à venir…

Verdict : Check it 

IMAGE COMICS

OUTER DARKNESS CHEW #1

Prix : $3.99

Scénario : John Layman 

Dessin : Rob Guillory & AFU CHAN

Sollicitation : THE GREATEST CROSSOVER EVER ! Tony Chu is a modern-day cop who gets psychic impressions from what he eats. Joshua Rigg is a 28th-century starship captain who flies through an outer space filled with demons, monsters, and ghosts. Sounds like a perfect recipe for a comic book crossover, don’t it? Well, be careful what you wish for, because CHEW/OUTER DARKNESS is warping your way, bringing together the reunited multiple Eisner Award-winning CHEW team, writer JOHN LAYMAN and artist ROB GUILLORY, with OUTER DARKNESS’ regular resident artistic genius, AFU CHAN !

Avis : voilà un retour/crossover que je ne m’attendais pas à voir débarquer de sitôt ! en effet, pour moi la fin de Chew avait marqué la dernière apparition possible du titre et du personnage. Bien que la fin ait été …”ouverte”, on comprenait bien que c’était la conclusion logique de la série, la fin vers laquelle les auteurs se dirigeaient depuis le départ. 

Mais vous savez quoi, je prends ce qu’on me donne…Mais j’espère que cette rencontre entre deux séries de John Layman est vraiment motivée par une histoire fun à la base et pas simplement le besoin d’attirer l’attention des lecteurs de Chew vers sa dernière série en date Outer Darkness, dont j’entends le plus grand bien depuis un certain temps mais qui ne bénéficie clairement pas du succès rencontré par Chew. 

La bonne nouvelle, et quelque part la caution du machin, est la présence et retour pour l’occasion de Rob Guillory au dessin. Le co-créateur de Chew et auteur du très bon Farmhand revient voir son pote pour j’en suis sûr quelques pages au plus avant de laisser la place au dessinateur de Outer Darkness. 

Je préfère éviter d’avoir trop d’attentes en conséquence et je souhaite juste que l’on ait quelque chose de fun et de qualité. 

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #19

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : MARCO CHECCHETTO 

Sollicitation : Hell’s Kitchen is hanging by a thread—and that thread is Daredevil!  Owl makes his play while Mayor Fisk watches from the sidelines.

Avis : les choses sérieuses vont vraiment commencer pour Matt et Hell’s Kitchen ! alors que la guerre des gangs vient de prendre une tournure dramatique pour tous les camps impliqués…un grand nettoyage de printemps s’annonce alors que les deux milliardaires qui avaient leurs vues sur le quartier décident d’envoyer leurs forces faire le ménage…et nous avons pas mal de visages bien connus dans l’équipe qu’ils ont réunis ! et là on se demande si Matt a vraiment retrouvé le niveau nécessaire pour faire face à une telle force de frappe !

Vous le comprenez, Daredevil reste clairement au sommet de sa forme alors que Checchetto revient pour illustrer cette fin d’arc ! je suis ravi de voir l’équipe artistique que Marvel maintient sur le titre. Entre Checchetto et Jorge Fornès, nous avons la meilleure équipe de dessinateurs sur le titre depuis longtemps. Leurs styles bien sombres correspondants parfaitement au titre et au personnage. J’ai en tout cas hâte de voir les développements que Zdarsky va apporter, le titre restant riche en surprises dans tous les épisodes !

Bien que le développement des personnages, et notamment l’évolution de Matt, Fisk et Colin North, soient au centre du bouquin, l’intrigue n’est pas plate ou lente. Elle avance toujours à un  bon rythme grâce justement aux interactions entre les personnages et leurs choix qui font avancer l’histoire d’épisode en épisode ! c’est une des grandes réussites de Zdarsky sur le titre. 

Verdict : Buy !

MARVEL #1

Prix : $4.99

Scénario :ALEX ROSS, KURT BUSIEK, STEVE DARNALL & SAJAN SAINI

Dessin :ALEX ROSS, STEVE RUDE & FRANK ESPINOSA

Sollicitation : Thirty years ago, Alex Ross had a vision of a new series showing the Marvel heroes in a way they’d never been seen before. The first realization of that idea became the blockbuster MARVELS — but today Alex finally brings about his original vision: An anthology of stories by unique, exceptional talents, many of whom are doing Marvel characters for the very first time. Over this showcase series you’ll see work by such artists as Adam Hughes, Bill Sienkiewicz, Dan Brereton and more, linked together by an overarching story by Alex and Steve Darnall. This inaugural issue kicks it all off with superstar artists Frank Espinosa (Rocketo, Looney Tunes) telling an unusual Spider-Man story and Steve Rude (Nexus), teaming up with Kurt Busiek (Marvels, Avengers) for an Avengers story, framed by Alex and Steve Darnall (Uncle Sam, Marvels) presenting a tale of the dread dreamland Nightmare, and his threat to the entire Marvel Universe…and possibly beyond. A once-in-a-lifetime assemblage of talent — you won’t want to miss a single page!

Avis : et bien et bien, Kurt Busiek semble prêt à produire plus de comics ces derniers temps et j’en suis ravi (j’espère que cela signifie que sa santé s’est améliorée !). En effet, cette année 2020 va être riche en Busiek du côté de chez Marvel. On sentait déjà l’année dernière que la maison d’édition voulait faire plus appel à lui. Ce fut le cas avec l’épisode spécial 25 ans de Marvels et nous avons appris récemment que son sur Thunderbolts allait revenir en Omnibus à la fin de l’année (en espérant que ses runs sur Avengers et Untold tales of Spider-Man soient aussi réédités !). 

Et le voilà qui relance en quelque sorte Marvels mais pratiquement en série régulière. De ce que je comprends le principe de base restera le même, à savoir s’intéresser à l’histoire de l’univers Marvel mais du point de vue de l’homme de la rue. Bon, d’après ce que je vois, Marvel met surtout en avant Alex Ross, mais il m’a semblé comprendre que Busiek jouerait en quelque sorte le rôle de consultant créatif/éditeur du projet…Nous verrons bien, en tout cas le projet a su attirer des talents incroyables, notamment Steve Rude, mince, je ne pensais pas le revoir chez Marvel un jour ! 

En tout cas j’ai hâte de découvrir ce projet vu les talents qui y sont associés. En général, les anthologies me laissent assez froid, mais il se pourrait que Marvel ait trouvé ici la bonne combinaison pour faire fonctionner de nouveau ce genre de bouquin. 

Verdict : Buy

STRANGE ACADEMY #1

Prix : $4.99

Scénario : Skottie Young 

Dessin : Humberto Ramos 

Sollicitation : A SORCERER SCHOOL FOR THE MARVEL UNIVERSE!

The Marvel Universe has mysteriously changed in such an alarming way that Doctor Strange has done what he’s avoided for decades; he’s opened a school for young sorcerers. Young people from around the world with aptitude in magic have been brought together in New Orleans to study the Mystic Arts under Strange, Brother Voodoo, the Ancient One, the Scarlet Witch, Magik, Hellstrom and ALL your favorite Marvel magicians. But with all the new magical threats, is it too late?!

Avis : voilà un projet qui nous est teasé depuis de nombreux mois, comme l’un des bouquins importants pour Marvel en 2020. À une époque, où les X-Men ont quelque peu mis de côté le concept d’école pour jeunes que l’on va former à l’utilisation de leurs pouvoirs, thématique épuisée jusqu’à la moelle et avant tout mise en avant pour être raccord avec les films, il fallait bien que quelqu’un d’autre le récupère !

Et au lieu de relancer la Avengers Academy, Marvel a décidé de le décliner…pour les jeunes qui disposent de pouvoir d’origine magique ! ce qui ne veut pas dire que nous n’aurons pas quelques mutants dans le lot puisque Magik viendra dire bonjour…Il sera d’ailleurs intéressant de voir si la question des relations entre mutants et la Scarlet Witch va être abordée ici. 

Au vu des derniers épisodes des X-Men, nous savons que les mutants ne sont pas les plus grands fans de Wanda…et la rencontre semble de toute évidence inévitable. En tout cas, le concept me plait vraiment. C’est encore une fois une bonne occasion d’enrichir le côté magique de Marvel, qui est en général uniquement représenter par Doctor Strange, avec quelques apparitions ces dernières années de Brother Voodoo. 

Le titre a clairement un énorme potentiel…il faut juste espérer qu’il aura la place pour exister sur un marché déjà saturé de tous les côtés. Rien que le nombre de sorties Marvel chaque mois donne mal à la tête. 

Verdict : Buy

A propos Sam 1932 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.