ComixWeekly #483

Les reviews de la semaine comics

Strange Adventures #1

483ème ComixWeekly avec au programme les titres en VO sortis mercredi 04 mars 2020. Accompagné de Sam, nous passons en revue quelques unes des sorties DCindé et Marvel avec le début de Strange Adventures mais aussi Strange Academy, Outer Darkness/Chew ou encore Daredevil.

Attention : Il y a un petit problème de son que j’ai essayé de corriger au mieux mais qui reste un peu gênant sur les 3 premières minutes de l’émission. Les paroles restent audibles mais le souffle est assez fort.

Le générique de ComixWeekly est interprété par The Bilbocks et tiré de leur album Public Domain Storytelling que vous pouvez retrouver sur leur site en cliquant ici.

Comme toujours, n’hésitez pas à partager cette émission et à nous donner votre avis dans les commentaires ou encore en nous envoyant un mail à l’adresse podcast@comixity.fr ou via le formulaire de contact. Just listen to it 😉

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

A propos Steve 1153 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

1 Comment

  1. Salut !

    Ce Strange Adventures démarre vraiment super bien. J’avais adoré Mister Miracle et ça en suit les traces à tout point de vue, sans faire copier-coller.

    Le crossover Outer Darkness/Chew est un petit bonbon sucré qui fait du bien.

    Lois Lane ne raconte rien depuis longtemps. J’ai arrêté au 4, je crois, Rucka gérant les conséquences des Bendiseries. Avec ce perso et ce scénariste, on aurait pu avoir quelque chose d’énorme. Grosse déception.

    Le Flash #750 fait la taf, je trouve. Le mélange entre le run en court et l’hommage est plutôt bien équilibré. Après, c’est vrai qu’il y a des hauts et des bas. Mais a-t-on vu un numéro anniversaire récent être fait pour autre chose que ramener des thunes ? Celui-ci fait au moins le job.

    Enfin, King of Nowhere est un petit bijou de folie, bien mis en scène par Tyler Jenkins. Mais d’après W Maxwell Prince, le potentiel de son style graphique devrait être réellement exploité à partir du #2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.