Guide de lecture Comics VF : semaine du 05 août 2020

Edito : et c’est reparti pour un nouveau mois de sorties VF, qui une nouvelle fois va être assez bien chargé ! bon pas autant que juin…mais je ne crois pas que nous aurons de nouveau un mois aussi chargé au cours de notre vie…du moins je l’espère, sinon on peut tous se déclarer en faillite dès à présent, mais il y aura tout de même quelques mois compliqués. À ce titre, je pense qu’octobre s’annonce comme l’un des mois les plus chargés…presque au niveau de juin au final..c’est dire. 

Beaucoup d’éditeurs ont énormément de choses à placer d’ici la fin de l’année, donc j’espère que vous avez fait des économies ou gagné au loto (dans ce cas merci de partager avec d’autres lecteurs de comics dans le besoin). En fait, nous pouvons même constater que même la pause habituelle du mois d’août n’existe plus puisque nous aurons des sorties importantes chaque semaine du mois…

Info de la semaine : Panini a précisé il y a quelques jours que quelques titres étaient repoussés à la semaine prochaine en raison de problèmes techniques : 

– ABSOLUTE CARNAGE 2

– ABSOLUTE CARNAGE : MORTELLE PROTECTION

– ULTIMATE SPIDER-MAN : LA MORT DE SPIDER-MAN

C’est pour cela qu’ils n’apparaissent pas dans ce guide, nous en parlerons la semaine prochaine !

Sorties de la semaine : un seul titre indispensable cette semaine : 

  • House of X/Powers of X chez Panini, est LE COMIC-BOOK INCONTOURNABLE !!! 

Émissions de la semaine : comme chaque semaine, plusieurs émissions prévues, toujours à partir de 21h sur Mixlr : 

  • mercredi, le Freaxity, où Steve et Laure parlent d’horreur !
  • jeudi, le Comixweekly, où nous parlons des sorties VO de la semaine, avec un peu d’information !

PANINI COMICS

AVENGERS 6

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Scénario : Aaron, Slott, Coates, 

Dessin :Ribić, Caselli

Episodes : US Avengers 25-26, King Thor 2, Tony Stark: Iron Man 17 et Captain America 16, inédits)

Sollicitation : L’heure est venue de l’affrontement final entre les Ghost Rider pour décrocher le titre de Roi de l’Enfer, sous l’œil vigilant des Avengers! Le roi Thor doit de nouveau affronter Gorr, tandis que Captain America croise un « vieil ami »… Tony Stark affronte Ultron / Pym pour le destin de l’humanité !

Avis : comme chaque mois, je ne parlerai pour ce numéro d’Avengers que de l’épisode de Thor et dans le cas présent de King Thor. Comme expliqué le mois dernier, King Thor constitue le dernier arc de Jason Aaron sur la franchise. Un arc où il s’intéresse à la version future de Thor, plusieurs milliers d’années dans l’avenir alors que celui-ci est devenu roi d’une Asgard en ruine, que la Terre n’est pas en meilleur état et qu’il doit faire face à la menace ultime, la toute dernière de son existence. 

Et dans le premier épisode, on pensait qu’il s’agissait de Loki…mais comme le spoile bien gentiment la sollicitation, la réalité est plus sombre. Jason Aaron en effet boucle la boucle en ramenant le premier vilain de son run, celui qui avait tant traumatisé Thor, je parle bien évidemment de Gorr, le tueur de Dieu. Et croyez moi quand je vous dis que cette confrontation dans ce second épisode va être épique, émotionnelle et surtout passablement sanglante. 

C’est bien simple, ce second épisode est peut être l’un des meilleurs signés par Jason Aaron sur l’ensemble de son run sur la franchise ! et vu les sommets atteints, cela en dit long.  On le sent particulièrement motivé à bien achever son run et je peux déjà vous dire que oui, il a bien réussi l’atterrissage final…Donc profitez ! il ne restera ensuite que deux petits épisodes avant la fin  de ce long run de plus de 7 ans. 

Verdict : à lire pour King Thor. 

DAREDEVIL : L’HOMME SANS PEUR (MUST HAVE)

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 14,95 €, 168 pages

Scénario : Miller, 

Dessin :Romita Jr

Episodes : US Daredevil: The Man Without Fear (1993) 1-5, précédemment publiés dans MARVEL 20 ANS : DAREDEVIL)

Sollicitation : Marvel Best Of, 

Découvrez comment Matt Murdock est devenu Daredevil, un chef-d’œuvre impérissable signé Frank Miller, le scénariste ayant le plus influencé le personnage, et John Romita Jr, l’un des dessinateurs les plus importants de la Maison des Idées, dans le cadre du label MUST-HAVE, qui regroupe des histoires incontournables de la saga Marvel à un prix serré.

Avis : nous continuons cette semaine de voir le développement de la ligne Must Have, qui propose des récits jugés essentiels par Panini dans un format plus économique. Et si dans certains cas, comme le titre suivant dans la liste, on peut douter du caractère essentiel, il n’y a pas vraiment de doute à avoir ici sur le fait que vous devez posséder à la fois cette mini série, mais aussi l’ensemble du run de cet auteur sur le personnage. Je parle bien évidemment du run de Frank Miller sur Daredevil, que vous pouvez encore trouver dans des Marvel Icons. 

Encore une fois j’exprime mon regret devant l’arrêt de cette ligne qui était à la fois très riche et surtout économique. Elle donnait accès à des runs importants pour des prix particulièrement attractifs. Mais apparemment les ventes n’étaient pas suffisantes…On pleurera sur cette information. Mais comme Panini réimprime assez largement désormais (très bonne mesure), je vous recommanderai donc de passer par cette ligne plutôt que par les Must Have. Vous pourrez trouver les épisodes de la mini série l’homme sans peur dans le 3e Marvel Icons consacré au DD de Miller. 

Sur le fond, Miller avait à la base écrit ce script pour un hypothétique film Daredevil…dans les années 80 ! mais comme à l’époque les films de super-héros, notamment Marvel, n’étaient guère en odeur de sainteté (on vient de sortir de Superman IV…), Miller a recyclé alors son script pour cette mini série qui revient sur les origines de DD, et se concentre ainsi avant tout sur le passé retconné de Matt. 

Il en profite en fait pour intégrer de manière claire et définitive un certain nombre d’apports qu’il avait fait sur le titre lorsqu’il l’écrivait : de l’entraînement de Matt par Stick, la Main, sa romance avec Elektra, sa rencontre avec Foggy Nelson, le meurtre de son père…tout un tas de choses sont remises en place dans le cadre d’une origine ordonnée qui à la fois respecte les éléments d’origines mis en place par Stan Lee, mais aussi ses propres apports. Il en profite au passage pour rendre tout cela bien plus sombre et torturé…

L’ensemble est dessiné par John Romita Jr…alors au sommet. Les années 80 restent les meilleures années de Romita Jr et on voit qu’il a à la fois une connexion particulière avec Daredevil, qu’il dessinera ensuite avec Nocenti au scénario mais aussi avec le scénario de Miller. Si c’est votre première lecture, vous pourrez voir combien la première saison du show TV Daredevil sur Netflix s’est au passage inspiré de ces épisodes…En fait, on peut même voir que toute la première saison est basée sur cette mini. 

Cela reste un incontournable !

Verdict : à posséder (mais prenez plutôt le Icons)

À lire avant :rien – revient sur les origines et débuts de Matt Murdock. 

DEADPOOL MASSACRE MARVEL (MUST-HAVE)

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 14,95 € 104pages, 

Scénario : Bunn, 

Dessin :Talajić

Episodes : US Deadpool Kills the Marvel Universe (2012) 1-4, précédemment publiés dans MARVEL DARK : DEADPOOL MASSACRE MARVEL)

Sollicitation : Marvel Best Of,

Et si Deadpool devenait un tueur en série de super-héros et de super-vilains ? Le mercenaire disert est plus dérangé que jamais dans ce récit où l’horreur remplace l’humour. Qui pourra arrêter Wade Wilson dans sa croisade meurtrière ? Ce premier tome de la « Massacrologie » méritait bien une place dans notre label MUST-HAVE.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Deadpool.

À lire avant : hors continuité, donc vous pouvez le lire sans avoir rien lu de Deadpool avant. 

HOUSE OF X / POWERS OF X 3

Date de sortie : 05 août  2020

Prix :  8,90 €, 128 pages

Scénario : Hickman, 

Dessin :Larraz, Silva

Episodes : US House of X 3-5 et Powers of X 4, inédits)

Sollicitation : Une équipe de X-Men part pour une mission dans l’espace face à des humains prêts à tout. Les conséquences vont être terribles dans cet avant-dernier volet de la saga qui redéfinit le monde mutant. Jonathan Hickman (Secret Wars) crée une fresque dont les fans de mutants vont parler pendant très longtemps !

Avis : alors ? remis de l’épisode d’House of X du mois dernier ? des révélations qui ont été faites ? des retombées ? de la remise en question d’une bonne partie de ce que l’on croyait savoir sur l’histoire mutante ? Oui ? non ? vous avez tout un tas de questions ? patience, les réponses arrivent…mais en attendant,  et bien il vaudrait mieux que vous soyez prêts à encaisser ce qui arrive, car vous allez avoir besoin d’un sacré bon fauteuil pour pouvoir déguster les épisodes qui arrivent, qui sont parmi les plus puissants que j’ai pu lire sur les X-Men ! 

Je ne vais rien spoiler, mais House of X 3 à 5 vont laisser un impact clair. Outre le fait de lancer les X-Men dans une mission vitale, dont les conséquences vont être très importantes…Hickman va ici mettre en place plusieurs éléments complètements neufs concernant le nouveau statut quo qu’il a installé. Je ne peux rien en dire, mais disons qu’après le nouveau concept mis en place le mois dernier…vous pouvez vous attendre à tout et que c’est tout simplement incroyable. 

C’est cela qui fait de House of X et Powers of X une telle réussite, Hickman a extrêmement bien pensé son histoire en ajoutant ici ou là nombre de nouveaux éléments, fondations pour son nouveau statut quo, rendant l’ensemble très rationnel et cohérent. Mais on comprend bien à la lecture, surtout de ces épisodes, que ce qu’il veut faire c’est avant tout aller contre les tropes trop longtemps présents dans l’écriture des X-Men en général. 

Et il exécute son concept, son thème tellement bien, que cela en devient l’une des histoires mutantes les plus prenantes depuis…quelques décennies ! Ne ratez pas ces épisodes, sous aucun prétexte, ils font partie des plus importants de l’histoire mutante depuis longtemps. Je ne m’attarde pas trop sur Powers of X, là aussi pour ne pas spoiler, mais aussi parce que dans le cas présent, l’épisode va avant tout explorer la mise en place du nouveau statut quo et c’est à peu près tout. 

Il est clairement moins puissant que les épisodes de House of X, où la tension, l’action et la mise en scène du drame qui se joue sont d’un tout autre niveau, mais il est tout de même efficace et apporte des informations très intéressantes. 

Verdict : À POSSÉDER ! 

SPIDER-MAN 6

Date de sortie : 05 août  2020

Prix :  8,90 €, 112 pages

Scénario : Spencer, Ahmed, Taylor, 

Dessin :Walker, Garrón

Episodes : US Amazing Spider-Man 28-29, Friendly Neighborhood Spider-Man 8 et Miles Morales : Spider-Man 6-7, inédits)

Sollicitation : À la surprise générale, Spider-Man fait équipe avec Boomerang! De son côté, Miles Morales découvre qui est la fille du Vautour. Et que se passe-t-il quand Tante May se met vraiment en colère ? Un vent de fraîcheur et de nouveauté souffle sur l’univers du Tisseur.

Avis : pas d’avis, j’ai complètement perdu tout contact avec la franchise. Et vu le prix des tomes en librairie…je ne suis pas prêt de m’investir dans ce run. Surtout avec Boomerang comme personnage régulier dans la série…eurrggghh. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

STAR WARS 6

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Scénario : Pak, Thompson, Spurrier, 

Dessin :Noto, Broccardo

Episodes :  US Star Wars 71-72, Target Vader 3 et Doctor Aphra 35-36, inédits)

Sollicitation : Tandis que les Rebelles affrontent l’Empire dans trois dangereuses missions, l’étau se resserre sur Dark Vador dans la saga Cible Vador. Enfin, les aventures du Docteur Aphra atteignent un point important avec deux épisodes qui signent la fin de la saga en cours.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter que nous approchons de la fin des deux séries qui sont présentes dans le mag. Star Wars s’est achevé au numéro 75 et Doctor Aphra au numéro 40. À noter que depuis lors, les deux séries ont été cependant relancées avec de nouvelles équipes créatives…Donc, vu les habitudes de Panini, on peut s’attendre à ce qu’ils relancent le mag dans quelques mois. Ils en profiteront sans doute en même temps pour ajouter la dernière série Darth Vader en date, écrite par Greg Pak. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

STAR WARS : VADOR – SOMBRES VISIONS

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 17,00 €, 120 pages

Scénario : Hallum, 

Dessin :Villanelli, Level, López

Episodes : US Star Wars: Vader – Dark Visions 1-5, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel,  Quand on rencontre le Seigneur Noir des Sith, notre vie bascule à jamais… et bien souvent, la mort n’est pas loin derrière ! Retrouvez dans cet album signé Dennis Hallum (Avengers Arena) cinq récits consacrés à Dark Vador, illustrés par cinq artistes différents, montrant différentes facettes du célèbre personnage.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars et de Vador en particulier (donc presque tout le monde ?)

À lire avant : récit anthologique, donc peut se lire de manière indépendante. 

THANOS 4

Date de sortie : 05 août  2020

Prix :  8,90 €, 112 pages,

Scénario : Cates, Ewing, 

Dessin :Smith, Olivetti

Episodes : US Thanos (2019) 4, Guardians of the Galaxy (2019) 7-8 et 9 (10 premières pages) et Annual 2019, inédits)

Sollicitation : Dans le passé, la relation entre Thanos et sa fille Gamora évolue d’une façon inattendue, tandis que dans le présent, les Gardiens de la Galaxie font face à une nouvelle menace universelle… qui menace de tout consumer ! Un ancien adversaire est de retour, avec un nouvel objectif et un nouveau chef… à la grande surprise de Star-Lord!

Avis :  avec ce numéro du mag, nous débutons véritablement la partie la plus ratée du run de Donny Cates sur la série Guardians of the Galaxy. À partir de de l’épisode 7, nous débutons en effet le second arc…qui est dénué d’une quelconque énergie…C’est incroyable à quel point c’est poussif; on dirait que Cates est sous somnifère, qu’il s’ennuie…ou plutôt que cela l’emmerde d’écrire cette série, alors qu’il doit gérer plus important ailleurs (Absolute Carnage et sa relance de Thor). 

On ne retrouve absolument pas son peps et son imagination habituelle. Ce n’est pas une horreur non plus, mais c’est très en deçà du niveau de qualité habituel de l’auteur…Et le scénario de base, qui nous ramène encore une menace déjà vu 150 fois, ne donne déjà pas très envie à la base.

Au passage, je vois que Panini reprend ici de très mauvaises habitudes en ne publiant que 10 pages de l’épisode 9. Voilà une sale manie, couper les épisodes en 2, qui ne m’avait guère manqué. Je les en croyais débarrassé…et bien non, on revient 20 ans en arrière ! C’est tout de même un manque de respect pour les auteurs et pour les lecteurs assez incroyable…Mais non, il fallait couper, après tout, le mag risquait d’atteindre les 120 pages…hors de question !

Verdict : bof. 

THANOS : L’ASCENSION DE THANOS (MUST-HAVE)

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 14,95 €, 128 pages

Scénario : Aaron, 

Dessin :Bianchi

Episodes : US Thanos Rising (2013) 1-5, précédemment publiés dans le MARVEL GRAPHIC NOVEL : L’ASCENSION DE THANOS)

Sollicitation : Marvel Best Of, 

Les sombres origines de Thanos! Découvrez comment un amour véritable engendre un torrent de sang dans toute la galaxie. Le Titan Fou sème la mort dans ce récit où se mêlent tragédie et faux-semblants, sous la houlette de Jason Aaron (Avengers) et Simone Bianchi (Wolverine : Évolution).

Avis : encore un best of…et encore une fois, je m’interroge sur le caractère essentiel de cette mini série consacrée à Thanos. Je sais que le personnage est très populaire et je sais qu’il est toujours intéressant de republier ses origines, mais on ne peut pas dire que le récit signé Jason Aaron et Simone Bianchi soit franchement incroyable. C’est globalement très lisible, mais c’est aussi relativement plan-plan. Aaron essaye d’appliquer une approche très psychologique pour dépeindre son personnage, son basculement du côté cinglé homicide…mais il manque cette étincelle de génie pour que cela fonctionne réellement. Il en ressort un récit relativement moyen, peu imaginatif qui n’apporte pas grand chose et dont on peut se passer allègrement. C’est pour moi une occasion manquée qui ne vaut pas 15€…

Verdict : bof  – correct

À lire avant : rien – revient sur les origines de Thanos. 

VENOM 4

Date de sortie : 05 août  2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Scénario : Cates, Gage, David, Brisson, 

Dessin :Coello, Frigeri

Episodes : US Venom 19, Absolute Carnage: Symbiote Spider-Man, Absolute Carnage: Symbiote of Vengeance et Superior Spider-Man 11, inédits)

Sollicitation : Absolute Carnage impacte bien évidemment la revue du célèbre symbiote ! Venom mais aussi Ghost Rider sont au centre des épisodes de ce mois, mais vous pourrez également savourer l’avant-dernier épisode de Superior Spider-Man.

Avis : alors un avertissement pour commencer, faites bien attention de lire le mag Absolute Carnage 2 (celui qui est retardé à la semaine prochaine), avant de lire l’épisode de Venom présenté ici, car il évoque des événements qui prennent place dans le mag, et vous allez être sérieusement spoilé si vous lisez le mag Venom avant. Il faut mieux lire le mag  Absolute Carnage 2, puis passer sur Venom qui apporte des compléments complémentaires appréciables. Car si je ne sais pas ce que valent les épisodes spéciaux Absolute Carnage présenté ici (et je m’en fiche un peu), l’épisode de Venom est important. Il continue de suivre le fils d’Eddie…et les transformations et évolutions qu’il connaît. Des éléments importants sont développés ici, donc à ne pas rater si vous voulez comprendre la suite de la série ! Donny Cates ne se moque donc pas du lecteur. Certes, il fait tie in à son event, mais il fait également très attention à bien continuer les autres sous intrigues qu’il a dans Venom. 

Verdict : à lire pour l’épisode de Venom.

A propos Sam 1996 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

    • Vacances ? c’est quoi ça ? arrêtez d’inventer des mots ! je suis vieux moi, le changement c’est bizarre pour moi

  1. Par apport à Spider-Man par Nick Spencer : « Surtout avec Boomerang comme personnage régulier dans la série…eurrggghh. »

    Pour être à jour à présent, je peux te dire que Boomerang n’apparaît que dans 3 arcs (hormis dans le tout premier, mais il a un rôle totalement secondaire), qui consistent en les #6 et 7, #26 à 28 (l’arc en cours en vf, avec le retour du Sinister Syndicate, d’où sa présence) et les #41 à 43 (certainement l’arc le plus faible du run pour l’instant, avec notamment Gog, l’espèce de monstre créé par Lee en Terre Sauvage dans un vieux ASM…), et ce sur 45 numéros (plus 4 numéros « HU », pour l’arc Hunted), soit donc 8 numéros sur 49… Ça reste donc très secondaire lorsqu’on fait le bilan.

    Et, pour avoir rattrapé mon retard sur ce titre, je trouve ça globalement très fun, avec Spencer qui place énormément de choses par-ci par-là. Il privilégie d’ailleurs, sauf exception (comme pour « Hunted » justement), des arcs courts, en 3 parties.

    Bref, je pense que ça fera un bon run à (re)lire un de ces jours !

    • Heureux de l’apprendre pour Boomerang, malheureusement j’étais justement tombé (quand j’avais essayé de lire ici ou là des épisodes) sur l’épisode 26…et je m’étais ennuyé comme rarement…
      Ce sera sans doute pour moi une lecture quand Marvel publiera un complet collection du run. Ou s’ils se décident à sortir un HC sur le sujet (mmm, le dessin de Ottley en grand format)

  2. « c’est reparti pour un nouveau mois de sorties VF, qui une nouvelle fois va être assez bien chargé ! bon pas autant que juin…mais je ne crois pas que nous aurons de nouveau un mois aussi chargé au cours de notre vie… »

    Je suis pas sûr que tu aies vu ce qu’on va se prendre en octobre si? Je lis des comics depuis 5/6ans et j’ai jamais vu un mois aussi riche en sortie intéréssantes. Et ils en rajoutent encore (aujourd’hui par ex le T2 de daredevil). Ce mois là va être un carnage et va faire accumuler pas mal de retards 🙁

    Sinon j’ai pas vu absolute carnage 2 dans la liste ca a été repoussé?

    • Ah ah ! il faut lire mon édito jusqu’au bout ! j’évoque en effet le mois d’octobre qui va être incensé ! quant au absolute carnage (voire l’information de la semaine), il est repoussé à la semaine prochaine avec deux autres titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.