La déferlante Warren Ellis a commencé

Les fans que vous êtes s’en sont sans doute rendu compte, ces derniers mois de nombreux titres signés Warren Ellis ont trouvé le chemin de nos étales francophones – et de nos bibliothèques – et d’après les informations qui se succèdent, cette vague de sorties n’est pas prête de s’arrêter.
 
En effet, on savait déjà qu’à l’occasion de la sortie du film RED avec Bruce Willis et Morgan Freeman, Panini allait enfin nous gratifier de la sortie de la série d’origine d’Ellis et Cully Hamner; sans compter la fin de Planetary que nous attendons tous comme le Saint Graal. Mais depuis ces annonces, d’autres acteurs se sont joints à la fête.

Ainsi Milady, qui a déjà sorti Black Summer et No Hero, devrait sortir en fin d’année Wolfskin. De plus, Le Lombard sortira la suite de Freakangels en Octobre. Nous avons aussi des retours, ainsi Delcourt qui a adapté en français plusieurs séries va ressortir début 2011 Ministry of Space (sous un nouveau titre).
 
Pour tout ceux qui ne connaitraient ce génie qu’au travers de ces boulots pour Marvel (comme Astonishing « beurk » X Men) et qui se demandent légitimement pourquoi j’adore cet auteur, il faut comprendre que le bougre a deux cerveaux… Ou plutôt, son cerveau fonctionne de manière différente sur les bouquins des grosses compagnies et sur ses propres histoires.

Ainsi, Warren Ellis ( ou Jules Verne sous acide comme j’aime à le surnommer) a tendance à faire le service minimum quand il bosse pour Marvel, en gros il torche pour toucher son chèque… alors qu’il se lâche de manière féroce sur ses œuvres persos.
 
Si ce premier constat peut, bien sûr, être nuancé – j’ai adoré sa prestation sur les Thunderbolts – nous pouvons tous noter qu’il a tendance à garder les meilleurs concepts pour ses propres projets. Autocensure ou besoin de la part des gros éditeurs de sortir des comics plus commerciaux ? Il n’empêche, Ellis semble moins inspiré sur les titres des autres.
 
Avec ce déluge de titre en 2010, c’est le moment idéal pour découvrir cet auteur si particulier, en espérant que cette vague de sortie continue en 2011, nombres de ses travaux restant à publier en France.

A propos Sam 1964 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Et encore, j’ai trouvé Black Summer et surtout No Hero beaucoup moins bons que certains de ses autres comics (surtout ceux sans « slip » du genre Océan ou Transmet)

  2. Si vous voulez lire du Ellis lisez transmetropolitan (ce qu’il a écrit de mieux), ses Stromwatch, Authority, Planetary, parce que Black summer ou No héro mouais bof bof carrément pas ce qu’il a écrit de mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.