WeeklyNews #43

DC Villains

DC VillainsPour notre 43ème WeeklyNews, nous vous avons rassemblé les dernières infos sur le monde des comics et dérivés avec, entre autres, ce que nous apprennent les sollicitations des Big Two, des auteurs qui partent vers d’autres horizons et bien sûr les events de l’été qui s’approchent. Vous retrouverez aussi les gagnants du concours en partenariat avec Geekoplois pour les cinq pass de deux jours mis en jeu.

Le gros sujet sera consacré au Villains’ Month de DC, prévu pour septembre et qui devrait fêter en grande pompe les ans des New 52. S’ensuivra la partie ScreeNews avec les dernières annonces ciné, TV et jeux vidéo et le ComixComm’ où l’on répond à vos mails, toujours aussi nombreux.

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

A propos Steve 1130 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

13 Comments

    • Et oui ! Contente de t’avoir croisé sur Geekopolis avec ton acolyte. Tu as été bien occupé dis moi entre Kevin Enhart et Marcus en une seule matinée ! ^^

  1. DC me déçoit entre les jeux de chaises musicales et les problèmes éditoriaux trop c’est trop !!!
    Le principal problème est la mauvaise gestion des talents.
    Un bon éditeur est censé guider l’équipe créative, mais chez DC le management à l’air être plutôt d’être limité à l’expression  » marche ou crève « .
    La stratégie éditoriale au départ des New 52 avait l’air d’être : si vous n’êtes pas capables d’assurer le rythme de publication et ou minimum de ventes sur x mois vous sautez.
     
    Mais ce type de  » management  » ne marche pas sur le long terme. ( le moral des troupes ne tient pas longtemps. )
    On est loin des New 52, de la nouveauté, en un an cette stratégie aurait du permettre de faire le faire tri de ce qui marche ou non  » économiquement  » : d’en dégager les titres phares, des titres secondaires , et des titres en devenir auxquels il aurait fallu peut être donner plus de temps ( au lieu d’arrêter brutalement les titres, et d’envoyer d’autres bouteilles à la mer. )
    Qu’ils arrêtent choyer leur talent « star » en leur demandant d’aller plus loin au niveau du scénario ( même si Snyder est bien pour l’instant ), de repousser les limites, de se mettre plus en danger, de créer de la controverse ( sur des arcs plus cours), et de laisser les coudées franches pour les autres publications.
     
    Quand les ventes des titres de la Bat family / Justice League / Green Lantern vont baisser alors ça sera sauve qui peu chez DC. ( alors que tout le monde quitte déjà le navire. )
     
    De mon coté j’attends Trinity War, pour voir ou cela va nous mener.
     

  2. super podcast comme toujours j’ai envie de dire.
    et puis 2 heures d’émissions même si c’est dur pour vous, me concernant je trouve ça génial!
    j’espère quand même qu’on retrouvera Sam bientôt même si je sais qu’il a beaucoup de boulôt entre son travail et ses articles sur le site.

  3. Le départ de James Robinson est pour moi une des plus mauvaises nouvelles depuis le début des new 52.
    Comme Steve c’est une des rares séries que j’attendais encore tous les mois, peut être même cellle que j’attendais le plus grâce aux dessins de nicola Scott.
     
    Bruno, j’imagine que tu penses à Jack Avarice quand tu mentionnes les projets de financement participatif consistant à juste traduire une production américaine.
    Il me semble que c’était déjà un peu le cas pour le bel ouvrage des comics et des artistes qui sur Ulule proposait une adaptation/traduction d’une édition américaine. La pour le coup tout le monde encensait l’idée.
    Pour le projet de Thomas Rivière si c’est bien de celui la que tu parles il y a un palier à 15 euros qui te donne droit au livre ce qui est un prix correct et si après l’opération lui permet de dégager un peu de bénéfice je dis tant mieux pour lui. En tous cas moi ça ne me gêne du moment qu’il n’y a pas tromperie sur la marchandise et qu’on a pas par exemple une traduction au rabais qu’on a pu déjà en voir aux éditions merluche.
     
    Et attention je précise pour Steve ceci n’est pas une vilaine critique :p

  4. Tiens du coup j’ai aussi précommandé l’omnibus earth x à 26,98 sur amazon on verra si le prix reste le même jusqu’au bout.
    On parlait déjà de ce tarif dans les commentaires et je suis allé vérifier et si lors d’une précommande on paye bien le prix le plus bas affiché par amazon cela ne s’applique pas si il s’agit d’une erreur d’amazon dans son affichage. Par contre dans ce cas ils s’engagent à contacter le client pour annuler ou non la commande.

  5. Vous avez vraiment beaucoup d’humour, bravo ^^ ( Et bon apetit a Steve )
     
    Parlant de HS, s’il vous arrive d’en realiser un sur les comics « mature » ( Authority, Transmetropolitan,etc, bref des comics abordant des sujets sensibles) ; je m’engage formellement a dire du mal de Morisson a Bunny. Promis.
     
    P.S: Bruno, ca consisterais en quoi d’etre la nemesis de comixity ? ^^

  6. Après vérification on est toujours à 52 titres au mois d’aout comme depuis le début ! 
    Certes c’est en comptant le Batman Inc Special mais je pense que c’est pour  se mettre en place en synchro avec le Trinity War & le villain month

  7. Le départ de James Robinson est pour moi un coup dur aussi, j’espère qu’ils vont refiler le bébé à quelqu’un de compétant, Earth-2 a beaucoup beaucoup de potentiel, et puis c’est pas juste une série sur un univers alternatif, ce sont des personnages anciens qui ont un certain aura. Concernant l’utilisation de scénarios imaginés mais non sortis de Robinson par DC il me semble qu’à partir du moment où un scénariste soumet une idée à Marvel ou DC celle-ci devient la propriété de l’éditeur qui peut refiler le synopsis à développer à n’importe lequel de leurs scénaristes (les joies de la propriété intellectuelle dans le milieu des comics mainstream). Mais que ce soit en suivant les plans de Robinson ou non on va bien finir par avoir la JSA pour le crossover avec la Justice League je pense.
     
    Tu ne te trompes pas tellement que ça Steve en appelant Tarzan John puisqu’il s’agit de son prénom, son nom complet étant John Clayton III, lord Greystoke. La rencontre John Carter/Tarzan n’est pas non si fantaisiste ou ni même inédite dans l’idée que ça, puisque si Edgar Rice Burroghs n’a jamais fait rencontre ses deux personnages, il a fait croiser la route de son seigneur de la jungle avec celle du cycle de Pellucidar (qui compte les aventures de différents protagonistes dans un monde souterrain peuplé de créatures fantastiques ou préhistoriques  dans Tarzan at the Earth’s Core !
     
    Pour ceux qui voudraient voir ce cher Rob qui appelle l’aide de nos deniers, c’est ici : http://www.youtube.com/watch?v=GL-SDLpE2qc
     
    Pour le vilain’s month ça me paraît impensable qu’on est ni un numéro sur Lex Luthor ni un sur le Joker, ce sont les deux vilains les plus emblématiques et charismatiques de l’univers DC, et si jamais pour le Joker ça paraîtrait compliqué vu les plans de Snyder pour lui on peut toujours avoir une histoire sur le passé. Le peu de communication de DC sur cet évènement ne me gène pas du tout, à l’heure où on sait toujours tout d’avance je ne suis pas contre un peu de surprise, et de toute façon on sera assez tôt informé sur le contenu des 52 titres puisqu’ils seront sollicités bientôt. Pour Trinity War c’est bien aussi de garder un certain flou histoire de pas tout savoir en avance comme ils le font chez Marvel pour leurs events, mais là le problème c’est que le peu qu’on ait bien voulu nous dire ne nous laisse présager qu’un bête crossover de types « on se tape dessus puis on  s’unit contre une menace globale’ avec une ou deux morts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.