Top 50 des meilleurs moments dans les comics – 20 à 11

20 – Astonishing X-Men 4 : et une résurrection une

ColossusreturnEpisode : Astonishing X-Men 4

Scénario : Joss Whedon

Dessin : John Cassaday

Le premier arc de Astonishing X-Men est sans doute le meilleur de Whedon sur le titre, il a su capter l’essence du titre et des personnages tout en les confrontant à un dilemme social : et si la différence était perçue comme une maladie que l’on pourrait soigner ?

Mais la scène la plus forte reste le retour de Colossus, mort depuis des années, et surtout l’expression de Kitty Pride superbement rendu par John Cassaday.

19 – Amazing Spider-Man 35

AmazingSpider-Man476Episode : Amazing Spider-Man 35

Scénario : Joe Michael Straczynski

Dessin : John Romita Jr

Lors de son arrivée du le titre JMS décida de faire bouger les choses dans la vie de Peter Parker et notamment dans sa relation avec sa vieille Tante May qui dépasse les « Spider-Man est un monstre » ou « Argh mon cœur »

Après un combat absolument dingue contre Morlun, Peter s’effondre chez lui, et c’est là que May arrive et découvre le costume et son neveu en piteux état.

L’épisode suivant fait aussi partie de mes préférés : la conversation, dans lequel Peter et sa tante aborde le sujet et Peter doit lui avouer pourquoi il continue à faire ce qu’il fait.

C’était le bon temps !

18 – Wolverine : euh j’ai comme une fuite

W33Episode : X-Men 25

Scénario : Fabien Nicieza

Dessin : Andy Kubert

Au court du crossover Fatal Attraction les X-Men tentent d’en finir avec Magneto, Wolverine est à deux doigts d’y arriver mais le maître du magnétisme lui montre qui est le meilleur en lui arrachant son adamantium

La scène a marqué l’époque et a permis de révéler quelques secrets sur le perso, puisque sans adamantium on découvrait qu’il avait des griffes en os.

17 –  X-Factor 39 [SPOILER]
[spoiler effect= »blind »]

18Episode : X-Factor 39

Scénariste : Peter David

Dessin : Valentine Delandro

Pendant des mois la grossesses de Syrin a été l’une des histoires les plus importantes dans le titre X-Factor. Mais le staff X ne pouvait laisser Peter David mettre en scène une naissance de mutants en dehors de la trilogie Messiah. Le scénariste se creusa la tête pour s’en sortir et finit par révéler que le bébé n’en était pas un, mais était en fait un double de Madrox. L’épisode est particulièrement éprouvant puisque après avoir demandé Thérésa en mariage, Madrox absorbe le bébé et comprend la nature de l’enfant

Cet épisode marque le début d’une descente aux enfers pour Thérésa et Madrox, la pemière fuyant l’équipe et Madrox tentant de mettre fin à ses jours.[/spoiler]

16 – Wonder Woman VS Medusa [Spoiler]

[spoiler effect= »blind »]ww210page192uaEpisode : Wonder Woman 210 

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Drew Johnson

Si vous ne devez lire qu’un seul run de Wonder Woman, lisez celui de Greg Rucka. Loin des errements actuels, on a droit à de vraies histoires et surtout à la vraie Diana. On sent combien le scénariste comprend son perso et il l’écrit comme elle le mérite.

Plusieurs temps forts ont émaillé son travail, l’un des plus importants est sans doute le combat entre Diana et Médusa. Après avoir tenté de la combattre avec différents artifices, comme se bander les yeux.  Wonder Woman comprend le sacrifice qu’exige la victoire et se brûle les yeux avec de l’acide …[/spoiler]

15 – Une mort dans la famille

jason_todd_robinÉpisodes : Batman 426 à 429

Scénario : Jim Starlin

Dessin : Jim Aparo

Dire que Jason Todd n’était pas populaire en tant que Robin relève de la gageure, si bien que le staff DC organisa sa mort en faisant choisir le public.

Tuer le Joker ou Robin, d’une courte tête il « l’emporta » et Robin fut gentiment massacré par le Joker.

Mais bon on est dans les comics donc le bougre est sorti de sa tombe grâce aux effets du coup de poing de Superman dans la réalité, et oui on peut frapper le tissu de la réalité (et se foutre des lecteurs)

14 – Batwoman : Le secret d’Alice [SPOILER]
[spoiler effect= »blind »]AliceÉpisodes  : Detective Comics 854 à 860

Scénario : Greg Rucka

Dessin : J.H. Williams III

Vous allez bientôt découvrir en français ce petit bijoux qu’est la série Batwwoman par Greg Rucka et J.H.Williams III. A cette occasion vous ferez la rencontre d’Alice nouveau boss de l’église du crime, religion dont les prophéties impliquent Batwoman. Alors qu’elle combat Alice pour sauver Gotham d’une attaque bactériologique, Batwoman découvre que Alice n’est autre que … sa sœur jumelle qu’elle croyait morte depuis 20 ans ![/spoiler]

13 – Walkind Dead : jeux de mains (oui je sais je sais)

rick vs the governor's bladeEpisode : Walking Dead 28

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Voila quelque chose que l’on avait pas vu venir, alors que Rick arrive dans le camp contrôlé par le gouverneur, ce dernier lui fait part des coutumes locales en ce qui concerne l’hospitalité.

Une chose est sure, j’irai pas passer mes vacances là-bas.

 

 

12 – La mort de Barry Allen

death of barry allenEpisode : Crisis of Infinite Earths 8

Scénario : Marv Wolfman

Dessin : Georges Perez

Avec la disparition du multivers, DC a voulu rendre encore plus inoubliable la saga Crisis on infinite Earths en tuant certaines figures emblématiques du Silver Age. Quoi de mieux pour achever le merveilleux de cet époque que de tuer le perso qui avait lancé la précédente ère.

Dépourvue de série à cette époque, Flash se sacrifie pour sauver l’univers.

On pouvait éspérer que cette mort allait durer, ce fut le cas pendant 25 ans et puis Dan Didio, à l’occasion de Final Crisis, décida que la meilleure manière de clôturer l’épopée des Crisis serait de ramener le perso.

A mon sens son retour est le plus grand symbole du retour de DC vers le Silver  Age.

11 – La mort d’Elektra

elek1Episode : Daredevil 181

Scénario : Frank Miller

Dessin : Frank Miller & Klaus Janson

Une autre mort qui a marqué son temps, et à raison, tant elle est inattendue. Mais surtout on ne peut pas vraiment échapper à toute la dimension sexuelle de cette mise à mort qui rend la scène encore plus dérangeante. Ce n’est pas faire insulte à Stan Lee de dire que si il a crée le personnage de Daredevil, son vrai père est Frank Miller. Avant son arrivée sur le titre, Daredevil n’était qu’un Spider-Man du pauvre. Grâce à l’auteur il est devenu un héros urbain faisant face au quotidien au sordide et à l’horreur du crime.

 

 

– Top 50 des meilleurs moments dans les comics : 30 à 21

– Top 50 des meilleurs moments dans les comics : 40 à 31

– Top 50 des meilleurs moments dans les comics : 50 à 41

A propos Sam 1893 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.