Comixity episode #56

Et voici enfin l’épisode de Comixity de la fin mai. Un épisode qui a pris beaucoup de retard et notamment au montage (et pas que pour ce podcast-ci d’ailleurs) car avec un déménagement, les choses ne sont pas passées comme je l’aurais souhaité. Tout d’abord donc, toutes mes excuses pour cet énorme contretemps.
Au sommaire de  ce numéro, la fin des sorties du mois de mai mais aussi une interview avec l’artiste que vous pourrez retrouver sur notre stand lors de la Comic Con’ à la fin du mois et bien sûr une bonne petite dose de news.

Comme toujours, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires ou en nous envoyant un mail grâce au formulaire de contact . Si celui-ci contient une question, nous y répondrons dans la prochaine émission. Bonne écoute.

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

00:26 – News

12:01 – interview de Kevin Enhart
vous pouvez découvrir The Heindrich Project par ici ou admirer ses planches sur son DeviantART

32:42 – Batman Universe HS n°1

41:12 – Punisher Max tome 1

55:06 – DC Universe n°62

66:52 – DC Heroes n°3

75:15 – Supergod

A propos Steve 1165 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

5 Comments

  1. Alors je n’ai pas lu le Batman, mais je pense l’acheter à la suite de cette critique. J’ai lu le Punisher et j’ai trouvé ça nul. C’est bêtement gorasse et c’est truffé de scénes qui se veulent choquantes mais qui sont juste au final ridicules. Du comics torche-merde !
    Je suis un peu déçu par Blackest Night. ça tourne un peu en rond. Toutes ces couleurs pfffff. C’est juste de la baston un peu bébête.
    Enfin, pour finir, j’ai acheté Supergod que j’ai adoré. Cette description froide presque clinique de la fin du monde est captivante de bout en bout. Les scènes de catastrophes sont super bien mises en scène et m’ont fait froid dans le dos. Pourtant je n’avais pas aimé No Hero. là, je suis bluffé.

    • je n’ai pas lu grand chose dans cette liste à part le BN et le supergod, donc je m’étendrais uniquement sur le second :

      – tout d’abord le bouquin n’est pas lié au concept de religion mais à celui de Dieu. Je crois que de là vient la confusion. Et plus particulièrement Ellis ici s’attarde sur le besoin de l’homme d’avoir un dieu, du t il en créer un de toute pièce pour qu’il puisse se manifester. C’est là le sujet de supergod : le besoin de l’homme d’avoir un dieu. D’avoir cet être magique au dessus de lui qui va prendre toutes les décisions pour lui, lui assurer le bonheur, et surtout lui enlever ce fardeau de la pensée.
      Personnellement je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout trouvé cette lecture longue. Au contraire je l’ai dévoré, notamment parce que cette oeuvre est plusieurs crans au dessus de No hero et black summer.
      Quant au résumé qui est fait de ces deux oeuvres, je le trouve très juste :
      – black summer relatait l’histoire de gens qui avaient des idéaux et dont certains les ont poussé à l’extrême, et ont franchi la ligne. Mais à la base ce qu’ils voulaient c’était un monde meilleur, de ce point de vue ils sont humains.
      – No hero porte bien son titre, puisque il relatait l’histoire de gens qui obtenaient des pouvoirs et se laissaient corrompre.

  2. Bonjour, bonjour! Tout d’abord, merci beaucoup pour le p’tit clin d’oeil à propos de la news concernant les Chroniques de Spawn. Un arrêt bien dommage pour tous les fans du personnage mais qui laissera sa place à une nouvelle collection d’albums chez Delcourt. Ensuite, je vous rejoins sur le Batman Univers HS qui nous propose ici une histoire intéressante qui donne envie de lire la suite. Pour Blackest Night, j’attendais la VF pour lire certains titres que je n’avais pas pris en VO donc un bon compromis pour le coup mais c’est surtout le GL Corps qui manque ici.
    Enfin et même si je ne laisse pas souvent de commentaires, je vous écoute toujours avec plaisir, que ce soit pour la VF, la VO ou encore les Spéciaux, donc continuer comme ça! 😉

  3. Psycho pirate était un des seul à se souvenir du multiverse pré-crisis puisqu’il avait fait parti du plan de l’anti-monitor (d’ailleurs je crois que Crisis on infinite earths fini sur un plan du psycho-pirate dans son asile).

    Et je rejoins Steve sur l’anneau vert pour Superman, d’ailleurs Morrison dans ses JLA le faisait apparaitre dans son rêve crée par la Clée en Green Lantern de Krypton.

    Par contre je sais vraiment pas quoi penser de Supergod. J’aime bien Ellis en général même si j’ai été relativement déçu par ses séries Avatar pour le moment. Black Summer était chouette mais la fin un peu abrupte, No Hero manquait d’envergure, et aurait mérité de prendre peut être moins de temps pour l’intro et plus de temps pour développer le retournement final et ses implications. Dans le genre j’ai préfére le Cla$$war de Rob Williams (même si la fin là aussi est un peu abrupte) ou les travaux de Ellis et Millar sur
    Authority.

  4. Désolé mais Robinson a clairement été complètement nul m^me sur la fin de son run.

    Les Titans on signé leur meilleur période pendant Blackest Night avec une série de one-shot tres bien écrit. j’en parlais là : http://aleph666.free.fr/?p=1568

    Les JSA de Willingham sont moyens ni meilleurs ni pire que ce qui a été fait avant par contre Gugenheim a fait du très bon boulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.