Guide de lecture Comics VF : semaine du 21 mai 2012 – Kiosque

Batman Saga 1

Date de sortie : 25 mai 2012

Épisodes : Batman # 1, Detective Comics # 1, Batman & Robin # 1, Batgirl # 1

Sollicitation : Bruce Wayne est enfin de retour sous le masque de Batman ! Et les épreuves ne manquent pas pour notre héros, qu’il combatte l’influence de la Cour des Hiboux, qu’il se confronte au Joker, par TONY DANIEL, ou qu’il tente de renouer des liens avec son fils, Damian! Barbara Gordon endosse quant à elle, à nouveau, le costume de Batgirl!

Avis : bien que les débuts en librairie des nouvelles séries post relaunch DC aient été retardé de quelques jours pour les sorties librairie, nous aurons quand même droit en cette fin de mois de mai à certaines de ces séries. On commence par ce qui sera sans doute le titre le plus porteur à savoir la revue regroupant une partie des séries Batman. Uniquement une partie puisque les bat-titres se multiplient presque aussi vite que les séries X-Men (ou comme je l’ appelle l’hydre, puisque à chaque fois qu’un titre est arrêté, en général deux autres repoussent à la place …).

Au menu de cette revue, quatre titres. Le plus intéressant est sans conteste le Batman de Scott Snyder et Greg Capullo. Bien que le récit de Snyder soit moins original que son run sur Detective comics, traduit par Urban en deux volumes, la série reste de très grande qualité, et le trait de Capullo ne cesse de s’améliorer de numéro en numéro.

Je ne serai pas aussi élogieux pour Detective Comics. La série a ses fans, même au sein de Comixity, mais je n’en fais pas partie. Je trouve le scénario particulièrement simpliste, exagérément violent, assez mal dessiné, et sans grand intérêt, si bien que j’en ai arrêté la lecture après deux épisodes. Concernant mon commentaire sur la violence, je précise ma pensée, à mon sens Tony Daniel met un scène un comics avec des scènes chocs pour avoir des scènes chocs et faire parler du titre. Il n’y a a pas de fond derrière.  En outre la caractérisation des personnages est particulièrement approximative selon moi.

Batman & Robin est par contre à surveiller de près. Le défaut du titre est sans doute de démarrer de manière particulièrement lente. Ainsi certains épisodes paraissent creux jusqu’au numéro 5/6, à ce moment le récit prend enfin toute son ampleur. Outre Batman j’espère donc qu’Urban publiera cette série en format librairie car ce 1er arc mérite d’être lu d’une traite pour moins subir les longueurs.

Enfin Batgirl, autre grosse déception du relaunch pour moi. Au delà de la décision particulièrement stupide de refaire de Barbara Gordon Batgirl, alors que le personnage avait pris une toute autre dimension au travers d’Oracle et de la série BOP, Gail Simpone ne parvient jamais, en tout cas dans les épisodes que j’ai lu, à produire un titre de grande qualité.

DC Saga 1

Date de sortie : 25 mai 2012

Épisodes : Justice League # 1, Superman # 1, Supergirl # 1, Flash # 1

Sollicitation : Les plus grands héros par les plus grands auteurs ! La toute nouvelle Ligue de Justice, par GEOFF JOHNS et JIM LEE ! Un Superman totalement remanié par GEORGE PEREZ et JESUS MERINO ! L’arrivée sur Terre de sa cousine, SUPERGIRL, par MIKE JOHNSON, MICHAEL GREEN et MAHMUD ASRAR ! Et enfin, le retour de Barry Allen, FLASH, par FRANCIS MANAPUL et BRIAN BUCCELLATO !

Avis : autre vaisseau amiral des séries DC en France avec DC saga qui a un contenu assez … surprenant. Si la présence de Justice League par Geoff Johns et Jim Lee est on ne peut plus logique, ainsi que des personnages connus comme Superman ou Flash, on peut s’interroger sur la présence d’une série de second ordre comme Supergirl. Sur les 52 séries lancées, n’aurait-il pas été plus logique d’en choisir une autre ? comme l’Aquaman servi par le même Johns ? ou Wonder Woman ?

Si l’on passe sur cette excentricité d’Urban Comics, notons que la série Justice League est malheureusement loin d’être à la hauteur des attentes. Voici une série dont le scénario n’est là que pour mettre en valeur le dessin et rien d’autre !

Le superman de Pérez a pas mal divisé lors de sa sortie. En effet le scénariste écrit comme il dessine : avec force de détails, ainsi ne soyez pas surpris de voir les pages de Superman surchargées de cases et de textes. Sur le fond cela fait partie des raisons pour lesquels j’aime bien ces 6 épisodes, on met enfin plus de 10 minutes pour lire un épisode d’un comic-book !

Flash est aussi de qualité. Même si je ne suis toujours pas emballé par le personnage de Barry Allen, oui comme beaucoup Wally me manque, le titre bénéficie d’un scénario efficace et de la patte graphique de Manapul qui atteint ici un tout autre niveau visuellement.

Green Lantern saga 1

Date de sortie : 25 mai 2012

Épisodes : Green Lantern # 1, Green Lantern Corps # 1, New Guardians # 1, Red Lanterns # 1

Sollicitation : Suite à leur guerre interne, le Corps des Green Lantern a été complètement bouleversé ! Désormais, Hal Jordan n’en fait plus partie et GEOFF JOHNS et DOUG MAHNKE vous présentent son remplaçant ! Guy Gardner et John Stewart retournent sur Oa, grâce à PETER TOMASI et FERNANDO PASARIN ! Kyle Rayner devient le premier des Nouveaux Gardiens, par TONY BEDARD et TYLER KIRKHAM ! Enfin, PETER MILLIGAN et ED BENES content les nouvelles aventures des Red Lantern d’Atrocitus !

Avis : enfin Urban a pris la sage décision de regrouper l’ensemble des séries GL dans un seul mag. En quelques années, le corps des green lantern est devenu un pôle important de l’univers DC, si bien que les titres ont eu tendance à se multiplier. Malheureusement au moment où le nombre de titres atteint son maximum, on ne peut pas en dire autant de la qualité.

Green Lantern va commencer très, très lentement et va souffrir de scripts de qualité assez irréguliere de la part de Johns. En outre je vous conseille fortement d’avoir lu la conclusion de la guerre des green lantern avant de vous attaquer à ce 1er épisode, car sinon vous n’allez rien comprendre ! si il y a un épisode qui n’est pas un bon point d’entrée, et bien GL1 en est le parfait exemple !

Green lantern Corps est par contre beaucoup plus accessible. Tomasi a en effet construit son premier épisode comme un point d’accès si bien que tous les éléments dont un nouveau lecteur a besoin pour comprendre l’univers des GL est parfaitement présenté. Le reste de l’histoire n’a pas grand intérêt sinon, et pour moi le combo John Stewart/ Guy Gardner fonctionne beaucoup moins bien que Kyle Rayner/ Guy Gardner.

Tient en parlant de Rayner, il est désormais dans la série New Gardians que j’ai arrêté de lire en plein milieu du numéro 1 tellement c’était mauvais. Steve continue de me dire que c’est bien, mais étant donné que Tony Bédard a sans doute pondu les pires épisodes de GLC que j’ai jamais lu je n’ai vraiment pas envie de lire la suite …

Enfin Red Lanterns, centrée comme son nom l’indique sur les corps des Red Lanterns et plus précisément sur Atrocitus. Je n’ai pas bien compris l’intérêt d’une série sur les RL, et après la lecture du numéro 1 je ne le savais toujours pas …

A propos Sam 1984 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.