Guide de lecture Comics VO : semaine du 27 juin 2012

Aquaman 10

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Ivan Reis

Sollicitation : THE OTHERS” part four! The Others are reunited when the hero called VOSTOK-X arrives on Earth. MERA learns more about Arthur’s violent past from SHIN.

Avis : depuis le début de la nouvelle série Aquaman, voire depuis Brightest day, la confrontation entre le  héros et Black Manta ne cesse d’être teasé. Ce bougre de Geoff Johns, qui a encore quelques trucs sous sa manche, a peu à peu fait monter la pression au grès de révélations sur le passé d’Aquaman. On savait Manta responsable de la mort du fils d’Arthur, mais manifestement le contentieux entre les deux hommes remonterait à bien avant ça !

Je me souviens combien, il y a encore quelques années, Manta faisait partie des ennemis les plus ridicules de l’univers DC, souvent battu en deux secondes et sans grande gloire. Mais Johns lui a appliqué le traitement « Sinestro », et a donné au personnage un caractère mortel et amoral totalement inédit à ce jour. Bien entendu cela ne fonctionnerait pas aussi bien sans le dessin d’Ivan Reis qui donne au vilain une toute autre dimension.

Il est assez comique de remarquer combien cette nouvelle version de Manta a du succès, puisque cette interprétation a fini par influencer les producteurs de Young Justice qui depuis le début de la série présente Manta comme un ennemi extrêmement dangereux et non le bouffon qu’il était il y a encore 10 ans.

Batman Incorporated 2

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Chris Burnham

Sollicitation :  This is the story of a man and a woman fighting over the heart and soul of their child. Unfortunately for the world, the man is BATMAN, the woman is TALIA AL GHUL, and the child is DAMIAN.

Avis : si vous avez vu le Top et Flop de la semaine où est sorti le premier épisode de Batman Inc, vous savez que j’ai adoré, non que je l’ai acclamé, non en fait je suis à peu près sûr que c’est le meilleur boulot de Morrison depuis des années. Il semble qu’avoir pris un peu de vacances en Action « pas terrible Land » Comics, ait redonné au scénariste un second souffle sur Batman. En même temps il n’avait pas perdu son premier souffle étant donné la qualité du premier volume de Batman Inc.

Pour une raison étrange, il semblerait que de nos jours, Morrison soit plus à l’aise avec Batman et son sale gamin de fils que sur Superman sur lequel il ne fait pas vraiment de merveilles pour l’instant. Pour ce second volume de Batman Inc, nous entrons dans le vif du sujet, à savoir le lutte entre Batman et Talia, ex petite amie et incidemment mère de Damian mais aussi big boss de la ligue des assassins et aussi de la nouvelle organisation Leviathan.

Nous sommes donc partis pour 12 épisodes de grandiose, de grotesque et de merveilleusement bien écrit et dessiné (oui parce que le dessinateur déchire comme pas permis).

Batman : The Dark Knight 10

Scénario : Gregg Hurwitz

Dessin : David Finch

Sollicitation : Welcome new series writer GREGG HURWITZ! Kicking off a major story pitting BATMAN against the most deadly version of the SCARECROW he’s ever seen! This isn’t about fear…it’s about TERROR!

Avis : bien donc il semblerait qu’il faille rajouter un titre Batman à la liste des Bat-titres à suivre, liste qui ne cesse de s’allonger puisqu’il semble bien que notre soif collective pour le personnage et son univers ne connaisse pas de limite, en tout cas s’il y en a une elle doit être très très loin car cela fait maintenant des décennies que DC nous abreuve de nouveaux titres Batman !

Pourquoi faut-il se mettre à lire Batman : Dark Knight après l’avoir si copieusement évité. Pour une raison simple : le titre a désormais un vrai scénariste à bord ! ouiiii !! Il faut dire que depuis son lancement Dark Knight s’est fait une réputation de série certes bien dessinée mais à la piètre qualité. Et dans un monde rempli de bat-titres, si on pouvait se passer d’un, c’était bien de celui-là (et du Detective Comics de Tony Daniel aussi…).

Hurwitz est donc appelé à la rescousse par DC, qui bien que le titre se vende a bien entendu les critiques des lecteurs. Le scénariste a récemment fait ses preuves avec une mini sur le Penguin, et si le monsieur a réussi à m’intéresser à un perso comme celui-là, imaginez un peu ce qu’il peut faire avec Batman !

Flash 10

Scénario : Brian Buccelatto & Francis Manapul

Dessin : Marco Rudy

Sollicitation : THE FLASH vs. THE WEATHER WIZARD!  The Flash may survive…but will BARRY ALLEN?

Avis : les auteurs du titre continuent donc la réinvention de l’univers de Flash avec la réintroduction du Weather Wizard. Après Grodd on comprend que les scénaristes ont décidé de revenir aux Rogues bien connus de l’univers du héros, qui lui pourrissent l’existence depuis pas mal d’années.

De manière générale je suis curieux de voir quel niveau de continuité les deux scénaristes ont conservé sur le titre, car Flash est censé opérer depuis maintenant un peu plus de 5 ans dans le nouvel univers DC, or j’ai toujours l’impression qu’il débute, et qu’il rencontre ses ennemis pour la première fois. Bien évidemment cela rend le titre bien plus accessible aux nouveaux lecteurs, mais reste assez déconcertant si l’on y réfléchit un peu.

Pour le moment la série est assez satisfaisante, la qualité du titre, et sa fraicheur, sont une vraie bonne surprise. Le tout est bien sûr aidé par le trait très imaginatif de Manapul. Il faut maintenant souhaiter qu’ils parviennent à rendre Barry Allen plus intéressant, parce que pour le moment il fait toujours très tête à claque…

Justice League 10

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Jim Lee

Sollicitation : “THE VILLAIN’S JOURNEY” part two ! The identity of the Justice League’s newest and deadliest foe is revealed! Part four of the debut of SHAZAM!

Avis : quelle idée de donner autant d’espace à un personnage secondaire ? en effet depuis le début de ce second arc, Steve Travor est presque le personnage principal de la série, alors que personnellement je me contre-balance de ce personnage, ou de ces ennuis avec la presse parce que WW l’a plaqué, non mais sérieusement qu’est-ce qu’on en a à péter !

Encore une fois je regrette le run de Morrison sur le titre, ahhhh en ce temps là on ne s’ennuyait ma petite dame, ça oui il se passait des trucs dans nos comics, çççaaa ouiii, c’était bourré d’action et surtout d’idées, çççaaa ouiiii. Et vous savez quoi ma bonne dame, en ce temps là on voyait nos héros en action, ben ouiii, et pas qu’un peu. Alors que depuis le début de cet arc, ben on les a quasiment pas vu les dits héros…

Justice League Dark 10

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Mikel Janin

Sollicitation : Featuring John Constantine , Zatanna , Deadman, Andrew Benet, Madame Xanadu, Black Orchid and Dr. Mist! In part two of JEFF LEMIRE’S first story the team sets up shop in their new HQ, the HOUSE OF MYSTERY – but first, they’ll have to survive an attack by THE DEMONS THREE!

Avis : bien que le premier épisode de Justice League Dark par Lemire m’ait un peu déçu, je l’ai en effet trouvé bien trop porté sur le super-héroïque à mon goût (quelque chose dont Lemire se moque lui-même dans le titre), il est incontestable qu’il était rempli de plus d’idées en un seul épisode que pas mal de séries n’arrivent à en délivrer en une douzaine (hein Superman,mm?,mm? que t’as pas vu une bonne idée dans une de tes séries depuis des lustres, ????).

Je suis curieux de voir comment le scénariste va faire en sorte que ces personnages restent ensemble sur le long terme, sachant qu’ils ne peuvent se supporter (ce qui donne plus de sel à la série d’ailleurs). Pour son premier arc il leur a donné un bon prétexte et une mission intéressante.

A voir.

Superman 10

Scénario : Keith Giffen & Dan Jurgens

Dessin : Dan Jurgens & Jesus Merino

Sollicitation : SUPERMAN’S new foe – the one that can’t be touched – has found a way hurt both The Man of Steel AND Clark Kent!

Avis : quand on pensait que Superman ne pouvait pas tomber plus bas, ben si il pouvait… Encore une fois la médiocrité du titre est la preuve flagrante que DC n’a pas la moindre idée de quoi faire avec ce perso, c’est bien triste. Ils ont essayé beaucoup de choses les malheureux ! et pauvre de nous ils ont surtout fait n’importe quoi. Du changement purement cosmétique (quoi superman sans son slip rouge au dessus de son pantalon !!!! hérésie !!!!) au plus radical (hein Loîs on se connaît tous les deux ?), rien ne semble pouvoir sauver le grand bleu du désastre créatif. Et ça ne va pas s’arranger avec l’arrivée de Lobdell au scénario…

Hein ce qui se passe dans cet épisode ? euhhhh attendez ah oui supie affronte une fille qui aime qu’on lui fasse mal…L’enterrement de superman est donc prévue pour dans très bientôt …

Teen Titans 10

Scénario : Scott Lobdell

Dessin : Brett Booth

Sollicitation :  THE TEEN TITANS LOST in an inner-world! What did SOLSTICE learn from the LEGION LOST team during THE CULLING? Hint: It has to do with the mystery surrounding KID FLASH’S origin!  BUNKER confronts RED ROBIN about the missing SKITTER!

Avis : dans le weekly 99, King Ed nous avait conseillé le superboy 10 en nous disant que c’était pas mal du tout. Bien sûr je n’en ai pas cru un mot ayant encore en tête les débuts de Lobdell dans le relaunch, je suis malgré tout aller voir ça par acquis de conscience et pouvoir balancer à notre chroniqueur un bon vieux « mais c’est de la merde ! ». Ben en fait non.

Comprenons nous bien, ce n’était pas le comic-book du siècle, mais mine de rien le truc tenait la route. Par moment ça m’a même rappelé quelques bons moments de Generation X, comme quoi quand M.Lobdell veut, il peut. Les Titans sont donc coincés sur île mystérieuse, bourrée de dinosaures, en ayant aucune idée de comment ils sont arrivés là ni comment en sortir.

Manhattan Project 4

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : NICK PITARRA

Sollicitation : « THE ROSE BRIDGE »The Life and Death of Albert Einstein. The blockbuster FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #4: THE ROSE BRIDGE!

Avis : le titre le plus maboule de ces dernières années revient pour son 4e épisode ! en fait plus je relis la série, plus je me dis qu’ Hickman est soit un grand malade soit il regarde Docteur Follamour en boucle lorsqu’il rédige les scripts de cette série. Outre les idées complètement délirantes dont il remplit la série (comme ce qu’il faut subir à Oppenheimmer dans le premier épisode, où la manière dont il dépeind Von Braun), c’est une vraie réinvention de la période d’après guerre à laquelle se livre le scénariste. Une période où l’on pensait que la science n’avait pas de limite, comme l’imagination de Hickman …

En tout cas malgré ses délires, le fait que pour le moment Manhattan project a bien plus de sens que l’autre creator owned d’Hickman : Secret, qui continue à ne pas avoir le moindre sens pour moi…

Amazing Spider-Man 688

Scénario : Dan Slott

Dessin : GIUSEPPE CAMUNCOLI

Sollicitation : No need to wait for the movie to see Spider-Man wrangle the reptilian rage of one of his greatest foes! Spider-Man is stuck between two monsters when Morbius the Living Vampire attempts to cure the Lizard and restore Curt Connors.

Avis : après le décevant End Of the Earths, Dan Slott revient à un arc plus court où Spidey devra gérer les « conséquences » du « méga arc de la mort qui tue même qu’à la fin y  a un personnage supra important de la mort qui tue qui y passe, même si le perso en question était complètement secondaire et que limite on en a rien à péter », tout en allant affronter le lézard.. Wow ça c’est original, faut dire le lézard ce n’est pas comme si on nous l’avait ressorti 250 fois cette dernière décennie en nous disant à chaque fois qu’il abandonnait son côté humain, pour céder à son côté reptilien …

Personnellement j’attends plus de cet arc « classique » que du prochain « arc de la mort et cette fois il va se passer des trucs, promis juré, c’est pas comme avant, parce que cette fois il y  a les 50 ans de Spidey et le numéro 700 en ligne de mire, bien qu’on sache tous que le titre va surement finir par être relancé parce que hein 700, c’est pas sexy pour les nouveaux lecteurs … »(oui je sais faut que j’arrête avec les trucs entre guillemets qui n’en finissent pas), pour une raison simple : depuis le début de Big Time, Slott s’est montré bien plus à l’aise avec cette structure d’histoires en continu qu’avec les gros arcs où il est censé se passer des trucs.

FF 19

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : NICK DRAGOTTA

Sollicitation :  For the first time since Johnny Storm died, the class travels to a now radically different. Negative Zone. See what happens when Annihilus goes with them. And what does the future hold for the Light Brigade?

Avis : Hickman ramène donc encore, ça commence à faire beaucoup d’ailleurs, la Future Fondation dans la zone négative, sans doute pour faire suite aux derniers épisodes où Johnny organisait des élections libres pour que les habitants décident eux mêmes qui les dirigeraient. Et là c’est le drame, car voyez-vous,  comme les humains, les insectes sont très cons quand il s’agit de designer leur chef puisque c’est Annihilus qui a gagné alors qu’il ne participait même pas

Hickman continue donc dans sa veine complètement barrée qui réussit si bien à la série.

Ultimates Comics Ultimates 12

Scénario : Sam Humprhies

Dessin : LUKE ROSS

Sollicitation :  How will Tony Stark survive the City without Iron Man?  Plus: the fate of Nick Fury!

Avis : pour le moment la série Ultimate à du mal à se remettre du départ de son équipe créative, à savoir Hickman et Esad, et le titre n’est pas aidé par le choix des dessinateurs opéré par Marvel. Alors qu’Hickman avait donné une touche très futuriste dans ses scripts, parfaitement retranscrite par Esad, Marvel a assigné à la série des dessinateurs au style bien plus classique voire parfois old school.

En outre côté scénario, je dois avouer que pour le moment je n’ai pas vraiment accroché au travail de Humprhies. Hickman avait fait le choix d’un titre bourré d’action, sans que cela soit du premier degré, avec des retournements de situations complètement inattendus qui vous laissait sur le cul. Depuis le changement d’auteur, c’est devenu bien plus calme ! Le scénariste a su conserver cette ambiance de fin du monde instillée par Hickman, mais sinon on s’ennuie un peu…

Wolverine and The X-Men 12

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Chris Bachalo

Sollicitation : Kid Gladiator goes after the Avengers single-handedly! The X-Men from Wolverine’s school see the events of AVX and have a choice to make…

Avis : le mois dernier Jason Aaron a réussi à conserver la qualité du titre malgré l’intrusion malvenue du machin (oui j’appelle AvX le machin, parce que donner des noms aux choses, ça leur donne du pouvoir et ça les humanise…), mais pour cet épisode 12 ce sera bien plus dur. J’ai déjà jeté un coup d’oeil à la preview de cet épisode, et là c’est du machin à 100% à haute dose concentrée de machin truc…

Donc encore un titre Marvel que je vais devoir mettre sur pause, mais pas sur arrêt (comme Uncanny), puisque Aaron continuera le titre, après la fin du machin, en tout cas selon les infos disponibles à l’heure actuelle. Il pourra alors reprendre le flot des histoires qu’il a lancé sur cette série, du moins jusqu’au prochain bidule machin truc (en langage Sam = prochain crossover marvel à la con qui revient nous faire chier tous les 6 mois).

X-Men 31

Scénario : Brian Wood

Dessin : David Lopez

Avis : quelque semaines après sa sortie, je reste très réservé sur le premier épisode de Wood sur les X-Men, l’idée qu’ils opèrent à partir d’un avion est zarbi, l’idée d’une vieille souche mutante est déjà usée jusqu’à l’os, le fait d’avoir des montres géants comme menace n’aide pas beaucoup du côté de l’originalité, la caractérisation de Colossus est ratée (il est torturé et sombre dans Uncanny, et souriant et heureux ici…), quant au fait que Storm mente à Cyclope est juste ridicule (je n’ai d’ailleurs pas compris pourquoi elle choisit de lui mentir…).

Il y a donc pas mal de choses à revoir. Décidément Marvel a beaucoup de mal avec ce titre X-Men qui depuis son relaunch se distingue par son inconsistance.

X-Men Legacy 269

Scénario : Cristos Gage

Dessin : David Baldeon

Sollicitation : Rogue vs. Ms. Marvel.

Avis : bon déjà saluons la couverture de Mark Brooks qui est vraiment géniale (hein comment ça je l’aime parce qu’il y a Carol Danvers en couverture et que c’est l’un de mes persos favoris, et que c’est surement la dernière fois qu’on peut la voir dans son costume traditionnel avant qu’un neuneu ne lui donne un nouveau complètement à chier ?).

Niveau scénario, c’est du classique de chez classique avec le match Marvel/Rogue, vieille institution marvel qui resurgit dès que les scénaristes peuvent le recaser quelque part. En outre c’est tie in « au machin » donc il ne faut pas s’attendre à ce que le scénario vole très haut. Mais comme il l’a encore prouvé dans le dernier épisode de Legacy, Gage peut se servir du contexte d’un crossover pour nous sortir quelque chose de très bon.

A propos Sam 1877 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.