Guide de lecture Comics VF : semaine du 17 septembre 2012

DELCOURT COMICS

Tony Chu : Detective Cannibal 4 – Flambé !

Date de sortie : 19 Septembre 2012

Sollicitation : Depuis qu’une écriture extraterrestre a fait son apparition dans le ciel, la vie est étrange. La population ne semble pas s’en inquiéter ni même se préoccuper d’une probable fin du monde. Quant à la R.A.S., agence gouvernementale ultra-puissante, elle est devenue complètement inutile. L’avenir de l’agent cibopathe Tony Chu semble compromis… À moins qu’il puisse inverser le cours des événements.

Avis :  la sortie de la semaine à ne pas rater ! Chew (ou très maladroitement intitulé Tony Chu détective Cannibal par Delcourt, sérieux les gens vous avez déjà trouvé mieux comme titre…) est sans aucun doute l’une des séries les plus innovantes, délirantes, marantes, passionnantes, et autres adjectifs en antes que vous pouvez imaginer et qui sont synonymes de qualité (oui je sais là je me la joue feignasse). Et preuve que nous avons bon goût dans notre beau pays, c’est un des gros succès de Delcourt, mais ce n’est bien sur pas suffisant, donc il faut que ça vende encore plus, rachetez le si nécessaire, corrompez vos amis, vos ennemis, des vagues connaissances, voire des inconnus croisés dans la rue qui vous proposent de regarder sous leurs impaires pour qu’il aillent se procurer cette série génialissime.

Pour les trois, quatre étourdis, au fond à droite qui n’auraient pas encore plongés, Chew relate les aventures de Tony Chu, jeune inspecteur qui a pour particularité d’être cybopathe. Cet étrange don lui permet de connaître l’histoire de tout ce qu’il ingère, s’il mange une pomme, il verra son parcours de l’arbre où elle fut cueillie jusqu’à ce qu’elle arrive dans sa bouche. Et s’il mange de la chair de tueur en série, il verra toute sa vie défiler y compris ses victimes.

Mais ce n’est pas la seule bizarrerie de ce monde, où la grippe aviaire a fait des millions de morts et a entraîné l’interdiction de toute vente de volaille, et pour s’assurer que cette interdiction soit respectée, la RAS, une agence gouvernementale avec de gros moyens a été créée. C’est là que Tony se retrouve à bosser pour un chef qui le hait avec toutes les cellules de son corps, un partenaire qui le tolère vaguement, tout cela pour un job où on lui demande d’ingurgiter tout ce qui passe, et souvent des horreurs, pour résoudre des cas.

Au programme de ce 4e tome et bien … comment résumer …des trucs dingues, mâtinés de folie douce avec beaucoup d’humour dedans.

Chew la série à ne pas rater !

Terreur Sainte

Date de sortie : 19 Septembre 2012

Sollicitation : Une menace de mort pèse sur Empire City. L’Arrangeur, aidé de la Chat- Pardeuse, a jusqu’à l’aube pour sauver la ville. Ils s’attaquent directement aux factions terroristes en portant un combat violent jusque dans leur camp. Réponse hargneuse au 11 septembre et malgré les positions radicales de son auteur, Terreur Sainte se garde de condamner l’islamisme pour ne foudroyer que le terrorisme.

Avis :   alors il y a longtemps, Frank Miller a révolutionné les comics avec des trucs un peu célèbres du type Dark Knight Returns et autres du même genre. Et puis un jour le monsieur a perdu ses pilules et a commencé à sérieusement pédaler du ciboulot. Au lendemain du 11 septembre rempli de la fureur vengeresse du moment, il nous promettait un Batman Versus Al quaida, et puis les années ont passé, et on commençait à se dire que Papy Miller avait rangé les jouets .

Ben manifestement non, puisqu’il a décidé de pondre Holy Terror, où un super héros du nom de Fixer va bastonner tous ces méchants terroristes (ça ce n’est pas une blague, les terroristes sont de bons gros enfoirés). Il est difficile d’attendre des propos et une histoire mesurée et compréhensive des complexités du monde actuel de la part d’un type dont les positions politiques font passer les néo-conservateurs américains va-t-en guerre pour une bande de hippies prêchant l’amour et la compréhension entre les peuples.

Bien entendu, on pourrait dire dans un discours politiquement bien correct qu’il faut distinguer l’oeuvre et son auteur. Voilà une idée bien conne que nos chères élites nous ont pondues à l’occasion de quelques polémiques (notamment au regard des brûlots anti-sémites de Celine) pour essayer de sauver la réputation de certaines bouquins plus consensuels de ces mêmes auteurs. Pourquoi je trouve cette idée complètement conne et l’ultime expression de l’aveuglement provoqué par le politiquement correct ? parce que pour moi une oeuvre est indissociable  de son auteur. Une oeuvre, qu’elle soit dans le domaine littéraire, musical, ou autre est toujours l’expression d’un individu, de son inspiration, de ses idées. Bref quand nous achetons une production artistique, c’est un morceau de l’auteur que l’on achète.Longue digression pour dire : attention ce bouquin peut brûler.

Cependant malgré mes évidentes réserves je ne peux pas vous déconseiller de lire ce bouquin, car je ne l’ai pas lu. Il vaut mieux éviter de se fonder sur la réputation sulfureuse d’une oeuvre pour la juger et uniquement se fonder sur le contenu réel.

Donc mon conseil : lisez le et faites vous votre opinion.

PANINI COMICS 

Marvel Knights 4

Date de sortie : 18 Septembre 2012

Épisodes : Daredevil (2011) 7 ; Ghost Rider (2011) 6-7 ; Punisher (2011) 6-7 ; Winter Soldier 1

Sollicitation : Le Soldat de l’Hiver débarque dans le premier épisode de sa série signée Ed Brubaker et Butch Guice. La Veuve Noire fait une apparition remarquée et le Punisher poursuit son combat contre la Bourse. Mark Waid et Paolo Rivera nous livrent aussi la suite des péripéties du nouveau Ghost Rider et de Daredevil.

Avis : Un numéro bien particulier de Marvel Knight puisqu’il marque le lancement en France de la dernière série de Ed Brubaker chez Marvel : The Winter Soldier qui tourne autour de bucky Barnes qui reprend son ancienne identité. Et là vous me dites, attends Bucky il est pas censé être mort à la fin de Fear Itself, oui mais en fait non. C’est beau Marvel et ses morts survendues et annulées au bout de quelques mois, tiens ils viennent pas encore de tuer un perso dans AvX justement ? ouh là là, je suis sûr que ça va durer…

Sur le fond la série peut être de qualité, très loin de serrements sur Capain america, (oui je maintiens qu’à part sa première année le reste n’est terrible), car avec Winter Soldier, Brubaker peut jouer avec le côté espion/noir qu’il maîtrise si bien dans ses creator owned. Mais bon c’est du Brubaker, donc ne vous attendez pas à un récit d’une vitesse incroyable !

Du côté de DD, comme je l’ai déjà dit si Steve adore, personnellement je n’accroche pas du tout, mais alors vraiment pas. Nous allons bien voir si mon ressenti change avec cet épisode, puisque le numéro 7 est censé être tellement bon qu’il en a reçu un Eisner award ( mais bon ils ont aussi donné un prix à Fraction pour son boulot sur Iron Man, donc méfiance).

Je pense pouvoir dire que la majorité d’entre nous n’a rien à cirer de la nouvelle version de Ghost Rider. Très sincèrement la série n’a que peu d’intérêt, et j’ai carrément sauté la lecture de ces épisodes dans le dernier mag !
Par contre ne ratez pas les épisodes de Punisher de Greg Rucka qui reste exceptionnel et qui voit à nouveau l’intrigue avancer après l’épisode de transition paru il y a deux mois. La série du mag sans aucun doute.

X-Men Classic 3

Date de sortie : 18 Septembre 2012

Épisodes : New Mutants (1983) 18-22

Sollicitation : C’est au tour des Nouveaux Mutants d’être les vedettes de X-MEN CLASSIC. Et on commence avec leur plus grande saga, Demon Bear, par l’épatante équipe artistique composée de Chris Claremont et Bill Sienkiewicz. Ne ratez pas ça !

Avis : je dois avouer que parmi les titres mutants, en fait je devrais écrire la légion infinie et en permanence modifiée des titres mutants, ma connaissance des new mutants est particulièrement réduite. Mais si je sais une chose c’est que la participation de Sienkiewicz au titre est restée dans les mémoires comme l’un des moments forts de la série. C’est sur cette série qu’il a commencé à essayer de nouvelles choses avec son dessin et qu’il a vraiment commencé à essayer de développer son propre style graphique qui est aujourd’hui absolument inimitable. Rien que pour lui ce numéro de X-Men Classic vaut le coup d’oeil.

X-Men Universe HS 3

Date de sortie : 18 Septembre 2012

Épisodes : -Factor 220-224

Sollicitation : Espérant être pardonnée pour tous les péchés qu’elle a commis avant de donner la vie, Wolfsbane décide de se confesser, mais ce n’est pas l’absolution qui l’attend. Elle va devoir affronter ses démons (et des vrais de vrai !). Une nouvelle aventure extraite de la célèbre série X-Factor, réalisée par Peter David et Emanuela Lupacchino.

Avis : après une longue absence en France les épisodes d’X-Factor reviennent enfin poindre le bout de leur nez, et dans le cas présent de leur museau, puisque nous allons assister à la fin de la grossesse de Rhane. En effet la jeune femme qui a batifolé avec un être magique issu d’Asgard dans la série X-Force va connaître les joies de la maternité. Enfin les joies pas vraiment, en effet il ne faut pas oublier que c’est écrit par Peter David !
Pour ceux qui l’auraient oublier (comment auraient ils pu), souvenez vous ce qui s’est passé quand un autre membre d’X-Force s’est retrouvée avec un polichinelle dans le tiroir (ça c’est de l’expression qui remonter à loin !).

En général les membres d’X-Factor ne connaissent que peu de moment de répis, et les moments de joies rares et souvent gâchés à la vitesse de la lumière. Dans le cas présent, attendez encore une fois à des images chocs car la jeune Rhane va connaître une mise à bas assez particulière, voire inédite dans … l’histoire de l’humanité !

Je dois dire que quand j’ai lu ces pages en VO, j’ai failli rendre ce que j’avais dans le bide, car l’idée du scénariste est vraiment timbrée. A part ce détail qui vous marquera, je dirais tout de même que dans l’ensemble cet arc m’a semblé beaucoup trop long et délayé, si bien que la lecture ne vaut vraiment le détour que pour le dernier épisode qui voit la mise au monde et les répercussions importantes sur une Rhane déjà fragile.Il s’agit donc d’un tournant important dans la vie du personnage, mais cela aurait sans doute être pu mieux amené par un arc plus court et plus concentré.

A noter aussi la sortie de :

– Superior 2, de Mark Millar et Leinil Francis Yu, suite et fin de Superior.Combien on parie que Panini republie l’ensemble de la série en un seul volume dans moins d’un an ?

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Terreur sainte va faire couiné dans les chaumière et c ‘est tant mieux , c ‘est aussi le but , je me réjoui d ‘ un futur article dans le Parisien ou de Libération qui crieront au scandale …

  2. Hello Comixity Crew! La polémique suscité par Holy Terror  » Terreur Sainte » dans le  » milieu » comics ( pour l’instant ! ) , colle malheureusement a une actualité nauséabonde ,suite à la  caricature du prophète Mahomet par Charlie Hebdo et surtout d’un film de qualité douteuse et dont l’ intention n’etait pas de heurter qui que ce soit mais juste de se marrer un peu avec la religion sans volonté agressive ! mais bon apparament  , on a pas le droit c’est pas du gout des integristes radicaux , ça confirme la célebre  » On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ! Bref , çà craint !!! Obscurantisme moyennageux ??? Et pour revenir à la critique ci dessus de  » Terreur Sainte », j’suis en partie d’accord et d’un coté pour moi l’oeuvre d’un artiste reflete également ,une evolution ( pas toujours bonne ) ,un moment particulier ,un état d’esprit du moment mais egalement  l’expression de ses pensées profondes ,mais il faut « separer  le grain de l’ivraie »,  enfin bon cest pas une nouveauté que Frank Miller est un peu de droite et manichéen , le thème de la vengeance ( oeil pour oeil , dent pour dent ! )constament presente dans son oeuvre ,mais à des degrés differents et pour le coup accentués depuis une dizaine d’annéés par les attentats du 11 septembre , c’est par pour autant qu’on va bruler tout ses (chef d’ ) oeuvres ! prenons un peu de recul , meme si  » Terreur Sainte  » contient quelques idées nauséabondes , une parabole , un reflet des peurs actuelles suscité et accentué par les medias en tout genres ! Pour  » Holy Terror » ,malgré quelques idées qui « shlingue » prenons le tel quel , c’est à dire une bande dessinéé et pas aussi extremiste qu »on voudrait nous le faire croire , en tout cas graphiquement çà a l’air de toute beauté ! A  suivre ! Freedom and Peace…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.