Guide de lecture Comics VF : semaine du 24 Septembre 2012

Aquaman Tome 1

Date de sortie : 28 Septembre 2012

Épisodes : Aquaman # 1-6

Sollicitation : Après des années à régner sur le royaume d’Atlantide, Arthur, dit Aquaman, décide de revenir au monde de la surface avec son épouse, Mera. Mais le retour à la « vie civile » ne se fera pas sans peine, entre la méfiance des autorités à son égard, et les attaques de créatures cannibales issues des profondeurs de l’océan !

Avis : Urban présente donc en cette dernière semaine de septembre l’une des plus grandes surprises du relaunch DC. Depuis des décennies Aquaman a été perçu comme un personnage de second rang, n’ayant à aucun moment du moins, disposer de l’aura et d’une présence multimédia comme ses collègues Superman, Batman et WW. Aucune de ses séries n’a vraiment rencontré un public très large, même les runs acclamés comme celui de Peter David au début des années 90 (période capitaine crochet).

Qui aurait  pu donc croire, au vu d’un tel pedigree, que le titre se vendrait pendant des mois plus que les best sellers marvel comme les X-Men et les Vengeurs, c’est pourtant bien l’exploit réussi par l’équipe créative de Geoff Johns et Ivan Reis. La bonne idée de Johns est justement de jouer avec la réputation assez peu glorieuse du personnage auprès du grand public pour conférer au titre une fraîcheur bienvenue. Perçu comme une bonne blague par nombre des habitants du DC universe, le personnage va pourtant très vite prouver son utilité alors qu’une race sous marine inconnue fait surface et commence à dévorer tout ce qui bouge et le plus souvent tous ces humains si biens en chair ! Au delà de ce premier arc qui introduit cette nouvelle race, Johns va poser les bases d’une vraie mythologie autour du personnage, et notamment l’aspect le plus fascinant, à savoir Atlantis. Si au début de la série, le personnage a fui la cité, et que les gens ne croient même pas à son existence, les mystères l’entourant vont vite commencer à le poursuivre et notamment une question qui va vite devenir centrale : pourquoi la cité a-t-elle coulé ?

Si la série dispose de beaucoup de qualités au niveau de l’histoire, caractérisation des personnages, mystères, même le mariage entre Arthur  (Aquaman) et sa femme Mera est bien mis en scène, ce qui fat plaisir puisque c’est un peu le dernier couple marié encore en activité dans le nouveau DCU !!!, le récit n’est pas dénué de quelques défauts. Ainsi on peut regretter que la conclusion du premier arc soit un peu expédiée à la va vite par Johns, un défaut que l’on retrouve aussi sur Justice League et Green lantern, ou encore que l’épisode consacré à Mera (intitulé entre nous Mera va faire les courses) soit aussi creux, notamment au vu du potentiel du personnage tel qu’apercu lors de Blackest Night.

L’autre point fort du titre est bien entendu son dessinateur, Ivan Reis, qui atteint ici l’apogée de son talent. On sentait tout le potentiel du monsieur sur GL où il pouvait déjà donner libre court à son talent et à sa propension à mettre en scène des doubles pages qui insufflaient au titre un sens épique indéniable, mais sur Aquaman on sent vraiment qu’il a franchi un palier.

Lors de la maxi-série Brightest day, le potentiel du personnage avec cette équipe créative apparaissait comme évident. Le relaunch a permis à ce comic-book d’attirer une attention plus que méritée lui conférant un succès sans précédent.  Magré ses quelques défauts je ne saurais trop vous conseiller de vous jeter sur ce premier tome !

Superman : Action Comics 1

Date de sortie : 28 Septembre 2012

Épisodes : Action Comics # 1-8

Sollicitation : Arrivé depuis peu à Metropolis, Clark Kent prend ses marques en tant que reporter, et fraye avec les journalistes du Daily Planet, Jimmy Olsen et Lois Lane. Mais il défend également la justice sous le déguisement de Superman : s’en prenant autant à la corruption politique qu’aux machines futuristes qui investissent sa ville !

Avis : depuis des années les titres Superman connaissent une baisse de qualité et de ventes que rien ne semble pouvoir enrayer. Changements d’équipes créatives, crossover, superman sur terre, dans l’espace, sur krypton, perdu on ne sait pas trop où, marchant sans rien faire au travers des USA, et bien entendu les incontournables changements dans la continuité. Un coup on joue au retour au silver age, puis finalement non on change de braquet et on organise un retour de l’imagerie des films des années 70…Plus que toute autre chose le personnage a souffert de son management en permanence mouvant de la part de DC. Comme je l’ai entendu il y a quelques jours, DC est conscient du statut d’icone de son personnage et a tellement peur de faire une connerie avec qu’ils exercent un contrôle énorme dessus, empêchant par la même toute expression de nouvelle idée. D’où les réinterprétations incessantes de ses origines (trois fois en moins de dix ans), et les retours constants de Brainiac ou Luthor.

Le relaunch DC présentait enfin l’opportunité de réparer le personnage, la série, et d’avoir à nouveau un fort pôle Superman, surtout face à l’insolent succès de son compère Batman. Quoi de mieux pour cela que d’inviter sur le titre l’un des rares auteurs à avoir réussi à pondre une bonne histoire sur le personnage ces dernières années : Grant Morrison. Inutile de dire que le fan que je suis s’est exclamé : enfin !!! tant le choix semblait évident.  Morrison sur Superman apparaîssait en effet comme la garantie à la fois de respecter l’héritage passé du héros, tout en injectant de nouvelles idées et de nouveaux concepts dont la franchise a désespérément besoin. DC n’ a dés lors pas pris de risques en nommant au dessin l’un de ses meilleurs artistes, à savoir Rags Moralès, regretté depuis un moment avec son style mélant efficacement classique et moderne.

Dès lors le titre fut attendu comme le messie, enfin un bon comics superman allait sortir ! Bilan ? : une déception en général. Pour son pitch Morrison a décidé de revenir encore une fois sur les débuts de Superman, une histoire ressassée par DC de manière continue depuis 15 ans comme si à part les origines de superman ils n’avaient aucune idée de quoi raconter. Revenir aux débuts de superman, Morrison l’entend de plusieurs manières, non seulement sur ses premières aventures à Métropolis, mais aussi sur la version du personnage telle que vue par ses créateurs Siegel et Shuster, quand les pouvoirs du perso étaient encore limités, qu’il n’avait pas encore de vrai costume à part le S sur le torse et qu’il vivait dans l’Amérique de la dépression.

Tout n’est pas à jeter dans cette nouvelle interprétation du personnage, l’une des bonnes idées est de cesser de différencier Clark et Superman dont les personnalités restent la même quelque soit le costume. En outre reprendre cette version plus sociale du héros n’est pas une mauvaise idée à un moment où les USA et le monde connaissent la pire crise économique depuis un siècle. Enfin le contenu est à la hauteur du titre, à savoir que l’on a notre dose d’action.

Alors qu’est-ce qui ne marche pas ? premièrement c’est encore une autre origine de superman, histoire vue et revue dans tous les sens désormais, ensuite le premier arc est incroyablement long avec 8 épisodes et une conclusion on ne peut plus classique (une insulte pour du Morrison) avec encore une fois le retour d’un certain vieil ennemi encore une fois rencontré pour la première fois. Enfin le titre ne contient ni la magie ni l’inventivité que l’on pouvait légitimement attendre d’un titre signé Morrison, notamment au vu de son All Star superman. Ah et n’attendez pas de cohérence avec le titre Superman qui se passe dans le présent, puisque Morrison a gardé ses plans secrets, si bien que très vite des incohérences apparaissent et que les auteurs de Superman doivent essentiellement broder.

Une oeuvre donc en demi teinte, qui reste meilleure que ce que l’on a pu lire sur Superman  ces dernières années ( en même temps c’est pas dur…) mais qui n’est pas le chef-d’oeuvre attendu. Vous l’aurez compris, ce n’est pas encore pour cette fois !

Batman Saga 5

Date de sortie : 28 Septembre 2012

Épisodes : Batman # 5, Detective Comics # 5, Batman & Robin # 5, Batgirl # 5

Sollicitation : Perdu dans le labyrinthe de la Cour des Hiboux, Batman sombre dans la folie pure, par SCOTT SNYDER et GREG CAPULLO ! Double-ration de Batman par TONY DANIEL : face au retour du Pingouin et de Catwoman ! Les origines de la rivalité entre Bruce Wayne et Morgan Ducard, enfin dévoilées, par PETER TOMASI et PATRICK GLEASON ! Barbara Gordon retrouve sa mère, tandis que Batgirl affronte Gretel, par GAIL SIMONE et ARDIAN SYAF !

Avis :  A priori un mag au programme assez contrasté. Le très bon épisode du mag est le Batman de Snyder et Capullo, qui renoue avec l’ambiance noire et torturée que Snyder avait développée dans Black Mirror. Prisonnier de la Court of Owls (oui désolé mais cour des hiboux est quand même moins impressionnant..), Batman est poussé dans ses dernières limites. Privé de nourriture et de sommeil pendant des semaines, il erre sans fin dans un labyrinthe où la seule eau qu’il peut ingérer est bourrée d’hallucinogènes. Poussé aux limites de la folie, la mise à mort pourrait ne pas être si éloignée.L’épisode est d’une rare intensité, et croyez moi à la vue de la dernière page, vous mourrez d’envie de lire l’épisode suivant.

Un peu un même constat avec le Batman & Robin, mais pour d’autres raisons puisque nous entrons dans le ventre mou de l’histoire concoctée par Tomasi. Dans cet épisode sera notamment plus développée l’histoire passée entre Bruce Wayne et Nobody (très maladroitement traduit par Urban en « Personne »). Il est bien de nous donner plus de détails sur le contexte, mais cela ralentit considérablement le récit ! Nous voyons plus que jamais avec ces épisodes, que le rythme des comics single et TPB ne sont pas les mêmes, car si la structure de récit choisie par Tomasi fera merveille en TPB, en single on a des épisodes qui apparaissent un peu vide, mais qui au final dans le contexte général de l’arc sont nécessaires.

Côté Detective Comics, on dirait que j’ai espéré pour rien une augmentation de la qualité du bouquin. Après un épisode 3 que, pour une fois, j’avais trouvé pas mal, l’histoire s’est « conclue » dans l’épisode 4 de bien piètre manière avec le sentiment qu’après quelques épisodes non seulement Tony Daniel tournait en rond, mais que passé l’effet « j’arrache le visage du Joker », le monsieur n’avait pas vraiment d’idées pour suivre derrière. C’est bien dommage, et du coup on regrettera moins son départ de la série à l’épisode 12.

Enfin pour Batgirl, je ne vais pas vous mentir, je fais l’impasse complète sur cette série lorsque je lis le mag. J’ai tellement détesté les premiers épisodes, que le titre ne m’intéresse tout simplement plus.

DC Saga  5

Date de sortie : 28 Septembre 2012

Épisodes : Justice League # 5, Superman # 5, Supergirl # 5, Flash # 5

Sollicitation : Darkseid affronte directement les héros de la Ligue de Justice ! Alors que Superman est capturé, Batman part à sa rescousse, par  GEOFF JOHNS et JIM LEE ! Supergirl retourne sur Argo, et y découvre une nouvelle menace, par MIKE JOHNSON, MICHAEL GREEN et MAHMUD ASRAR ! Superman s’en prend à Metropolis et part en vendetta contre ses anciens adversaires, par GEORGE PEREZ et NICOLA SCOTT ! Et ultime confrontation entre Flash et son nouvel ennemi intime, par FRANCIS MANAPUL et BRIAN BUCCELLATO !

Avis : Justice League : la justice league contre Darkseid. Fin. Voici la totalité du scénario écrit par Geoff Johns et transmis à Jim lee, qui s’est plié bien gentiment à une histoire tellement riche ! (oui ironie). A posterori j’ai décidé de prendre du recul sur ce 1er arc et de le voir comme un blockbuster géant à 500 millions de $ et qui se pose pas de question : action/action et encore un petit peu de ce truc appelé action. Sauf que cet épisode contient sans doute l’une des scènes les plus débiles jamais vus dans un comics. Fan de Batman, attention car après avoir vu (et non lu, car la lecture demande un minimum de reflexion, ce que nous épargne ce titre), vous vous arracherez les cheveux en hurlant « mais c’est débile Batman ne ferait jamais CCCCCCAAAAAAAA, Arggggghhhhh Geoff Johns soit maudit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ».

Par contre cela s’améliore avec Flash, puisque ça y après une éclipse sur machin chose, le titre est à nouveau consacré à Flash !!! la série retrouve ses qualités habituelles, tonus du récit, fraîcheur des idées et concepts, alors que le cast du titre s’élargit et que les auteurs commencent à jongler avec une panelle de plus en plus grande de persos avec facilité. Une belle réussite… quand ça parle de Flash.

Côté Superman, n’ayez aucun espoir le titre continue de s’enfoncer. Georges Pérez a en effet réussi à se libérer de ce cauchemar éditorial avec le prochain épisode, bien heureux pour lui. Malheureusement cela ne fait pas les affaires du titre Superman qui va continuer dans la médiocrité, car Keith Giffen et Dan Jurgens ne feront pas de miracles. En même temps si on leur laisse rien faire…Pour supergirl, le titre n’est pas mauvais voire de qualité, mais je peine à y accorder un quelconque intérêt.

Green Lantern Saga 5

Date de sortie : 28 Septembre 2012

Épisodes : Green Lantern # 5, Green Lantern Corps# 5, New Guardians # 5, Red Lanterns # 5)

Sollicitation : Baroud d’honneur pour le tandem Sinestro et Hal Jordan, sur Korugar, par GEOFF et DOUG MAHNKE! Guy Gardner monte une équipe de vétérans pour partir à l’assaut des Conservateurs PETER TOMASI et FERNANDO PASARIN! Les Nouveaux Gardiens se séparent en tandems pour retrouver la piste du voleur d’anneaux, par TONY BEDARD, et TYLER KIRKHAM! Et un nouveau membre des Red Lantern fait son apparition… et cette fois-ci, c’est un Terrien ! Par PETER MILLIGAN et ED BENES !

Avis : Après un épisode 4 palpitant de GL, Geoff Johns semblait enfin avoir lancé son moteur et nous laissait sur une conclusion qui annonçait du bon, mais  le bon monsieur a récidivé, à savoir qu’il expédie sans ménagement et en quelques pages la conclusion de son arc. Le sinestro corps, pas de souci ! expédié !!! on s’en fout, faut poser les bases du prochain crossover the third army ! Dommage, le titre mérite mieux que des intrigues prometteuses à la conclusion balancée à la va vite par un scénariste pressé.

Côté GLC, c’est le retour de la vengeance, alors que le corps va aller péter les gueules des Keepers ! et encore une fois c’est la faute des gardiens qui de plus en plus apparaissent comme de beaux XXX. Tomasi tient bien ses personnages, bien que j’aimerai qu’il développe un peu mieux John Stewart qui décidément n’est pas à la fête depuis l’arrivée de Johns sur la franchise. Et encore quand il a des histoires persos, puisqu’il a été ignoré pendant longtemps.

New Gardians : oh miracle, j’ai bien aimé le dernier épisode ! Non pas la partie où ils combattent les gardiens, passage qui m’est apparu comme forcé. Non c’est la fin qui m’a sacrément donné envie ! je ne spoile pas trop, mais Tony Bédard, scénariste que je conspue d’habitude, pourrait bien avoir eu une idée pour une fois. Espérons donc qu’il continuera dans cette veine avec d’autres idées (marchandise si rare aujourd’hui).

Red Lantern : scénariste cherche histoire à raconter pour comics DC. Envoyez vos dons à Peter Milligan, vite, pitié !!! Après 4 épisodes on se demande vraiment si Milligan a une quelconque histoire pour ce titre, car à part tourner en rond sur sa planète en balançant des red lantern dans une mer de sang, on ne peut pas dire qu’Atrocitus ait fait grand chose. Ah si, il passe ses moments seul à parler à un cadavre en décomposition. Super passionnant ! Donc DC un conseil, annulez le titre, ça vous fera plus de place pour autre chose

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Je suis en plein Action Comics et j ‘ aime beaucoup …dynamique , référencé et surtout différent de Secret Origins , Kal El montre ce qu ‘ il a dans le ventre et il en a sous la pédale , Morales offre ce que le Kryptonnien à de meilleur et Morrison à bien cerné le  » dernier  » survivant de Krypton

  2. Content que ça te plaise, pour information je suis en train de mettre la dernière main à une critique plus détaillé de ce premier tome de Superman. Elle devrait sortir dans le courant de la semaine prochaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.