Guide de lecture Comics VO : semaine du 03 Octobre 2012

BOOM STUDIOS 

Hypernaturals 4

Scénario : Dan Abnett & Andy Lanning

Dessin : Andres Guinaldo, Brad Walker, Mark Irvin

Sollicitation : RAND-NEW STORY ARC! PERFECT JUMPING-ON POINT FOR NEW READERS! Thinkwell, Bewilder and Clone 45 begin to discover just how deep Sublime’s scheming runs, as they discover the lone survivor of the cataclysmic event that seemingly wiped out the previous Hypernaturals team…Don’t forget to ask you retailer about the rare Bill Sienkiewicz CGC 9.8 near mint variant!

Avis : nouvel épisode de  la Légion par …euh non je veux dire nouvel épisode des Gardiens de la Galaxie,…hein ? non plus ? ahh oui des Hypernaturals, bon bref du titre écrit par Dan Abnett et Andy Lanning qui se passe dans l’espace.

Après des années à écrire les aventures cosmiques des univers des grands éditeurs, les deux auteurs se sont dits qu’ils n’avaient qu’à lancer le leur d’univers cosmique ! et qu’ils ont eu raison, car comme je l’ai déjà dit, les deux auteurs ne sont pas à court d’idées quand il s’agit de mettre en scène des aventures dans l’espace.

Situé dans un futur où une intelligence artificielle a réussi à pacifier l’humanité, les Hypernaturals sont des êtres à pouvoirs dédiés à la protection de l’univers. Mais quand l’un de leurs pires ennemis semble de retour et que cela coïncide avec la disparition de l’équipe actuelle, pas mal d’anciens doivent reprendre le collier !

Pour faire simple si vous avez aimé les précédents comics de ce duo, et ben vous aimerez Hypernaturals car c’est dans la même veine.

 

DC COMICS

Action Comics 13

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Travel Foreman

Sollicitation : The return of Krypto! Superman must face down a threat from the Phantom Zone — with the help of The Phantom Stranger! Grant Morrison makes a major change in Action Comics in this special issue featuring art by Travel Foreman!

Avis : il s’agit là des derniers épisodes de Morrison sur Action Comics puisqu’il quittera le titre avec le numéro 16, pour l’occasion il décide de réintroduire encore une fois quelques éléments bien connus de la mythologie Superman : à savoir Krypto et la zone négative.

Ce n’est pas vraiment une surprise, car dans les premiers épisodes, nous avions vu que Joe El avait considéré quitter Krypton d’abord au travers de la zone négative, mais y avait renoncé sous la menace de Zod et de tous les criminels enfermés là. A cette occasion la nouvelle version de Krypto avait été montré, et disons qu’il faisait plus tigre à dent de sabres que chien de compagnie, ce qui du coup lui donnait un style bien plus moderne !

Contrairement à ce qui est annoncé dans la sollicitation, je ne pense pas qu’il faille attendre de grandes surprises de cet épisode, vu que les différents éléments présentés sont des choses qui ont déjà été maintes fois réintroduites au fil de la dernière décennie, puisque techniquement on en est à la 3e ou 4e version de Zod en 10 ans..

Animal Man 13

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Steve Pugh

Sollicitation : « Rotworld: The Red Kingdom. » Part one of a four-part epic in which the Earth has fallen to the Rot Guest-starring Justice League Dark, Beast Boy and many other heroes and villains from the DC Universe!

Avis : début de l’event/crossover RotWorld avec dans cet épisode le versant Animal Man. Après un an à bâtir cette histoire de confrontation des éléments, le Green et le Red contre le Rot, nous allons enfin voir si le développement est à la hauteur des promesses.

Depuis un an Animal Man et son compère d’infortune Swamp Thing  font partis des séries qu’il ne faut pas manquer dans le new 52, surprenant tout le monde, et en premier lieu moi, par leur qualité, leur inventivité et leur richesse. RotWorld s’annonce en tout cas comme un évènement à ne pas rater, d’autant que les auteurs ont choisi un pitch assez bon.

A savoir qu’après avoir décidé d’attaquer le Rot dans son propre monde, Swamp Thing et Animal Man  se sont fait piéger là bas bien plus longtemps qu’ils ne le pensaient, et lorsqu’il sont ressortis, ce ne sont pas des minutes qui s’étaient écoulées mais bien des années ! Ils débarquaient alors dans un monde où le Rot avait gagné. C’est sur ce point de départ apocalyptique que les auteurs nous avaient laissés avant d’être interrompus de manière fort impolie par le machin bidule truc 0. Les deux mois d’attente ont donc été rudes, mais voilà nous  y sommes.

A ne pas manquer !

Detective Comics 13

Scénario : John Layman

Dessin : Jason Fabok

Sollicitation : All kneel before Emperor Penguin! There’s a hit out on Bruce Wayne! Guest-starring Nightwing!

Avis : oui je peux enfin reparler de Detective Comics et pour les bonnes raisons en plus, puisque cet épisode voit l’arrivée du génial John Layman qui ne cesse de nous asseoir sur notre derrière avec son désopilant et follement inventif Chew. Je dois tout de même dire que  Layman sur Detective Comics n’est pas une équation que j’aurais faite facilement, donc félicitations aux éditeurs DC pour avoir eu cette bonne idée. Pour ma défense, quand on lit Chew, on ne se dit pas naturellement, mince ce mec devrait écrire Batman, c’est tellement évident ! ben non ça l’est pas !

En tout cas s’il arrive à donner à Detective Comics la moitié de l’inventivité que contient Chew, on pourrait bien avoir un nouveau rival pour le Batman de Snyder, bien que je suspecte que les deux titres ne se situeront pas dans la même veine. Pour son premier épisode, Layman semble partir sur un pitch assez classique, avec encore une fois le Penguin, personnage à mon sens sur utilisé, mais étant donné le scénariste je pense que l’on peut s’attendre à quelques surprises.

Changement aussi côté graphique avec l’arrivée de Jason Fabok, le dessinateur découvert il y a peu sur Dark Knight avait été choisi pour remplacer David Finch, en raison de son style très similaire. Il semble depuis s’en distancier peu à peu pour développer son propre style. Tant mieux car si Finch a un syle qui marche bien sur Batman, à savoir détaillé et sombre, je ne pense pas que nous ayons vraiment besoin d’un clone d’un autre artiste.

Encore une fois à ne pas manquer… ça commence à faire beaucoup de choses à ne pas manquer ? non ?

Earth 2 # 5

Scénario : James Robinson

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : It’s the final showdown with GRUNDY! The Green Lantern, Hawkgirl and The Flash take on Grundy and the military’s hero, The Atom! The Green Lantern makes a choice that will change the course of Earth 2 forever!

Avis : ça y est j’ai fini par me mettre aux deux titres issus de Earth 2, avec plus bas World’s Finest, et ceux après les divers conseils de mes collègues accompagnés comme il se doit des menaces physiques d’usage à l’encontre de mon intégrité physique et de certains de mes orifices si je ne commençais pas la lecture de ces séries dans un délai relativement bref…et bien sûr il va de soit que je devais les aimer si je voulais un jour pouvoir vivre sans avoir à surveiller mes arrières pour éviter toute rencontre « malencontreuse » avec des objets pointus, contondants  et d’autres à la forme géométrique variable selon le moment où on les observe, à savoir avant la baston ou après…

Bref c’est donc l’esprit rassuré que j’ai débuté la lecture en me disant, mmmm qu’est-ce que j’aime James Robinson et Paul Levitz qui ne produisent que des comics de qualité depuis des années .. au delà de la plaisanterie bienvenue, ben j’ai bien aimé ces deux titres. Dans le cas de Earth 2, si j’ai moyennement apprécié le premier épisode, qui tourne au massacre global assez vite, la suite m’a plus séduit alors que le scénario introduit de manière progressive et habile les différents personnages.

A priori le fan de la version classique de la JSA que je suis aurait du sauter au plafond devant les réinterprétions de ces héros, notamment le fait qu’ils soient plus jeunes et qu’ils n’aient pas connus la seconde guerre auraient pu me contrarier, mais comme j’ai gardé à l’esprit qu’il s’agissait là de la Terre 2, je ne m’en suis pas plus offusqué que cela.

Enfin Robinson, dont je lis enfin un titre que j’aime, n’hésite pas à utiliser des concepts relativement récents du DC universe pour nourrir son titre, comme la lutte entre le Rot et le Green. Le fait que l’avatar du Rot, ici dénommé le Grey, soit Salomon Grundy est une idée tellement évidente que je suis surpris que personne n’y ait pensé avant ! Nous arrivons ici à la conclusion du premier arc, et l’un des délices du titre est que comme il ne s’agit pas de l’univers DC habituel, le scénariste peut se permettre à peu près ce qu’il veut pour finir.

A ne pas manquer.

Green Lantern 13

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Doug Manhke

Sollicitation : « Rise of the Third Army »! Earth’s new Green Lantern battles The Justice League! Meanwhile, The Guardians begin their final step in the destruction of the Lanterns by releasing the first of the Third Army soldiers!

Avis : après à peine un an depuis le dernier event, la franchise Green Lantern se lance dans un nouveau crossover. Comme Johns avait un peu fait le tour des menaces contre l’univers, il s’est dit tiens pourquoi pas les Gardiens ? après tout je les montre comme des enfoirés depuis des années ! ça sera parfait.

Déçu par leur Green Lantern Corps, et désireux de rayer de la carte de l’univers les autres corps et au passage le libre arbitre qu’ils ont identifiés comme la source du chaos, les Gardiens décident de lancer leur 3e armée constituée de trucs sans véritable conscience. Soyons honnêtes la révélation de cette 3e armée a été assez décevante, le seul élément qui m’intéresse ici est sans doute l’identité du 1er Lantern, qui semble contrôler l’ensemble des pouvoirs du spectre émotionnel.

Nous aurons aussi le nouveau GL Terrien qui manifestement va s’en prendre à la Justice League, ou l’inverse qu’est-ce que j’en sais, c’est vrai quoi stopper les gardiens ce n’est pas vraiment la priorité, il nous faut d’abord notre quota de baston entre héros…Vous l’aurez compris, je ne suis pas follement emballé par ce nouveau crossover. Ce ne sera sans doute pas plus mauvais que le War of the Green Lantern, ça c’est évident, mais je n’ai pas grand espoir non plus. J’espère en tout cas qu’après ça Johns en aura fini avec les « Gardiens sont des beaux enfoirés responsables de tout… »

Swamp Thing 13 

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Yanick Paquette

Sollicitation : « Rotworld: The Green Kingdom » begins. Swamp Thing learns the truth of how the Earth fell to the Rot as seen in this month’s issues of Animal Man and Frankenstein: Agent OF S.H.A.D.E. Guest-starring Poison Ivy, Deadman and The Parliament of Trees!

Avis : je crois que quelqu’un a sérieusement fumé la moquette chez DC pour avoir collé cette immonde banderole sur la superbe couverture signée Yanick Paquette. Non chers éditeurs DC quand vous avez un artiste de la qualité de M. Paquette dans vos rangs, vous évitez d’enlaidir ses travaux avec des pubs pour des séries dont on se contrefout, ou avec n’importe quelle pub en fait !!!!

Nous avons avec cet épisode l’autre versant de Rotworld, à savoir le côté Swamp Thing. Alors que le Rot étend son influence, que la Terre est réduite à un champs de ruines, les héros peuvent ils sauver encore quoi que ce soit ? Bien entendu, il s’agit là d’un des comics les plus attendus de la semaine avec Animal Man, puisque nous avons ici le résultat de plus d’un an de construction d’histoires qui arrivent à maturité.

A ne pas manquer !

Word’s Finest 5

Scénario : Paul Levitz

Dessin : Georges Pérez & Jerry Ordway

Sollicitation : Power Girl and Huntress attempt to get back home to Earth 2 — but is the Boom Tube just a one-way trip? The secrets of Power Girl’s abilities revealed. Featuring artwork by the legendary Jose Luis Garcia-Lopez and Jerry Ordway!

Avis : autre titre Earth 2 que j’ai débuté sur les conseils/menaces de mes collègues, et autre titre qui m’a agréablement surpris. En effet jusque là je ne peux pas dire que j’avais été particulièrement séduit par les scénarios de Paul Levitz, et pourtant il sait se montrer efficace sur ce comic-book.

Mon avis n’est bien sûr pas sans réserve, comme le fait qu’il ait pas mal décompressé ses premiers épisodes, que l’ennemi mis en scène avait le charisme d’une huître plus fraîche depuis une semaine, ou la caractérisation assez légère de Power Girl. Et par légère je veux dire que j’ai un peu l’impression qu’elle se tape un peu tout ce qui bouge et qui porte un pantalon… bon on va dire qu’elle vit sa vie pleinement, oui on va le dire comme ça.

Le bon côté de cette caractérisation du personnage, bien qu’elle ne soit pas complètement imparfaite, ainsi son désir de rentre chez elle est bien décrit, est que cela crée un bon contraste avec Huntress, plus dans l’état d’esprit de ses parents, à savoir que le boulot soit fait.

Un bon titre, pas évident à comprendre au début, notamment dans le contexte du New 52, mais sympa à lire, notamment quand Kevin Maguire est aux dessins…

IMAGE COMICS 

Guarding The Globe 2

Scénario : Phil Hester

Dessin : Todd Nauck

Sollicitation : What does it take to defend an entire planet? As The Guardians of the Globe divide their forces to deal with threats all over Earth, simultaneously, a darker, familiar, threat continues to loom under their very noses.

Avis : second épisode du spin off d’Invincible. Je dois avouer que le premier épisode a été une très bonne surprise, car Phil Hester et Todd Nauck ont vraiment bien saisi l’esprit de l’univers de Robert Kirkman, bien que je ne doute pas une seconde que celui-ci surveille de près ce que les auteurs font avec ses personnages.

L’auteur joue avec une grande facilité avec un grand nombre de personnages, des menaces tout le tour du ventre, tout en introduisant ici ou là un côté très humain, ce qui est un peu la marque de fabrique de Kirkman sur cet univers. Certains personnages, comme ceux sur la couverture, me sont encore inconnus, mais il faut dire que Kirkman a tellement peuplé l’univers d’Invincible au fil des années que c’est dur de tous les reconnaître. En tout cas Hester semble parti pour s’intéresser aux moins connus, ce qui du coup lui donne plus de marges de manœuvres étant donné que certains comme Robot et Monster Girl restent associés très étroitement au titre mère Invincible.

C’est frais, avec pas mal de bonnes idées intéressantes, donc c’est pour le moment un pari réussi pour Kirkman et l’équipe qu’il a choisi. Il faut souhaiter aux auteurs de continuer dans cette veine encore longtemps, si les ventes veulent bien suivre !

 MARVEL COMICS 

Amazing Spider-Man 695

Scénario : Dan Slott & Cristos Gage

Dessin : GIUSEPPE CAMUNCOLI

Sollicitation : Dark times are coming for Peter Parker and change is closer than you even fear.As we aim headlong to ASM #700, The Kingpin â latest plan turns one of Spider-Man’s greatest strengths against him. Hobgoblin is back…but his days may be numbered as the past sharpens its blades.

Avis : l’histoire sur le Hobgoblin arrive enfin ! mise en place dès les débuts de Big Time, soit vers le 648 tout de même, elle était restée en suspens alors que le scénariste était occupé par d’autres intrigues plus pressantes. C’est bien simple à un moment on se demandait si on finirait par voir cette histoire et ce alors que Dan Slott semblait dans ses premiers épisodes vouloir imposer le vilain comme un des personnages importants de son run, en faisant une espèce de Peter Parker qui aurait basculé du côté obscur.

Pour l’occasion, et sans doute trop occupé à écrire le 700e épisode, Slott a fait appel à un vieux camarade de jeu, Cristos Gage. Les deux bonhommes ont souvent travaillé ensemble, que ce soit sur Avengers Initiative ou même Amazing Spider-Man à l’occasion d’un petit crossver avec Avengers Academy.

Les précédents épisodes AMS étaient dans l’ensemble un peu décevant, notamment tout le trip Alpha, ou l’absence de réelle conséquences à l’arc Ends of Earth, donc il serait peut être temps de se remuer un peu. Bien que l’on se dit qu’avec le relaunch prochain du titre, nous assistons bien à la fin d’une ère, donc il est assez difficile de savoir quelle histoire aura de l’importance.

Avengers VS X-Men 12

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Adam Kubert

Sollicitation : Extra-sized final issue! It’s all come down to this! The final battle—as the world burns!

Avis : a y est ! le machin bidule truc arrive à son terme, donc c’est bon ils ont bien massacré le perso de Cyclope qui désormais est passé de la catégorie « gros connard mutant » à « gros connard cosmique » qui butte tout ce qui bouge même ceux qui lui sont proches …

Inutile de dire que je suis ravi de ne pas avoir assisté à ce ratage en règle. Nous ferons bien entendu le bilan dans le ComixWeekly, enfin nous, disons ceux qui se dévoueront pour la cause (votre sacrifice est apprécié..)et lieront  ce machin.

Personnellement j’attends surtout le début de Marvel Now et la bonne nouvelle c’est que comme tout bon crossover Marvel, dans deux ans toutes les conséquences auront été effacées !

Daredevil End of Days 1

Scénario : Brian Michael Bendis & David Mack

Dessin :   KLAUS JANSON & BILL SIENKIEWICZ

Sollicitation : Revealed at last…how it ends for the Man without Fear! In the near future, investigative reporter Ben Urich has one last story to write â “ what was Matt Murdock’s the final secret? A story years in the making brought to you by some of the greatest creators in Daredevil history!

Avis : voici sans doute l’un des comics les plus attendus de la semaine alors que Bendis revient pour quelques épisodes sur Daredevil, plusieurs années après son run mythique sur le personnage, accompagné pour l’occasion d’artistes de légende.  Nous avons déjà eu plusieurs anthologies de la sorte intitulée The End, mais je pense qu’aucune ne fait sens autant que celle sur DD, car étant donné la nature du personnage, les tragédies à répétition que les auteurs aiment à lui balancer, nous nous doutons bien que ses derniers jours ne seront pas ceux d’un paisible grand-père entouré de sa famille et de gens aimants. Non ce sera violent, cruel et noir.

Tel qu’annoncé le récit  débutera après la mort de Matt Mardock, et donc portera plus sur les réactions de ses proches. Nous verrons donc le personnage selon leur perspective, sa vie, ses décisions et sa fin. J’espère sincèrement que Bendis ne se ratera pas sur cette mini, car l’attente est grande. Nous savons tous à quel point il aime ce perso, et le travail formidable qu’il a fait sur sa série, alors espérons qu’il sera à nouveau à la hauteur du défi.

Minimum Carnage Alpha  1

Scénario : Cullen Bunn & Christopher Yost

Dessin : Lan Medina

Sollicitation :  CARNAGE IS BACK – AND BIGGER AIN’T NECESSARILY BETTER! Scarlet Spider and Venom collide as the hunt for Carnage begins, taking both heroes to a place you’ll never believe.

Avis : bon je ne vais pas m’étendre sur celui-ci car je pense que le titre est suffisamment éloquant. Pour ceux qui suivent le Weeklynews, ils se souviendront que lorsque nous avions parlé de ce mini event, qui fait se croiser Venom et Scarlet Spider, Steve et moi avions connus un petit épisode de crise d’hilarité, et par Steve et moi, je veux surtout dire moi. A la limite je devrais presque remercier Marvel, car désormais à chaque fois que j’aurai un coup de cafard, je penserais à ce titre et ça me fera bien marrer ! Oui Marvel, merci pour toutes ces heures de rire.

Sinon sur le fond Carnage, qui avait légèrement  été déchiré en deux par Sentry en orbite terrestre a quand même trouvé le moyen de revenir et Venom et Scarlet Spider vont essayer de se le faire… je me rends compte que ma phrase a un double sens assez graveleux…

Uncanny X-Force 32

Scénario : Rick Remender

Dessin : Phil Noto

Sollicitation : FINAL EXECUTION nears its brutal finish! X-Force finally faces the new Brotherhood of Evil Mutants all together!

Avis : fin de l’arc Final Execution au cours duquel la nouvelle confrérie a enlevé Genesis pour réveiller Apocalypse ! et quoi de mieux pour cela que de torturer mentalement le gamin pour le pousser dans ses dernières limites, pour le forcer à abandonner ses désirs d’héroïsme alors qu’il découvre la face sombre de Fantomex, de Wolverine et tout ceux qui l’entoure.

Sabertooth est d’ailleurs montré plus machiavélique que  jamais, certes toujours aussi brutal mais son goût pour la cruauté est encore rendu plus dangereux par sa capacité à manipuler son entourage, et notamment Genesis alors qu’ils lui prouvent que les héros qu’il admire adoptent les mêmes méthodes que les prétendus vilains qu’il doit combattre !

Rick Remender a vraiment su construire cette série pour ce moment, alors que les actions d’X-Force leurs reviennent en plein visage. En effet Apocalypse représente sans doute l’une des pires menaces pour le monde, et avec leur méthode de frappe meurtrière préventive sur leurs ennemis , ils pourraient amener à l’avènement de la pire version du personnage.

Encore une fois une belle réflexion sur la violence et ses conséquences.

A propos Sam 1930 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Je suis le seul à tiqué sur le retour de Krypto ? on nous la montré deux fois mort , une première dans Flashpoint , la seconde au debut d ‘ Action Comics ..pour les Gardiens , bon il faut esperé qu ‘ ils soit contenu

    • Pour Krypto… comme ce numéro traite de la Phantom Zone pas étonnant qu’on le revoit vu qu’il a été expédié dedans en protégeant Jor El (Action Comics 5) 🙂 … le cadavre vu dans AC2 n’était qu’un subterfuge de ‘Pa Kent comme vu dans AC5 ^^

  2. J’ai l’impression qu’ils se sont passé le mot pour sortir mes séries préférées la même semaine.  en plus il y a de fortes chances que je me mette à detective comics avec l’arrivée de John Layman.

  3. Wow… du lourd pour cette semaine en effet !
    Pour Krypto, pas surpris non. Sa disparition dans la phantom zone laissait présager qu’on le reverrait ! J’aime en tout cas son nouveau design ! Il sera peut-être plus utile que sa précédente incarnation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.