Guide de lecture Comics VO : semaine du 21 novembre 2012

DC COMICS

Green Lantern : New Gardians 14

Scénario : Tony Bédard

Dessin : Aaron Kuder

Sollicitation : “Rise of the Third Army” continues!What does Kyle Rayner fear? He’ll find out at the hands of Arkillo, the God of Terror!  Can the rise of the Third Army be stopped?

Avis : le foutage de gueule du crossover rise of the third army se poursuit cette semaine dans le titre New Gardians, je ne reviens pas sur la piètre opinion que j’ai de la série et de son scénariste, je pense que tout le monde la connaît. Ce qui me fait presque marrer c’est que j’ai l’impression à la vue de la sollicitation  que DC ne se cache même pas que de crossover il ne sera point question dans cet épisode qui traitera essentiellement des aventures de Kyle qui tentera de maîtriser un peu plus le spectre émotionnel et notamment le jaune, couleur de la peur…

La troisième armée n’apparaîtra dès lors que sur quelques pages en train de prendre possession de nouveaux individus au travers du cosmos. En somme un bon gros futur PASSE !!!!

Justice League 14

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation : The second chapter of a tale that lights the fuse that will ultimately explode in 2013’s TRINITY WAR.The League must fight the mysterious Cheetah… AND a monstrous Superman! The result will radically change the dynamics of the entire team!Amid all this, where is Green Lantern? lus: The next chapter of the SHAZAM backup epic by Geoff Johns and Gary Frank!

Avis : suite du mini arc en deux parties centré sur Wonder Woman et son combat contre Cheetah ancienne/nouvelle version avec nouveaux pouvoirs et tout et tout, mélangé avec le début de sa relation avec Superman parce qu’il faut bien se coltiner ça avant le début le mois prochain du crossover avec Aquaman censé conclure l’histoire en cours dans ce titre, parce que hé si on peut rameter un peu plus de lecteurs sur Aquaman avant qu’Ivan Reis ne se tire, ce sera déjà ça… c’est bon vous avez pu lire tout ça d’une traite. Reprenez votre respiration et on repart !

A la surprise générale le premier épisode de cet arc n’était pas le désastre annoncé, il faut dire que depuis un an Johns nous habitue à sortir de la daube (ou du blockbuster qui se pose pas de questions, c’est comme vous voulez), même Tony Daniel nous sortait de belles planches, avant de se laisser aller dans la seconde partie de l’épisode…

Comme d’hab Justice League est loin d’être un titre satisfaisant, peut être que l’arrivée de Reis le mois prochain réveillera le scénariste, et l’annonce que cet épisode participe à la mise en place de Trinity War ne m’attire pas des masses étant donné que j’ai le plus grand mal à accorder le moindre intérêt à cet event/crossover de la mort censé expliquer toutes les inconsistances du New 52 mais qu’on a pas appelé Crisis, parce que et pis c’est tout…

Wonder Woman 14

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Tony Akins, Dan Green, Rick Burchett

Sollicitation : Wonder Woman’s twisted “family” grows larger than she could have imagined.On the trail of the god who betrayed her, Diana crosses the path of the deadly SIROCCA!

Avis : suite de l’une des meilleures séries du New DCU, alors que WW est toujours à la recherche du bébé enlevé de Zola, elle décide d’aller demander de l’aide auprès de ses demi-frères et soeurs aussi engendrés par Zeus qui ont réussi à échappé au courroux de Héra, sauf que comme les autres membres de sa famille divine, ils ne sont pas franchement tous amicaux, elle s’en rend compte lors de sa rencontre avec Sirocca.

Comme toujours la série est superbement bien écrite par Brian Azzarello et dessiné par Cliff Chiang ( du mois d’habitude sur ce dernier point parce que pour cet épisode je m’attends à du grand n’importe quoi côté graphique)  mais surtout nous brûlons tous d’impatience à l’idée de revoir les New Gods réintroduits à la fin de l’épisode 12 avec l’apparition d’Orion ! on sait que le personnage va apparaître dans certains des futurs épisodes, la question est bien sûr quand exactement ! je suis en tout cas ravi que le scénariste renoue avec les concepts de Jack Kirby, car le nouvel univers DC a bien besoin de ces personnages et des idées qu’ils entraînent avec eux !

Au passage oui c’est un vrai bordel au dessin ce mois-ci…

A ne pas rater !

A noter aussi la sortie de :

– Birds of Prey 14, par  Duane Swiercynski & Romano Molenaar, suite de l’arc centré sur Katana (peut être pour servir de rampe de lancement à son propre titre en février…) dont la première partie ne m’avait pas vraiment passionné, voire emmerdé profondément. Le personnage du Condor est plus ridicule qu’autre chose et le potentiel de Katana assez mal exploité…

Image Comics

Clone 1

Scénario : David Shulner

Dessin : Juan Jose Ryp

Sollicitation : From ROBERT KIRKMAN’s Skybound imprint, comes a sci-fi story like you’ve never seen before! Dr. Luke Taylor’s perfect life comes to a dramatic halt when an identical, bloodied version of himself arrives at his doorstep with news that he is one of many clones… and they’re all after his pregnant wife and their unborn child!

Avis : début d’une nouvelle série bien étrange chez Image cette semaine, avec un concept qui aurait bien sa place dans une série TV, comme la série suivante d’ailleurs… En fait j’ai de plus en plus l’impression que pas mal de séries Image sont en fait des pitch de séries TV qui n’ont pas été retenus mais que leurs créateurs appréciaient et qui ont tenté leurs chances dans les comics en se disant « je vais leur montrer, mon titre sera le prochain Walking Dead, et ils l’auront tous dans le fion »…

Dans le cas présent le titre est lancé par Skybound, la maison d’édition de Kirkman au sein d’Image, donc …En tout cas le concept peut être intéressant, à voir si les créateurs arrivent à bien développer leur histoire sans trop délayer. Le thème est quand même un peu casse gueule si on a pas de direction claire sur ce qu’on veut faire avec.

J’avais vu les premières pages il y a quelques temps déjà et cela avait l’air assez intéressant, mais ce qui m’avait marqué était le style choisi par Ryp que j’ai eu beaucoup de mal à reconnaître au départ tant c’était différent de ses précédents travaux, moins détaillés en tout cas.

A tester en tout cas.

Comeback 1

Scénario : Ed Brisson

Dessin : Michael Walsh

Sollicitation : Reconnect is more than a company – it’s an opportunity for good. Reconnect can reverse tragedy by sending agents into the past to rescue your mother, your wife, your brother or father or child moments before their untimely death. Mark is one of these agents. He brings the rescued from the past to the present, to a blessed reunion with their loved ones. He saves lives…or does he?

Avis : alors avec cette série on est clairement dans un bon trip SF qui m’aguiche au plus haut point ! avec cette histoire de voyage dans le temps où un agent permet à n’importe qui de passer un dernier moment avec une personne aimée disparue. Là aussi tout dépendra de l’exécution, on peut avoir un grand concept et ne rien en faire à part admirer son idée comme un bijoux « ahh là  là qu’est-ce qu’elle est belle mon idée !! ».

Ce qui intrigue est tout de même la question à la fin de la sollicitation, qui suggère qu’il y a plus là dessous que ce qu’on veut bien nous dire. Là aussi à tester, comme Clone, bien que le concept de ce titre m’attire bien plus à titre personnel. En tout cas Image ne manque pas de concepts bien dingues !  Par contre les auteurs sont d’illustres inconnus en ce qui me concerne, donc y aller avec précaution…

Mind The Gap 6

Scénario : Jim McCann

Dessin : Rodin Esquejo

Sollicitation : « WISH YOU WERE HERE, » Part One New Arc! Great Jumping on point! Join the mystery everyone is talking about!!As one person sits in a jail cell for the crime of attacking Elle Peterssen, the accuser is running free. Is a pawn about to become pain? Meanwhile, Elle is on the brink of contacting the physical world, but will resurfacing memories drive her further away? This issue begins the ending of many relationships as you know them, secrets laid bare, and not everyone will make it out in one piece…

Avis : ce numéro 6 est présenté comme un bon jumping point pour de nouveaux lecteurs, cela reste à voir tant la série en cinq épisodes a bien montré qu’elle était plus complexe que ce que l’on pouvait en attendre. En à peine 5 épisodes, le scénariste n’a cessé de multiplier les fausses pistes, les retours en arrière, les petites révélations savamment dosées pour que l’on est juste ce qu’il faut d’informations pour avoir envie de revenir et se poser encore plus de questions.

Mind The Gap est vraiment l’une des découvertes Image de l’année 2012, qui en contient déjà pas mal, le nouveau Morning Glories si vous voulez. Le scénario est en béton armé, le dessin de toute beauté et les personnages intrigants juste ce qu’il faut dans une histoire pleine de mystères.

Tout démarre quand la jeune Elle est agressée dans le métro, conduite dans le coma à l’hôpital  son esprit dérive et entre dans une sorte d’espace entre les vivants et les morts. Sa mémoire de l’évènement est plus que troublée et il se pourrait bien qu’elle connaisse son agresseur. On découvre en effet que sa famille et son petit ami ont tous de sales petits secrets et que son agression pourrait ne pas être purement fortuite mais bien faire partie d’un complot plus vaste.

Du coup je comprends que le scénario se préserve des points d’entrées pour nouveaux lecteurs car en effet l’intrigue est riche et il faut vraiment arriver à suivre. Le premier TPB est déjà sorti donc si vous voulez donner sa chance à cette série, allez y, d’autant qu’il est plus qu’abordable à moins de 10€ !

Conseillé.

Revival 5

Scénario : Tim Seeley

Dessin : Mike Norton

Sollicitation : Em is going to need her ability to NOT DIE to save May Tao from Blaine’s garage. But something lurks in the forest nearby, and it wants IN.

Avis : autre série à mystère, oui j’aime ça et Image Comics en produit de très bonnes en ce moment, avec la fin du premier arc de Revival. Titre où dans une petite ville américaine, les morts ont décidé de revenir à la vie parce que ben parce que voilà et pis c’est tout. Bon en fait pour le moment nous n’avons pas vraiment d’explications sur le pourquoi du comment, le scénario se concentre pour le moment sur la manière dont le phénomène est perçu au sein de la ville et s’amuse à suivre toute une collection de personnages au quatre coin de la petite bourgade perdue au fin fond de nulle part. Bien entendu l’aspect religieux joue un certain rôle dans l’intrigue, puisque non seulement le scénario traite l’aspect chrétien de la chose mais aussi commence à introduire d’autres croyances, pas forcément monothéiste et pas forcément judéo-chrétiennes…

Pour le moment le titre est très bien mené du côté du scénario qui nous promettait quelques frissons à la fin de l’épisode précédent. En effet depuis le premier épisode une sorte de créature mystérieuse rode aux alentours de la ville et « prenait contact » avec l’un des personnages principaux…

Si vous avez raté le train, sachez que le 1er TPB sortira à la fin de l’année, et que je vous le recommande (oui ça fait beaucoup de choses, mais quand c’est bon…).

MARVEL COMICS

Amazing Spider-Man 698

Scénario : Dan Slott

Dessin : Paolo Riviera

Sollicitation :  The end of Spider-Man’s world begins when Doctor Octopus discovers who Peter Parker really is.

Avis : alors je suis censé vous survendre cet épisode qui va tout changer à tout jamais puisqu’il inaugure le dernier arc de Amazing Spider-Man avant le relaunch sous le titre de Superior « pieds de ninjas japonais flippant » Spider-Man…mais je n’en ai pas trop envie…Le dernier était juste chiant, il y a avait du potentiel, et Slott a eu la politesse d’en faire un arc court en trois parties, mais voilà le coeur n’y était pas et le cerveau n’a pas vraiment suivi au moment de la lecture, donc voilà cet arc aura en principe des répercussions .. mais bon la dernière fois que Slott nous a promis un arc qui allait tout changer avec des conséquences énormes, ça a donné Ends of Earth qui n’a débouché sur rien…

A tester avec des pincettes en adamantium avec tenue de protection de votre portefeuille… (on sent l’envie, hein ?)

Avengers 34

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Brandon Peterson, Terry Dodson, Mike Mayhew

Sollicitation : The final issue of END TIMES! One of the most controversial and spectacular eras of the Avengers comes to its all-star conclusion!

Avis : fin du run de Bendis sur le titre Avengers, avant la fin sur New Avengers dans pas longtemps, et que dire à part que ce dernier arc du scénariste sur le titre, qui est le premier que je lis depuis au moins 2 ans, est à l’image de ce qu’il fait sur la franchise depuis quelques années, à savoir : chiant et plat. Il nous a ramené un personnage dont on avait rien à faire quand il/elle était en vie, donc le/la ramender n’avait pas de quoi affoler les foules, d’ailleurs j’ai l’impression que de manière générale ça n’a pas fait remuer un orteil même aux fans les plus hardcore qui comme tout le monde sont passés de la rage nerd au désintérêt complet pour le travail de Bendis sur ce titre.

J’irais sans doute feuilleter ce dernier épisode, parce que fin d’une ère et tout le toutim, mais sans rien en attendre avant de le reposer et de jamais, jamais revenir dessus…

Adios Bendis, t’aurais du partie il y a 4 ans…avec Loeb et Fraction si possible …oh et avec Quesada, Alonson, Romita Jr, Gillen, Brubaker etc…

Captain America 1

Scénario : Rick Remender

Dessin : John Romita Jr

Sollicitation : Thrust into a bizarre, inhospitable world far from home, the all-new, high-adventure, mind-melting, tough-as-nails, sci-fi, pulp-fantasy era of Captain America is NOW! With no country and no allies, what’s left for the Sentinel of Liberty to protect? The Saga of Dimension Z begins here!

Avis : Attention Cap change de crèmerie ! et d’univers au passage. L’arrivée de Remender au scénario qui remplace un Brubaker qui a mon sens est complètement cramé sur ce titre depuis bien longtemps, s’annonce comme un vent de fraîcheur bienvenue. Fini donc les histoires toujours enracinées dans les années 40 et la seconde guerre, Remender va revenir aux racines du personnage avant sa transformation, c’est à dire dans les années 30 tout en le projetant dans une ambiance SF un peu inédite pour le personnage.

Une chose est sûre le titre Captain America sera très différent dans les prochaines années, on connaît la capacité de Remender de surprendre dans la longueur tout en maintenant un bon niveau de qualité, bien qu’il lui faille quand même un moment pour poser ses histoires et lancer son moteur …

Au dessin … John Romita Jr… tout a déjà été dit sur le dessinateur capable du meilleur, mais souvent du pire (voire son travail récent sur AvX ou Avengers), il s’agit donc de voir quel Romita nous allons nous ramasser sur ces épisodes.

En tout cas ce nouveau lancement est une parfaite occasion de m’y remettre, il faut dire que j’avais laissé tombé le titre depuis longtemps, donc dans mon cas Marvel Now me remet le pied à l’étriller Marvel.

A tester

Incredible Hulk 1

Scénario : Mark Waid

Dessin : Leinil Francis Yu

Sollicitation : Marvel NOW! makes Hulk an Agent of S.H.I.E.L.D.! Hulk – Indestructible force, more weapon than man. Bruce Banner – smartest man alive. Combined they are the strongest, smartest weapon on the planet!

Avis : Après un run mitigé sous la plume de Jason Aaron, Marvel a décidé de confier la série Hulk à des valeurs tellement sûres que nous allons tous nous jeter dessus ! avec mark Waid au scénario et Leinil Francis Yu au dessin, nous avons sur le titre l’une des équipes les plus prestigieuses, et une des plus attendues, du relaunch Marvel Now.

Bien que je n’ai pas été conquis, mais alors pas du tout, par le DD de Waid, le fait est que partout ailleurs le monsieur fait de l’excellent travail. Il suffit de voir ses récents travaux sur irrécupérable pour se convaincre que le scénariste est toujours aussi inspiré. Cette fois il a décidé de s’inscrire dans la mouvance du film avec un Hulk bossant pour le SHIELD. On sait que Banner aura un rôle important, puisqu’il bossera aussi pour l’organisation  mais on ne sait pas si les deux seront toujours unifiés ou séparés en deux entités (comme c’était amusé à le faire Aaron au début de son run).

En tout cas il est à peu près sûr que c’est un grand run qui va débuter avec ce nouveau numéro 1 (on passera sur le fait que c’est le second numéro 1 connu par Hulk en moins de deux ans….), avec pas mal de choses inattendues au programme puisque le scénario promet de l’opposer à des ennemis soit inédits soit inhabituels pour un titre Hulk.

En ce qui me concerne je suis très curieux de voir ça… tant qu’il ne reste pas dans la veine de DD !

Côté dessin, les première planches qui ont filtrées s’annoncent comme les meilleures produites par Yu depuis… ben en fait il est possible qu’il s’agisse là de son meilleur travail !

A ne pas rater !

Uncanny X-Force 34

Scénario : Rick Remender

Dessin : Phil Noto

Sollicitation : FINAL EXECUTION races to its thrilling conclusion!X-Force brings the attack to the Brotherhood, but there is dissension in the ranks!  Genesis faces the truth about Apocalypse and his destiny!

Avis : la grande question de cet épisode, qui voit X-Force tenter de libérer Genesis des griffes de la nouvelles confrérie pour éviter qu’il n’en fasse le nouvel Apocalypse,  est la suivante : est-ce vraiment là la dernière partie de l’arc  ? non mais sérieusement, parce que je me souviens distinctement les mois précédents avoir écrit dans chaque guide qui traitait du titre que c’était la dernière partie et à chaque fois l’épisode faisait mentir la sollicitation et se voyait l’arc encore se poursuivre un mois de plus !

Alors oui Remender est un scénariste très talentueux, mais putain faut qu’il apprenne à un peu condenser à ses arcs, parce que j’ai vraiment l’impression que ça fait un an qu’on est sur cette histoire maintenant. Et ce n’est pas la première fois qu’il nous fait le coup, la Dark Angel saga était peut être bien, mais aussi assez interminable (plus de 10 parties avec les épisodes préludes). C’était déjà une question sur Uncanny X-Force mais alors qu’est-ce que ce ça va être sur Uncanny Avengers qui va compter plus de personnages mais un dessinateur trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèsssssssssssssssssssssssss très lent, incapable de suivre le rythme mensuel…

Bref en dehors de ce détail technique, il s’agit là, en théorie, du dernier épisode de l’arc mais aussi de Remender sur le titre. Globalement le bilan de Remender est assez bon sur le titre, certes la première année était ultra violente et pas franchement très bonne, raison pour laquelle je n’avais pas poursuivi au delà du premier numéro dans un premier temps, mais le titre a connu un changement d’échelle avec la Dark Angel Saga, maintenant devenue une référence parmi les récits des X-Men. Cet arc a donné une toute nouvelle envergure à la série, devenue du coup, non plus le simple coin black ops des X-Men, mais un des titres X à suivre absolument… du moins quand il n’était pas dessiné par Greg Tochini…

A voir comment Remender va achever son run, on sait qu’il va reprendre certaines de ses intrigues sur Uncanny Avengers, mais il faut souhaiter qu’il ne traite pas cette conclusion comme une simple passerelle vers son prochain titre….

Wolverine and the X-Men 21

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Nick Bradshaw

Sollicitation :  STORM joins the faculty of the Jean Grey School! Wolverine is a clown? Iceman is a fire swallower? Rachel Grey a fortune teller?Frankenstein’s Murder Circus comes to town!

Avis : après un épisode un peu mou centré sur Angel, je précise au passage que même mou cet épisode restait meilleur que pas mal de trucs sortis chez Marvel au même moment c’est dire la qualité du titre oh oui qu’est-ce que c’est bien et que je suis heureux d’avoir presque un épisode par semaine même deux me dérangerait pas quelle série géniale hiaaaaaaaaaaaa (cri d’adolescente de 15 ans qui va voir le dernier Twilight ou n’importe quel film à la mode où on voit des éphèbes aux plaquette de chocolats passer la moitié du film sans chemise tout en ayant une très bonne excuse pour cela…), ou j’en étais déjà ? ah oui, série géniale à tout point de vue qui revient avec cet épisode à ce qui a fait son succès : beaucoup d’histoires et de personnages en même temps, une foule d’idées et beaucoup d’humour…

Jason Aaron accueille du lourd dans cet épisode avec l’arrivée de Storm, personnage injustement délaissé depuis … presque 10 ans, alors qu’elle faisait partie des héros de premier rang au cours de la décennie 90, il faut souhaiter que le scénariste saura lui accorder une place de choix alors qu’un nouvel arc bien délirant débute avec l’arrivée du Frankenstein Muder Circus ! je constate que tout comme moi, Aaron semble s’être pris d’affection pour Frankie sauf que là ce n’est pas la version sauvage de chez DC…

Comme à chaque épisode : la série à ne pas manquer chez Marvel !

X-Factor 247

Scénario : Peter David

Dessin : Leonard Kirk

Sollicitation : A newly-married X-Factor couple attempts to Honeymoon in the happiest place on Earth…but instead face-off with a villain hoping to bring about Hell on Earth!

Avis : David reprend là où il nous avait laissé à la fin du 245, oui j’ai bien dit 245 car le 246 était centré sur Pip dans un épisode qui ne se finissait pas bien pour lui et qui n’annonçait pas de bonnes choses pour X-Factor. Avec cet épisode le scénariste réalise une prophétie de longue date du titre, ça remonte aux premiers épisodes il y a ouhhhh presque 8 ans (on se fait vieux les gens…), avec le mariage de Layla Miller (qui est adulte je précise pour ceux qui se pose la question) et de Madrox (qui n’a donc pas de penchant pour les jeunes, très jeunes, trop jeunes filles (ouf)).

Alors dans le dernier arc David s’est débarrassé de pas mal de personnages avec lesquels il n’avait plus envie de s’embarrasser, et je suis pas content parce que Syrin fait partie du lot (grrrrrr moi aimer ce personnage !!!), et nous annonce du lourd avec cet arc, qui va conduire au 250e épisode et à une histoire que Peter David préparerait depuis 15 ans… ouais je demande à voir…

A voir, même si je trouve que le titre faiblit ces derniers temps.

A noter aussi la sortie de :

– Iron Man 2, par Kieron Gillen et Greg Land, en espérant cette fois que le scénariste n’oublie pas un léger détail qui est de raconter une putain d’histoire !!!

– Deadpool 2, de  Gerry Dugan, Brian Poshen et Tony Moore, vu le peu de plaisir que j’ai eu à la lecture du 1 et surtout de l’humour pas drôle des auteurs, je vous conseille de passer…

– Hawkeye 4, de Matt Fraction et  Javier Pulido  pour les fans donc pas pour moi…

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

    • Il me semble que pour Thor, les deux premiers épisodes seront espacés de deux semaines, par contre après ce sera mensuel, 

      Mais à la limite autant attendre que ça sorte en VF 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.