Guide de lecture Comics VO : semaine du 5 décembre 2012

BOOM ! STUDIOS

Hypernaturals 6 

Scénario : Dan Abnett & Andy Lanning

Dessin : Tom Derenick & Andres Guinaldo

Sollicitation : Responsible for protecting the Quantinuum, the Hypernaturals face their biggest threat yet, as the Quantinuum itself begins to create catastrophic problems that the Hypernaturals can’t even begin to comprehend…

Avis : suite de la nouvelle série cosmique de Dan Abnett & Andy Lanning, et autant le dire si vous avez aimé ce que les deux scénaristes ont fait chez Marvel ces dernières années, alors cette série est pour vous, à une différence près : cet univers est leur propre création et on sent que cela démangeait les deux auteurs depuis longtemps au vu du nombre d’idées qu’ils nous balancent dans chaque épisode !

Pour l’instant cette série est une franche réussite, Abnett & Lanning ont vraiment réussi à nous pondre un univers futuriste parfaitement cohérent avec des personnages assez attachants, bien que les nouvelles recrues aient été spécialement conçues pour être des têtes à claques. Avec chaque épisode nous avons notamment droit à un petit flashback sur le passé d’un des membres de la précédente équipe des Hypernaturals qui a été obligé de reprendre du service avec la disparition mystérieuse du groupe actuel

Alors que leur recherche d’informations auprès de leur pire ennemi n’a rien donné, et que celui-ci est parvenu à manipuler un membre de l’équipe pour lui permettre de s’évader, les autres membres découvrent un secret qui pourrait bien être la cause première de leurs ennuis actuels.

Hypernaturals est une série réellement passionnante, en général je ne suis pas trop ce que fait Boom, notamment depuis que Mark Waid ne dirige plus la boîte et que ses deux titres se sont achevés, mais on dirait bien que l’éditeur leur a trouvé un digne successeur ! du moins en termes de qualité, car niveau ventes, on a clairement vu mieux…

DARK HORSE COMICS 

HELLBOY IN HELL 1

Scénario : Mike Mignola

Dessin :Mike Mignola

Sollicitation : After saving the world in The Storm and The Fury, but sacrificing himself and Great Britain, Hellboy is dead, cast into Hell, where he finds many familiar faces, and a throne that awaits him.

Mike Mignola returns to draw Hellboy’s ongoing story for the first time since Conqueror Worm. It’s a story only Mignola could tell, as more of Hellboy’s secrets are at last revealed, in the most bizarre depiction of Hell you’ve ever seen.

Avis : Et oui enfin Hellboy est de retour ! et comme promis Mignola sera présent tant au scénario, comme d’habitude, mais aussi au dessin. C’est une première depuis plusieurs années puisque l’auteur avait passé les reines pour la partie graphique au génial Duncan Fregado. L’année dernière le cycle en cours d’Hellboy s’est achevé avec l’incroyable mini série Fury, qui devrait sortir en VF en février prochain, sur la mort d’Hellboy, qui s’était sacrifié pour sauver le monde.

Aujourd’hui Mignola nous propose la suite alors qu’Hellboy débarque en enfer. L’auteur nous a notamment promis pour ce nouveau cycle du personnage des avancées certaines sur le front des prophéties qui entourent le personnage. Hellboy est en effet censé avoir été crée pour annoncer la fin du monde, un job qu’il refuse de longue date, faisant tout pour échapper à sa destinée.

C’est donc un immanquable cette semaine pour ce qui s’annonce comme les épisodes les plus importants de toute la série !

DC COMICS 

Actions Comics 15

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Rags Morales

Sollicitation : Superman is on trial for his life – and the jury is the Anti-Superman Army! It’s the ultimate villains springing the ultimate trap at the end of time itself!And the mystery that has built since issue #1 is resolved as the Little Man’s true identity is revealed – with grave consequences! Plus, in the backup feature: A crucial piece of information is revealed!

Avis : nous entrons définitivement ici dans le dernier arc de Grant Morrison sur le titre alors que les différentes intrigues qu’il a posé depuis le début de son run commence à se rejoindre, une méthode qu’il aime à utiliser sur tous les bouquins sur lesquels il passe (voire en ce moment ce qu’il fait sur Batman Inc). A ma grande surprise le dernier épisode d’Action Comics a été très agréable à lire, l’idée de transposer le personnage sur Mars a été une vraie bonne idée et a permis de renouer avec le passé de Superman où on le voyait affronter des nouvelles menaces chaque mois venus des 4 coins de la galaxie. Cela a notamment permis de montrer que l’univers de Superman ne se limitait pas à la Terre et à Krypton.

Avec cet épisode Morrison va notamment s’attarder sur le méchant pas beau qu’il aime à placer dans à peu près chaque épisode sans que l’on sache qui il est. Il faut donc espérer que l’idée de Morrison sera bonne, qu’il s’agira là d’un nouveau vilain intéressant pour Superman et non une simple réinvention d’un ancien personnage.

Plus que deux épisodes après celui-là pour le scénariste, espérons qu’il termine en beauté !

Animal Man 15 & Swamp Thing 15

Scénario : Jeff Lemire & Scott Snyder

Dessin : Steve Pugh & Timothy Green II & Marco Rudy

Sollicitation : “ROTWORLD: THE RED KINGDOM” part three! Trapped in a horrible future controlled by The Rot, Animal Man battles Grodd and his Gorillas in a city they’re claiming for their own!Frankenstein joins the fight!Guest-starring Steel, Black Orchid, Beast Boy and John Constantine! Plus: Find out what happened to Maxine after Buddy left with Swamp Thing to enter Rotworld. Hint: It’s not good…

“ROTWORLD: THE GREEN KINGDOM” part three! Batman’s fate in the Rotworld is revealed! Guest-starring the inmates of Arkham Asylum who have been dramatically affected by battling the Green, the Red and the Rot!

Avis : suite du crossover RotWorld entre les titres Animal Man et Swamp Thing, enfin c’est un crossover sans en être un puisque pour le moment les personnages sont toujours séparés, chacun sur une côte des USA. Du côté d’Animal Man cet épisode s’annonce exceptionnel puisque Lemire va  intégrer Frankenstein à sa joyeuse troupe, faisant du coup le lien avec les évènements actuels de cette série puisque dans son titre le personnage était également confronté à RotWorld. Je suis content de voir que Lemire reste attaché à ce personnage, puisqu’il l’a aussi récupéré dans Justice League Dark.

Du côté de Swamp Thing, le personnage toujours accompagné de Deadman arrive enfin à Gotham, après une petite rencontre sur la route avec un membre de la famille Arcanne, non pas la sympa et très belle, où il va découvrir le sort de Batman dans ce futur apocalyptique.

En somme après un démarrage assez lent ce crossover est désormais bien lancé et la suite est à ne pas rater puisque les deux séries vont se rencontrer à nouveau d’ici la fin de ce crossover !

Detective Comics 15

Scénario : John Layman

Dessin : Jason Fabok

Sollicitation : A “DEATH OF THE FAMILY” tie-in! What has The Joker done with The Penguin? Guest-starring Poison Ivy and Clayface! Plus: In the backup story, learn the secret way to make it as a super criminal in Gotham City.

Avis : alors que Layman commençait à poser ces intrigues dans ces deux premiers épisodes, il doit gérer avec ce numéro le crossover Death of the family qui agite en ce moment la ligne des titres Batman. Si l’on peut évidemment ne pas être très satisfait de voir que DC transforme tous les arcs du Batman de Snyder et Capullo en event, dans le cas présent Snyder a semble t-il joué le jeu avec tout le monde. En effet dans le back-up du Batman du mois, nous avions vu le Joker former une alliance avec le Penguin, personnage que Layman a apparemment décidé d’utiliser comme personnage récurrent dans son run. De fait il a ouvert la porte à ce tie-in. Il faut juste souhaiter que tout cela ne donne pas une impression de « forcé », c’est à dire le sentiment que l’on fait du tie-in pour du tie-in…

C’est un peu dommage que Layman doive incorporer une intrigue extérieure si tôt dans son run car on peut sentir qu’il n’a pas encore posé toutes les bases de ses intrigues à venir. Côté graphisme en tout cas c’est de toute beauté, Jason Fabok est vraiment à l’aise sur ce titre et si il a commencé comme double de David Finch, on sent que peu  à peu il trouve sa propre voix.

A voir comment Layman va intégrer cet event dans ses plans.

Earth 2 # 7

Scénario : James Robinson

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : Who is Hawkgirl? The secret is revealed! Mr. Terrific makes his first appearance on Earth 2 since he left our world!Don’t miss the aftermath of “THE GRUNDY APOCALYPSE!”

Avis :  alors que l’on pensait que le premier arc était avant tout là pour nous présenter les nouvelles versions des membres de la JSA et que sa conclusion amènerait à la formation de l’équipe, Robinson a encore une fois décidé de nous surprendre. En effet si les différents héros ont réussi à vaincre l’avatar du Rot/Grey, du moins pour le moment, chaque personnage est un peu parti de son côté après la bataille, et ce en grande partie par la faute du nouveau Green Lantern qui a décidé de se la jouer « mais j’ai pas besoin de vous ! », en outre Atom n’avait lui aussi aucune envie de faire équipe, mais uniquement d’arrêter tout ce petit monde, notamment Hawkgirl.

C’est sur ce personnage que nous allons nous pencher dans cet épisode. Si Robinson nous a donné pas mal d’informations sur Flash ou Green Lantern, elle demeure un mystère complet. Elle savait avant Flash où le trouver, elle savait qu’une menace se profilait… Son identité elle -même reste un mystère complet, nous savons simplement qu’à une époque elle a fait équipe avec Atom au sein d’un groupe formé par le gouvernement.

Outre ce personnage, Robinson s’est souvenu qu’il avait récupéré Mr Terrific qui a débarqué sur cette Terre pour cause de « série qui ne se vend pas » sur la Terre du New DC (oui c’est une cause d’exil…).

Earth 2 fait vraiment partie des séries à ne pas manquer, je n’étais moi-même pas intéressé avant que les autres membres de Comixity, que je soupçonne uniquement motivés par le fait de me faire dépenser un peu plus mon argent, ne me la recommande et j’ai vraiment été séduit.

World Finest 7

Scénario : Paul Levitz

Dessin : Kevin Maguire & Goerges Pérez

Sollicitation : Robin begrudgingly helps Huntress track down the threat to Wayne Enterprises, but little do they realize that threat is actually tracking them! Meanwhile, Power Girl continues to explore the connection between Earth 2, Apokolips and this Earth, only to find herself in a stand-off with…a bunch of heavily armed 10-year-olds?!

Avis : suite du combo des enfants de Batman issus de terres parallèles ! en effet avec cet arc Paul Levitz a initié la rencontre entre Huntress, fille du Batman de la Terre 2, et Damian/Robin, fils du Batman de la Terre New DC. Comme on pouvait s’y attendre la rencontre a fait des étincelles et encore une fois grâce à Damian dont la personnalité est toujours source de tension, mais attention pas de tension « petit con » non, tension source de situations assez comiques !

Si cette intrigue est assez intéressante, je ne peux pas en dire autant de celle qui occupe Power Girl, un personnage dont je ne comprends toujours pas ce que le scénariste veut en faire.. En tout cas il a en tête une caractérisation assez précise pour ses deux héroïnes, il est juste dommage que son histoire n’avance pas vite, il décompresse vraiment trop, ce qui nuit à la lecture single.

En fait la vraie raison pour laquelle je reviens pour lire ce titre chaque mois est la présence de Kevin Maguire au dessin dont le trait si particulier est vraiment génial. Saluons l’artiste !

A noter au rang des nouveautés qui ne vont pas faire long feu :

– Human Bomb 1, Jimmy Palmiotti, Justin Gray & Jerry Ordway, sérieux les gars, Human Bomb ?

IMAGE COMICS

Blackacre 1

Scénario : Duffy Boudreau

Dessin : Wendell Cavalcanti

Sollicitation : 100 YEARS AFTER THE FALL… A NEW GREAT GAME BEGINS. A retired soldier on a secret mission… sent out from the walled city and the only life he’s ever known into the violent wilderness of the world after the fall! Tribal cults, roaming bands of barbarians, vicious warlords! A startling new take on the post-apocalypse and the most auspicious comics debut of the year!

Avis : et oui encore une nouvelle série Image cette semaine ! alors il y a quelques mois je vous disais que niveau SF c’était un peu le désert dans les comics, sauf que depuis j’ai l’impression de chroniquer des nouvelles séries qui toutes prennent place dans ce genre bien précis, comme quoi il est fort possible que je ne sois pas le seul à avoir fait ce constat, sauf que certains ont le talent pour y remédier.

Cette fois, nous sommes plongés sur une Terre post-apocalyptique, enfin 100 ans après la destruction de …ben tout. Le monde est redevenu un endroit complètement sauvage et bien plus primitif, mais apparemment avec encore quelques traces de technologies ici ou là.

Comme tous les précédents titres Image de ces dernières semaines, je pense sage d’accorder une chance au titre au moins sur ce premier épisode. Jusqu’ici l’éditeur a fait de bons choix et ses dernières nouveautés se sont révélées excellentes, comme le titre suivant.

Great Pacific 2

Scénario : Joe Harris

Dessin : Martin Morazzo

Sollicitation : « TRASHED! » Part Two – Throwing his life of privilege and comfort aside, fugitive oil heir Chas Worthington plants a flag on the floating continent of trash known as the Great Pacific Garbage Patch and proclaims it his own, sovereign nation. But he’s not the only one who’s come to check out Earth’s newest, strangest frontier!

Avis : voici dons la suite de l’une des dernières bonne surprises comics estampillées Image ! au cours du premier épisode Joe Harris a commencé à poser le pitch de sa série et surtout son personnage principal, un gamin surdoué de 14 ans, héritier d’un gigantesque conglomérat énergétique qui décide … de couler la boîte de papa, se faire passer pour mort, tout ça pour aller sur une île entièrement constituée de déchets afin de tester plus avant un nouveau procédé de dissolution écologique des détritus …un gosse comme un autre en somme…

Sauf qu’au vu des premières pages de l’épisode 1, son arrivée sur cette île pourrait ne pas être aussi paisible qu’il l’avait prévu et du coup il pourrait bien se retrouver coincé là sans que personne ne puisse l’aider puisqu’on le croît mort, il faut croire que son plan n’était pas aussi parfait que ça au final…

En tout cas la sollicitation de cet épisode est alléchante, puisqu’il semble que le jeune homme va réclamer l’îlot en question et demander un statut de pays ?! ça a l’air tellement dingue que j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

A suivre donc de près !

Guarding the Globe 4

Scénario : Phil Hester

Dessin : Todd Nauk

Sollicitation : The Earth’s greatest superheroes could be ravaged by an alien parasite, leaving mankind vulnerable to an even darker evil brewing behind the scenes.  Also: What’s been going on with Outrun?

Avis : je suis ravi de vous annoncer que pour le moment le miracle Invincible semble aussi toucher son spin off, Guarding the Globe, car la série est aussi géniale à suivre que le titre mère ! Phil Hester fait vraiment un travail exceptionnel sur la série en lui conférant un ton, une ambiance et une fraîcheur que peuvent lui envier nombre de comics actuellement !  On sent vraiment que le scénariste s’amuse à jongler avec tous ces personnages et intrigues qui peuplent l’univers de Kirkman.

L’ajout le mois dernier de Wolf-man était vraiment une bonne idée, elle a permis de réintroduire toute une partie de cet univers. En outre si le personnage n’est pas assez populaire pour soutenir un titre tout seul, c’est là une bonne manière de le maintenir en vie plutôt que de le garder dans les limbes ad vitam aeternam. Nombre d’autres concepts de Kirkman pourraient assez aisément soit faire une apparition, soit intégrer le cast régulier du titre, qui pour le moment est il faut le reconnaître très mouvant, sans star à proprement parler,puisque le scénario saute d’une intrigue à une autre.

Un titre vraiment sympa à lire que je recommande chaudement !

Invincible 98

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : THE DEATH OF EVERYONE, » Part One The countdown to issue #100 begins here – with the story that will change EVERYTHING for Invincible! Mark’s powers have finally returned, just in time for every life on Earth to rest in his hands. But what will happen when everyone learns that what is happening… is Mark’s fault?

Avis : début de l’arc où tout le monde meurt !!!! wow, j’ai du mal à croire qu’Invincible va bientôt atteindre son 100e épisode et pourtant parvient à maintenir un niveau de qualité aussi stratosphérique et ce même quand le personnage principal n’apparaît pas dans le bouquin ! car oui cela fait maintenant presque un an que Mark a été atteint par un virus anti viltrumite qui l’a laissé profondément affaibli, mais à la fin du dernier épisode ces pouvoirs sont revenus juste au bon moment, surtout du point de vue d’Atom Eve !!!

Dans l’intervalle Kirkman a éssayé d’introduire un nouvel Invincible, sauf que le personnage s’est fait immédiatement volé la vedette par Robot et Monster Girl, des historiques du titre, lors de l’arc Flaxan, qui a posé les jalons encore une fois de futurs histoires.

Il semblerait que Kirkman avec cet arc s’attaque au personnage de Dinosaurus, libéré par Mark il y a quelques mois pour tenter de régler de manière plus censée les problèmes du monde. Sauf que sans ses pouvoirs le héros n’ a pu continuer à le surveiller et comme le gentil dinosaure est à la base un super vilain qui n’hésite pas à tuer pour le bien commun, on peut s’attendre à tout !

Donc encore plus que d’habitude la série à ne pas manquer, du moins si vous aimez les bonnes choses !

Storm Dogs 2

Scénario : David Hine

Dessin : Doug Braithwaite

Sollicitation : Jered’s story: The crime team’s forensic pathologist performs an autopsy that reveals a new mystery, a meeting with the native aliens leads to violence and the second day on Amaranth ends in a close encounter with an enigmatic character called…Doll.

Avis : sur les conseils de Steve je suis allé voir le premier épisode de cette nouvelle série créée par Hine et Braithwaite et je dois dire que j’ai été assez séduit. Si le premier numéro souffrait d’un rythme un peu lent, on aurait aimé avoir plus de trucs à se mettre sous la dent, les pages bonus détaillant certains des personnages a permis d’en apprendre un peu plus et de donner un peu plus d’ampleur à la bête.

Avec cette série, Hine mêle un peu les genres entre enquête policière, SF pure, et du Avatar pour assaisonner… Pour être honnête ce dernier élément m’a un peu fait sortir de l’épisode le mois dernier. Heureusement il n’a été introduit qu’à la dernière page, mais en voyant la chose, je n’ai pu m’empêcher de penser au film de James Cameron…

L’histoire est pour le moment assez simple, à la suite de morts violentes sur une planète minière, une équipe d’experts criminologues sont envoyés sur place pour trouver le responsable. Sauf que la planète en question est un trou perdu au milieu de nulle part et les ressources naturelles ne sont à priori pas exceptionnelles, si bien que jusqu’à alors le gouvernement n’avait pas porté une grande attention au caillou, alors pourquoi cet intérêt soudain ?

Une série intriguante, qui donne envie d’aller voir la suite.

MARVEL COMICS 

All New X-Men 3

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Stuart Immonen

Sollicitation :  The flagship X-Book marches on! The original 5 X-Men are back, but that’s not all that’s happening. What happened to the Phoenix 5 from AVENGERS VS. X-MEN?

Avis : après deux épisodes très agréables à lire, mais très frustrants par leurs rythmes assez lent, nous allons peut être enfin arriver au moment clé de la série, ce pour quoi le titre a été lancé, à savoir confronter les 5 X-Men originaux ramenés du passé au Cyclope présent. L’ancien leader déchu est devenu à la suite d’AvX une sorte de Che mutant prêchant la révolution aux 4 coins du monde tout en libérant les mutants opprimés… en gros selon moi, il fait le boulot des X-Men !!! c’est vraiment ce qui est intéressant dans cette nouvelle approche du personnage certes plus rentre dedans, sans compromis mais qui fait le boulot ! du coup avec Wolverine à la tête de l’école, Logan s’est fait institutionnalisé alors que Scott est devenu un rebelle !

Outre la confrontation avec son moi passé, c’est bien sûr sa rencontre avec le jeune Jean qui va être ausculté à la loupe par tout le monde, surtout que la Jean en question vient d’une époque où elle ne sortait même pas avec Scott et ne lui accordait même que peu d’intérêt…

Comme je l’ai dit la série est pour le moment très agréable à lire, mais il va vraiment falloir que Bendis accélère un peu, car il doit aussi prouver que son titre peut durer  et ne se limite pas un gimmick qui va très vite poser de gros problèmes de continuité…

Amazing Spider-Man 699

Scénario : Dan Slott

Dessin : Paolo Manuel Riviera

Sollicitation : This is the MUST READ issue that turns over all the cards and reveals secrets that have been set as far back as ENDS OF THE EARTH, SPIDER-ISLAND, and 99 issues ago in ASM #600! Doctor Octopus has hours left to live. He knows Peter Parker’s secret. He has no master plan—all he wants is vengeance. Which members of Spider-Man’s rogues gallery will heed Ock’s call to arms? Special appearances by the Lizard, the Spider-Slayer, Morbius the Living Vampire, and some surprising Spidey Foes!

Avis : que l’on ait aimé le dernier épisode de AMS ou pas, que l’on adhère à l’idée du scénariste ou pas, une chose est sûre, Dan Slott a réussi son coup et a réveillé un titre qui commençait sérieusement à s’endormir (oui désolé mais la guerre des Goblins était d’un ennui mortel !). Cela fait maintenant deux semaines et très sincèrement je ne sais toujours pas quoi penser de cette idée, on se doute bien qu’à un moment ou à un autre, le statut quo traditionnel va revenir, la question est quand ? et surtout à ce moment là est-ce que cette histoire aura des répercussions réelles ou  sera-elle juste à ranger dans les trucs dingues qui arrive à Spider-Man quotidiennement ?

Ce flou fait que je ne sais toujours pas si je vais continuer le titre ou pas, d’un côté j’ai envie de voir comment Slott va se sortir de là, et surtout commencer à nous donner une explication mais d’un autre côté ce n’est pas vraiment une histoire qui m’intéresse plus que ça, puisque comme je l’ai mentionné plus haut, on sait que le statut quo reviendra tôt ou tard…

A voir donc sur l’impulsion du moment. Vous noterez que du coup,je n’ai pas spoilé ce qui s’est passé dans le dernier épisode…

Avengers 1

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Jerome Opena

Sollicitation : The greatest heroes in comics together on one unbeatable team! Now shipping twice a month, the Avengers “go large,” expanding their roster and their sphere of influence to a global and even interplanetary level. When Captain America puts out his call – who will answer? Big threats, big ideas, big idealism – these are the Avengers NOW!

Avis : C’est une nouvelle ère qui débute avec ce nouveau volume d’avengers. Après plus de 7 ans aux  manettes, Bendis a donc passé la main, enfin pas encore complètement puisqu’il reste  Age of Ultron à publier,  à Hickman. Le scénariste qui a rendu ses lettres de noblesse au titre Fantastic Four ces 3 dernières années arrive avec un plan bien précis en tête et 3 ans de comics prévus à l’avance. Ce n’est guère surprenant quand on connaît le goût de ce scénariste pour des intrigues complexes mais remarquablement bien construites.

Le titre Avengers s’annonce en tout cas, à nouveau, comme l’un des titres Marvel à ne pas rater. Côté composition, le scénariste n’a pas fait dans la dentelle car outre des membres bien connus, il annonce pas moins de 24 membres, dont des membres de New Mutants comme Cannonball ou Sunfire ! en gros des gens que personnellement je n’aurais pas vraiment vu dans une équipe de vengeurs. A part ça et à la surprise générale on retrouvera les membres de l’équipe apparue dans le film, je suis encore sous le choc de cette révélation, mais aussi des personnages qui ont été introduits sous le règne  de Bendis comme spider-man, spider-woman, Wolverine. Le sort de Luke Cage demeure inconnu, mais comme j’apprécie beaucoup ce personnage, j’espère que nous le reverrons vite. Des personnages inconnus et nouveaux devraient apparaître également.

A mon sens c’est un grand run qui débute ici, à suivre en parallèle avec New Avengers qui s’intéressera aux Illuminati. Enfin il faut souligner qu’Avengers sera bimensuel ! un rythme assez fou, qui demandera un nombre de dessinateurs assez ahurissant, mais apparemment pour le moment il y a du bon pour la partie graphique puisqu’on débutera avec Jerome Opena avant d’enchainer avec Adam Kubert ! Vous l’aurez compris, Marvel fait tout ce qu’il faut pour s’assurer que le titre Avengers demeure l’une de ses locomotives !

Daredevil : End of Days 3

Scénario : Brian Michael Bendis & David Mack

Dessin :Klaus Janson & Bill Sienkiewicz

Sollicitation : The Deadly Tale of Daredevil’s Defining hour continues! Ben Urich tracks down Matt Murdock’s past loves to discover the secrets behind his death – but who is the new Daredevil tracking him?  Some of the finest creators to ever tell Matt Murdock’s story continue the year’s smash hit!

Avis : troisième partie de la mini relative à la fin de DD, dans le précédent épisode Ben Urich est parti en quête de l’histoire cachée de DD afin de combler les pages blanches de la bio de Matt Murdock Après la mort du Caïd, DD a en effet disparu de la surface de la Terre pendant presque 10 ans et n’est réapparu que pour mourir apparemment des mains de Bullseye. Qu’a-t-il fait pendant toutes ces années ? pour le savoir, le journaliste est allé à la recherche des ex, nombreuses ex, du monsieur, uniquement pour apprendre que Black Widow était morte, que Milla avait tourné la page (et n’était plus dingue) et pour tomber sur … Elektra à la fin, toujours aussi mortelle.

En outre à chaque rencontre avec une ex de Murdock, Urich a vu un jeune gamin avec des cheveux roux, qui donnait une indication sur comment le personnage avait occupé son temps avec ces demoiselles…

La mini est toujours  aussi agréable à lire, bien que je la conseillerai plus en trade vu l’allure d’escargot pris par le scénario.

Punisher : War Zone 2

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Carmine Di Giandomenico

Sollicitation :  Kings take Castle. Now it’s his move! But the Punisher will soon find that it takes more than bullets to take out some of the Avengers’ biggest guns.

Avis : suite de la mini série qui conclura le très bon run de Rucka sur le personnage, après s’être fait jeter manu militari par Marvel pour lancer le titre qui suit. Après Spidey dans le premier épisode, c’est au tour de Black Widow, Natasha Romanov de tenter d’arrêter Castle. Ce sont là des retrouvailles entre Rucka et ce personnage puisqu’on se souvient que le scénariste avait signé quelques très bonnes mini séries il y a presque une décennie de cela sur Black Widow.  Rucka avait alors fait montre de tous ses talents de scénariste expérimenté dans le domaine de l’espionnage (Queen and Country les gens !!!!) … des talent qu’il semble garder pour lui dans l’écriture de cette mini.

En effet le premier épisode était assez décevant au regard de ce qu’il avait produit sur la série Punisher jusque là et on sentait qu’il faisait le minimum syndical, sans doute dégoûté de la manière de procéder de Marvel. Je vous conseille quand même d’aller jeter un oeil sur cette mini, car même en automatique Rucka est bien meilleur que 90 % des scénaristes sur le marché.

Thunderbolts 1

Scénario : Daniel Way

Dessin : Steve Dillon

Sollicitation : Red Hulk, Venom, Elektra, Deadpool, the Punisher. Forget the courts, the jails, the system — this team of Thunderbolts fights fire with fire, targeting the most dangerous and lethal players in the Marvel Universe with extreme prejudice. Led by General “Thunderbolt” Ross, AKA the Red Hulk, this hand-picked team of like-minded operatives is going to make the world a better place…by all means necessary.

Avis : décidément nouvelle ère est l’expression à la mode avec le marvel now ! et l’un des titres plus impactés est sans aucun doute Thunderbolts qui reste un des titres les plus marqués par le changement ces dernières années. Très sensible aux différents changements de statut quo qui ont ébranlé le marvel verse à la suite des derniers events, le titre Thundebolts a souvent changé de formule. Ainsi si pendant de nombreuses années, les scénaristes sont restés dans la veine Busiek d’origine du titre qui voyait d’anciens vilains essayer de se racheter, le concept fut radicalement changé et revitalisé à l’occasion de Civil War et de l’arrivée de Waren Ellis au scénario. La composition de l’équipe changera du tout au tout avec l’arrivée de vilains comme Venom, Bullseye et bien sûr à leur tête Norman Osborn.

Le titre impressionna tant que Bendis repris l’équipe presque à l’identique pour former ses Dark Avengers lors du Dark Reign. Le titre Thunderbolts est alors complètement repensé, puisque l’essentiel de ses membres ont migrés dans un titre avengers, et devient l’équipe black ops d’Osborn. Avec la fin du Dark Reign et le lancement d’Heroic Age, le titre est relancé avec certains de ses membres historiques … sans le même succès.

Malgré les tentatives de Jeff Parker de réveiller son titre, celui-ci stagne dans les ventes voire s’enfonce peu à peu. Marvel, pas avare d’avoir plus de titres identifiés comme avengers, renomme le comics Dark Avengers sans doute pour attirer le lecteur … là aussi sans grand succès. Donc aux grands maux les grands remèdes : coup de balai général, auquel est habitué le bouquin maintenant…, nouveau chef avec Red Hulk qui du coup trouve une nouvelle maison, et nouvelle équipe avec des personnages bien connus à la moralité trouble : Punisher, Elektra, Venom et bien sûr Deadpool (puisqu’il ne fait pas partie de la prochaine mouture d’Uncanny X-Force autant le replacer ailleurs).

Pour l’occasion aussi Marvel nous replace Daniel Way qui sort d’un long run sur … Deadpool, et il refait équipe avec son potos de Wolverine Orgins : steve dillon.

Cela peut être un bide, comme cela peut être très bien en tout cas une chose est sûre : va y avoir du sang. Ce qui est triste tout de même est que Marvel a mis fin à l’excellente série Punisher de Rucka pour lancer ça… donc ça a intérêt à en valoir le coup !

A noter aussi la sortie de :

– X-Factor 248, par Peter David et  Paul Davidson, suite de l’arc qui va tout changer (encore), mais avec pas de mal de morts qui reviennent à la vie…

ONI PRESS 

Stumptown vol 2 # 4

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Matthew Southworth

Sollicitation : The new story arc from Eisner Award-winning writer Greg Rucka and acclaimed artist Matthew Southworth continues! The skinhead thugs are back and they’ve broken in and trashed Dex’s office! But when Dex and Mim show up unexpectedly, it’s a high-speed chase through the streets of Portland that’s sure to wind up on TMZ!

Avis : apparemment un épisode 100% action pour cette quatrième partie du second volume de Stumptown, alors que la vérité sur le pourquoi du vol de la guitare, et de sa réapparition mystérieuse, n’ont pas encore été expliqué et que Greg Rucka multiplie les pistes, choisira-t-il la facilité en nous disant qu’il ne s’agissait finalement que d’un trafic de drogue comme on s’y attendait, ce qui expliquerait la présence de la DEA dès le premier épisode, ou l’explication sera t-elle plus surprenante ?

Comme d’habitude à ne pas rater alors que le scénario monte d’un cran en termes d’intensité.

A propos Sam 1884 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Hypernaturals m’intéresse toujours autant malheureusement mon comic shop ne fait pas les comics boom.  Ce sera donc tpb pour moi ou avec un peu de chance vf chez delcourt j’imagine.

    Comme toi je suis satisfait de voir le retour de la sf  après des titres comme planetoid. Je n’ai encore pas lu great pacific 1 mais je vais m’y atteler et pourquoi pas blackacre aussi.

  2. Je lis en ce moment le run de rucka et checchetto sur le Punisher suite aux différents avis sur ce run vus sur le net.
    Je prend un pied d’enfer avec cette lecture ! j’en suis pour le moment au #11 et je commence à me demander « et après ? ». Que me conseillez vous comme lecture qui s’approche dans l’esprit et l’esthétique de ce run sur le punisher ? Daredevil ?

    • Je te conseillerai d’aller voir d’autres titres écrits par Greg Rucka (de manière générale d’ailleurs…) mais dans le même esprit, je ne crois pas qu’il y en est vraiment.
      Sinon je peux te conseiller des trucs comme Gotham Central que tout le monde aime, une des meilleures séries jamais publiées par DC sans aucun doute, mais aussi les séries « noir » de Burbaker comme Fatale, Criminal, Incognito, Sleeper. Pas vraiment de super-héros dans tout ça.

      DD n’est pas vraiment dans le même style, c’est d’ailleurs un de mes problèmes avec le nouveau volume du titre et la raison pour laquelle je n’ai dépassé le premier arc de Waid. Mais tu peux aller voir les runs précédents notamment ceux de Bendis et Brubaker qui restent les meilleurs sur ce personnage ces 10 dernières années.

      • Merci pour ta réponse !

        Je suis Stumptown V2 de Rucka, c’est très bon aussi.
        Je vais aller voir gotham central et glisser le premier tome de Fatale (VF) sur ma liste de noël ;).

  3. J’ai lu le swamp thing et le animal man en simultané comme il se doit. Depuis quelques temps, le pitch des deux épisodes est exactement le même, comme si l’on suivait depuis de le départ les trajectoires de deux nageurs synchronisés dans le grand bouillon du rotworld. Donc ici nos deux héros partent d’un point A pour se rendre au fil de leurs péripéties vers un point B incarné par une ville iconique de l’univers DC et un héros non moins iconique qu’ils sont censés y retrouver. Là où les deux épisodes divergent c’est sur la qualité ! Je trouve que le animal man avance bien et reste passionnant du début à la fin, notamment par les implications que génèrent le côté family guy du personnage. Le swamp thing est poussif, tourne en rond et ne m’a pas autant embarqué émotionnellement. Marco Rudy essaie de faire du Yannick Paquette dans la mise en page mais il rend l’action confuse à mon sens. Il y a pour moi un grand écart qualitatif entre les deux numéros et les deux cliffs finaux illustrent bien cet écart. Bien entendu pour moi ça reste deux séries à acheter mais il va falloir que le swamp thing bouge un peu ses grosses fesses moussues pour se mettre au niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.