Unspoken VO : Age Of Ultron 10 (attention Sam pas content…)

Crédits :

AGEULTRON2013010_PetersonScénario (enfin si on veut…) : Brian Michael Bendis

Dessin : Alex Maleev, Bryan Hitch, Butch Guyce, Brandon Peterson, Carlos Pacheco, David Marquez, Joe Quesada

Editeur : Marvel

Sollicitation : THE FINALE ! The biggest secret in comics will be revealed to you! An ending so confidential…even the artists of this book don’t know what lies on the final pages…! A surprise so big that comic book legend Joe Quesada himself returns to the pages of Marvel Comics to draw a sequence that people will be talking about for years.

Avis : mmm je crois qu’il me manque des pages, voici quelle fut ma première réaction lorsque j’ai refermé la conclusion de l’event Age of Ultron. Une réaction logique car mon cerveau n’a tout simplement pas réussi à accepter que Marvel et Bendis se soient foutus de notre gueule à ce point. Pourquoi une telle réaction violente de ma part ? petit retour sur ce pseudo event de la mort bien décevant, car oui autant le dire d’entrée de jeu, Age of Ultron 10 est sans doute l’une des plus grandes déceptions de l’année 2013 et mérite le titre de la fin la plus anti-climatique jamais vue dans un event quelqu’il soit.

9 épisodes pour en arriver là 

En premier lieu quand on tient le bouquin entre les mains on se sent incroyablement soulagé, on se dit enfin c’est fini ! bien que laAge of Ultron 010-002 sortie se soit étalée sur 3 mois, le fait que cet event soit contenu dans 10 épisodes a fait ressentir une certaine lenteur dans la progression d’une intrigue qui avait du potentiel mais qui s’est avérée bien poussive. En effet le premier épisode était prometteur en nous plongeant dès le départ et sans ménagement dans un monde post apocalyptique où Ultron a déjà gagné. La Terre est en ruine et les rares survivants se cachent en espérant des jours meilleurs et parmi eux les super-héros qui ont survécu à l’assaut du robot. Donc déjà on a raté l’essentiel, puisque le lecteur arrive après la bataille alors que les héros ont déjà perdu et ne sont plus qu’une poignée. Mais on se dit pas grave, c’est déjà arrivé et le reste de l’event portera sur la contre-offensive et c’est le cas en quelque sorte, puisque la contre-offensive ne débutera vraiment qu’avec l’épisode 6…

Ce qui se passe entre temps est du Bendis pur jus, à savoir on meuble, on décompresse et dans le cas présent on laisse Bryan Hitch dessiner de gigantesques scènes de destruction, si possible sur de somptueuses doubles pages qui occupent bien chaque épisode. Si bien que très vite chaque épisode se résume à scène de destruction/un peu de baston/beaucoup de héros qui parlent entre eux/fin et suite au prochain épisode. Bien que frustrant, comme d’hab avec ce scénariste, on laisse couler pour les dessins de Hitch.

Point de salut dans le présent, donc revenons dans le passé !

Comme je l’ai indiqué la contre-offensive ne débute qu’avec l’épisode 6 où deux groupes se forment, un va dans l’avenir pour affronter Ultron, puisque les héros ont découvert qu’il manœuvrait depuis plusieurs années dans le futur. Une attaque qui s’avère vite suicidaire tant le robot a mis la main… sur tout ! mais c’est là que Wolverine intervient : comme toujours il a la solution, à savoir remonter dans le passé et buter le créateur d’Ultron ! ben oui c’est si simple et absolument sans danger ! Malgré l’opposition de tous, Logan part plusieurs années en arrière bien avant la création d’Ultron et… bute Pym.

Age of Apocalypse/Ultron : une personne manque et le monde est dépeuplé

Revenant dans le présent Logan comprend à la vue du nouveau monde garanti 100% sans Pym qu’il a foiré dans les grandes largeurs, puisque ce nouveau présent, sur lequel Bendis passe tout de même deux épisodes entiers, puisque hé tant qu’on y est, s’avère vite aussi foireux que celui qu’il a quitté. Comprenant son erreur, il repart encore pour cette fois s’empêcher lui-même de tuer Pym et si possible trouver une autre voie et nous pondre si possible un épisode de plus rien que sur ça.

Age of Ultron 010-005

Et enfin la fin 

Nous ne reprenons dès lors pas exactement là où nous en étions, puisque cette fois Hank Pym, prévenu par Logan de combien il allait merder, décide de créer une sécurité anti Ultron, mais juste pour cette fois et pas pour les 118 fois précédentes où son robot a failli éradiquer toute vie, parce que cette fois c’est la bonne (pas comme dans l’arc écrit par Kurt Busiek où Ultron massacre tout un pays…).

Et c’est là que le foutage de gueule intégral commence. Cela fait en effet des semaines, voire des mois que Bendis et Marvel ne cessent de nous dire que personne ne pourra prévoir la fin d’Age of Ultron, non personne et que s’ils ont laissé sortir l’info selon laquelle Angela apparaissait dans le bouquin, c’est parce que ce n’était rien comparé à l’événement majeur de cet épisode. Un évènement tellement majeur qu’il constitue en ceci :

– 7 pages repompées sur Avengers 12.1

– 7 pages où Hank Pym charge une nouvelle ligne de code dans le programme d’Ultron, ce qui est bien entendu hautement intéressant

– et… ben ça marche. Voilà c’est tout, Ultron est vaincu en quelques pages. Aucun mort, pas de blessé, juste Ultron qui s’éteint comme une vieille télé. Wow 10 épisodes d’Age of Ultron pour ça ?

Nooooonnnn car c’est là qu’intervient l’événement majeur qu’on ne pouvait pas prévoir : à force de jouer avec le continuum espace temps, celui-ci se brise et apparemment part en sucette. Je dis apparemment car après ces quelques pages où tout s’effondre, ben tout revient et s’ensuit 15 pages de teasers sur ce qui arrivera dans d’autres séries. Voilà fin.

Pas la peine de crier au spoiler, Angela ne fait rien dans cet épisode...
Pas la peine de crier au spoiler, Angela ne fait rien dans cet épisode…

Vous comprenez dès lors mon sentiment qu’il manquait un truc, quelques dizaines de pages ? dans cet épisode, où virtuellement Bendis désamorce sa menace principale comme un rien et en crée une autre qui n’est pas explorée mais uniquement teasée. Des teasers qui concernent en outre des séries écrites par… Bendis.

Bref encore une fois Bendis s’est chié dessus sur la dernière ligne droite, encore une fois il est de toute évidence plus intéressé par ce qui va suivre que par le fait de conclure proprement l’intrigue en cours, sauf que cette  fois Marvel a demandé aux lecteurs 40$ pour pouvoir leur dire : alors voilà les séries qu’il faudra lire dans les prochains mois…

Dessin : il y a tellement de dessinateurs et si peu de pages qu’on se demande un peu ce qu’ils font tous là à part bien entendu aider à finir le machin/teaser, ce qui va se passer dans le titre sur lequel ils travaillent/se faire pomper du boulot passé…

Avis : 2/10 – un spectaculaire ratage, du foutage de gueule d’un niveau jamais vu depuis longtemps avec une campagne de pub énorme totalement mensongère, une déception à la hauteur des attentes après 9 épisodes qui ont bien pris leurs temps. J’aurais bien mis 0, mais vous me connaissez je suis trop gentil…

A propos Sam 1875 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Tout à fait d’accord… Un bon gros foutage de gueule avec cet event inutile si ce n’est pour faire de la pub.

  2. ça fait un bail que le pere Bendis rouille , il est grand temps quils arrete de massacrer l’univers des Avengers , ah merde pas de bole pour les X-men , c’est lui qui gere les scenar , aie , Au secours !!! Je pense et jespere que Johnatan Hickman va relever le niveau avec « Infinity  » , vu le potentiel du monsieur ça devrait ! De la part de Bendis et de Marvel , cest un réel manque de respect vis à vis de son lectorat , vraiment tout est bon pour faire du pognon meme des grosses bouses ! 

  3. Même sentiment à la lecture.
    J’ai fini et je me suis dit : « tout ça pour ça ??? Allez, c’était une blague, ça commence maintenant, hein ? »
    franchement, le début était top, il y avait vraiment une histoire à imaginer autour de ces héros dont certains n’en étaient plus vraiment, une vision d’un monde sans espoir et sans repère.
    et rien, une grosse daube sans intérêt, souvent mal dessiné, et en particulier dans plusieurs pages de ce #10.
    bref, poubelle, et plus vite que ça, svp !

  4. Age of Ultron où le plus gros gâchis qu’on ait vu dans les comics ces dernières années… C’est moi où Bendis s’est évertué à tout foirer exprès comme il faut ? Cette histoire pourrait servir de modèle pour les choses à ne pas faire pour qu’une intrigue tienne la route :
     
    – On démarre avec le monde d’Age of Ultron qui occupe cinq épisodes et quelques tie-ins pour finalement n’être le théâtre de RIEN.
     
    – Tout le plot d’Ultron dans le futur qui contrôle la Vision dans le présent n’est PAS exploité et ne sert strictement à RIEN, il aurait été caché dans la cave à vin de tonton René en contrôlant tout à distance à l’aide d’une voiture télécommandée que ça aurait été totalement pareil.
     
    – L’équipe d’Avengers envoyée dans le future ne sert à RIEN, c’est réglé en quelques page (?), en fait je ne me rappelle même plus qu’on les voit se faire battre/mourir/se barrer de l’histoire parce qu’on se fout de leur gueule.
     
    – La deuxième partie dans le monde sans Pym commençait un peu mieux, certes trop décompressée mais j’ai quand même bien aimé, jusqu’au moment où on a droit au plan pour sauver le futur que j’ai trouvé artificiellement alambiqué et limite un peu con sur le coup, mais finalement le fait que le code de secours ne servira que lorsqu’Ultron les attaquera pour la 47e fois se justifie, s’ils modifient la ligne temporelle plus tôt ils ne sont pas à l’abri d’un nouveau monde dystopique. La où ça merde vraiment c’est avec les deux Wolverine présents pour cause de paradoxe temporel qui décident qu’un des deux doit mourir, et donc celui qui dit qu’il en a trop vu pour rester en vie (alors qu’en fait tout ce qu’il a vu de plus c’est les deux jours passés dans le monde sans Pym, mais passons, c’est pas la pire aberration de l’event à ce niveau-là…) se fait tuer par l’autre… à coup de griffes ?… Oui oui, Wolverine qui a encore une fois survécu à tout dans cette histoire mourrait d’un coup de griffes dans la binette ?…
     
    – Arrive comme un cheveu sur la soupe cette fin anti-climatique que Sam a très expliquée, on a même pas droit à un petit retour sur la terre d’Age of Ultron, niet, on a cette résolution toute mole du genou, des parties génitales et d’un peu près tout ce qui peu être ramolli qui se termine par cette série de teasers sur l’avenir. Et là je trouve que Marvel a fait encore plus fort que pour tous les events précédents : avant ils nous spoilaient plus ou moins la fin des events en annonçant à grandes pompes quel serait le statu quo qui en découlerait, mais on avait quand même une conclusion à l’histoire dans le dernier épisode, ici on a carrément une conclusion inexistante substituée par les teasers intégrés à l’épisode ! Et la prochaine étape c’est quoi ? Des events constitués de teasers ?…
     
    – A propos de ces fameux teasers, ils sont au moins intégrés de façon correct, matérialisé comme des visions par les personnages du continuum espace-temps qui se fragmente. Mais ces visions touchent-elles seulement (comme par hasard) les (ou une partie) des super-héros ? Ou toute la Terre (voir l’univers) est touché ? Parce que si oui, bonjour les dégât matériels avec les accidents de voitures, avions et compagnie qui ont dû en découler…
     
    – Enfin il reste un point qui me turlupine depuis le #9 : ils vont devenir quoi la Sue et le Wolvie qui ont voyagé dans le temps ? Parce que ça parait complètement con que le Wolverine précédent se soit suicidé si c’est pour que eux soit en trop dans la nouvelle réalité… Quoi que avec deux Wolverine ils pourront sortir deux fois plus de titres sur le mutant griffu tant qu’à faire.
     
    Mais que retenir d’Age of Ultron finalement ? Pour ma part ce sera le sympathique tie-in d’Uncanny Avengers, seul tie-in qui d’ailleurs sert à l’intrigue de la série dont il est issu… La fin de l’épisode laisse sous-entendre que Hulk et Spider-Man 2099 devraient voyager dans le temps à cause de l’event, si c’est le cas on aura au moins eu des répercussions concrètes…

  5. J’avais envie de croire à cet Age of Ultron… mais quelle conclusion décevante !
    On sent l’envie chez Marvel de pondre un événement à la Flashpoint de DC.
    Un parfait alibi qui servirait par la suite à justifier toutes les déviations qu’ils feront subir à la continuité. Mais chez DC, il y avait une histoire un peu mieux exploitée, là… c’est du travail bâclé, torché même.
    Age of Ultron ? Non AGE OF ETRON.
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.