Tops et Flops de la semaine

Le Top 5  de la semaine :

5 – Batman & Aquaman 29, de Peter Tomasi et Patrick Gleason, je remarque que de plus en plus les deux auteurs frisent avec l’horreur assez graphique. On sentait déjà que c’était quelque chose qu’ils appréciaient lors de l’arc avec le Joker mais cela se confirme de mois en mois… Un épisode vraiment bien pensé qui ramène R’as  sur le devant de la scène et qui trouve une manière assez ignoble de torturer Batman…La série reste excellente !!!

BATMAN AND AQUAMAN #29

4 – Thor God of Thunder 20, de Jason Aaron et Esad Ribic, grand dieu !!!! Jason Aaron fait décoller son arc après des débuts franchement mauvais. Comme je l’ai dit, tout ce truc avec Thor combattant la méchante pollution était présentée de manière inintéressante dans l’épisode précédent . On se demandait même ce que cela venait faire ici…Mais avec cet épisode, on passe plus de temps avec le Thor du futur et son affrontement contre Galactus (superbement rendu par Ribic qui arrache la cornée avec cet épisode à nouveau sublime) et l’intrigue dans le présent se démarque enfin…

THOR GOD OF THUNDER #20

3 – Superman Unchained 6, de Scott Snyder et Jim Lee, après des mois d’attente la série revient enfin et mazette Snyder s’en était gardé sous le coude. L’intrigue avait déjà pas mal décollé dans les précédents épisodes, mais là elle atteint un nouveau palier alors que l’armée américaine passe à l’action, que Superman et Wraith doivent sauver la planète et que Batman prouve qu’il est bon d’être parano !!! même le back up de deux pages était excellent !!! rappelez moi déjà pourquoi on aura que 9 épisodes ????

SUPERMAN UNCHAINED #6

2 – AMERICAN VAMPIRE SECOND CYCLE #1 , de Scott Snyder et Rafael Albuquerque. Alors autant le dire, je doute que cet épisode soit un bon point d’entrée, même si Snyder prend la peine de placer des pages de récap dans le courant de l’épisode…mais pour l’instant, les personnages sont trop déconnectés de l’intrigue pour qu’un nouveau lecteur sache pourquoi il doit suivr Pearl et Skinner Sweet ..Mais si vous êtes un ancien lecteur, c’est véritablement un très bon redémarrage. On sent que les personnages ont manqué aux auteurs !!! en particulier Albuquerque qui se déchaîne au dessin comme rarement…Un très bon redémarrage, mais un conseil allez lire la première partie de la série avant…Au passage, saluons la couverture, qui reprend celle du tout premier épisode et que je trouve toujours aussi sexy…

AMERICAN VAMPIRE SECOND CYCLE #1

1 – Wonder Woman 29, de Brian Azzarello et Cliff Chiang…Non mais qu’est-ce qu’Azzarello nous a fait là ??? alors que l’on répète assez qu’il prend tout son temps pour développer ses intrigues….parfois beaucoup trop, tout d’un coup il a décidé d’appuyer sur l’accélérateur avec cet épisode qui fait avancer l’histoire à pas de géants en quelques pages !!! rien ne sera plus comme avant alors que la guerre contre le First Born passe au niveau supérieur. Un XXX de bon épisode qui nous rappelle que cette série est vraiment excellente.

WONDER WOMAN #29


Le final émouvant de la semaine 

ANIMAL MAN 29, de Jeff Lemire et Travel Foreman, les deux auteurs disent au revoir au titre et aux personnages de manière fort émouvante. Lemire illustre pour l’occasion une grande partie de l’épisode, au travers d’un conte raconté par la fille du héros, qui revient sur les grands évènements de la série, mais surtout la manière dont la famille de Buddy a traversé tout cela…Une très belle fin, même si Lemire ne dit pas adieu aux personnages puisqu’il (et nous avec) les retrouvera dans la future Justice League United

ANIMAL MAN #29

Les titres toujours bof bof de la semaine 

DD 1 de Mark Waid et Chris Samnee …et que dire à part que cela ne me parle toujours pas. Même si la dernière page m’intrigue assez, je dois  dire que le reste de l’épisode m’a laissé complètement froid. D’une part je n’ai pas compris ce que DD foutait à San Francisco et d’autre part..quel intérêt avait l’intrigue de cet épisode ? à part nous rappeler que Murdock n’a rien à foutre dans cette ville ??? En clair sans moi pour la suite.

DAREDEVIL #1

X-Men 12  de Brian Wood …alors tout n’est pas catastrophique dans ce dernier épisode, ce qui explique que je ne le classe pas dans les flops,  qui conclue l’arc en cours…mais tu parles d’une conclusion anti-climatique !!! voilà 6 épisodes que l’on nous dit, vous allez voir Arkea est redoutable, plus grande menace de tous les temps !!! et puis dans le dernier épisode, le scénariste se fait chier à ramener deux menaces importantes pour faire monter les enjeux encore un peu plus…et ne rien en faire !!! Bendis aurait pu écrire un truc pareil, c’est dire…En fait…plus j’y réfléchis…et plus je trouve que cet épisode…ben c’était un bon gros foutage de gueule…Rayez la mention bof bof, c’est un bon gros FLOP !!! 

X-MEN #12

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Ah ce run de DD est bien contreversé ! Je ne sais plus qu’en penser moi!
    Des Xmen aussi mauvais que ceux de Bendis ! Est ce possible ? Brian Wood ne m’a jamais convaincu même au temps de DMZ !

    • Les X-Men de Wood sont vraiment une des plus grosses dégringolades de l’année chez Marvel… La grosse différence entre ce titre et ceux de Bendis, c’est que les seconds sont les « gros » titres de la gamme qui utilisent certains des principaux personnages et ont les grosses sagas qui dictent le statu quo à suivre, ce qui les rend moins dispensables que la série de Wood qui ne peut survivre qu’en offrant des récits de qualité.

    • Concernant DD, tout dépend de ce que l’on attend de cette série. Si comme moi on préfère le ton Miller/Bendis/Brubaker, très urbain et sombre, très clairement c’est complètement à côté de la plaque, parce que Waid repart aux premières ères du personnage Lee/Wood, avec un ton silver age assumé. Voilà du côté scénario. Il y a aussi le dessin qui m’insupporte car il soutient ce désir de Waid de faire dans le rétro…et que je ne supporte absolument pas cela. S’il y a une tendance que je déteste dans les comics en général, c’est ce désir constant de revenir en arrière et vouloir reproduire une espèce d’âge d’or. Mais selon moi les comics ont survécu aux décennies parce qu’ils se sont constamment remis en question et se sont modernisés pour s’adapter.

      Concernant les X-Men de Wood, ce second arc est clairement une déception, d’une part parce que c’était très pénible en épisode single car clairement construit pour le TPB (de manière générale, les arcs en 4 ou 5 parties maintenant m’insupportent…) et d’autre part l’histoire n’est pas bien menée. Wood manie plein de personnages qui passent leur temps à se parler de la menace en cours « oh oui c’est terrible, oh là là », mais concrètement ne font que palabrer. Il n’y pas de twists, pas de rebondissements, pas de surprises…un long fleuve bien tranquille parfait pour un insomniaque…

      • Sans compter pour les X-Men qu’il y a cette romance (je ne sais pas où ça en est, je dois avoir lâché l’affaire depuis deux numéros) complètement nulle que Wood essaie de mettre en place qui pour moi ne fonctionne pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.