Guide de lecture Comics VF : semaine du 27 août 2012

DELCOURT 

Echo Tome 6

Date de sortie : 29 août 2012

Sollicitation : Les militaires s’apprêtent à tester l’Alliage 618 dans un accélérateur de particules. Mais selon Annie, la conceptrice de l’Alliage, il y a un risque que ce test détruise la Terre. Julie et Ivy doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour stopper cette folie meurtrière. La survie du monde en dépend… Dernier volet pour un final apocalyptique.

Avis : nous arrivons à la conclusion de cette merveilleuse série signée Terry Moore tant au scénario qu’au dessin. Comme nous l’avons déjà dit, pour sa seconde série, l’auteur (peut-on dire l’artiste sur ce coup), est parti dans un registre complètement différent de sa premère oeuvre (là on peut dire chef d’oeuvre) Strangers in Paradise. Si cette dernière s’intéressait plus aux relations entre ses protagonistes (et une myriade d’autres thématiques ), Echo s’est en particulier intéressée à la relation entretenue par le genre humain avec la science et avec le pouvoir qu’elle confère.

Certains verront dans une découverte scientifique la possibilité de panser les maux de l’humanité, tandis que d’autre tâcheront avant tout d’exploiter son potentiel de destruction. C’est ainsi que Julie, héroïne bien malgré elle du récit, et ses acolytes Ivy et Dillon tentent tant bien que mal d’empêcher l’armée américaine de tester un alliage dont le potentiel gigantesque pourrait détenir les clés de l’arme ultime : un trou noir.

Le résumé est grossier, je sais, mais tout cela pour dire qu’il y a plusieurs niveaux de lecture dont Echo : si vous voulez de l’action, il y en a, si vous voulez des relations humaines, il y en a, si vous voulez une oeuvre avec un certain degré de réflexion et qui ne vous prend pas pour un crétin, et ben il y a en aussi.

Il y a deux ans, lors du podcast de fin d’année, j’avais indiqué qu’Echo était mon coup de coeur de l’année, je maintiens et vous encourage à aller dévorer cette série assez courte puisque en 30 épisodes répartis en 6 volumes.

A ne pas manquer !!!

URBAN COMICS

Batman Saga

Date de sortie : 31 août 2012

Épisodes : Batman # 4, Detective Comics # 4, Batman & Robin # 4, Batgirl # 4

Sollicitation : Batman révèle à Nightwing son enquête passée sur la Cour des Hiboux, par SCOTT SNYDER et GREG CAPULLO ! Une assemblée de Jokers s’attaque à Batman, par TONY DANIEL ! Batman et Robin sont tombés dans les griffes de Personne… Sa vengeance est enfin proche, par PETER TOMASI et PATRICK GLEASON ! Et une nouvelle ennemie pour Batgirl, par GAIL SIMONE et ARDIAN SYAF !

Avis : certaines des séries Batman vont connaître un certain coup de mou ce mois-ci, notamment les plus importantes à savoir Batman et Batman & Robin. Dans le cas du premier titre, cet épisode sert avant tout de transition dans le récit de Snyder où Batman explique pourquoi il est persuadé que le Court of Owls est un mythe, on revient sur sa première « investigation » sur le sujet alors qu’il n’était encore qu’un enfant, juste après la mort de ses parents. Il s’agit sans doute d’un des épisodes les moins intéressants de cet arc, bien que la dernière page annonce de très bonnes choses pour les épisodes 5 & 6 (qui sont mes préférés et de loin).

Pour Batman & Robin, on entre dans une phase de conflit larvé entre Batman et son fils, alors que Bruce tente de garder pour lui ce qui l’oppose à Nobody. Ces épisodes, avec le suivant, sont les moins intéressants, même s’ils ont pour avantage de nous révéler pas mal de choses, mais on reste sur notre faim en attendant que l’intrigue avance vraiment. Pas d’inquiétude cependant, les attentes seront récompensées à partir des épisodes 6/7 où enfin le récit de Tomasi prendra de l’ampleur et ne décevra pas !

Concernant Detective Comics, à ma grande surprise je n’ai pas eu envie de brûler mon exemplaire de Batman saga à la lecture du dernier épisode de cette série ! Inutile de dire que je fus le premier surpris de me dire, tiens Tony Daniel ne fait pas un travail merdique pour une fois ?! Le scénario tient à peu près la route, même s’il y a de grosses ficelles, et je l’ai senti bien plus à l’aise côté dessin. J’ai un peu de mal avec le côté snuff movie de son récit, mais cela reste lisible.

Quant à Batgirl, je peux difficilement dire autre chose que j’évite la lecture de cette série que je trouve consternante, du moins les épisodes que j’ai lu…. Pauvre Barbara Gordon, décidément elle n’a pas de bol !

DC Saga

Date de sortie : 31 août 2012

Épisodes : Justice League # 4, Superman # 4, Supergirl # 4, Flash# 4

Sollicitation : Tandis que la Ligue combat les forces de Darkseid sur Terre, Aquaman les rejoint du fin fond des océans, par GEOFF JOHNS et JIM LEE! Capturée, Supergirl est étudiée sous toutes les coutures, parviendra-t-elle à s’échapper ? par MIKE JOHNSON, MICHAEL GREEN et MAHMUD ASRAR ! La police de Metropolis confronte un Superman déboussolé, victime d’amnésies chroniques, par GEORGE PEREZ et JESUS MERINO ! Et les origines du nouvel ennemi de Flash sont enfin dévoilées, par FRANCIS MANAPUL et BRIAN BUCCELLATO !

Avis : côté séries superman, ne vous attendez à rien de bien folichon. Si la série Supergirl est toujours de bonne qualité, et sincèrement meilleure que la série Superman, on peine à se convaincre que la série a vraiment de l’importance et c’est bien dommage étant donné le travail des auteurs. Un peu le même constat pour le cousin, alors que Georges Perez fait ce qu’il peut mais ne parvient toujours pas (je vous tue le suspense, il ne va pas y arriver) à faire fonctionner le personnage. On ne s’ennuie pas, mais on a vraiment du mal à s’intéresser au titre…

Côté Justice League, comme d’habitude depuis le relaunch : scénario digne de films de Michael Bay donc tenant sur un timbre poste, « l’histoire » est juste là pour servir les dessins de Jim Lee c’est tout. Donc bien évidemment avec cette mentalité de blockbuster assumé, vous ne risquerez pas de vous froisser des neurones, mais au moins les yeux apprécient ce qu’ils voient !

Je vous dirai bien que le seul intérêt du mag est Flash, mais pas de bol ce mois-ci le perso est pratiquement aux abonnés absents alors que les scénaristes s’intéressent plus au nouvel ennemi introduit dans cet arc… Pas franchement passionnant..

Green Lantern Saga

Date de sortie : 31 août 2012

Épisodes :   Green Lantern # 4, Green Lantern Corps # 4, New Guardians # 4, Red Lanterns # 4

Sollicitation : Hal Jordan et Sinestro combattent sur Korugar : Jordan y laissera-t-il sa vie ? Et Sinestro le trahira-t-il ? par GEOFF et DOUG MAHNKE ! John Stewart découvre enfin les secrets des ennemis du Corps des Green Lantern, mais peut-être trop tard ! par PETER TOMASI et FERNANDO PASARIN ! Après avoir affronté leurs prédécesseurs, les Nouveaux Gardiens de Kyle Rayner se téléportent sur une planète isolée, par TONY BEDARD, TYLER KIRKHAM et HARVEY TOLIBAO ! Bleez et Atrocitus s’affrontent pour le commandement des Red Lantern, par PETER MILLIGAN et ED BENES !

Avis : si les autres séries DC sont un peu moins bonnes ce mois-ci, ce n’est pas le cas des différentes séries Green lantern ou du moins de :

– Green Lantern, l’épisode du mois dernier montrait déjà que Geoff Johns n’était pas encore complètement cuit et que la la lumière pouvait parfois encore jaillir dans son esprit, puisque le numéro 3 était bien meilleur (on avançait enfin dans l’intrigue) que les deux premiers. Et bien bonne nouvelle il continue ainsi ce mois-ci  avec un pitch simple : Hal et Sinestro seuls contre tout le Sinestro Corps pour tenter de libérer Korugar, attention les choses sérieuses commencent !

– Green lantern Corps, après la raclée qu’ils ont pris le mois dernier le corps est bien décidé à savoir qui est leur mystérieux nouvel ennemi, et ils ne vont pas aimer ce qu’ils vont apprendre. L’épisode et l’histoire ne sont pas parfaits, encore une fois les Gardiens ont une part de responsabilité dans ce fiasco (ça devient assez répétitif d’ailleurs), mais heureusement on va vite repartir dans l’action.

Côté New Gardians, Steve qui adore le titre n’a toujours pas réussi à m’expliquer ce qui pouvait être bien dans cette série. Je trouve les scénarios de Tony Bédard toujours aussi premier degré, les caractérisations sont à côté de la plaque, l’action n’est pas intéressante et à part me donner envie de dormir je ne vois pas l’intérêt de ce comic-book…Même commentaire pour Red Lantern d’ailleurs dont on peut légitimement se demander si Milligan n’a pas oublié d’imaginer une histoire pour ce titre ! Non mais sérieux à part voir Atrocitus déblatérer qu’a t-on vraiment vu ? Cela donne vraiment l’impression que ce spin-off de GL sort de nulle part, qu’il n’a pas de direction claire et qu’il est juste là pour exploiter le filon ! (mais ce genre de pensées ne me ressemble évidemment pas !)

DVD / BLU RAY

AVENGERS 

Date de sortie : 29 août 2012

Avis : il y a des fois où la vie est belle, car oui c’est bien cette semaine que sort le DVD/BR du film Avengers réalisé par Joss Whedon. Vous en avez peut être entendu parler ? le 3e plus gros succès de l’histoire du box office mondial ! le rêve de millions de fans à travers le globe ! (je vais arriver à cours de point d’exclamation). Que dire à part que Whedon, et Marvel Studios bien entendu, ont réussi un pari que nul ne pouvait imaginer : transposer à l’écran les Vengeurs, mais surtout réussir un putain de bon film ! Après avoir présenté les différents personnages au travers de presque une demi douzaine de films (et tous globalement assez bons en plus), Marvel s’est lancé dans le pari de tous les réunir.

Le fiasco aurait pu être au bout du chemin, car les films d’équipe sont toujours plus difficile, il faut savoir accorder à chacun un temps d’écran suffisant, sans pour autant alourdir l’intrigue. C’est là qu’intervient Joss Whedon, et son talent pour la caractérisation et les dialogues, qui pour autant ne néglige pas l’action en nous offrant des scènes d’anthologie dont nous révions tous :

– Iron Man Vs Thor

– Thor Vs Cap (avec l’affrontement bouclier/marteau)

– Hulk …contre tout le monde !!!

– et une bataille finale absolument parfaite de bout en bout.

Sur le fond l’intrigue n’est pas d’une originalité folle, voire très convenue, mais le fait qu’on prend un pied incroyable quand on le regarde.

En ce qui me concerne, je vais enfin pouvoir me le mater sans 3D qui fait mal aux yeux (et qui ne sert encore une fois à rien) et au portefeuille (scène vécue : « une place pour Avengers SVP. 12 € SVP. COMBIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! heu hein ???? COMBIEN VOUS AVEZ DIT !!!! grrrrrrrr voilà …..), et en VO car mon ciné ne le proposait qu’en VF 3D (oui ils cumulent les bourdes les sacripants), et que la VF n’était pas incroyable (pas mauvaise, mais certaines répliques passent mal…).

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Encore quelques jours et je vais enfin pouvoir regarder avengers, pas facile d’attendre ce genre de films quand on ne fréquente pas les salles de ciné 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.