Guide de lecture Comics VO : semaine du 28 Mai 2014

DC COMICS

BATMAN 31

BATMAN #31Scénario : Scott Snyder

Dessin :Greg Capullo,

Sollicitation : The second chapter of « ZERO YEAR – SAVAGE CITY » reveals an entirely new Gotham City. Unraveling the mysteries set forth by the Riddler, Batman must learn to work with his new ally, Lieutenant Jim Gordon, and do whatever it takes to survive!

Avis : une chose est sûre à la lecture du dernier arc de Year Zero…il porte bien son nom de Savage City, alors que Gotham privée de toutes ses infrastructures, se voit torturée par le Riddler qui a fait retourner la ville à un état sauvage. Une grande partie est en ruines, d’autres sont revenues à la vie sauvage et les habitants survivent comme ils peuvent en essayant de défier le Riddler de manière régulière. La torture est donc autant physique que mentale !

D’un point de vue de la continuité, on peut se demander comment s’articule cette histoire, avec quelque chose comme No Man’s Land, si elle est encore dans la continuité…. Car je vois mal Gotham survivre en l’espace de 5 ans à ce qui arrive dans Year Zero puis à NML sans être complètement abandonnée comme la ville la plus poissarde de la planète…

Zero Year reste de manière générale excellente, alors que la conclusion pointe le bout de son nez dans quelques mois. Snyder aura réussi le pari de ne pas me lasser au cours de cette longue intrigue, grâce cette séparation assez nette entre les arcs. Chacun narrant une histoire très différente, il n’y avait pas vraiment de sentiment que le récit était artificiellement allongé. Et puis chaque arc, avait une thématique asse différente. Le premier était vraiment sur la naissance de Batman et sa lutte contre le Red Hood. Le second ressemble plus à un récit d’horreur alors que Batman apprend les ficelles du métier. Le troisième est un peu Batman face au pire des scénarios imaginables, privés de tous ses gadgets avec le sort de la ville entre ses mains dans le survival game ultime…

Verdict : BUY

FLASH #31

FLASH #31Scénario :  Robert Venditti, Van Jensen 

Dessin :Brett Booth

Sollicitation : Continued from THE FLASH ANNUAL #3! Guest starring Future Flash, Future Mirror Master and…Wally West! The future is invading Central City and the fates of Wally West and his Aunt Iris hang in the balance!

Avis : pour le moment je n’ai pas vraiment d’avis sur les débuts de Venditti et Jensen sur Flash. Ils semblent décidés à manier pas mal d’éléments traditionnels de l’univers du personnage tout en allant vers une intrigue temporelle assez marquée (avec affrontement entre le Flash futur et le Flash présent à la clé…tiens tiens mais où ai je déjà vu cela récemment…mmmm cela commence par X et ce la finit par Men…mmm).

Ce que j’apprécie en tout cas c’est le style de Booth sur la série. Depuis le lancement du New 52, l’artiste ne cesse de voyager de titre en titre, après avoir été absent pendant une bonne partie des années 2000. J’espère que ce travail sera le bon. Quant à la série j’espère qu’elle parviendra à me reconquérir car je n’avais pas du tout accroché au run Manapul/Buccelatto…bien trop pauvre et lent (ironie) à mon goût.

Verdict : Check It.

SUPERMAN #31

SUPERMAN #31Scénario : Scott Lobdell

Dessin : Ed Benes

Sollicitation : « SUPERMAN: DOOMED » continues as Superman continues to change. Plus, Lois’s psi powers spike again as we see the looming shadow of Brainiac!

Avis : suite du crossover Doomed qui a assez bien débuté il y quelques semaines. A la différence d’il y a deux semaines, nous n’aurons qu’une seule partie à nous mettre sous la dent et déjà je crains un peu l’effet « je fais traîner en longueur pendant des mois…  » Comme je l’ai déjà dit j’apprécie de plus en plus le run de Lobdell sur Superman, même si j’ai préféré faire l’impasse sur H’ell On Earth, car débuter son run par un crossover n’était pas vraiment la meilleure idée du siècle.

Concernant l’intrigue en cours, il faudra voir comment Lobdell clôture ses intrigues, puisqu’il s’agit là…du dernier épisode du scénariste sur le titre qui avec presque 20 épisodes signe le plus long run sur Superman du New 52….c’est dire l’instabilité qui a régné sur cette franchise ces dernières années.Etant donné qu’il a installé beaucoup de sub plots ces derniers mois, j’ai l’impression qu’il a décidé de se concentrer uniquement sur celle consacrée à Lois…

Le mois prochain verra l’arrivée de Johns et Romita Jr sur le titre…et les premières images laissent à penser que le scénariste ne tiendra pas compte du crossover en cours, et ce alors que l’on nous annonce qu’il durera plusieurs mois. Le scénariste va a priori donc se la jouer solo pour installer ses intrigues…à l’inverse de Lobdell qui a tout fait pour respecter ce que faisait les copains…

Verdict : Check It.

IMAGE COMICS

CHEW / REVIVAL #1

CHEW  REVIVAL #1Scénario : John Layman, Tim Seeley

Dessin :Rob Guillory, Mike Norton 

Sollicitation : TWO GREAT TASTES THAT TASTE REALLY WEIRD TOGETHER!
Tony Chu heads to Wisconsin in two all-new original tales by the creative teams of both critically acclaimed titles! A great jumping-on point for readers who’ve heard how damn good these titles are on their own, and a twisted delight for those already in the know

Avis : sans aucun doute le crossover le plus improbable et le plus inattendu possible arrive cette semaine sur les étales…Je ne sais pas trop comment Layman et Seeley en sont venus à l’idée que se faire rencontrer leurs séries était une idée viable et on s’en fout car c’est juste assez cinglé pour marcher. Le fait est que les deux séries appartiennent à deux genres différents assez éloignés, sachant que Chew est un genre à elle toute seule …

Revival, bien qu’elle comprenne des scènes d’horreurs et une dimension fantastique qui la rapproche du genre zombie, est plus une étude de caractères sur des personnages confrontés à une situation qui les dépasse dans une Amérique complètement barge et sur dominée par la religion (donc très éloignée de la réalité…).  Nous cherchons encore la définition qui pourrait être appliquée à Chew, mais cinglé et jouissif sont les mots qui reviennent le plus souvent…

Verdict : BUUUYY

TREES #1

TREES #1Scénario :  Warren Ellis

Dessin :Jason Howard

Sollicitation : Ten years after they landed. All over the world. And they did nothing, standing on the surface of the Earth like trees, exerting their silent pressure on the world, as if there were no-one here and nothing under foot. Ten years since we learned that there is intelligent life in the universe, but that they did not recognize us as intelligent or alive. Beginning a new science fiction graphic novel by WARREN ELLIS and JASON HOWARD.

Avis :OOOOOhhhhh yeeeeaaahhhhh !!! Image ne cesse donc de nous surprendre en bien avec l’arrivée cette semaine d’une nouvelle série signée Warren Ellis. Après s’être éloigné des comics pour écrire un nouveau roman (l’excellent Gun Machine qui est disponible en VF), Warren Ellis a fait son retour aux comics en début d’année avec Moon Knight et depuis il semble avoir retrouvé son appétit pour le genre. Outre ce court passage chez Marvel, puisqu’il quittera le titre au numéro 6…, nous avons appris récemment qu’il allait amplifier sa présence chez Image avec la reprise du Supreme de Rob Liefeld. Mais avant cela il revient ici à son premier véritable amour : de la bonne SF bien pensée.

Tous les lecteurs de Ellis le savent, il se sert de manière régulière du genre super-héroïque pour développer nombre d’idées qui touchent régulièrement au futurisme. Il a ressenti cette obligation pendant longtemps en raison de l’archi domination du genre super-héroïque sur les comics. Il s’en est libéré à plusieurs reprises et cela a donné à chaque fois des bouquins bien barrés comme on aime (comme Transmet garanti à 127% sans super-slip…).  De manière évidente le pitch de cette nouvelle série est tout simplement fascinant. Une nouvelle forme de vie alien vient s’installer sur Terre, et ne prend même pas la peine de communiquer avec l’espèce humaine jugée bien trop attardée.

On sent bien que Ellis va développer ici quelque chose de particulier…qui ne va sans doute pas bien tourner pour l’humanité et qui va nous interroger comme tout bon récit de SF est censé le faire. Donc vous achetez sinon ça va barder.

Verdict : BUUUYYY – la sortie de la semaine !!!

MARVEL COMICS

INHUMAN #2

INHUMAN #2ScénarioCharles Soule

Dessin :Joe Madureira

Sollicitation : New Inhumans are transformed every day as the Terrigen Mist spreads around the world.Queen Medusa finds herself face to face with Captain America, and it doesn’t go well. Who is Lash and what does he want with the new Inhumans?

Avis : comme on s’y attendait, nous avons appris récemment le départ prochain de Joe Mad de la série Inhumans. Comme pour Avenging Spider-Man, il a dessiné les 3 premiers épisodes et puis bye bye. J’aime beaucoup Madureira, mais cette incapacité à rester sur un projet plus de quelques épisodes est vraiment décevante, voire insultante pour le lecteur. Il ne faut pas se leurrer, une grande partie de la promotion s’est faite sur son nom, donc il y a un peu foutage de gueule de la part de Marvel…Bon en même temps, je ne pense pas que le titre aura une longue vie de toute façon, donc peut être que l’éditeur a voulu récupérer l’artiste pour une série de plus grande envergure…

Sur le fond, Soule a fait ce qu’il a pu pour apporter des éléments d’intrigue et de caractérisation, mais au final le premier épisode s’est avéré assez classique…et je m’interroge sur sa qualité en termes d’épisode introductif à de nouveaux lecteurs. En effet on voyait peu de têtes connues du peuple des Inhumains à part Medusa et les présentations n’étaient pas vraiment explicites…A voir aussi comment le développement des Inhumains va co-exister avec les autres franchises Marvel. Des franchises qui, au delà des épisodes spéciaux imposés sur le sujet, ont fait comme si les nouveaux inhumains n’existaient pas…

Verdict : Check It

UNCANNY AVENGERS #20

UNCANNY AVENGERS 20Scénario : Rick Remender 

Dessin :Daniel Acuña

Sollicitation : Unite or die! The Avengers Unity Squad pull it together, but is it too late? Which of the seven futures will become dominant? Kang’s ultimate goal revealed! The Uncanny Avengers learn that even if you have no other choice, never trust Kang.

Avis : la  trèèèèèèèèèèèèèèèssssssss  longue intrigue de Rick Remender entre dans sa phase finale avec cette série d’épisodes et la tension ne se relâche pas, même si à partir de maintenant l’histoire donne un gros sentiment de what if. Le fait que la Terre ait été détruite et que l’intrigue se soit projeté 10 ans dans le futur en est bien évidemment la raison, car nous savons tous à quoi ressemblera la fin : la Terre restaurée, l’humanité sauvée et une grande partie des épisodes de ces derniers mois (pourtant palpitants) annulés… Mais comme nombre d’histoires le chemin est plus intéressant que la destination et c’est pour cela qu’il faut continuer à lire Uncanny Avengers.

Malgré cette épée de Damoclès au dessus de nos têtes, Remender a tout de même réussi à nous intéresser au sort de nos héros dans ce futur pro mutants, grâce à l’existence de la fille de Havoc et Wasp. En effet il a été clairement indiqué que si l’histoire est modifiée, celle-ci n’existera jamais. Nous avons donc un Havoc tiraillé voulant sauver l’humanité mais ne voulant pas sacrifier son enfant pour cela…Outre ce point, il y a bien entendu l’équipe de bad ass ultimes que Kang a réuni autour de lui pour stopper les Jumeaux Apo ! Doom 2099 ?! la spider-girl de Earth X ! et pas mal de rescapés des années 90 dont on sait que Remender est un grand fan (d’où le retour de Onslaught par exemple…).

Bref les prochains épisodes s’annoncent explosifs, d’autant que je sens que Remender s’est gardé quelques as dans sa manche…

Verdict : Buy

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.