Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 Janvier 2017

Edito : et nous sommes repartis !!! et oui, on n’y croyait plus, on s’attendait à une résurrection de dernière minute, comme tout tueur en série qui se respecte, mais non, après avoir tué tant de gens, l’année 2016, elle aussi, a fini par y passer.

Ne nous relâchons cependant pas, et je remercierai tout le monde, de ne pas prononcer la fameuse phrase rituelle maudite du benêt de service, aussi surnommé la victime suivante, prononcé dans chaque film d’horreur quand on croit que l’on est enfin débarrassé du monstre de l’histoire du jour…Bon allez, je vous autorise tout de même le bon vieux « il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant » de la Cité de la peur, parce que c’était délibérément ironique.

Il s’agit désormais d’avancer, et d’affronter cette nouvelle année, que je vous souhaite bien évidemment bonne sur tous les plans, pour vous et vos proches. Une chose est certaine, cette nouvelle année ressemblera à 2016 en un point : nous n’allons pas manquer de comics, voire il va encore une fois y en avoir un poil trop, voire nous allons tous finir noyés et ruinés sous le flot continu de nouveautés !

A ce titre cette première semaine est bien symbolique de ce qui nous attend. Si Delcourt et Urban font leurs timides, Panini revient en force, avec une pluie de nouveautés et de rééditions.En termes d’indispensables, on notera bien évidemment le nouveau tome d’Invincible qui marque un moment clé de l’histoire du titre chez Delcourt . Mais aussi chez Panini le retour du Silver Surfer de Dan Slott et Mike Allred.

Et parmi les choses à éviter, et bien, Civil War II débarque et s’annonce aussi catastrophique que les autres bouquins récents de Brian Michael Bendis…qui restera encore sur le devant de la scène Marvel en 2017. Je lui envoie donc cette requête, s’il te plait Brian, prends des vacances, si ce n’est pas pour toi, fais le pour nous..

DELCOURT COMICS

INVINCIBLE TOME 20 – AMIS ET ALLIES

INVINCIBLE 20 C1C4 REPRE.inddDate de sortie : 04 Janvier 2017

Prix : 15.95/160 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : Après avoir semblé s’apaiser quelque peu, la vie de Mark Grayson, alias Invincible, prend un tour particulièrement dramatique. Robert Kirkman et Ryan Ottley savent rythmer leur série et nous surprennent à chaque épisode… L’album à ne pas manquer !

Un nouveau départ semble s’amorcer pour Mark Grayson, alias Invincible… Mais la vie du jeune super-héros prend prend une tournure inattendue et dramatique. Tout est soudainement remis en cause dans sa vie, quand il est trahi par l’un de ses proches. Eve, la compagne de Mark, est quant à elle attaquée, et sa vie est mise en péril alors qu’elle s’apprête à donner naissance à leur enfant.

Avis : ATTENTION TOME CLÉ INDISPENSABLE !!!! cela fait un petit moment que je vous avertis que les choses vont être sérieusement bousculées en profondeur dans la série Invincible. Et quand on parle de ce titre, Kirkman nous a montré à plusieurs reprises qu’il n’avait pas peur d’y aller franco, de faire évoluer le statut quo comme ses personnages. Personnages qu’il n’hésite pas à tuer de manière régulière y compris ceux présents depuis le début.

Avec ce tome, Kirkman renverse la table et certaines intrigues de long cours prennent un tournant inattendu. On l’a compris avec la conclusion du dernier tome qui s’achevait sur la trahison d’un des amis proches du héros. Cela va continuer et surtout va aller beaucoup, mais alors beaucoup plus loin dans les épisodes contenus dans ce volume. Non seulement nous allons continuer d’explorer toutes, et je dis bien toutes, les conséquences de cette trahison (pas de contrôle mental ou autre connerie pour revenir dessus, c’est une vraie belle trahison !!!), mais Kirkman en profite pour bousculer tout ce petit monde.

Attendez vous à recevoir plusieurs uppercuts et à manquer à plusieurs reprises de souffle, car le scénario enchaîne les scènes chocs ! les relations sont bouleversées, l’action est sans équivalent et rien, je dis bien rien ne sera plus jamais comme avant !!! et pas comme chez Marvel, où le statut quo revient au bout de 6 mois. Non ici, Kirkman fait ce que peu de titres de  super-héros ont les couilles de faire : il fait évoluer son statut quo de manière durable, et il le fait, non pas comme les grandes maisons d’édition par un event qui sort de nulle part, mais bien en s’appuyant sur des années et des années de travail et de mise en place.

Tout cela est organique et logique au vu de toutes les fondations qu’il a posé, notamment depuis la Viltrumite War. Au vu des développements qui interviennent ici, on comprend qu’il préparait tous ces changements  au moins depuis cette époque. Un tome donc absolument indispensable, pour une série qui s’inscrit clairement comme le meilleur titre de super héros du marché et de très loin !!!

Verdict : À POSSÉDER !!!!!!

PANINI COMICS

CIVIL WAR II 1

civil-war-ii-1cDate de sortie :3 JANVIER 2017

Prix 4,60 EUR, 80 pages

Épisodes :US Civil War II 0-1 et Free Comic Book Day 2016 (I))

Sollicitation :Trois couvertures régulières : 1/3 (Marko Djurdjevic – tirage 25%) et 2/3 (Jim Cheung –tirage 25%) en kiosque et en librairie; 3/3 (J.S. Campbell – tirage 50%) en kiosque seulement. Édition collector de David Marquez avec coffre disponible en librairie : 19,90 € – Tirage limité à 2100 exemplaires.

Ulysses, un Inhumain avec un pouvoir de divination change totalement les règles du jeu. Captain Marvel est prête à croire ses prédictions pour changer le futur, alors qu’Iron Man craint les conséquences. Thanos ne va pas leur laisser le temps de se décider.

Avis : pour ceux qui ne suivraient pas mes guides de sorties VO, cela sera peut être un choc…mais je n’ai pas suivi Civil War II en VO et j’ai l’intention d’adopter la même politique en VF. Les raisons sont simples  : encore un event, à peine quelques mois après la conclusion du précédent, signé par Brian Michael Bendis, donc c’est un non direct quelque soit le produit concerné, c’est encore une fois une baston entre super-héros stupide étirée pendant des mois et des mois avec des personnages qui de toute évidence se comportent de manière complètement étrangère à leur caractérisation normale…

Oh et ai-je précisé que le truc s‘est terminé aux USA … la semaine dernière, non je ne plaisante pas ! et a  connu des retards à répétition ! mais que cela n’a encore une fois pas empêché Marvel de lancer son relaunch suivant (oui parce qu’il y a encore un relaunch derrière) sans chercher à masquer les spoilers sur la conclusion pas encore publiée. En VF, ces retards seront transparents, mais cela vous donne une idée de la difficulté d’accouchement du machin … Ouais, hein ça donne bien envie !!! bref sans moi et je vous encourage à faire de même…

Verdict : Non, juste non…

ALL-NEW AVENGERS 8

all-new-avengers-8Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US All-New, All-Different Avengers 8, Uncanny Avengers (2016) 8, New Avengers 9-10

Sollicitation : L’affrontement se poursuit avec quatre nouveaux chapitres. Alors que les Avengers sont confrontés à l’Équipe Unité, de nouveaux super-vilains font leur entrée en scène… Et si les héros eux-mêmes devenaient citoyens de Pleasant Hill ? Par Waid, Kubert, Ewing, To, Duggan et Stegman.

Avis : comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas vraiment d’avis, puisque je ne lis pas ces séries. Cependant, je suis en mesure de vous indiquer qu’il faut lire absolument et impérativement ces épisodes avant celui de Captain America publié dans le mag Iron Man & les Avengers. Je n’exagère pas, car la conclusion du crossover Pleasant Hill a de grandes répercussions sur Cap et sur son statut quo. Les choses vont pas mal bouger pour le personnage et c’est ici que tout commence !

Verdict : à lire pour Pleasant hill.

ALL-NEW DEADPOOL 8

all-new-deadpool-8Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Spider-Man/Deadpool 8, Deadpool & the Mercs for Money 3-4 et Deadpool Bi-Annual 1

Sollicitation :Kelly et McGuinness reviennent pour poursuivre les aventures du couple Spider-Man/Deadpool ! Deux nouveaux épisodes de Mercs for Money par Bunn et Espin complètent le sommaire, ainsi qu’une longue aventure de Deadpool tirée d’un Annual, signée Scheer, Giovannetti et Espin !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les nombreux fans de Deadpool.

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS 8

all-new-iron-man-avengers-8Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix :5,50 EUR, 128 pages

Episodes :US Invincilbe Iron Man (2015) 10,Captain America : Sam Wilson 8-9, International Iron Man 4, Free Comic book Day 2016, Captain America 1

Sollicitation :Deux couvertures régulières : 1/2 (Paul Renaud – tirage 50%) en kiosque et en librairie; 2/2 (Humberto Ramos – tirage 50%)

Nouvelle formule : 128 pages ! Ce mensuel entre dans une nouvelle ère, en accueillant la nouvelle série Captain America, signée Spencer et Saiz, en plus de celle ayant pour vedette Sam Wilson ! Iron Man revient dans deux aventures tirés de ses deux séries signées Bendis, Deodato et Maleev, alors que Civil War II approche !

Avis : pas de Thor…mais la nouvelle série consacrée à Captain America sur laquelle je me rends compte je ne peux strictement rien dire, car comme je l’ai indiqué plus haut pour en comprendre la prémisse, il faut avoir lu la conclusion du crossover Pleasant Hill dans le mag Avengers.

Par contre, je peux vous dire que la conclusion de ce  premier épisode, qui impose la nouvelle direction du titre a vraiment fait réagir aux USA et on peut s’attendre à la même chose en France…car c’est assez …différent. Personnellement j’aime beaucoup, car cela permet enfin d’amener un développement inédit dans la vie de Cap, plutôt que de le tuer encore, ou de le remplacer par quelqu’un d’autre pour 15e fois en 10 ans !

Verdict :  pour ceux qui suivent !

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE 8

all-new-les-gardiens-de-la-galaxie-8Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Guardians of the Galaxy (2016) 9, Star-Lord (2016) 8 Drax 8, Rocket Raccoon & Groot 7

Sollicitation :Les Gardiens de la Galaxie continuent leur bataille contre les Badoon, tandis que Star-Lord arrive au terminus de ses aventures en solitaire… mais avec Kitty Pryde ! Drax continue de se frotter à la tueuse folle Killer Thrill, alors que Rocket et Groot repartent avec un nouveau duo créatif, Kocher et Walsh, qui rejoignent les habitués Bendis, Schiti, Humphries, Garrón, Punk, Bunn et Hepburn.

Avis :pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui arrivent à suivre.

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE HORS SERIE 3 LES GARDIENS DE L’INFINI (2 sur 2)

les-gardiens-de-linfini-2-sur-2Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix : 5,70 EUR, 128 pages

Episodes :US Guardians of Infinity 5-8

Sollicitation :Suite et fin des aventures des Gardiens de l’Infini face au terrible Hérmétikus dans quatre épisodes de Dan Abnett et Carlo Barberi. En bonus, retrouvez un récit sur l’origine des Chevaliers de l’Espace par Robbie Thompson et Gerardo Sandoval et trois histoires courtes avec Rocket, Star-Lord et Kitty Pryde.

Avis : pas vraiment d’avis, puisque je ne suis pas la série qui s’achève de toute façon ici, avec le départ de Dan Abnett, le scénariste étant parti chez DC. Il y signe notamment Aquaman et Titans. C’est dommage pour Marvel, car c’était la seule façon de lire du Gardians hors Bendis…et à notre époque, cela se refuse difficilement. Mais bonne nouvelle, Bendis a annoncé qu’il quittait le scénario des Gardiens en 2017, donc c’est déjà ça de pris.

Verdict : pour ceux qui ont aimé les premiers épisodes.

ALL-NEW SPIDER-MAN 8

all-new-spider-man-8Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix :US Amazing Spider-Man 13-15, Spider-Man 2099 11

Episodes :4,90 EUR, 96 pages

Sollicitation :L’incroyable Spider-Man et l’invincible Iron Man laissent éclater leur rivalité dans un tourbillon qui emporte aussi Mary Jane au cours des trois derniers chapitres de la saga signée Slott, Gage et Camuncoli ! Plus Spider-Man 2099 contre les Sinister Six de 2099, par David et Sliney.

Avis : pas vraiment d’avis, sur ce nouveau numéro de All New Spider-Man. Je suis bien décidé à rattraper tout le retard que j’ai accumulé sur Amazing Spider-Man, promis juré…un jour prochain. Je suis toujours intéressé par le boulot de Slott, mais bizarrement ces épisodes en particulier ne m’attire pas.

Je suis en effet toujours dubitatif sur le fait d’avoir intégré MJ dans le cast de la série Iron Man. Je comprends bien l’intérêt de secouer un peu les choses en faisant sortir  certains personnages de leurs zones de conforts habituelles, ou dans le cas de MJ de leurs impasses (à savoir coincée dans une relation qui n’avance pas avec Peter, dans un coin…).

Mais dans le cas présent, cela donne vraiment l’impression que Marvel se moque un peu du lecteur qui reste nostalgique du mariage Peter/MJ. Vous voulez ça ? tiens prenez encore un peu de ça à la place dans la tronche, hein vous aimez ??? allez encore une louchée !!!

Du côté de Spider-Man 2099, il semblerait qu’après quelques mois à chercher une direction intéressante plutôt que crier Tempest toutes les 3 phrases, Peter David ait enfin trouvé la bonne niche au vu du développement amené dans la conclusion du dernier épisode. A voir, mais j’espère que le scénariste va trouver un second souffle sur cette série qui avait pourtant très bien démarrée avant de s’enliser dans des digressions sans intérêts.

Verdict : à lire

ALL-NEW X-MEN 8

all-new-x-men-8Date de sortie :3 JANVIER 2017

Prix :5,50 EUR, 128 pages

Episodes : US Extraordinary X-Men 13, All-New X-Men (2016) 12, Uncanny X-Men (2016) 11, Old Man Logan 9, X-Men ’92 5-6

Sollicitation : Coup d’envoi de cinq nouvelles sagas pour Extraordinary X-Men, All-New X-Men, Uncanny X-Men, Old Man Logan et X-Men ’92 ! Un nouveau départ à ne pas manquer, orchestré par les talents conjugués de Lemire, Ibanez, Sorrentino, Bunn, Land, Hopeless, Bagley, Sims, Bowers et Hamscher.

Avis : dans le cas de ce mag, mon avis va être bien plus rapide que les mois précédents, étant donné le peu d’intérêt des intrigues présentées ici…Je n’ai pas poursuivi Extraordinary X-Men après les Apocalypse Wars, je n’en ai pas eu la force. Non pas que les scénarios de Lemire aient commencé à me rebuter.

Mais entre la sortie de Death of X, mini série qui ne devrait pas tarder en VF qui revient sur ce qu’a fait le très méchant Cyclope, l’arrivée de Victor Ibanez au dessin de EXM après sa prestation désastreuse précédente et l’approche d’IVX, je dois bien avouer que la franchise a commencé à me sortir par les oreilles…et autres orifices peu ragoûtants.

Reste que j’ai poursuivi tout de même la lecture d’Uncanny X-Men. Avec le recul, je comprends que c’était par pur masochisme, car après un premier arc introductif un peu mou mais prometteur, Cullen Bunn s’est enfoncé dans des abymes de médiocrité lors de sa participation au crossover Apocalypse Wars et il a manifestement décidé de s’y installer à demeure …

De fait ce 3e arc qui débute ici et qui amène la nouvelle version du club des damnés avec laquelle l’auteur nous aguiche depuis plusieurs mois va se révéler extrêmement décevante, avec une des compositions les moins excitantes et intéressantes qui m’aient été donné de voir…Mon conseil est donc simple, faites des économies et attendez le prochain relaunch qui se profile à l’horizon…

Verdict : à éviter.

100% MARVEL : ALL-NEW SILVER SURFER 1

all-new-silver-surfer-1Date de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :14,95 EUR,144 pages,

Épisodes :US Silver Surfer (2016) 1-6, inédits

Scénario :Dan Slott

Dessin :Mike Allred

Sollicitation : Le Silver Surfer a montré à Dawn Greenwood toute la beauté de l’univers. Il ne reste plus qu’une planète à lui faire découvrir, sa préférée, celle de Dawn : la Terre ! Une aventure qui va tourner au drame.

Avis : retour cette semaine de ce qui demeure sans le moindre doute l’une des meilleures séries Marvel ! car oui, à force de critiquer l’éditeur de tous les côtés pour sa politique éditoriale, on en vient parfois à oublier qu’il lui reste quelques petits bijoux sous le veston ! à l’image de Silver Surfer, ou il y a peu Vision…en fait, on se rend compte qu’en général, il faut éviter les grosses séries et aller voir du côté des petites pour avoir quelque chose de qualité…

Avec ce nouveau volume du Surfer qui débute, Slott prend en compte le relaunch sans réellement altérer ses plans. Il intègre bien le saut dans le temps de 8 mois qui a suivi Secret wars, mais il s’en sert avant tout pour présenter la relation entre le Surfer et Dawn de manière plus approfondie et stable …avant bien évidemment de commencer à secouer le cocotier !

Sans rien spoiler, disons que le scénario fait revenir un élément du passé du Surfer sur lequel on s’interrogeait un peu tous (non pas Galactus, l’autre gros morceau) et il le fait de manière complètement inattendue et cela va pas mal bouleverser les choses entre les deux personnages.

Le tout est bien évidemment toujours servi par un Mike Allred qui continue de toute évidence à se faire  plaisir avec tout ce que Slott peut lui balancer et il enrichit l’ensemble de manière tout simplement ahurissante ! Bref, on a ici une série bourrée de qualités, de coeur et d’âme et si vous n’avez pas encore craqué, je vous invite fortement à le faire !

Verdict : à posséder !

100% MARVEL : SPIDER-GWEN 3 – SPIDER-WOMEN

spider-gwen-3-spider-womenDate de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :22,00 EUR,200 pages

Épisodes :US Spider-Women Alpha-Omega, Spider-Gwen (2015 v2) 7-8, Silk 7-8, Spider-Woman (2015 v2) 6-7, inédits

Scénario :Jason Latour, Dennis Hopeless, Robbie Thompson

Dessin : Tana Ford, Bengal, Nico Leon, Vanessa Del Rey, Joëlle Jones

Sollicitation :Gwen Stacy (dans sa version féminisée de Spider-Man), Silk (Cindy Moon) et Spider-Woman (Jessica Drew) se sont liées d’amitié au cours de Spider-Verse. Ensemble, les trois Spider-Women affrontent une adversaire impitoyable : la Cindy Moon du monde de Gwen.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de ce crossover entre les différentes séries Spider-Woman. Spider-Girl et Silk de la franchise Spidey.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

100% MARVEL : HOWARD LE CANARD 2

howard-le-canard-2Date de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :17,50 EUR, 160 pages

Episodes : US Howard The Duck (2015 v2) 1-6 et Unbeatable Squirrel Girl (2015 v2) 6, inédits

Scénario :Chip Zdarsky

Dessin :Joe quinones, Ryan North, Erica Henderson

Sollicitation :Le détective privé Howard le Canard travaille maintenant avec May Parker Jameson et la métamorphe Tara Tam. Lorsqu’il est kidnappé par Kraven le Chasseur, c’est une autre femme qu’il appelle à l’aide : Écureuillette !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie

Verdict :  pour ceux qui suivent.

MARVEL NOW : AMAZING SPIDER-MAN 3 – SPIDER-VERSE

amazing-spider-man-3-spider-verseDate de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :18,00 EUR,176 pages,

Épisodes : US Amazing Spider-Man (2014) 9-15, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN (V4) 5-10

Scénario :Dan Slott

Dessin :Olivier Coipel, Giuseppe Camuncoli

Sollicitation :Les Spider-Men de tous les univers sont traqués et tués. Peter Parker n’a pas le choix : s’il veut les sauver, il va devoir s’associer à Otto Octavius. Spider-Verse met en scène Spider-Man dans toutes ses versions !

Avis : il est assez amusant de se dire que Panini réédite ce mois-ci le dernier event Spidey en date et ce alors que le prochain gros truc mené par Dan Slott qui va agiter les titres de la franchise devrait arriver en VF dans quelques mois…l’auteur a depuis longtemps compris quelle formule il fallait appliquer pour assurer le succès de la série, à savoir développement de personnages sur la durée, évolutions régulières du statut quo, importance d’entretenir en permanence de nombreuses intrigues secondaires, le tout marqué par des grosses intrigues event de manière régulière.

Spider-Verse est donc la dernière grosse intrigue  en date et dispose des mêmes qualités et défauts que les précédentes ! A savoir un pitch de départ vraiment excitant du point de vue du lecteur, une foule de possibilités qui sont ouvertes par le scénario et une exécution finale assez…inégale. En effet à chaque fois, j’ai vraiment l’impression que Slott a du mal à tirer tout le plein potentiel de ses concepts, ou que la conclusion qu’il choisit est un peu trop facile, pas assez travaillée pour réellement surprendre le lecteur.  

Dans le cas présent, on se réjouissait de voir le l’héritage de JMS sur le titre revenir de manière durable dans la mythologie du tisseur, avec le retour de Morlun et de tout l’aspect mystique autour des pouvoirs de Peter…et bien évidemment une foule de Spider-men de tous les côtés, avec des variations plus dingues les unes que les autres. De fait, Marvel s’est fait plaisir de ce côté là, amenant par accident Spider-Gwen sur le devant de la scène, qu’elle n’a pas quitté depuis.

Dans l’ensemble une intrigue efficace et plutôt bien menée, bien que la lecture de certains spin offs soient nécessaires pour bien tout appréhender, mais encore une fois une conclusion un peu convenue qui à mon sens manque de punch au regard de tout ce qui était possible.

Verdict :  à lire

MARVEL NOW : NOVA 4

nova-4Date de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :14,95EUR,136 pages

Episodes : US Nova (2013) 17-22, publiés précédemment dans les revues LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3-6

Scénario :Gerry Duggan

Dessin : Paco Medina, David Baldeon

Sollicitation :Original Sin a permis au jeune Nova de faire des découvertes sur son père disparu. Pour lever le mystère des Black Nova, Sam Alexander se tourne vers Rocket Raccoon, des Gardiens de la Galaxie !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie

Verdict :  pour ceux qui suivent.

MARVEL NOW : HULK 3

hulk-3Date de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :14,95EUR,120 pages

Épisodes : US Indestructible Hulk 11-15, publiés précédemment dans les revues AVENGERS UNIVERSE 11-15

Scénario : Mark Waid

Dessin :Matteo Scalera, Mahmud Asrar

Sollicitation :Le S.H.I.E.L.D. confie à Hulk une mission périlleuse : il doit remonter le cours du temps pour réparer le continuum. Face à des anarchistes temporels, Bruce Banner est le seul à pouvoir protéger l’univers.

Avis : pas vraiment d’avis, puisque j’avais abandonné la série Hulk version Waid depuis un moment lors de la sortie de ces épisodes. Si l’on peut se réjouir que Panini ait repris la publication de ce run, on peut toujours s’interroger sur l’échec de l’auteur sur ce titre qui depuis quelques années semble avoir beaucoup de mal à trouver une équipe créative stable.

Comme son prédécesseur Jason Aaron, Mark Waid n’a pas su trouver la bonne formule, avec la bonne histoire pour créer l’étincelle nécessaire au décollage de son run. Si une partie de la responsabilité réside dans l’incapacité des scénaristes à vraiment trouver la bonne intrigue pour le personnage, Marvel n’est pas complètement innocent. On remarquera ainsi que les deux auteurs ont souffert du même problème, à savoir l’incapacité (ou l’absence de volonté) de Marvel de sécuriser un artiste sur la durée.

D’ailleurs dans les deux cas, les scénaristes ont bénéficié d’un artiste star lors de leur premier arc, entre Silvestri pour accompagner Aaron et Yu pour illustrer les scénarios de Waid, avant d’être remplacé par une succession d’artistes, chacun moins inspiré que le précédent, jusqu’à l’arrêt du titre…Du coup, on peut se demander si Hulk fait encore partie des priorités de l’éditeur…

De fait, depuis, le départ de l’équipe Loeb/Pak, malgré les défauts du premier, la franchise n’a cessé de pérécliter à la recherche d’une direction  viable. Le fait que Hulk soit encore relaunché en ce moment même aux USA prouve s’il en était encore besoin que Marvel lutte encore pour trouver la bonne voie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

MARVEL DARK : VENOM 2

venom-2Date de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :18,00 EUR,184 pages

Episodes :US Venom 6-12 et Amazing Spider-Man 672, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN UNIVERSE 3-4 et SPIDER-MAN (V3) 2

Scénario :Rick Remender

Dessin :Tom Fowler, Stefano Caselli

Sollicitation :Venom est désormais agent du gouvernement. Sous le contrôle de Flash Thompson, le symbiote sert les forces du bien. Malheureusement, l’influence néfaste de l’extraterrestre est de plus en plus persistante. Pourtant, Flash aura bien besoin de Venom lors des événements de Spider-Island !

Avis : suite de la réédition du run de Rick Remender sur Venom. Un run que j’ai raté, et que de toute évidence, je vais continuer à rater, puisque je n’ai pas pris (à moins de le retrouver dans un coin…) le premier volume, trop cher à mon sens, et ne contenant que les 4 premiers épisodes. Je reste très tenté de me prendre la série, car je n’ai vu que des bonnes critiques et connaissant Remender, cela ne m’étonne pas. Même si Marvel a depuis bien chié sur le concept…

A noter que cette fois, le tome contient un vrai bon ratio nombre d’épisodes/prix, avec 8 épisodes, dont une réédition de l’AMS 672…Je dois bien dire que je pense que Panini a commis une erreur de numérotation ici, ou tout simplement d’épisode car le numréo 672 en question correspond à la conclusion de Spider-Island dans laquelle Venom joue un tout petit rôle…A voir, c’est peut être un passage que je ne connais pas.

Verdict :  à lire.

MARVEL SELECT : JESSICA JONES – THE PULSE

jessica-jones-the-pulseDate de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :18,00 EUR, 376 pages

Episodes : US The Pulse 1-14 et New Avengers Annual 1,publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN HORS SERIE 17, MARVEL MEGA 22, MARVEL ICONS 17-20 et MARVEL ICONS HOR SERIE 8)

Scénario : Brian M. Bendis,

Dessin :Mark Bagley, Michael Gaydos, Olivier Coipel

Sollicitation :Jessica Jones est engagée par le Daily Bugle en tant que reporter d’investigation. La cible de ses enquêtes ? Les super-héros et leurs ennemis ! Au programme : Luke Cage, Nick Fury et Norman Osborn.

Avis : très bonne idée de la part de Panini de rééditer la suite des aventures de Jessica Jones qui prennent place dans le cadre du titre intitulé The Pulse. Après avoir entièrement réédité le run de Bendis sur Alias, qui introduisait le personnage de Jessica Jones, nous avons donc droit à l’intégralité de la suite, qui prend une direction très différente.

En effet, si le titre Alias flirtait avec l’univers Marvel, pour en explorer les poubelles tout en découvrant la vie tordue de son héroïne, Pulse est elle bien plus intégrée dans l’univers Marvel. Ce n’est pas ainsi un hasard que le titre soit illustré par Mark Bagley, compagnon de Bendis sur USM, qui dispose d’un style très mainstream éloigné de celui de Michael Gaydos bien plus adapté au ton sombre d’Alias.

Cela se retrouve bien entendu au niveau des histoires, moins torturées, alors que la vie de Jessica a pris un tournant bien plus éclairé, de part sa relation avec Luke Cage et sa grossesse en cours. Deux histoires vont d’ailleurs marquer profondément cette série, d’une part et bien entendu la grossesse de Jessica et la naissance de son enfant. Et l’autre est concentrée sur Norman Osborn et le fait qu’il ait réussi à échapper à de nombreuses poursuites au fil du temps pour rester un personnage public, alors même qu’il a été outé en tant que Green Goblin il y a des années.

De manière générale, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié cette suite, même si elle est sans doute bien moins sombre qu’Alias et qu’elle manque en réalité d’une vraie conclusion, l’auteur ayant continué à suivre ses personnages par la suite dans la franchise Avengers. Cependant elle reste personnelle pour Bendis, et demeure pertinente de nos jours.

Verdict :  à lire.

MARVEL VINTAGE : MAXIMUM CARNAGE 1 (sur 2)

maximum-carnage-1-sur-2Date de sortie :4 JANVIER 2017

Prix :20,50 EUR,176 pages,

Episodes :Spider-Man Unlimited 1; Web of Spider-Man 101-102, Amazing Spider-Man 378-379, Spider-Man 35 et Spectacular Spider-Man 201, publiés précédemment dans les revues V.I. SPIDER-MAN (SEMIC) 11-13

Scénario :Tom DeFalco, J.M. DeMatteis, David Michelinie

Dessin :Mark Bagley, Sal Buscema, Tom Lyle, Alex Saviuk

Sollicitation :Carnage, le fils de Venom, s’est entouré des adversaires de Spider-Man pour propager le chaos. Face aux troupes de Carnage, dépassé et isolé, Spidey va devoir recruter sa propre équipe de super-héros….

Avis : il est intéressant de constater que si la production comics des années 90 est généralement conspuée pour avoir cédé à toutes les tentations mercantiles et s’être même vautrée dans des gimmicks les plus scabreux, les fans et lecteurs demandent régulièrement aux éditeurs de rééditer les grandes sagas de cette époque. Je pense que c’est dû à l’âge actuel de la majorité du lectorat qui pour une grande partie a soit commencé à cette période, et garde malgré tout un souvenir ému de cette époque, soit est arrivé après et n’a cessé d’en entendre parler. Et, oui son premier comics c’est toujours spécial, même si les années passant, on se rend compte qu’il n’avait rien de particulier…

Et donc au programme du jour, la réédition d’une des sagas les plus connues de la décennie, malgré le fait qu’elle était déjà décriée à l’époque, avec Maximum Carnage. Et comme pour respecter l’esprit de ce crossover jugé déjà à sa sortie comme trop long, Panini nous le propose en deux parties ! parce que pourquoi pas !!! Maximum Carnage représente également le sommet de la folie Symbiote. Au regard de la popularité du personnage de Venom, les scénaristes n’ont en effet cessé de créer de nouveaux enfants non désirés au papa original…

Si l’on a oublié la plupart de ces poupons, souvent morts nés, Carnage est cependant demeuré, voire a conservé une part de sa popularité d’antan.  Il suffit de voir le nombre impressionnant de mini séries que Marvel a sorti au fil des années pour s’en convaincre, et ce même s’il incarne plus que tout autre la dérive sombre « dark and gritty » des années 90 qui n’a pas épargné les titres Spidey. Le principe : vous aimez Venom ? voici sa version encore plus barrée, puisque cette fois le symbiote est lié à un psychopathe !

Tout cela s’est bien évidemment mêlé à la mode des serial killer qui a pris Hollywood d’assaut dans les années 90 après des films comme le silence des agneaux ou encore Seven. Avec Maximum Carnage, l’idée était de porter tout cela à son paroxysme en réunissant tous les cinglés qui commençaient à pulluler dans les titres Spidey, et dans l’univers Marvel de manière générale, pour en faire un bon gros crossover qui vendrait des tonnes. Ce qu’il fit…sous une pluie de critiques.

Le principal facteur fut sans doute la longueur du machin, avec pas moins de 18 parties, mais aussi le manque réel de répercussions de l’ensemble malgré le nombre impressionnants de personnages impliqués, puisque la moitié de l’univers marvel va s’y mêler à un moment ou à un autre…D’où le fait qu’il aurait sans doute été préférable de réunir l’ensemble dans un seul volume !

Donc mon conseil est simple, malgré l’aspect nostalgique de cette sortie, ne soyez pas aveugles et voyez les défauts non seulement de ce crossover, mais aussi de cette édition…

Verdict :  à lire…

URBAN COMICS

BATMAN UNIVERS 11

 batman-univers-11-43703-270x415Date de sortie :6 JANVIER 2017

Prix : 5,6€/

Épisodes :US BATMAN #50, BATGIRL #50, ROBIN SON OF BATMAN #10, GRAYSON #17)

Sollicitation : BAT-GORDON : LA CONCLUSION !

Scott SNYDER et Greg CAPULLO concluent l’arc qui montre le commissaire remplacer Bruce Wayne en tant que Chevalier Noir de Gotham ! Babs TARR, Brenden FLETCHER et Cameron STEWART concoctent un épisode double de Batgirl où les invités sont aussi nombreux qu’étonnants ! Damian et Golitah partent sur les traces d’un voleur d’artefacts mystiques, par Ray FAWKES et Ramon BACHS ! Dick Grayson croise la route de Frankenstein par Tim SEELEY, Tom KING et Carmine Di GIANDOMENICO !

Avis : un numéro un peu spécial avec la conclusion de la plupart des grosses intrigues qui ont agité le mag depuis ses débuts, mais aussi la fin d’un run, puisque Seeley et King quittent Grayson avec le numéro 17 de la série publiée ici…et quelle bonne idée d’amener Frankenstein dans le bain ! encore une fois les deux scénaristes prouvent leur bon goût en ramenant le second personnage le plus charismatique du DCverse après Batman !!!

Côté Bat-Gordon, conclusion de l’énorme intrigue autour de Mr Bloom avec quelques révélations inattendues sur les origines du méchant, qui vont impliquer plus de gens que ce que l’on pouvait imaginer. Une fin qui évidemment  ramène le vrai Batman dans la danse, pour un combat…assez étrange, je dois bien l’avouer. Snyder pousse son idée d’intrigue blockbuster très très loin, au point que l’on peut se demander s’il ne dépasse pas par moment ce que peut tolérer un titre Batman. Bon, évidemment personnellement je continue d’aimer, mais je préfère prévenir…

A noter que Snyder terminera son run, désormais légendaire, sur le titre le mois prochain avec un épisode bien plus calme très réussi, qui comme souvent avec les fins de runs important sera un peu le miroir de son premier épisode, sorti il y a désormais plus de 4 ans (ce que ça passe vite !)

Verdict :  à lire

SUPERMAN UNIVERS  11

superman-univers-11-43699-270x418Date de sortie :6 JANVIER 2017

Prix : 5,6€/

Épisodes :US ACTION COMICS #51, BATMAN/SUPERMAN #31, SUPERMAN/WONDER WOMAN #28, SUPERMAN #51, SUPERMAN: LOIS & CLARK #6-7

Sollicitation : Peter TOMASI entraîne l’Homme d’Acier dans sa dernière aventure. Accompagné par les dessinateurs Mike JANIN, Doug MAHNKE, Ed BENES et Paul PELLETIER, il confronte Superman à sa plus grande épreuve : sa propre mortalité ! Pendant ce temps, le Clark Kent de la continuité classique affronte Blackrock afin de protéger sa famille, par Dan JURGENS et Lee WEEKS.

Avis : comme je vous le dis depuis maintenant plusieurs mois, la franchise Superman va être sérieusement chamboulée et secouée en 2017 en VF et tout démarre avec ce numéro ! en quoi consiste cette dernière aventure de Superman ? et bien cela serait plus simple à présenter si le numéro 50 de Justice League avait été publié, puisque l’arc qui débute ici le suit directement et développe une des conséquences de la Darkseid War.

En conséquence, je ne peux rien vous dire en réalité de ce qui motive le départ de cet arc en 8 parties qui va traverser l’ensemble des séries Super et associées. Ce que je peux vous dire, c’est d’une part que Peter Tomasi va profiter de la longueur de cette saga, pour faire le tour de l’univers Superman et reposer un nouveau statut quo pour chaque personnage, annonçant les futures séries qui vont débarquer prochainement en VF. D’autre part, elle va bien entendu amener le nouveau statut quo du personnage de Superman en lui même.

Niveau qualité cependant, je préfère vous prévenir que le bilan de cet arc est …très mitigé. Les débuts sont très bons, sans doute certains des meilleurs épisodes de Superman depuis le début du New 52. C’est à partir de la 3e ou 4e partie de l’arc que l’on note une baisse de jus qui va se confirmer d’épisode en épisode, pour se terminer sur une conclusion que l’on peut qualifier de merdique à tout point de vue…Et non, je  ne plaisante pas ou exagère pour blaguer, c’est vraiment mauvais. Elle ferait même presque rire, si cette conclusion n’amenait pas tant de conséquences derrière.

Bref, une saga bancale au final, mais qui reste indispensable au regard des répercussions qu’elle va avoir non seulement sur la franchise Superman, qui va connaître un regain d’énergie et de qualité avec Rebirth que sur l’univers DC en général. En parallèle, suite de la mini série Lois & Clark dont les 5 premiers épisodes ont été publié dans un HS le mois dernier. J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de la mini en elle même et tout le mal que je pensais du mode de publication tronçonnée d’Urban …

Verdict :  à posséder

JUSTICE LEAGUE UNIVERS  11

justice-league-univers-11-43701-270x420Date de sortie :6 JANVIER 2017

Prix : 5,6€/

Épisodes :US TITANS HUNT #2, JUSTICE LEAGUE #49, FLASH #51, GREEN ARROW #50 et WONDER WOMAN #51

Sollicitation : La Guerre de Darkseid continue !

Superwoman est prête à accoucher : l’Apocalypse est-elle proche ? Par Geoff JOHNS et Jason FABOK ! Dick Grayson et Garth se rencontrent, alors que Dan ABNETT et Stephen SEGOVIA poursuivent la quête des Titans ! Le Sphinx épaule les Lascars dans leur tentative de capturer Flash, par Van JENSEN et Gus VAZQUEZ ! Deathstroke intervient dans l’enquête de Green Arrow, par Ben PERCY et Szymon KUDRANSKI ! Wonder Woman est assaillie de visions alimentées par ses doutes et peurs, par Meredith FINCH et Miguel MENDONÇA !

Avis : pas grand chose à dire sur ce numéro de Justice League Univers, à part une nouvelle fois vous conseiller de lire l’épisode de la Justice League qui poursuit l’excellente et époustouflante Darkseid War, sans Jason Fabok ce mois-ci. Le dessinateur a eu besoin d’un peu de temps pour s’attaquer à l’épisode 50, tout simplement maousse dans tous les sens du terme. Du côté du scénario, Geoff Johns pose ici les derniers éléments pour assurer sa conclusion le mois prochain de manière spectaculaire et en profite pour  faire quelques révélations supplémentaires en passant.

Verdict :  Darkseid War !!!

 

A propos Sam 1884 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Merci encore une fois pour ce guide et meilleurs vœux pour 2017 à tous.
    Je crois que la conclusion de Pleasant Hill se trouvera dans le mag Avengers de février et non dans celui de janvier. L’essentiel du reste de l’intrigue se trouve effectivement dans la série Captain America mais l’ordre de lecture n’est pas très clair et pas précisé par Panini…Ton avis sur le Silver Surfer m’a convaincu de poursuivre la série que j’avais bien aimé…

  2. Les épisodes d’Amazing Spider-man se lisent mais cet arc n’est pas le meilleur. Spider-man 2099 est toujours sympa, j’ai toujours plaisir à le lire.
    Pour Captain america, Panini nous place le dernier épisode avant la fin de Pleasant Hill qui se terminera bien en février dans le mag Avengers, puis enchaine avec l’épisode suivant qui utilise le staut quo post-Pleasant Hill et la série Steve Rogers…En gros, on découvre plus ou moins la fin d’une histoire qui sera publiée dans un mois dans un autre mag….Étant donné qu’il n’y pas de Thor ce mois-ci, il aurait peut-être été plus intelligent d’en mettre 1 ou 2 épisodes à la place.
    Pour les X-men, malgré la présence d’Old man logan, je laisse tomber, le reste est vraiment trop mauvais….J’espère qu’Old man logan sortira en librairie un de ces jours…

    • Pour AMS, tu me confirmes ce que je pressentais un peu, à savoir que je peux me les mettre de côté jusqu’au prochain gros event concocté par Dan Slott, je sens que je ne serai vraiment pourssé à rattraper qu’à ce moment là d’autant plus que encore une fois, cette grosse intrigue là m’intéresse.

      Pour la gestion de Pleasant Hill/cap, c’est clairement une erreur de Panini de côté là.
      Vu le contenu du premier épisode de Cap…les changements de statut quo et la direction du titre…

      Malheureusement, pour les X-Men, comme tu as pu le lire dans mon avis, je ne peux qu’aller dans ton sens…pas une bonne période pour la franchise, ou ce qu’il en reste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.