Unspoken VF : Marvel stars 4

Petit nouveau des publications Panini, le mensuel ne contient que peu de titres phares. Je vous passerai toutes les blagues faites sur le net sur le nom de cette revue et me concentrerai plus sur le contenu :

Secret Avengers 4

74_SECRET_AVENGERS_4Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Mike Deodato

Avis : Steve avait déjà donné son avis en son temps sur cet épisode, et pour une fois je serai moins dur que lui, bien que je partage nombre de ses arguments. Cet épisode clôt le premier arc de Brubaker sur la série, et pour une fois ce n’est pas une arche narrative en 5 ou 6 épisodes, c’est déjà ça. L’équipe des Secret Avengers doit faire face à un Richard Rider possédé par une des couronnes du serpent, et la seule solution pour l’arrêter est pour Cap d’utiliser le pouvoir du Nova corps, comme l’indique la couverture.

L’ensemble est agréable à lire, malgré de très nombreux défauts, comme le fait que certains personnages ne font que de la figuration. Ou que Sharon Carter se contente de piloter le vaisseau, se faire assommer, enlever, ou ne soit là que pour « le repos du héros »,… En fait l’élément qui me dérange le plus est un tout petit truc : la caractérisation de Richard. Si comme moi vous suivez la série Nova vous savez que le personnage a beaucoup mûri ces dernières années, au fil des guerres qu’a connu la galaxie. Pourtant dans cet épisode il est écrit presque comme un héros débutant. Manifestement Brubaker a raté un épisode sur ce personnage.

Le dessin de Deodato reste très bon, avec des scènes d’action bien rendues.  A l’époque de sa sortie  j’avais bien aimé ce premier arc, qui s’éloignait des histoires des vengeurs relatées ces dernières années, notamment avec ce voyage sur Mars. Malheureusement la suite de la série est bien moins bonne. C’est bien dommage notamment au regard des personnages présents. J’aurais bien aimé voir plus de développement concernant les personnages de la Veuve Noire ou de Valkyrie qui ne font que de la figuration.

 

Incredible Hulk 610

1162833-70_incredible_hulk_610_superScénario : Greg Pak

Dessin : Paul Pelletier

Avis : avec cet épisode nous arrivons au terme de World war Hulks, les méchants vont ils gagner ? je ne vous dirai rien de la conclusion, mais en tout cas ça déménage pas mal. Dans l’épisode précédent nous apprenions que Red She Hulk n’était autre que Betty Banner, la femme de Bruce que l’on croyait morte depuis des années. Elle raconte ici sa version des faits, avant de mettre une pâtée à Samson.

Tous les génies, (manifestement il n’y pas de femmes parmi les 8 plus grandes intelligences du monde…) faits  prisonniers, sont libérés et tentent d’inverser les effets du rayon qui a changé tous les héros du monde en Hulks décérébrés, le tout s’achève sur un retour attendu depuis l’épisode 600.

L’épisode constitue une lecture sympathique, Greg Pak est très bon au scénario de Hulk. Mais je dois dire que je pige pas grand chose étant donné que j’ai lâché les séries Hulk depuis quelques temps, merci Loeb pour ça. Ce sont surtout les retournements de veste de Samson que je comprends pas, un coup il est gentil puis il fait partie de l’Intelligentsia, puis à a nouveau il est gentil, puis méchant,… Il est d’ailleurs amusant de remarquer que quand il fait partie des méchants il est dessiné comme étant très mais alors très moche, ce qui n’était pas vraiment le cas avant. Je pense que Peter David a du apprécier de voir les scénaristes massacrer un personnage dont il a forgé le caractère pendant des années…

 

Thunderbolts 147

39c35480-66cd-410a-9cbe-54bd66b830bcScénario : Jeff Parker

Dessin : Kev Walker

Avis : alors attention ne lisez pas cet épisode avant celui d’Avengers Academy. En effet nous assistons ici à la visite des élèves du point de vue des membres des Thunderbolts, au cours de laquelle un des académiciens balance une impulsion électromagnétique pour neutraliser le système de sécurité et ainsi avoir le champs libre pour se venger d’Osborn.

Pendant qu’ils font leur affaire, les Thunderbolts doivent empêcher les prisonniers de s’échapper. Bon en toute sincérité, cet épisode c’est pas incroyable. Jeff Parker fait un boulot honnête mais pas transcendant. On a quand même quelques scènes intéressantes : Luke Cage qui fait face à une meute de prisonniers par exemple, notamment l’homme pourpre. Cela m’a rappelé leur précédente confrontation au tout début de New Avengers.

En fait la vraie force de cette série est la partie graphique. Je suis même surpris de l’apprécier autant. Le trait si particulier de Kev Walker fonctionne vraiment bien pour moi, et il est très bien servi par les couleurs.

 

Secret Warriors 19

SecretWarriors19Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Alessandro Vitti

Avis : ah là là, comme j’aimerais dire que j’aime cette série ! mais non je ne peux pas. Autant Hickman est excellent sur les Fantastic Four et SHIELD, autant sur cette série la sauce ne prend pas. Le récit nous conte ici comment Fury a vu l’armée qu’il s’est constitué anéantie par l’Hydra. On pourrait croire que c’est bourré d’action, et il y en a, mais le problème est que les scènes d’exposition devant le conseil de sécurité de l’ONU casse le rythme et ces scènes sont vraiment ennuyeuses

Le dessin non plus n’a rien de vraiment attrayant. La série s’achève bientôt aux US, avec le numéro 28. Je ne dirai pas tant mieux, mais clairement Hickman est moins à l’aise sur ce titre que sur ses autres séries. Il n’a jamais vraiment réussi à me faire accrocher. C’est bien dommage car une série d’espionnage avec Fury et des nouvelles recrues ça s’annonçait bien, mais on a vite dévié sur autre chose qu’il est difficile de qualifier. Une guerre secrète entre Fury et l’Hydra ?.

 

 

 


A propos Sam 1893 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Aucune de ses séries ne m’avait branché en VO, ben la, c’est pareil.

    Je remarque tout de même que tu as lu du Hulk mon pti Sam, que t’arrive-t-il ? ^^

  2. tiens il n’y a donc pas que moi qui me suis ennuyé à la lecture du mag ^^

    Par contre je suis pas entièrement d’accord avec toi sur Secret warriors. Hickman est brillant je crois que quand on aura lu la fin. et qu’on se refera la série entière on accrochera mieux. Le problème de la série est qu’on sait pas vraiment où on va

    • je viens de lire le 27, en VO, et effectivement c’est meilleur que ce nous avons là. Le souci je trouve est que les nouvelles recrues ont été mal développées, et qu’il a ramené trop vite les vieux de la vieille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.